Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Avoir un corps entrainé et aucune peur, est-ce possible ? [PV Esteban et ses PNJs]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 25 Jan 2017 - 13:55
J'écoute tranquillement les demandes et réactions de Sarika, je comprend parfaitement que cela lui déplaît, et j'espère qu'elle deviendra comme prévus, une des créatrice de sa propre libération. Si nous mettons les humains à genoux, nous allons alors pouvoir redéfinir les règles du jeux, de cette île, et nous en deviendrons les nouveaux maîtres.

Un jour viendra peut être où tu sera capable de me tuer si besoin est, tu va devenir une tueuse, et tu apportera la mort avec toi, elle sera ta nouvelle alliée dans ce monde, dans ce jeux. Mais pour le moment je vais faire comme tu le souhaite, alors retiens bien ton rôle, devant les yeux du monde, tu appartiendra à Monsieur Loyal, le directeur du cirque, et tu es une hybride recrutée pour ses talents d'artistes. Tu jouera ce rôle comme nous jouons notre rôle d'humains. Mais en réalité tu sera Sarika, notre sœur et future tueuse de cette île, et ensemble nous feront tomber ceux qui aujourd'hui se prennent pour des dieux.

Le ton est donné, notre avenir est tracé, et aucun obstacle ne pourra nous en détourner, seul la mort arrêtera notre marche. Je pense qu'elle en mesure toute les conséquences, et ses choix vont maintenant déterminer ses méthodes de chasse.

A sa remarque sur son tatouage, je lève un sourcil.

Ha oui ? Et qu'as tu choisit ? Quand à ton rôle dans les show, tu le décidera définitivement après avoir essayer les différentes possibilités. Nous changerons ton entrainement seulement après que es acquis les bases de chaque spécialités. Car cela va également déterminer ta manière de tuer. Cela peut te paraître étrange, mais nous allons en apprendre encore plus sur toi, sur tes points forts à travers cela, alors je te demande de prendre chaque atelier avec sérieux, même si tu n'aime pas la discipline. Pour le quand, et bien le plus tôt possible, nos frères viendront te chercher, les uns après les autres. Pour t'apprendre ce qu'ils savent.

D'un coup, nous passons de l'excitation à la rancœur alors qu'elle revient sur mon premier ordre donné à Mustang et Sétith.

Je regarde calmement Sarika, d'un regard qui semble déterminé.

T'es tu posé la question de pourquoi les choses ont été faites ainsi ? La surprise, inattendus, dans les bonnes ou les mauvaises choses, nous allons affronter les humains Sarika, je sais que ce moment devait ne pas être agréable du tout, mais ce ne sera probablement pas le dernier, car ce n'est pas une surprise pour une surprise. Nous allons également t'apprendre à être prête à toute situation, dès le début, car si ton corps apprend à se méfier en même temps que de devenir plus fort, alors tu pourra réagir face à n'importe quelle surprise que l'avenir te réserve. Les humains chassent autant que nous le faisons, et la mort choisira toujours celui qui est le moins préparé des deux. Alors nous allons t'apprendre à tout prévoir, et cela ne sera pas agréable. Mais c'est la voie que tu as choisie non ?

Mon regard perce celui de Sarika, sans plus aucun mouvement ou clignement, je veux entendre une nouvelle fois sa détermination.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 26 Jan 2017 - 11:55
Ayant fini les soins d'Esteban, Sarika rangeait tranquillement tout le matériel de soins, c'est à dire les différents pansements et bandages, ainsi que le désinfectant et les compresses. Pour toutes les compresses usagées, elle en fit un tas qui finirait plus tard à la poubelle. Même si elle ne semblait que s'intéresser à son rangement, c'était bien évidemment faux. Elle écoutait pleinement ce que lui disait Esteban. Et ce qu'il disait la fit soupirer.

- Qu'est-ce que c'est que cette manie de considérer que je peux vous tuer ? Je n'ai pas franchement envie de le faire. Même si mon alliée ce sera la mort comme tu dis, j'espère bien que ce ne sera pas la seule.


Elle ne voulait pas se retrouver seule. Elle ne voulait pas les perdre. Car elle les appréciait. Surtout Setith et Mustang, néanmoins, elle apprenait à tous les considérer comme sa famille. Et elle ne voulait pas perdre sa famille.
Elle écouta néanmoins le rôle qu'elle allait jouer. Ce rôle ne lui plaisait tellement pas qu'elle grimaça.

- Très bien, je jouerais le rôle de l'asservie docile si y'a du monde.

Néanmoins, l'idée de faire cela, lui donnait plus de détermination pour le reste. Elle se donnerait à fond car elle n'était pas une asservie. Et si Setith se mettait à la taquiner avec cela, elle lui ferait bien comprendre qu'il l'emmerdait royalement. Comme souvent d'ailleurs. Au final, elle aimait bien leurs petites disputes qui n'en étaient pas vraiment. D'ailleurs, elle ne se rendait même pas compte qu'elle avait un petit air rêveur en pensant à ce genre de moments.
Par chance, Esteban la tira de ses rêveries, la faisant revenir dans la conversation. Elle hocha la tête. Elle indiqua sa cuisse droite.

- Le premier, à cet endroit, je lui ai demandé un oiseau, un corbeau avec des roses. Il me permet de recouvrir un tatouage qu'on m'a fait au centre par un tatouage qui me plait vraiment ! Tu veux le voir ?

C'était peut-être surprenant, mais oui, elle était prête à laisser tomber son pantalon devant Esteban pour lui montrer la beauté de son nouveau tatouage. L'excellent travail de Setith. Elle indiqua ensuite sa cuisse gauche.

- Le second, je veux le faire là. Ce sera une arme, à l'ancienne, pas les armes modernes. Entouré de fleurs encore, comme ça, il ira bien avec le premier. Ah, et je veux que celui-là monte jusqu'à mon bassin. C'est un peu...mon propre test. Je veux absolument qu'il monte jusque là...et tu imagines bien ce que ça implique. Je fais confiance à Setith, je sais qu'il n'en profitera pas...mais je sais aussi que ça me stressera. Et si j'y arrive, j'aurai l'impression d'avoir déjà fait un pas pour me sortir de mes peurs.


Se retrouver sans culotte devant Setith, ce serait une sacré épreuve pour elle. Mais elle se sentait prête. Même si jusqu'ici, il n'y avait que Mustang qui l'avait déjà revu plusieurs fois en sous-vêtements suite à des hasards ou des retards de sa part le matin. Et cela ne la dérangeait plus du tout. Par contre, la seule fois où c'était Setith et non pas Mustang, elle lui avait claqué la porte au nez par réflexe même s'il avait bien eu le temps de la voir. Donc, ce serait pour elle une épreuve et une preuve de confiance.

- Tu n'as pas à t’inquiéter pour ça. Jusqu'ici, je n'ai pas toujours aimé ce que Mustang et Setith m'ont demandé de faire, mais je l'ai fais. Depuis le début, j'ai compris que ce ne serait pas toujours, voir très rarement agréable ou plaisant, mais je fais avec. Je veux atteindre mon but et je suis prête à passer par tout ce que vous pouvez me préparer.

Esteban enchaina rapidement, lui donnant l'impression d'écarter de la main de la rancœur tout en lui expliquant que ce genre de sentiments étaient totalement inutile. Elle soupira. Elle aurait du se douter qu'elle aurait une telle réaction. Et pourtant, elle ne s'attendait pas non plus à des excuses.

- Oui, c'est la voie que j'ai choisi. Et je l'assume. Je n'ai certes pas réfléchi aux raisons d'avoir agi ainsi, mais sur le coup, j'ai juste trouvé ça...trop violent. Je sortais juste de mon accouchement, et même si je me préparais à m'entrainer, je n'avais pas prévu ce genre de situation où deux hommes me voient nus en m'empêchant de bouger. Tu imagines à quoi ça m'a renvoyé ? Pourquoi je n'ai pas apprécié ? Maintenant, si ce genre de scènes arrivaient maintenant, je n'apprécierais sans doute pas beaucoup plus, mais ce ne serait pas aussi horrible. Je voulais surtout te dire que je n'avais pas apprécié cette façon de faire. Mais de toute façon, il faudra t'y faire, je râle souvent !


Elle afficha un large sourire, à la fois amusée et satisfaite. Mais elle savait qu'il avait raison. La rancœur était inutile. Alors, elle allait s'appliquer à la chasser. Elle récupéra les compresses souillées du sang d'Esteban et alla les mettre à la poubelle par-dessus ses longues mèches de cheveux. Elle revint ensuite vers lui et l'observa un moment.

- Setith avait raison sur un point. Tu es couverts de cicatrices. Je comprends mieux pourquoi il comparait mon corps au tien...


A la différence, c'est qu'elle n'acceptait pas l'état de son corps. Ni ses cicatrices. Et encore moins ses tatouages. C'est pour cela qu'elle les recouvrait petit à petit par des tatouages qui lui plaisaient réellement.
Messages : 327
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 4 Fév 2017 - 14:10
Ce n'est pas une manie Sarika mais un état d'esprit qu'il te faut avoir, émettre une idée ne veut pas forcément dire la mettre en application, mais dire que tu es capable de nous éliminer engendre beaucoup de sous-entendus, sur ta force future et tes capacités, voilà où je veux en venir. Si tu es capable de cela, tu sera capable de presque tout.

Je sais que Sarike fait de son mieux pour devenir ce qu'elle désire être, mais je sens que son coté psychologique n'est pas assez durcit, pour agir, où même pour encaisser notre future. Nous allons devoir encore beaucoup travailler à ce niveau.

Uniquement si quelque humains on besoin d'en être persuadé, le reste du temps, tu es aussi libre que chacun de nous, mais n'oublis pas que nous devons être transparent pour le moment, aux yeux des humains comme des hybrides. Quand le jours viendra, je te laisserais brûler toi même ses papiers d'adoption.

Je la regarde agir, en silence, enregistrant toute les petits détails qui ont changés en elle depuis son arrivé, et je dois dire que certains me rendent heureux. Mais je ne ferait pas plus de commentaire alors qu'elle me parle de ses tatouages.

Pourquoi pas ? Mais je ne voudrais pas que cela te mette mal à l'aise, vu leur position. Mais si cela te fait plaisir de les montrer alors fait toi plaisir.

Je répond comme un père qui parle à sa fille. Je me sens plus dans ce rôle envers elle qu'un rôle de frère.

Une arquebuse ? Et si tu réussis à ce que Sétith puisse voir et te tatouer à cet endroit, alors c'est que tu aura fait d'énormes progrès. C'est un très bon début, alors continus comme ça !

Oui je la félicite de son travail car la répression est le dernier recours, je suis content de son travail, de ce qu'elle fait contre son passé et pour son avenir et je ne cache pas ma fierté de la voir renaître petit à petit.

Alors qu'elle parle de Mustang et de Sétith, mon regard devient un peu plus malicieux, et curieux.

Je vois que Mustang est devenus comme un grand frère pour toi, il te porte beaucoup d'affection et tu pourra toujours compter sur son soutient et sa protection. Il peut paraître très fleur bleu au premier abord, mais sa confiance est difficile à acquérir, mais pour toi, ce fut le coup de foudre version grand frère.

Je laisse plané un petit silence amusé.

Et sinon, que pense tu de Sétith ? Pas le plus facile mais il as un charme tu ne trouve pas ?

Je suis curieux de voir si sa réaction va correspondre à ce que j'attend ou bien de voir si je me trompe sur mes instincts et mes ressentis, mais je verrais bien ce qu'il en est.

Après ce petit moment, notre discussion sur la violence des choses, et la similitudes de nos cicatrices nous remet dans la dure réalité.

Je sais que cela n'est pas facile, mais au moins, tu as compris où tu met les pieds. Envers toi, nous sommes aussi affectueux que dure envers toi car c'est ce dans quoi tu t’apprête à vivre. N'oublis pas, que ton entrainement est dans une optique de guerre, et que ce passe t il quand une guerre éclate ? Alors il faut apprécier les bons moments passés et survivre aux mauvais. Aujourd'hui les choses sont plutôt calmes mais les pièces bougent et se mettent place. Et quand le jeu commencera, plus tu aura appris à survivre aux mauvais moments, plus tu aura de chances d'arriver à la fin de la partie. N'oublis pas une chose Sarika, nous n'y arriveront pas tous à cette fin. N'importe lesquels d'entre nous peuvent tomber, Mustang, Sétith ou encore moi. Nous feront de notre mieux car comme tu le fais aujourd'hui, nous allons tenter de survivre à ces mauvais moments. Quand à ceux qui auront survécus, ils devront créer le monde dont nous rêvons tous. Ainsi sont les choses.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 4 Fév 2017 - 14:50
- Oui, je comprends mieux l'idée...je n'ai juste pas l'habitude que les personnes que j'apprécie me disent ce genre de choses...Mais je vais m'y habituer. Je sais bien que vous êtes totalement différents que tout ceux que j'ai connu jusqu'ici...

Le visage de Chu lui revint pile à ce moment là. Silencieusement, elle réfléchissait à tout ce que cela impliquait, sa nouvelle vie, ses désirs, son futur...Oui, elle avait aimé Chu, mais au final, elle avait trop changé ces derniers mois. Et si elle le revoyait, elle savait ce qu'elle lui dirait. Elle n'était plus celle qu'il aimait et ne pouvait plus répondre à ses attentes.
Elle sortit de ses pensées en entendant la voix d'Esteban. Elle le fixa et hocha la tête.

- J'ai compris. Je ne trahirai pas votre secret. Mais ce jour où je pourrais les bruler, je le ferais avec grand plaisir !


Car après tout, ce serait le signe qu'ils avaient gagné. Que le jeu lancé par Esteban arrivait à son terme. Mais elle comprenait aussi que la victoire n'était pas assuré et que jusque là, le chemin serait constellé de difficultés. Mais pour l'instant, elle voulait d'abord s'occuper de ses vengeances, de tuer ceux qui profiteraient de ce bordel qu'Esteban allait mettre en place. Vladimir et Raziel. Un par un et même si cela lui prendrait du temps, elle y arriverait.
L'avantage de la discussion sur les tatouages, c'est qu'elle rendait l'ambiance plus détendue. Elle afficha un large sourire et défit le nœud de son pantalon avant de le laisser tomber à ses chevilles. Non, elle n'avait aucune gêne ou aucune honte à se retrouver les jambes nues devant Esteban. Elle n'avait pas non plus peur, plus maintenant. Là-dessus, elle avait évolué tout en lui faisant une confiance totale.
Elle s’avança vers lui, abandonnant son pantalon derrière elle puis indiqua le tatouage avec l'oiseau et les fleurs.

- C'est celui-là que Setith a fait ! Il a tout de suite compris ce que je voulais et il cache parfaitement l'ancien. Cet...humain m'a tatoué contre mon gré, je ne veux plus aucun signe qui montre que j'ai pu être son jouet. Alors je les efface, je les remplace par des dessins qui me correspondent bien mieux. Et puis, Setith est vraiment doué ! Alors, oui, une arquebuse pour remplacer le nœud sur ma cuisse gauche. Il aura surement encore d'excellentes idées pour que le nouveau tatouage couvre entièrement l'ancien !


Ses yeux brillaient. Était-ce la fierté de mettre de nouveaux tatouages qui lui plaisaient et qu'elle trouvait superbe ? Ou parce qu'il s'agissait de cadeaux de Setith qu'elle couvrait d'ailleurs de compliments ? Peut-être bien un peu des deux. Néanmoins, en fixant sa peau, son regard se fit plus dur. D'une part, elle ne s'acceptait pas encore totalement et Esteban avait sous les yeux de nombreuses cicatrices, des traces de ce que les hybrides ou les humains lui avaient fait subir. Mais elle pensait aussi au tatouage qui ressemblait à un corset. Elle murmura alors, ne s'adressant pas à Esteban même s'il pouvait entendre :

- Mais ce ne sera pas le plus dur...


Son sourire finit néanmoins par vite revenir. Il n'était pas difficile de comprendre que même si elle était beaucoup mieux que la dernières fois où ils s'étaient vu, elle avait par moment encore un simple sourire de façade. Ce qui ne donnait pas un joli résultat avec sa tête d'insomniaque.

- Oui, c'est exactement ça ! Je sais que je pourrais toujours compter sur Mustang, même si j'espère qu'un jour, il pourra aussi compter sur moi. Je ne veux pas être éternellement la petite sœur trop dépendante...

Néanmoins, Mustang était toujours là quand elle avait besoin, même s'il donnait parfois l'impression de sortir de nul part. Elle savait qu'il était déjà venue dans sa roulotte aussi quand ses cauchemars devenaient trop intenses et qu'elle réveillait le voisinage par ses cris. Par contre, elle ne s'était pas du tout attendue à une telle question sur Setith. Elle passa de la surprise réelle à...un visage particulièrement rouge. Elle détourna le regard, troublée par cette question inattendue. Résultat, elle se mit sur la défensive et répondit :

- Ce n'est qu'un crétin !

Ce qui n'était pas vrai évidemment. Elle ne le pensait pas, même si elle avait du le lui dire un nombre incalculable de fois ces derniers mois. Et puis, Setith savait bien que quand elle le lui disait, elle ne le pensait pas. Juste qu'il l'avait un peu trop agacé ou taquiné.
Toujours aussi rouge, elle retourna auprès de son pantalon, et elle le remit enfin, dos à Esteban. Elle réfléchissait à sa réaction, ne se comprenant pas vraiment. Mais tant pis, elle n'avait pas le temps de plus y réfléchir. Elle était en train de faire le nœud de son pantalon quand elle entendit Esteban continuer sur un sujet un peu moins joyeux. Elle s'arrêta alors, fixant le sol. Supporterait-elle de perdre un membre du groupe ? Sa nouvelle famille ? Et surtout, Esteban ? Mustang ? Setith ! Non, elle ne voulait en perdre aucun d'eux et bizarrement, Setith prenait la tête du classement aux côtés de Mustang de ceux qu'elle ne voulaient surtout pas perdre. Elle soupira.

- Eh bien...On fera de notre mieux alors pour éviter le plus possible de pertes.

Son ton avait été particulièrement neutre. Comme si ce qu'il disait ne l'atteignait pas...mais Mustang et Setith savaient parfaitement que quand elle agissait ainsi, c'était tout l'inverse. Elle était bien trop touchée et tentait de mettre un mur entre les mots d'Esteban et ses sentiments.
Messages : 327
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit