Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

l'Aube d'une nouvelle relation ?

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 1 Jan - 15:41
Voilà maintenant 5 mois que Chirly était ici dans cette cage froide, terrée au fond de sa cellule, perdue. La petite insecte semblait ailleurs, garée au fin fond de l'animalerie, presque planquée malgré les demandes qu'avait fait son ancien maître pour qu'elle ne soit pas mise en retrait.
La petite créature semblait terne, sa carapace n'ayant plus cet éclat qu'elle avait eu en arrivant. Était-ce le manque de chaleur dû à l'hiver ou simplement son chagrin qui l'avait rendu ainsi, ni elle ni son vendeur ne le savait, la première reconnaissant aussi qu'elle s'en fichait.

En effet la petite créature sentait un profond chagrin l'assaillir depuis déjà de longs mois. L'absence de son maitre et de ses enfants la torturait, lui coupant l'appétit et le moral. Leurs rires et la vie à la maison avaient été un cadeau qu'il était dur d'oublier. Pouvait-elle à nouveau trouver pareil bonheur auprès d'un autre maitre ? Elle ne le savait mais son coeur lui faisait si mal pour le moment qu'elle n'en avait pas envie.

Pourtant revenir dans cette cage avait été un choix prit d'elle-même quand Jirou lui avait annoncé qu'il repartait au Japon. Elle voulait servir et aider les humains. Après tout, elle avait été crée pour ça et l'idée de vivre sa propre vie par elle-même lui faisait horriblement peur. Ce monde, cet inconnu, tout lui semblait encore étranger. Alors elle était revenue dans sa cellule de son plein gré.

Mais les semaines s'étirant, personne ne semblait porté de l'intérêt pour une créature aussi étrange qu'elle et de la vitrine, elle finit sa course au fond du magasin, situé sur une cage où elle se tenait accroupie, dos voûtée et jambes repliées contre son ventre. Seule une couverture la recouvrait, cadeau du vendeur pour qu'elle n'ait pas trop froid dans cette partie glaciale du magasin où le chauffage se faisait rare. Un gamelle pleine se trouvait près de la porte et elle ne semblait pas avoir été touché depuis quelques jours déjà vu son contenue qui commençait à sécher. Pourtant pour celui ou celle qui aurait pris le temps de se pencher, il aurait pu voir l'étiquette sur la grille et en regardant dans la cage, il aurait pu distinguait au fond, la lueur de deux yeux ovales d'un vert émeraude. Des yeux atypique, inhumain et sans expression ainsi qu'une forme humanoïde caché par l'absence de lumière.

Sur l'étiquette on pouvait lire :

Hybride insecte issus de gène de scarabée fourmis.
Apparence atypique insectoïde
Muette et malvoyante mais parle le langage des signes
Obéissante, soumise et douce.
Prix en baisse

Il n'y avait pas son nom qui, pour le vendeur n'était qu'un détail ne jouant pas sur la vente en règle général, les acheteurs choisissant ou non de garder ce dernier. En parlant du propriétaire, l'homme était tout à fait correct et traitait ses marchandises avec respect. Jirou sur ce point avait pris soin de sélectionner un vendeur qui ne serait pas un salaud avec son hybride et il avait eu un bon nez en prenant cet homme. Pourtant le pauvre vendeur avait bien du mal à mettre en valeur Chirly bien qu'il l'ait mise sur son site internet et fait parler d'elle a des passionnés d'hybride atypique. La plupart en effet était rebuté par son physique vraiment poussé et il désespérait aujourd'hui de faire du profit sur elle même si ça ne l'empêchait pas de continuer à en prendre soin.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 12:27
Ça faisait déjà plusieurs semaines, voir un mois que Rick avait pris sous son toit Naoki. C'était assez agréable d'avoir quelqu'un à ses côtés, à qui apprendre des choses ou même que ce soit lui qui lui apprenne des choses, à rire et parler... Partager les moments difficiles... Le blond n'avait jamais vécu avec quelqu'un depuis qu'il fut parti de chez ses parents. Le Tanuki faisait beaucoup de choses pour lui et cette fois, il lui avait ordonné de se reposer. De ne rien faire, quitte à rester dans la chambre.

Il travailla le matin, puis apporta le repas à l'hybride à midi et mangea avec lui avant de partir vers les coups de quatorze heures faire quelques petites courses. Il manquerait deux trois choses alors pas besoin de faire venir son ami. Le déranger pour cela était idiot. Il passa dans les rues commerçantes en achetant ce qu'il avait besoin avant de flâner dans les rues. Il ne se rendit pas compte qu'il était arrivé aux animaleries.

Son coeur se sera, il n'aimait pas venir ici... Vraiment pas... Pourquoi ? Parce qu'il était dégoutté de voir qu'on emprisonnait des humains dans des cages pour les vendre. Oui, parce que pour lui les hybrides étaient des humains. Il avança, essayant de ne pas regarder les vitrines... Tant de personnes qui voudraient sortir de là... S'il était riche, il les aurait tous fait sortir... Malheureusement, ce n'était pas le cas. Il regarda, par chance ou malheur, une animalerie parmi d'autres, mais sûrement la bonne. Par les vitres, il remarqua une hybride bien étrange... Sans vraiment savoir pourquoi il y entra en saluant le vendeur poliment.

Son regard alla de gauche à droite avant de se poser vers la cage au fond du magasin. Une demoiselle accroupie et voûtée qui semblait être terriblement triste. Comment savait-il que c'était une demoiselle ? Ça se voit quand même ! Non ? Il s'approcha sans dire un mot et sans même regarder l'étiquette. Au fond de lui, il savait déjà ce qu'il allait faire et savoir si elle était docile ou non ou si elle avait des problèmes de santé quelconques. De magnifiques yeux vert émeraude... C'est la première chose qu'il remarqua chez l'hybride. Puis ensuite, il remarqua son corps et son hybridation très forte. Il ne pue s'empêcher de sourire à tout ça, heureux d'avoir la chance de découvrir une perle pareille.

Bon, assez de gaminerie. Il lisait l'étiquette avant de faire un regard surprit. ''Muette et malvoyante, mais parle le langage des signes'' ? Oula... Rick ne savait que dire bonjour en langage des signes... Il va falloir qu'il ressorte son livre poussiéreux pour pouvoir la comprendre et même apprendre pour la même occasion. Comme quoi ça sert. Mais après... C'était le langage des signes français qu'il avait lui... Bon, nouvel achat prévu. Un petit détour ne ferait pas de mal. Il grimaça légèrement à l'épellation de ''soumise''... C'était tellement dégradant et humiliant...

-Retirez moi cette étiquette s'il vous plaît. Elle est tellement... Dégradante pour une aussi belle demoiselle.

Il attendit que ce soit fait pour offrir un sourire à cette hybride avant de commencer à parler une nouvelle fois, ne réfléchissant pas une seule seconde à ses propos.

-Bonjour, je m'appelle Rick Duval. Pardonnez-moi de mon accent français très prononcé... J'ai encore du mal avec le japonais. Je... Je ne connais pas le langage des signes japonais alors... Je n'arriverais pas à vous comprendre pour l'instant, mais je vais tout faire pour apprendre vite et qu'on puise parler tous les deux comme si de rien était.

Ainsi, il lui disait subtilement qu'il l'adoptait. Il n'aimait pas dire qu'il adoptait ou achetait les hybrides, c'était beaucoup trop péjoratif alors il préférait dire tout ça subtilement. Il recula pour laisser le vendeur la faire sortir en lui donnant avant, bien sûr, les yens pour pouvoir l'avoir dans son chez soit.
Messages : 100
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 36
Localisation : Ma petite maison
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rex / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Humain
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: Naoki
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
Humain - Anti-Esclavage


Juin 2016

Langage:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 18:36
Un homme vint à elle. Était-ce un nouveau rêve ? Elle resta immobile, posant son regard inexpressif sur cet humain qui demandait à ce qu'on retire une étiquette (la sienne ?), craignant de l'effrayer par son allure, elle s'enfonça un peu plus dans sa cage, frottant sa carapace sur le métal, resserrant la couverture autour de ses épaules alors que l'humain se courbait pour pouvoir la voir.

Chirly posa son regard émeraude sur lui et son visage un peu flou du fait de sa vision défaillante mais cela ne l'empêcha pas d'y voir son sourire ni même t'entendre sa voix qui se voulait rassurante. La fourmis déglutit et un léger son s'échappa de ses lèvres figés. Un son semblable à ceux des insectes en été puis elle s'approcha à quatre pattes de l'étranger, tenant toujours sa couverture d'une main, s'extirpant de la cage que venait de lui ouvrir le vendeur.

Elle ne comprenait pas pourquoi elle. Elle regardait l'humain puis le vendeur qui semblait tout aussi surpris que l'hybride. Elle regarda la transaction se faire puis s'avança alors doucement vers le vendeur et prit sa manche en levant les yeux vers lui, mettant sa main à plat et mimant le fait de tenir un stylo. Le vendeur eut un sourire et posa son regard sur le nouveau propriétaire de l'hybride.

"Veuillez attendre deux secondes. Je reviens."


L'homme s'éclipsa dans l'arrière boutique alors que la petite hybride se tournait vers son nouveau propriétaire, re venant doucement vers lui, elle s'inclina délicatement puis se plaça à son côté comme si de rien n'était tandis que le vendeur revenait tenant dans sa main un carnet et un stylo qu'il tendit à la petite fourmis. Cette dernière émit une petite stridulation légère, douce et commença à écrire sur le carnet avant de le tendre à l'humain.

Bonjour Monsieur Duval.
Ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas me comprendre, Jirou m'a appris à écrire même si j'écris mal. Tant que je vous comprends, c'est le plus important.


Elle le pensait. Qu'aurait-elle pu dire d'intéressant pour cet homme ? En revanche lui donnait des ordres, des directives, il était donc de son devoir de le comprendre du mieux qu'elle pouvait malgré son accent assez marqué. Enfin c'est ce qu'elle pensait.
Elle retira alors la couverture de ses épaules et la rendit au vendeur qui hésita une seconde avant de la récupérer. Il posa son regard sur l'hybride puis sur la rue au-dehors. Il semblait vouloir dire quelque chose et prit finalement la parole après un temps d'hésitation, posant son regard sur le nouveau maître de l'insecte.

"Je vous conseille de lui prendre quelque chose pour la couvrir une fois dehors si vous êtes à pied car elle craint le froid et risque de s'endormir si elle se refroidit de trop."

La petite créature était touchée par l'attention de son vendeur et posa son regard sur lui, émettant un nouveau son en guise de remerciement. Elle ne savait pas ce qui l'attendait avec cet humain si étrange dont le regard semblait pourtant aussi doux que celui de Jirou. Elle ne savait pas non plus quelle vie elle aurait avec lui mais au fond elle était heureuse de quitter l'animalerie. C'était le dernier endroit qu'elle partageait avec son précédent maître et en partir signifiait pour elle tourner la page. Désormais elle allait devoir servir ce monsieur Duval de son mieux. Mais au fond qui était-il et qu'est ce que ça voulait dire français ? A peine rencontré que déjà il soulevait des questions dans la petite tête de la demoiselle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 19:55
Il ne comprenait pas pourquoi cette hybride n'avait pas été adoptée alors qu'elle était aussi magnifique... Oh, il avait l'air de lui faire peur puisqu'elle reculait au fond de cage... Il recula donc en donnant les sous au vendeur et souriant au petit son qui sortit de sa bouche. Oui... Il avait fait le bon choix. Il l'aidait à se relever en lui tenant la main.

Pourquoi ces regards surpris ? Il ni avait rien de surprenant à qu'il décide de la prendre avec lui. Il ne comprenait vraiment pas. Il soupira un peu avant de faire un sourire en voyant qu'elle mimait un stylo. Oh... Il hocha la tête à l'humain avant de pencher la tête sur le côté en la voyant s'incliner. Oh non... Pas ce genre de manière...

-Ne vous inclinez pas devant moi mademoiselle, s'il vous plaît...

Il aurait voulu lui dire qu'il n'était pas supérieur à elle et que c'était plutôt lui qui devait s'incliner pour la remercier d'être ici et de le suivre, sans vraiment savoir ce qui l'attendait. Mais le propriétaire de la boutique revint avec son carnet et un stylo. Il laissa faire puis lisait ce qu'elle venait décrire. Oh, il pourrait l'aider à écrire beaucoup mieux pendant son temps libre ! Mais, il voudrait aussi la comprendre donc le plus important était d'apprendre le langage des signes. Il lui prit ses mains, étrange sensation comme texture ce qui le fit sourire.

-Je veux aussi vous comprendre. C'est ce qui est important pour moi aussi. Alors, j'apprendrais. Je suis un bon élève, ne vous inquiétez pas.

Cela devait être étrange de voir un humain faire égal à égal face à un hybride. Il lui lâcha les mains pour qu'elle puisse rendre la couverture au vendeur. Rick leva la tête vers celui-ci quand il lui apprit qu'elle dormait s'il faisait trop froid. Hm... Heureusement qu'il lui dit. Il déposa ses sacs au sol pour retirer son manteau rouge puis sa veste noire, restant en chemise rouge assez légère. Il aida l'hybride à mettre la veste et le manteau.

-Et voilà mademoiselle. Vous ne devriez pas avoir froid avec tout ça. Je n'habite pas très loin alors on va rentrer assez rapidement. Mais d'abord, on va passer à la librairie d'à côté d'accord ? Elle est à deux minutes d'ici. On parlera tranquillement chez moi après, quand on sera au chaud. C'est mieux.

Il lui offrit un grand sourire en reprenant ses sacs de courses et sortant de l'animalerie. C'est qu'il faisait froid ! on, il ne se congèlera pas d'ici-là, il espère juste ne pas tomber malade... Mais bon normalement pas de problème ! Il est résistant cet humain ! Il regarda le vendeur une dernière fois.

-Je prendrais soin d'elle, ne vous en faite pas. Je vous donnerais des nouvelles aussi ! Au revoir monsieur.

Une fois que l'hybride était sorti, il se dirigea vers la librairie en la faisant entrer. Il se dirigea vers les gros bouquins en y trouvant son bonheur. Un énorme livre sur le langage des signes japonais. Ah... Le prix aussi était joli. Un mal pour un bien ! Il regarda l'hybride en lui souriant gentiment.

-Je dois chercher un bouquin en particulier, je risque de prendre quelques minutes. Si tu trouves quelque chose qui te plaît, prend le sans regarder le prix.

Il va finir ruiné se voyant...
Messages : 100
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 36
Localisation : Ma petite maison
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rex / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Humain
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: Naoki
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
Humain - Anti-Esclavage


Juin 2016

Langage:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 19 Jan - 13:14
Quel drôle de personnage. Elle ne connaissait rien de lui hormis son nom et son prénom. Elle allait devoir apprendre à le connaitre pour mieux le servir. Elle l'observait et essayer d'agir avec retenue comme souvent. Les nouvelles rencontres l'inquiétaient toujours car bien souvent son physique rebutaient et inquiétaient autrui. Pourtant il n'en était rien pour lui. Il la regardait en souriant, le visage doux et serein et la petite créature en était presque gênée d'être ainsi regardé.

Puis il tiqua en la voyant s'incliner et Chirly comprit que ce n'était pas à refaire. Pourquoi ? Elle n'en savait rien. Il n'aimait pas cela et c'était suffisant pour qu'elle ne réitère pas ce geste de remerciement qu'elle lui offrait. Elle attendit donc d'avoir crayon et papier en main pour lui parler, enfin. Retrouver ces deux objets lui faisait plaisir. C'était sa seule manière de communiquer avec les gens dans ce monde, le langage des signes étant peu employé. Elle s'appliquait sur son orthographe et sur ses mots comme une enfant le ferait sans pour autant qu'on puisse réellement le voir vu son absence d'expression. Elle écrivait lentement et une fois ses mots posées, elle les tendit à son maître qui les lut avant de lui prendre les mains.

Ce contact, la fit frémir. Elle posa ses yeux sur lui, sentant une douce chaleur se répandre. Il la touchait ! Elle qui se sentait froide et vide depuis des mois, avait l'impression de reprendre doucement vie à ce contact et à ses mots. Il voulait la comprendre. C'était si gentil. Il n'était pourtant pas obligé, l'insecte n'ayant aucun désir de le forcer à faire quoi que ce soit en son sens. Tout venait de lui et s'en était le plus touchant pour la petite créature. Un léger son comme retenu se fit, s'échappant de sa bouche comme pour exprimer sa gêne et sa joie alors qu'il la libérait afin qu'elle puisse rendre ses biens au vendeur.

Ce dernier informa son maître de sa sensibilité au froid et ce dernier fit une nouvelle chose qui sembla déplacer, hors cadre avec sa position et celle de l'insecte : il retira son manteau et sa veste qu'il donna à l'hybride nue. Chirly ne fit aucun geste pour l'empêcher d'agir, se disant qu'elle n'avait pas d'ordre à donner à cet humain. Pourtant au fond d'elle, elle ne voulait pas de ce cadeau aussi gentil soit-il. Ce n'était pas à lui de la protéger mais à elle et elle seule. Elle baissa la tête et se laissa faire sans un son, sans un geste quand il prit une nouvelle fois la parole, lui parlant d'une librairie en employant une nouvelle fois ce mot qui lui semblait encore une fois déplacé. Elle leva les yeux vers son maitre, penchant un peu la tête sur le côté, interrogative avant d'aller saluer le vendeur en s'inclinant puis lui faisant un signe de la main avant de rejoindre son propriétaire, lançant un dernier regard à l'homme qui l'avait soutenue un peu après le départ de Jirou.

Le froid la frappa quand elle franchit le seuil du magasin et elle se mit près de l'humain, sentant ses points sensibles lui faire mal. Elle leva la tête et posa sa main sur le haut de son crâne en poussant une petite plainte à peine audible, emboitant le pas sur l'humain en faisant de son mieux pour ne pas le ralentir malgré le vent qui piquait.

Ils entrèrent dans un magasin, sauvant l'insecte du froid qui l’assommait, anesthésiant ses sens et elle se figea à l'entrée le temps de reprendre contenance alors que son maitre s'avançait déjà vers des livres tandis que sa compagne observait les alentours en serrant le manteau autour d'elle, voyant ça et là d'autres humains. Elle baissa la tête et rejoignit Rick en le regardant faire. Il semblait apprécier ce genre d'endroit et, timidement l'insecte regardait les objets qui ornaient les tables et les étagères, les touchant du bout des doigts pour pouvoir les identifier. C'était si étrange. Elle aimait bien ça, les livres.

Elle écouta son maitre et hocha de la tête avant de s'avancer tout doucement entres les rayons, prenant soin de ne pas s'approcher des gens, les esquivant même jusqu'à arriver dans un rayon vide dédié aux enfants en bas âge. Elle prit un livre à la couverture coloré où des dessins doux la recouvrait. Un livre d'images. Elle émit un léger son de plaisir en l'ouvrant, regardant les images, lisant l'histoire simplette comme si c'était un grand roman. Jamais encore elle n'avait lu d'histoire. C'était Jirou qui les lisait pour ses enfants, parfois quand il avait le temps. Bien souvent elle les écoutait à côté de la porte, ne voulant pas s'immiscer dans ses moments de famille.

Elle aimait les histoires. Ce concept lui plaisait et lui permettait de rêver un peu, lui faisant oublier ce qu'elle était au profit d'un personnage bien souvent empli de courage et de détermination. Elle referma le livre, se rappelant de la remarque de l'humain. Pouvait-elle vraiment lui demander ça ? Elle regarda le livre, hésitante. S'il lui avait dit ça, c'est qu'il était d'accord non ? Mais d'un autre côté elle n'avait pas à réclamer quelque chose. Elle resta quelque instant immobile avant de reposer le livre sur l'étagère.

Non elle ne pouvait pas lui demander ça. Elle prit à la place son carnet et écrivit dessus en revenant vers son maitre comme si de rien n'était, perdue dans son texte qu'elle posait puis leva les yeux vers lui, attendant qu'il daigne s'intéresser à elle pour lui montrer ce qu'elle avait mit.

Pourriez-vous m'appeler Chirly ? Mademoiselle n'est pas mon prénom et je tiens à mon prénom d'origine s'il vous plait. Après si vous préférez mademoiselle, je l'accepterais avec plaisir.

Avez-vous trouvé ce que vous vouliez ou voulez-vous de l'aide ?

Et merci pour la veste et le manteau mais vous devriez aussi vous couvrir pour ne pas attraper froids, je sais que les humains sont aussi très sensibles aux températures basses.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 12 Fév - 9:56
Il avait encore plus souri lorsqu'elle avait frémi à son contact. Elle était vraiment adorable comme hybride… S'arrêter au physique était bien une caractéristique des humains tiens, alors que le plus important c'était l'intérieur. Son léger son qu'elle émit faisait qu'amplifier son petit côté adorable… On dirait une enfant. Oui c'est ça, une enfant ! Par contre, le faite de la couvrir ne lui plaisait pas vraiment vu qu'elle baissait la tête. Hm… En même temps il n'allait pas la laisser mourir de froid comme ça, c'était tout à fait logique de la couvrir. Sous son air interrogatif il répondit par un simple sourire tendre.

Il commençait à avancer dans le froid suivi de l'hybride. Il se disait intérieurement que le froid n'est rien, car, même s'il n'est pas frileux n'importe qui en hiver sentirait que le vent était glacial. Mais c'était un mal pour un bien et il en était totalement heureux. Oui, Rick préfère donner du bonheur aux autres qu'en recevoir lui-même. Il entendit une petite plainte sachant qu'il était presque à côté d'elle, il pouvait voir ses gestes et entendre légèrement ce qu'elle pouvait émettre comme son. Hm ? Oh, il avait complètement oublié sa tête… Mais ils étaient bientôt arrivés alors ça sera pour le retour.

Une fois dans le magasin, il alla vers les livres pour trouver l'ouvrage précieux à la compréhension. De plus, il pourra apprendre à Naoki aussi et la demoiselle pourra nous permettre de nous perfectionner. Une activité ludique et amusante à passer tous ensemble. À cette idée, il souriait comme un idiot avant de dire à l'hybride d'aller prendre ce qu'elle voulait. Un livre en particulier… Oui, il voulait en apprendre plus sur les maladies psychologique comme celle de son Tanuki. Depuis son arrivée, il voulait en apprendre plus dessus… Comprendre… Rick n'avait jamais osé demander pourquoi l'hybride agissait comme cela, ayant trop peur de lui faire ressortir des souvenirs trop lourds.

Il leva la tête en voyant la demoiselle dans le rayon enfant. Elle avait trouvé quelque chose ? Si c'était le cas, elle reviendrait sûrement avec. Il trouva enfin le livre qui ne coûtait pas excessivement cher. Il redressa la tête en sentant la présence de la demoiselle et il lisait ce qu'elle lui écrivait. Chirly… Adorable comme prénom. Il lui fit un grand sourire.

-Très bien Chirly. Non je l'ai trouvé, c'est gentil merci. Garde, le froid ne m'aura pas si facilement. Mais d'ailleurs, je t'ai vu aller vers le rayon pour enfant, tu n'as rien trouvé ? Tu sais… Tu peux en prendre un ce n'est pas ce qui coûte le plus cher les livres comme ceux-là.

Il garda ses livres en mains avant de se diriger vers le rayon pour enfant. Il fallait qu'elle comprenne que le blond n'était pas du genre à abandonner une idée quand il l'avait en tête. Une fois devant le rayon, il souriait un peu plus… Ça lui rappelait son enfance en France, lui et sa mère quand ils étaient en bons termes et qu'ils achetaient des livres pour lui faire plaisir. C'était il y a bien longtemps. Il secoua légèrement la tête en regardant Chirly.

-Prend ce que tu veux, je t'ai dit. Sinon je prend au pif.

Il riait un peu pour lui dire en même temps qu'il n'était pas du tout fâcher. On pourrait croire vous savez. Rick attendait que l'hybride choisie avant de se dirigea vers la caisse et attendit calmement que l'hybride soit là. Un total de soixante euros donc sept mille deux cent trente yens… Heureusement qu'il travaillait beaucoup en ce moment. Il souriait comme si de rien était et il mit son chapeau sur la tête de Chirly.

-Dans cinq minutes on est chez moi.

Il lui souriait avant de marcher calmement et d'enfin retrouver la petite maison chaude et douillette.
Messages : 100
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 36
Localisation : Ma petite maison
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rex / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Humain
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: Naoki
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
Humain - Anti-Esclavage


Juin 2016

Langage:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Fév - 11:33
 






l'aube d'une nouvelle relation


Feat. Rick Duval




L'insecte était calme comme à son habitude. Elle avait beaucoup de mal à s'ouvrir ou même à agir pour elle. Être là pour son maître, à son service était la seule chose qui importait. C'était ainsi qu'on l'avait élevée en tout cas et elle avait assimilé cette façon de faire sans réelle opposition. C'était une enfant qui cherchait à plaire et à faire plaisir, rien de plus, rien de moins.

Elle était revenu vers cet humain qu'elle ne connaissait pas et pour qui elle aurait tout fait maintenant qu'il l'avait pris sous son aile. Elle observait ce visage doux et ses gestes, désireuse de le connaitre et d'apprendre à le satisfaire au mieux. Elle ne pensait plus au livre, perdu dans cet admiration pour la race humaine. Ce comportement aurait pu paraitre tellement niais si elle en avait parlé. Ce dévouement et ce désir maladif d'être agréable aux yeux des autres la rendait tellement vulnérable psychiquement. Une enfant qui ne connaissait pas tous les travers du monde et qui, pour ceux qu'elle avait subi, les avaient accepté afin de satisfaire ceux qu'elle servait.

La voix de l'humain la sortit de sa contemplation silencieuse et elle posa son regard sur le sien. Le livre.... Elle fit non, ne voulant pas qu'il lui offre quelque chose mais le voilà qui déjà partait vers le dit rayon pour s'y arrêter, observant les rayonnage sans se départir de son sourire. Il semblait décidé à la voir prendre un livre et elle l'avait suivi en posant ses main sur sa poitrine qui s'emballait face à ses propos. Elle était gênée qu'il porte autant d'intérêt à ses sentiments ou même à ses envies. Elle baissait la tête en l'écoutant, serrant ses mains griffus contre sa chitine entre sa poitrine, n'émettant aucun son. Ses yeux semblèrent plus brillant à cet instant et elle s'approcha du rayonnage, alors qu'il terminait de parler sans qu'elle ne comprenne son dernier mot. "Pif" qu'était-ce donc ? Elle n'en était pas sûre mais elle en savait suffisamment sur son ton décidé pour comprendre le message. Alors elle déglutit et tendit la main s'emparant du contre des perles de larme, ramenant le livre contre sa poitrine, le serrant contre elle sans oser regarder son maitre.

Il avait ri mais Chirly était trop perturbé par sa gentillesse. Jirou aussi avait été bon avec elle mais jamais il ne lui avait demandé de faire des choses pour elle. Il l'avait laissée vivre et agir à sa guise et elle l'avait toujours fait pour le satisfaire, ne s'autorisant des moments pour elle que le soir ou la nuit quand rien n'aurait pu l'interrompre. Mais là, Rick l'encourageait à faire ce qui lui semblait interdit et elle se sentait mal à l'aise. Aussi quand il partit vers la caisse, elle l'accompagna aussitôt, restant très près de lui, le frôlant presque.

Une fois arrivé, elle imita son maitre et posa le livre, relevant enfin le visage dans sa direction, les yeux brillants par l'émotion qui la secouait. Il était trop gentil, trop bon ! Il lui souriait comme si tout allait bien mais ne sentait-il pas sa gêne ? Non surement pas. Il était tellement dur de lire en elle. Son visage inexpressif et le silence de ses mots n'aidant pas à la tâche et pourtant quand il vint poser son chapeau sur la tête de la fourmis, elle ne put en supporter plus. Elle se recula et ouvrit la bouche en émettant un son aigüe moins plaisant à l'oreille. Puis, enfin, elle sortit de sa pose timide, portant les mains au manteau qui la couvrait, le retirant avec douceur avant de revenir vers Rick, le posant sur ses épaules d'un geste calme bien que ses petites mains tremblaient tandis qu'elle faisait non de la tête. Elle fit la même chose avec le chapeau, le rendant à cet homme bien trop bon, refusant qu'il lui remettre ses vêtements, se dérobant si nécessaire en poussant à nouveau ce son aigüe.

Jamais elle n'avait pris une initiative de la sorte. Désobéir à un maitre en refusant qu'il l'habille était pour elle une chose horrible et elle en tremblait. Pourtant le fait d'accepter sa gentillesse et pire, d'en profiter alors qu'il allait devoir affronter le froids lui semblait encore plus horrible. Elle ne pouvait accepter de laisser celui qu'elle devait servir souffrir du froid car il le lui avait demandé. Mais elle avait peur qu'il se fâche et qu'il ne comprenne pas son geste même si elle avait du mal à lui expliquer ses intentions alors, comme un excuse elle prit son carnet et y écrivit.

C'est vous le maitre. Pas moi. Je n'ai pas le droit de vous laisser avoir froid. Veuillez m'en excuser.

Elle baissa la tête, se tenant prête à des remontrances et prit les livres que la vendeuse avait mis dans une poche, rejoignant son maitre vers la sortie. Elle n'avait pas peur du froid et comme sa maison ne semblait pas loin elle pouvait tenir le coup, sa carapace ayant pu se réchauffer grâce au magasin bien plus chauffé que l'animalerie. Elle leva les yeux vers son maitre et désireuse de vouloir le rassurer sur son état, vint poser sa main sur la sienne sans pour autant la prendre. Par ce geste elle voulait lui dire que tout irait bien et qu'il n'avait pas à s'en faire. Elle était certes nue mais cela ne la dérangeait pas. Elle avait toujours eu du mal à supporter des vêtements et vu son physique atypique et sa chitine elle ne donnait pas cette impression de nudité comme d'autres hybrides à la chaire tendre. Elle, elle donnait bien plus l'impression de porter une armure qu'autre chose. Une armure inquiétante certes, mais une armure quand même et cela suffisait pour ne pas trop attirer l'attention même si certaines personnes posaient sur le duo un regard curieux, Chirly, elle , n'avait d'attention que pour le Blond qu'elle observait de ses yeux émeraude.



©Codage by Littleelda from Never-Utopia

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 16 Mar - 7:36
Quel était son but en prenant Chirly sous son ail ? Quand il avait fait ça pour Naoki, il avait un but très précis : l'aider à surmonter sa phobie. D'ailleurs, cela avancait bien… Mais pour Chirly alors ? Rick avait le sentiment qu'elle avait besoin d'aide. Déjà enfermée dans cette cage était immonde, alors en la libérant, il l'aidait déjà. Mais… Quoi de plus alors ? La rendre plus libre. Pas totalement, il sait à quel point un hybride conditionné est très dur à faire redevenir ‘'normal'', si on peut dire ça. Et peut-être qu'il était trop brusque avec elle actuellement, mais elle devait d'abord comprendre ses intentions pour ensuite y aller progressivement. Il avait fait de même avec le Tanuki.

Il avait senti la petite gêne malgré le fait qu'elle n'a pas d'expression du visage comme les humains, elle se faisait toute petite et ne me quittait pas à moins d'un mètre. Il fallait être un peu idiot pour ne pas avoir compris. Alors, le blond se contentait de sourire pour essayer d'apaiser tout ça. Rendre l'atmosphère plus agréable. Il paya et se dirigea vers la sortie en posant son chapeau sur la tête de la charmante hybride.

Il s'arrêta net en entendant le son aigu qu'elle prononça lors de ce geste et il se retourna immédiatement avec un regard très surpris. Il la laissait faire en comprenant que son geste avait peut-être été de trop cette fois. Il lissait calmement avec un regard qui était neutre ce qu'elle avait écrit, qui se changea en regard très sévère avec les sourcils froncés. Maître ? Il détestait ce mot. Il n'était pas en colère contre le geste de Chirly, mais simplement avec ce mot. Il leva les yeux sur l'hybride toujours avec ce regard sévère, mais une voix douce.

-Ne m'appelle plus jamais maître. Je déteste ça. Aller viens, on rentre.

Il était attendri face à cette hybride, mais tellement écœurer des humains qui lui avaient mis dans la tête que les humais étaient des maîtres et maîtresses. Il était devenu têtu, aussi, depuis qu'il avait pris Naoki chez lui. Du coup, il retira son manteau pour le mettre autour de son bras et tenir son chapeau du bras qui tenait le manteau. De cette façon, il montrait à l'hybride que lui non plus n'avait pas besoin de se vêtir et que c'est pour son bien qu'il lui avait passé et que lui n'en avait pas besoin. Il se dirigea donc vers chez lui en calmant cette colère qu'un simple mot avait provoquée. Et cette main que Chirly avait poser sur la sienne qui était censé le rassurer fit tout le contraire et il surveilla l'hybride à chaque mètre.
Messages : 100
Date d'inscription : 05/05/2016
Age : 36
Localisation : Ma petite maison
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rex / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Humain
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: Naoki
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
Humain - Anti-Esclavage


Juin 2016

Langage:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit