Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Des retrouvailles dans la souffrance [PV Luann]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mar 20 Déc - 18:27
La situation avait dégénérée. Eileen avait perdu le contrôle, dans sa cave, sur son propre terrain...face à un hybride ! Mais il n'était pas n'importe quel hybride...Cet EST38N...il était un véritable monstre créé par la main de l'homme. Et Eileen avait payé sa trop grande assurance, son manque de conscience professionnelle, de sérieux. Maintenant, elle n'était plus que souffrance. Tout son corps la faisait souffrir.

Évanouie sur le tapis du salon, elle ne remarquait pas que son sang s'écoulait, le tâchant. Suite au départ de l'hybride, son chien s'était tourné vers elle et avait tenté de la réanimer, en la léchant et en pleurant. Mais c'était Fusaaki, le majordome qui avait entendu ses pleurs. Il s'était précipité, inquiet et avait récupéré le téléphone. Il avait accueilli les secours et les avait regardé emmener sa patronne qui était vraiment dans un sale état. Jamais il ne l'avait vu aussi amochée. Il avait tenté de rassurer le chien qui tournait en rond, en couinant.

Dans l'ambulance, les secouristes tentaient de la ranimer, tout en auscultant tout son corps. Heureusement qu'elle ne se rendait pas compte que des hommes touchaient son corps, soulevaient ses vêtement. Elle se retrouvait en soutien-gorge pour dévoiler la plaie au flanc, alors qu'ils tentaient de limiter la perte de sang de tout les côtés. Rapidement, ils arrivèrent à l'hôpital où elle fut emmenée dans une salle pour des soins d'urgence. Ils réussirent à arrêter le flot de sang, coudre les diverses plaies, changer le plâtre sur le poignet droit, changer les pansements déjà fait et mettre des pansements sur toutes les blessures. Au final, Eileen avait des bandages un peu partout. Un pansement sur le flanc, un gros pansement sur son petit doigt de sa main gauche enfin...ce qu'il en restait vu qu'il avait été coupé, sur la main droite également, juste au dessus du plâtre. Elle en avait aussi sur le visage, et des petits un peu partout sur le corps, alors qu'un œil au beurre noir commençait à apparaitre. Elle était couverte de bleus, des pieds à la tête.

Au bout de quelques heures après son passage en salle de réveil, elle fut amenée dans une chambre où ils attendait un véritable réveil. Entre temps, une personne avait été contactée : Luann Allannah. Avec un tel nom, il était évident qu'il s'agissait de sa sœur...et puis, Eileen l'avait appelé quelques fois pendant qu'ils la soignaient.
Depuis ce moment, elle était dans la chambre, seule, couchée dans le lit, perfusée pour remplacer le sang manquant. L'anesthésiant avait déjà bien quitté son corps et elle allait surement se réveiller dans pas très longtemps...
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 20 Déc - 20:52
Cela faisait un moment que Luann n’avait plus vu sa sœur, Eileen et elle étaient pourtant très prochesfurent un temps, mais, cela avait changé quand Royle avait fait du mal à la jeune soeur. À partir de ce moment-là, Luann ne supportait plus que sa  sœur soit aussi protectrice avec elle et le fait que sa grande sœur soit autant blessée par la trahison de son amant, n’avait rien arrangé. Luann avait préféré prendre ses distances et avoir son propre chez soi, elle finissait un shooting quand son téléphone sonna, elle ne connaissait pas le numéro et ne décrocha, on lui demanda alors si elle était Luann Eireen Allannah et si elle avait bien une sœur du nom d’Eileen. Elle se questionna sur le moment, se demandant ce qu’on lui voulait quand l’opératrice précisa qu’elle la contactait, car sa sœur était à l’hôpital et que c’était assez grave, tout de suite Luann ressentit une peur indescriptible, elle n’avait plus vu sa sœur et si elle la perdait à présent, elle s’en voudrait de s’être éloignée. Elle dit à la femme qu’elle allait arriver en demandant où était sa sœur et quand elle le dû, elle raccrocha vite et sortit du studio aussi vite qu’elle le peut, elle qui ne savait pas courir, ne se posa pas de question et se mit à courir vers l’hôpital pour arriver au plus vite.

L’essoufflement commençait à se faire ressentir, mais elle devait continuer de courir, elle devait se dépêcher d’arriver, elle ne savait pas exactement dans quel état se trouvait Eileen, mais elle restait sa grande sœur et elle a toujours été là pour Luann. Une fois arrivée à l’hôpital, elle s’arrêta appuyer contre l’entrée de la clinique, elle essayait de reprendre son souffle, elle entra toujours essouffler et demanda à la secrétaire de l’accueil où elle pouvait trouver sa sœur, on le lui dit et elle s’y rendit tout de suite entrant dans la chambre. Elle vit sa sœur recouverte de bandage et eut un pincement au cœur, entrant doucement, elle s’assit sur une chaise à côté du lit en attendant qu’elle reprenne conscience, ce qui ne devrait pas trop tarder d’après l’infirmière qu’elle avait croisée avant d’entrer.

Elle regardait sa sœur inquiète et se demandant comment elle avait fait pour finir dans cet état-là, elle était vraiment inquiète, se demandant si elle ne s’était pas éloignée d’elle ainsi, peut-être que sa sœur n’aurait pas fini dans cet état-là. Elle commençait à culpabiliser, assise sur la chaise, elle appuya son visage dans ses mains, ses coudes sur ses genoux en soupirant.

- Mais qu’est-ce qui a bien pu te mettre dans cet état, Onee-chan.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 21 Déc - 10:44
Eileen commençait doucement à émerger de son sommeil provoqué et forcé par les anesthésiants. Et il valait mieux pour pouvoir supporter tout les soins que les médecins lui avaient prodigués. Une voix finit par lui parvenir, mais elle n'arrivait pas à vraiment comprendre ce qu'elle disait. Et cette voix féminine lui disait vraiment quelque chose. Elle avait l'impression de la connaitre. Mais elle était encore trop prise dans son sommeil pour réaliser. D'ailleurs, alors qu'elle commençait à s'éveiller, la première chose à laquelle elle pensait c'était Luann...sa chère sœur qu'elle avait mise en danger en voulant s'amuser avec cet hybride complètement fou !

- Luann...

Sa voix était assez faible alors qu'elle émergeait pour de bon de son sommeil. Elle ouvrit les yeux, cligna plusieurs fois des paupières, attendant que tout soit beaucoup moins flou. Puis, elle regarda autour d'elle et ses yeux se posèrent sur un visage tant espéré. Un visage qui lui avait tant manqué : Luann. Elle était là ! Et elle avait l'air d'aller bien ! Ne pouvant pas bouger sa main droite, ce fut la gauche qui sortit lentement de sous l'épaisse couverture et qui se tendait vers sa sœur, comme si elle n'était qu'un rêve qui pouvait lui échapper. Et Eileen ne réalisait pas qu'ainsi, sa petite sœur pourrait voir qu'il lui manquait un morceau à son petit doigt de la main gauche.
Elle tenta de se redresser, voulant absolument s'assurer que Luann n'avait rien mais la douleur l'arrêta dans son geste, accompagné d'un gémissement de douleur. L'effet des anti-douleurs commençaient à s'estomper.

- Luann ! Tu vas bien ? Il ne t'a rien fait ?

Eileen détestait l'image de faiblesse qu'elle devait donner actuellement, elle qui avait toujours voulu se poster en grande sœur forte et protectrice pour sa sœur...Mais elle n'y pouvait pas grand chose. Et puis, elle voulait d'abord s'assurer que Luann n'avait rien, que l'hybride et ses amis ne lui avait rien fait, ne l'avait pas touché ! Ensuite, elle pourrait exprimer sa joie de la retrouver.

- Promets moi de faire attention Luann ! Il...il est dangereux !


Preuve était que tout les hybrides n'arrivaient pas à la mettre dans cet état ! Entre Royle qui l'avait détruit psychologiquement parlant et maintenant cet EST38N qui l'avait bien diminué physiquement et humilié, elle avait eu la totale. Et pourtant, elle n'avait chercher à avoir ni l'un ni l'autre. C'était eux qui étaient venus jusqu'à elle...La prochaine fois, elle se méfierait des hybrides qui viendraient la voir directement chez elle.
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 21 Déc - 14:41
Luann redressa la tête quand elle entendit son nom, sa sœur l’appelait dans son inconscient, cela donna l’impression que la jeune fille que sa sœur avait peur, un peu. Mais sa sœur n’avait pourtant peur de rien, enfin c’est ce qu’elle montrait souvent à Luann, en grande sœur protectrice qu’elle était. Elle vit sa sœur ouvrir les yeux et la laissa émerger tranquillement, leur regard secroisère et elle tendit le bras gauche vers elle, Luann lui prit la main et remarqua qu’il lui manquait un bout du petit doigt et eut un pincement au cœur, elle remarqua aussi que sa sœur voulait se lever, non, mais elle était folle, dans l’état ou elle était, elle ne devait pas bouger. Eileen avait l’air perdre son sang-froid en lui demandant si elle allait bien et s’il ne lui avait rien fait, Luann se demandait qui pouvait bien être ce  « il » dont elle parlait, d'autant plus qu’elle se doutait que le « il » était celui qui lui avait fait cela. La jeune sœur vint s’asseoir sur le lit à côté de sa sœur et la regardait en tenant toujours sa main dans la sienne en douceur, elle savait que sa sœur n’aimait pas qu’elle la voie dans un état de faiblesse, pour elle être la grande sœur, voulait dire qu’elle devait toujours être forte. Luann le savait, mais en même temps, elle trouvait cela ridicule, elle voulait sa sœur pas un garde du corps.

Elle écouta sa sœur toujours paniquer qui lui disait qu’elle devait lui promettre d’être prudente, car il était dangereux, elle ne comprenait déjà pas comment sa sœur avait réussi à être dans un tel était, à moins qu’elle ait traité un de ses hybrides mal et qu’il lui ait rendu l’appareil, mais elle ne voulait pas penser à cela pour le moment. L’état de sa sœur la préoccupait trop pour cela et il était plus important que le reste en ce moment.

- Eileen, calme toi, je vais bien, je suis là, ne te lève pas. Repose toi, tu en as besoin, je ferais attention, je te le promets, mais dit moi qui est ce « il » dont tu parles ?

Elle caressa la main de sa sœur avec beaucoup de douceur pour ne pas lui faire mal et elle s’inquiétait beaucoup pour elle, cela faisait un moment qu’elle pensait lui envoyer un message pour la voir, mais elle avait peur qu’elle ne découvre son métier et qu’elle la fasse virer. Mais elle regrettait, elle aurait dû faire abstraction et la revoir, d'autant plus qu’elle se serait bien passée de ce genre de retrouvailles.

- Voilà qu’on ne se voit plus et quand on se retrouve, tu es dans un état pas possible. J’aurais préféré te revoir dans d’autre circonstances Onee-chan. Mais je suis soulagé que ta vie ne soit pas en danger, tu sais. Tu t’inquiètes encore pour moi alors que c’est toi qui es dans un lit d’hôpital, que veux-tu qu’il m’arrive ?

Elle parlait avec beaucoup de douceur et la regardait avec un regard doux, sa sœur lui avait manqué et elle n’avait plus qu’elle comme famille en plus, elle ne savait pas ce qu’elle ferait si elle ne l’avait plus. Même si elle c’était éloigner, Luann restait fort attacher à Eileen, même si elle n’appréciait pas ses méthodes avec les hybrides.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 21 Déc - 15:53
Eileen se rendait compte qu'elle laissait la peur parler à sa place. Elle devait se contrôler sinon elle allait faire peur à Luann, et c'était absolument hors de question ! Elle prit une grande inspiration pour tenter de retrouver son calme. Car en plus, plus elle paniquait, plus la douleur était intense.
Sa sœur lui prit la main, et heureusement ne fit pas de commentaires sur le bout de doigt manquant. Elle posa son regard sur son visage, l'écoutant avec attention. Au moins, elle allait bien, il ne lui avait fait aucun mal !

- C'est lui qui est venu ! Je ne suis même pas allée le chercher ! C'est un hybride, mais crois moi, cette fois-ci, je n'avais rien prévu ! Il est violent, très violent !

Ses yeux se posèrent sur son petit doigt dont il manquait un morceau. Elle ne risquait pas d'oublier la façon dont c'était arrivée. Au final, si elle ne lui avait pas coupé son petit doigt, est-ce qu'elle aurait gardé le sien entier ? C'était fort probable mais elle ne pouvait plus rien y faire. A pars se venger. Il le paierait cher, vraiment très cher ! Mais elle devait se remettre, reprendre des forces ! Hors de question de risquer d'effrayer Luann ou Sakura.
De sa main gauche, elle serra celle de sa chère sœur, comme si elle pouvait disparaitre à tout instant. Mais elle était loin d'avoir la même poigne qu'avant. Déjà la douleur était trop forte et elle ne supportait pas que le bout de son petit doigt touche quelque chose.

- J'aurai préféré aussi...Ce n'était pas ce que j'imaginais. J'ai voulu te...te chercher mais je ne pouvais pas. Je m'étais promis de ne pas te forcer à revenir...c'est un peu raté au final.


Elle eut un petit sourire. A demi-voix, elle avouait avoir voulu lui laisser plus de liberté, la laisser gérer sa vie toute seule. Mais elle ne savait pas le faire et ne saurait sans doute jamais.

- Il m'a dit qu'il te chercherait...qu'il se servirait de toi. Il t'a menacé...Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose par ma faute !


En prononçant ces mots, elle tenta de se redresser, comme prise de panique mais ne réussit qu'à se faire mal. Elle toussa un petit moment en posant sa main droite sur son flanc blessé. Elle avait mal ! Tellement mal ! Jamais, un hybride ne lui avait fait, physiquement, aussi mal ! Elle regrettait presque de ne pas l'avoir simplement fait dégager...mais ce n'était dans ses habitudes. Par contre, se venger l'était ! Il allait le payer ! Mais si elle tombait sur sa double personnalité de psychopathe ? Est-ce qu'elle réussirait à survivre face à celui-là ?

- Luann, regarde bien ce qu'il m'a fait. Cet hybride, ce mâle, est un psychopathe et je sais parfaitement qu'il aurait pu me faire bien pire ! Je ne sais même pas pourquoi il m'a laissé en vie avant de se barrer...il voulait me faire du mal, beaucoup de mal, ça, ce n'était qu'un début ! Et il t'en fera si tu ne fais pas attention !

Eileen tenta de se réinstaller confortablement, mais elle ne put que grimacer. La douleur redevenait intense. N'y avait-il pas une infirmière pour lui mettre une perfusion d'anti-douleurs ?
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 21 Déc - 22:04
Luann remarqua que sa sœur se calma quand elle remarqua que la peur prenait le dessus, Eileen regarda sa sœur pendant qu’elle lui parlait et elle commença à répondre, Luann l’écouta doucement. Elle dit que c’était lui qui était venu et qu’elle n’était même pas allée le chercher, c’était un hybride qu’elle dit. Elle dit à sa sœur de la croire quand elle dit que cette fois-ci, elle n’avait rien prévu et qu’il était violent, très violent. Luann eut l’impression que c’était important pour sa sœur qu’elle la croit, qu’elle ne voulait pas que sa petite sœur croie qu’elle avait encore été cherchée la bagarre avec un hybride. Luann remarqua qu’Eileen regardait son bout de doigt en moins quand elle parla du « il », cela devait vraiment être lui qui lui avait fait cela, elle n’avait jamais vu sa sœur dans un tel état. Elle voyait sa sœur à chaque fois vouloir se redresser, elle allait finir par l’attacher au lit si ça continuait, ce n’est pas en bougeant qu’elle guérirait, mais Luann savait que sa sœur était têtue. Eileen ajouta qu’elle aussi aurait préféré qu’elle se revoie dans d’autres circonstances, ce n’était pas ce qu’elle imaginait et plus elle parlait et plus Luann souriait, car la grande sœur avoua quelque chose qui fit très plaisir à la plus petite. Elle dit qu’elle avait voulu la chercher, mais elle ne pouvait pas, car elle s'était promis de ne pas la forcer à revenir et ajouta qu’au final, c’était un peu rater. Mais en fait pas vraiment, car Luann se disait que si aucune n’osait faire le premier pas alors, elle ne se serait plus vue au final, du coup même dans ses circonstances, c’était bien, car elles pouvaient se revoir.

La grande sœur parla encore du « il » en disant qu’il cherchait Luann et qu’il se servirait d’elle, il l’avait même menacé et elle ne voulait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit par sa faute. Luann soupira encore quand sa sœur réessaya de se relever, elle était vraiment impossible. Pourtant, elle pouvait voir que sa sœur avait peur que Luann ne la croie pas et aussi du « il », apparemment c’était un hybride mâle psychopathe, elle savait qu’il aurait pu lui faire bien pire et elle ne savait même pas pourquoi il l’avait laissée en vie, elle dit aussi que si Luann ne faisait pas attention « il » lui ferait du mal aussi. Quand elle vit que sa grande sœur essayait de se remettre comme il faut, elle vient l’aider et voyant sa douleur, elle soupira.

- Tu sais, il faut que tu arrêtes de vouloir t’asseoir, reste couché et repose toi, je vais aller voir si l'on ne peut pas te donner d’anti douleur.

Elle se leva et sortit dans le couloir chercha une infirmière et finit par en trouver, elle demanda que l'on donne un antidouleur à sa sœur qui venait de se réveiller, en précisant qu’elle avait vraiment mal, l’infirmière lui dit qu’elle allait arriver, du coup Luann retourna auprès de sa sœur. Elle se rassit sur le bord du lit et la regarda un moment.

- Voilà, l’infirmière ne va pas tarder, elle va te donner un antidouleur. Je te crois quand tu dis que tu ne l’as pas cherché mais il faut que tu te reposes, alors s’il te plaît reste couché et repose toi. Je reste ici, ne t’en fais pas.

L’infirmière entra dans la chambre et Luann lui laissa la place, pour que l’infirmière ait plus trouvé facilement de branche la perfusion et d’aider. Eileen à se remettre comme il faut. Une fois qu’elle fut sortie, Luann se remit à sa place pour ne pas rester loin de sa sœur et pour la rassurer un peu par sa présence.

- En tout cas, c’est gentil de ta part de vouloir me laisser faire nos propres choix et de vouloir me laisser plus d’espace, merci, Onee-chan.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 22 Déc - 11:51
Luann semblait vouloir prendre soin d'elle et la forcer à se reposer...Et à vrai dire, Eileen prenait assez mal ce retournement de situation ! Ce n'était pas à la petite sœur de prendre soin de son ainé, de la soigner et de la protéger. Non, c'était l'inverse qui devait se faire !

- Tu ne comprends visiblement pas...Je n'ai pas le temps de me reposer ! Je dois...je dois m'entrainer ! Je dois être capable de me défendre quand il reviendra ! Là, c'est tuer ou être tuée !


Elle espérait qu'avec cette remarque, la dangerosité de la situation s'incrusterait dans la tête de sa chère sœur. Qu'elle comprenne dans quel problème, elles étaient toutes les deux fourrées, et l'ainé tout particulièrement. Elle n'était pas sure que quand elle reverrait cet hybride, ce côté psychopathe ne cherche pas à la tuer...alors elle devait être prête ! Et pouvoir l'emmener avec elle, à défaut de pouvoir le tuer et s'en sortir. Il y avait une différence de niveau et de sadisme entre eux, elle l'avait bien compris. A ses dépens d'ailleurs. Néanmoins, lui aussi était dans un sale état, il aurait sans doute besoin de repos...Elle devait profiter de ce temps. Récupérer des forces et devenir ensuite plus forte ! Toujours plus forte !
Luann finit par revenir et l'infirmière arriva peu de temps après. Elle plaça une poche bien remplie qui allait permettre aux anti-douleurs de s'écouler par la perfusion. En la regardant faire, Eileen réalisa que l'hybride n'allait sans doute pas avoir de tels moyens pour se soigner...Elle aurait donc probablement une longueur d'avance sur lui. Un sourire satisfait naquit sur ses lèvres. Mais sa petite sœur la fit revenir sur terre en répondant à une seule chose sur tout son discours. Vraiment ? N'avait-elle retenue que cette partie là ? Savoir qu'il y avait un psychopathe dans la nature qui pourrait lui faire du mal ne lui posait pas de problème ?

- Forcément, tu m'avais bien fait comprendre en partant que tu en avais marre de moi, de mon comportement et de ma façon de vouloir gérer ta vie...


Ses yeux se plantèrent dans ceux de Luann, cherchant à la sonder. Est-ce qu'elle partait sur ce sujet parce qu'elle ne voulait pas parler d'un fou qui lui faisait peur, à elle la grande sœur sans peur ? Ou alors, c'était la seule chose qui lui tenait à cœur ?

- Mais tu sais, j'ai l'impression que tu ne réalises pas...Cet hybride est capable de tout. Les humains l'ont créé comme une arme, une arme capable d'absolument tout pour parvenir au but de sa mission ! Il n'a peur de rien, il riait quand je me défendais, quand je lui faisais mal !

Allait-elle devoir lui donner des détails ? Lui expliquer qu'il riait quand elle lui fracassait le visage contre le sol ? La scène de fin où il l'avait réellement terrorisé comme s'il s'agissait d'un véritable film d'horreur ? Oui, elle avait peur. Mais à juste titre ! Aucun hybride n'avait agi d'une telle façon avec elle depuis qu'elle faisait ce métier ! Il était fou, bien plus fou que la folie qu'elle pouvait démontrer. Il était aussi violent, bien plus qu'elle ne l'était. Et pour le vaincre, elle commençait à comprendre qu'elle devait laisser derrière elle, ce qui faisait d'elle une humaine...Elle aurait besoin de devenir un monstre comme lui. Ce qui signifiait perdre sa sœur, car elle était persuadée que celle-ci ne lui pardonnerait pas un tel comportement ! Mais pour la protéger, serait-ce nécessaire ?
A force de se poser autant de questions, de réfléchir intensément, elle commençait à avoir mal au crâne. Elle ferma les yeux un moment avant de les rouvrir et de les braquer sur Luann.

- Luann ? Rassures-moi, tu ne fais rien qui pourrait permettre à quelqu'un de te retrouver facilement ?

Elle parlait aussi bien de métier, que de loisirs ou de bénévolat. Tout ce qui pourrait lui donner une existence public ! Elle espérait que sa très jolie sœur soit toujours aussi discrète qu'avant dans sa vie !
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 22 Déc - 17:49
Eileen avait l’air contrarié et sa petite sœur ne comprenait pas pourquoi elle s’en fichait de l’hybride le plus important pour le moment, c’était qu’elle se repose et guérisse. C’est ce que Luann voulait d’abord, elle se disait que c’était plus important que de risquer à nouveau sa vie alors qu’elle était déjà en piteux état. Eileen dit que Luann ne comprenait pas, qu’elle n’avait pas le temps de se reposer et qu’elle devait s’entraîner. Luann la trouvait vraiment têtue et soupire d’exaspération à force d’entendre la même chose et ce qu’elle ajouta ne changera rien à ce que pensait la jeune fille. Au remercîment de Luann, Eileen avait répondu que nécessairement, elle lui avait bien fait comprendre en partant que Luann en avait assez de sa grande sous, de son comportement et de sa façon de vouloir gérer sa vie. C’est sûr que Luann n’avait pas été très douce avec sa sous en partant, elle n’aimait pas le comportement de sa grande sœur avec les hybrides, parce qu’elle leur faisait du mal et qu’ils ne méritaient pas cela. Sa sœur reprit la parole, elle avait l’impression que sa petite sœur ne réalisait pas que l’hybride était capable de tout, elle dit aussi que c'étaient les humains qui l’avaient créé comme une arme. Oui, les humains étaient stupides et s’il avait été créé comme une arme, c’était logique qu’il s’en prenne aux humains même si cela ne l’excuse pas son comportement et ce qu’il fait. Eileen en avait vraiment peur, même si elle essayait de rester calme. Luann voyait bien que sa sous avait peur et en même temps, elle avait une sorte de rage envers lui, après tout il l’avait bien amoché donc c’était compréhensible. Puis vient la question encore plus fâcheuse qui, et Luann, en fût certaine, allait faire péter un plomb à sa soeur.

- Alors si je ne veux pas me prendre la tête avec l’hybride, c’est parce que tu dois te reposer, tu dois en prendre le temps ! Tu crois que j’ai envie de te voir te démolir ? Si tu ne te repose pas et ne te soignes pas, il te tuera la prochaine fois ! c’est ce que tu veux ?!

Luann la regardait d’un regard assez sévère qui n’était pas habituel pour elle, elle en avait juste assez que sa sœur ne veuille pas se reposer, si elle voulait s’entraîner pas de problème pour la petite sœur, mais une fois qu’elle serait rétablie et pas avant. Chaque fois que Luann, c’était inquiéter où avait pris soin d’Eileen, celle-ci avait réagi comme si cela n’était pas normal alors que si, les petites sœurs peuvent aussi prendre soin des grandes.

- Si tu veux t’entraîner, je ne m’y opposerais pas, mais, que quand tu seras rétablie. Sinon, tu risques d’empirer ton état ! Et pourquoi tu réagis toujours mal quand je veux prendre soin de toi ?!

Luann avait de la peine de savoir que jamais sa sœur ne se reposerait sur elle pourquoi ce soit, ce n’était pas cela une famille non, une famille se soutenait quoi qu’il arrive. Alors qu’Eileen pensait devoir tout porter sur ses épaules et cela, Luann ne le comprenait pas, elle aurait voulu que ça se demande à lui de l’aide pour quoi que ce soit ou même pour la soutenir. Elle repensa à ce qu’elle avait dit un peu auparavant, elle voulait être rassurée, mais la réponse n’allait pas la rassurer, en tant que mannequin, Luann était assez connue.

- Pour ce qui de ta question à savoir, si je ne faisais rien qui puisse permettre à quelqu’un de me retrouver facilement. Disons que mon travail fait que mon visage est assez public. C’est pour cela que j’hésitais à revenir te parler, car, je suis mannequin.

Elle savait d’avance que sa sœur allait mal, très mal réagir à ce que Luann venait de lui dire mais à quoi bon lui cacher. Eileen aurait fini par découvrir la vérité de toute manière et cela n’aurait pas été joli à voir non plus.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 22 Déc - 19:16
Eileen ne s'attendait pas à une telle réaction de Luann quand elle exprima le fait qu'elle ne semblait pas comprendre le danger qui rodait. Néanmoins, sa sœur fit preuve d'une véhémence dont elle ne l'aurait jamais cru capable. Finalement, ces années loin l'une de l'autre l'avait peut-être endurcie ? Elle la regarda et ne put s'empêcher de sourire, un sourire doux et tendre. Le genre de sourire que ses hybrides ne voyaient jamais, encore moins ceux de sa cave !

- Eh bien, tu as changé ! Mais très bien, tu as raison, je vais me reposer. Et une fois que je serais en forme, je m'entrainerais, mais pas avant ! Tu as ma promesse !

La jeune femme tendit sa main gauche et la posa sur la joue de Luann, dans un geste tendre. Finalement, la réaction de sa sœur et son tempérament soudain avait l'effet de l'apaiser. Pourquoi qu'elle ne risquait plus rien ?

- Luann...je suis fière de toi. Tu as tellement grandi !

Enfin fière...jusqu'à ce qu'elle eut sa réponse sur le métier que sa petite sœur faisait. Mannequin ? Elle avait bien entendu ?! Ses mains se crispèrent, elle se raidit et ses sourcils se froncèrent. Luann s'exposait aux yeux des autres ? Aux yeux des hommes tout particulièrement ? Et effectuait un métier qui lui donnait une célébrité ? Non, non, non, cela n'allait pas du tout ! Il pourrait la retrouver beaucoup trop facilement ! La peur et la colère se mélangeaient, l'empêchant de réfléchir correctement. Elle se redressa d'un bond, toute douleur oubliée et attrapa sa sœur par les épaules. Elle commença à la secouer, pas violemment non plus.

- Mannequin ? Tu es sérieuse ?! C'est du grand n'importe quoi ! Ne t'ai-je jamais rien appris ? T'exposer ainsi aux yeux des hommes ! Je suis sure qu'ils te regardent n'importe comment ! Et maintenant, tu es une proie trop facile à trouver ! C'est un miracle si tu n'as pas encore été agressée !

Non, ce n'était pas possible ! Que sa chère et douce petite sœur lui ait fait ce coup bas ! Comment pouvait-elle être aussi sotte pour se mettre aussi facilement en danger ? Elle avait toujours été naïve mais là, c'était le summum ! Eileen lâcha soudainement Luann, pour ne pas lui faire de mal alors que la colère prenait le contrôle.

- J'espère bien que tu vas revenir à la raison et arrêter tout de suite ce travail ! Je ne veux même pas savoir quel type de mannequinat tu fais ! Si je te vois trop déshabillé, je ne suis pas sure de pouvoir me retenir ! Tu n'aurais jamais du faire ça...je suis tellement déçue !


Oui, en très peu de temps, Luann était passée de la fierté à la déception. Mais avec ce choix de carrière, il ne pouvait en être autrement !
Agacée, Eileen décida qu'il était temps de sortir de l'hôpital. Tant pis pour le repos ! C'était du temps perdu alors que sa chère sœur avait passé tout ce temps à se donner une existence publique ! Cet hybride ou l'un de ses amis pouvaient débarquer n'importe quand ! Elle posa ses pieds au sol, à côté du lit et commença à se lever...Sauf qu'elle avait largement présumé de ses forces. A peine elle tenta de faire un pas qu'elle s'écroula lamentablement au sol dans un gémissement.

Maintenant, la colère était passée et la douleur était de retour. Tout son corps lui envoyait des décharges, c'était violent et elle ne retrouvait totalement incapable de se relever malgré ses efforts ! Son flanc lui faisait particulièrement mal...rien d'étonnant puisque dans sa chute, ses points avaient cédés. Et maintenant elle saignait. Une tache rouge était apparue sur sa blouse aimablement offerte par l'hôpital.
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 6 Jan - 19:17
Luann écouta, sa sœur lui dit qu’elle avait changé et qu’elle avait raison, elle allait se reposer, Luann était contente pour une fois sa sœur l’écoutait et cela la fit sourire. Sa sœur venait de lui faire une promesse, elle comptait bien la lui rappeler si jamais, elle l’oubliait. Quand elle sentit la caresse de sa sœur sur la joue, elle jeune femme sourit et la regarda avec la même tendresse que sa caresse. Eileen dit à sa sous qu’elle était fière d’elle et ceci lui fit très plaisir, elle ajouta qu’elle avait tellement grandi, mais, cela ne dura qu’un bref instant. Car, Luann qui ne voulais pas mentir à sa sœur, lui avoua qu’elle faisait du mannequina, sa sœur commença se mettre en colère, très en colère. C’est comme ça que Luann vit sa sœur se redresser d’un bon et l’attraper par les épaules commençant à la secouer. Luann vit le décor allant d’avant en arrière vite ce qui lui donna légèrement le tournis et entendait sa sœur lui crier dessus. En disant qu’elle n’était pas possible, qu’elle n’était pas sérieuse et que c’était du grand n’importe quoi, chaque fois que Luann faisait un truc qui lui déplaisait. Elle lui demanda aussi s’il elle ne lui avait jamais rien appris, qu’elle s’exposait ainsi aux yeux des hommes. Luann n’en avait rien à faire même quand sa sœur lui dit qu’elle était sûre que les hommes la regardaient n’importe comment. Elle ajouta que maintenant sa petite sœur était une proie bien trop facile à trouver que c’était un miracle qu’elle n’avait pas encore été agressée. Mais à qui la faute si Luann risquait d’avoir des ennuis et risquait de se faire agresser c’était de la faute de sa sœur, pas de la sienne.

Luann fut libérée de sa sœur, elle avait l’air de plus en plus en colère et Luann trouvait qu’elle n’avait pas à être en colère contre elle mais qu’elle devrait plutôt être en colère contre elle-même. Eileen ajouta à sa sœur qu’elle espérait bien qu’elle allait redevenir raisonnable et arrêter le travail qu’elle faisait. Elle ne voulait pas savoir quel genre de mannequinat, elle faisait et que si elle la voyait trop déshabiller, elle n’était pas sûre de pouvoir se retenir. Elle dit aussi qu’elle n’aurait jamais dû faire ça et qu’elle était tellement déçue. Voilà qu’elle rendait fière sa sous et la décevait en si peu de temps, elle soupira exaspérer par le comportement de sa soeur. Luann vit sa sous se lever et s’écrouler lourdement par terre, elle avait sûrement voulu se lever pour partir, elle l’entendit gémir et soupira, elle ne l’aida pas à se relever et appuya sur le bouton, une infirmière ne tarda pas à entrer dans la chambre et la remit au lit, refaisait les points de suture qui avait cédé. Une fois que l’infirmière avait fini ce qu’elle faisait, elle s’en alla et Luann regardait sa sœur les larmes aux yeux.

- Tu sais que j’étais heureuse de te revoir, mais, là tu viens de me rappeler pourquoi on se voyait plus. Tu…

Elle respira un coup pour ne pas pleurer, elle en avait gros sur le cœur à cause de ce que sa sœur lui avait dit, elle avait toujours été déçue par sa petite sœur et Luann en avait assez.

- Tu oses me dire que je te déçois parce que je fais un travail que j’aime ! mais je rêve, tu oses me dires que je me mets en danger ! Alors que si l'on est en danger c’est ta faute ! Tu fais des choses atroces à des hybrides puis tu t’étonnes que l’un d'eux vienne te défier chez toi et te mette dans cet état. Alors Arrête de rejeter la faute sur moi parce que je fais un travail qui me plaît et où je m’épanouis.

Les larmes avaient commencé à couler sur ses joues, cela ne lui faisait mal que sa sœur lui remette toujours la faute sur elle. Le fait que sa sœur lui dise que Luann la décevait lui avait fait très mal au cœur, elle n’avait rien fait de dangereux ni mal pourtant, elle gagnait de l’argent honnêtement sans faire de mal à personne.


- Je crois qu’il vaut mieux que je m’en aille. Tu ne tiendras pas ta  promesse et comment tu as dit bien dit, je te déçois.

Elle lui tourna le dos s’approchant de la porte de la chambre, prête à sortir et à ne plus lui parler, cette fois s’en était assez, quoi qu’elle fasse, cela ne serait jamais assez bien pour sa soeur.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 8 Jan - 12:02
Une fois au sol, Eileen se rendait compte que sa sœur avait changé. D'ordinaire dans ce genre de situation, Luann se serait précipité pour l'aider, là, elle s'était contentée d'appeler quelqu'un. Mais était-ce un mal ? Luann ne lui appartenait pas et visiblement, elle tentait de le lui faire comprendre. Une fois remise au lit, et les points refait, elle écouta les mots de sa petite sœur. Des mots durs, très durs.

- Luann...

Mais elle n'arrivait pas à en placer une, Luann enchainait, les déballant ses vérités sans aucune douceur. Et franchement, cela faisait mal. Eileen ne s'attendait pas à des retrouvailles de ce genre. Elle ferma les yeux un instant pour ne pas laisser paraitre le trouble qui naissait en elle. Elle devait paraitre forte même si Luann désirait une sœur et non pas une protectrice. Elle rouvrit les yeux en entendant que sa sœur menaçait de partir.

- Non ! Luann ! Attends ! Je...je suis désolée !


Elle venait de prononcer ces mots comme un cri, comme une supplication. Et c'était bien la première fois qu'elle s'excusait envers Luann. Mais elle ne pouvait pas la laisser partir, pas maintenant qu'elles s'étaient retrouvées, pas maintenant qu'elle la mettait en danger.

- Tu as raison ! C'est ma faute, mais s'il te plais...reste !


Son ton était suppliant, elle avait tellement de choses à lui dire ! Mais il fallait que Luann soit là, et l'écoute sinon cela servirait à rien.

- Je le savais que mes chasses, que mes jeux me mettraient en danger...mais je ne pensais pas qu'un hybride serait capable de s'en prendre à des innocents...Pour toi, pour ma fille...j'ai peur pour vous. Je ne voulais pas vous mettre en danger...je suis désolée...

Encore des excuses et l'aveu d'une peur. Elle se montrait réellement en grande sœur plutôt que comme une protectrice. Mais dans la conversation, elle glissait l'information sur sa fille sans vraiment s'en rendre compte. Luann avait changé, mais elle aussi et elle voulait le lui montrer !
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 8 Jan - 16:24
Luann vit sa sœur faire une drôle de tête quand elle ne l’aida pas à la relever et qu’elle ne l’approcha pas, mais dans la tête de Luann, si elle s’approchait. Elle avait peur de se faire repousser par elle et d’aggraver les blessures ré ouvertes de sa sœur, mais ce fut ce que sa sœur dit et de la manière dont elle le disait. Sa sœur la suppliait presque et le pire, elle s’excusait, elle dit que Luann avait raison, que c’était sa faute à elle mais qu’elle voulait qu’elle reste. À vrai dire, sa petite sœur ne voulait pas vraiment partir, elle aimait sa grande sœur et ne voulait pas la perdre à nouveau mais entendre qu’elle était une déception, lui avait fait trop mal. Eileen continua de parler d’un ton suppliant en disant qu’elle savait que ses chasses et ses jeux la mettaient en danger, mais elle ne pensait pas qu’un hybride serait capable de lui faire ça et de s’en prendre à des innocents. Elle dit aussi qu’elle avait peur pour elle mais aussi pour sa fille et qu’elle ne voulait pas les mettre en danger et qu’elle était désolée. Luann eut un bug quand elle entendit le mot fille, il lui fallut un temps pour bien comprendre ce que sa sœur venait de dire. Elle avait une fille ! Et depuis quand, elle ne le savait même pas, elle ne comprenait pas non plus, sa sœur n’avait jamais fait ou dit quoi que ce soit à propos de vouloir un enfant. Elle était perdue quand même, elle qui n’avait jamais voulu ni même n’envisageait que Luann ait des enfants, voilà qu’elle avait une fille.

- Attend stop, on revient en arrière. Tu as une fille ?

Elle s’assit  sur le bord de lit et ne comprenait pas, elle avait vraiment dû manquer beaucoup de choses. Elle regardait sa sœur et se demandait si elle n’avait pas commencé à changer en son absence, elle se conduisait vraiment comme une sœur pour une fois. Et cela faisait plaisir à Luann qui pour une fois voyait sa grande sœur comme une sœur et non comme une protectrice pour une fois, cela faisait du bien et cela la changeait beaucoup. Quand elles étaient petites, Eileen et Luann étaient très proches l’un de l’autre et se comportaient ensemble comme des sœurs qui s’adoraient l’un, l’autre. C’est ce qu’elle aurait voulu retrouver avec Eileen.

- Tu aurais dû t’en douter que les hybrides que tu chasses auraient fini par s’en prendre à ceux à qui tu tenais. Si l'on n'arrive pas à faire du mal à la personne qui nous en fait, on a plus trouvé facilement de lui faire du mal en s’en prenant aux personnes qui sont chers pour elle. Je pensais que tu le savais…

Elle soupira doucement sans être exaspéré, ni rien de mal juste un soupire qui devais sortir, elle essuya les larmes qui avaient perlé plutôt sur ses joues et yeux. Elle regardait sa sœur et finit par laisser sa douleur sortir et même sa peur, elle était toujours la sœur qu’Eileen avait connue, elle avait voulu montrer à sa sœur qu’elle aussi pouvait être forte.

- Tu sais… c’est plus que blessant pour moi de savoir que je ne suis qu’une déception pour toi… La plupart du temps, je ne fais que te décevoir et cela me fait mal, j’essaye de vivre une vie normale. Mais quoi que je fasse, je ne fais que te décevoir et cela fait mal, très mal…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 11 Jan - 10:08
Luann ne franchit pas la porte pour partir de l'hôpital et ne plus jamais la revoir...C'était un réel soulagement pour Eileen, même si elle avait du se dévoiler bien plus qu'elle ne l'aurait voulu pour cela. Elle avait du avouer sa peur, sa colère contre elle...Oui, elle s'en voulait d'avoir mis sa famille dans un tel pétrin.
Elle regarda sa sœur s'assoir sur le bord du lit et hocha la tête.

- Oui j'ai...adopté une fille. Une adolescente...elle a 15 ans et ressemble beaucoup à un garçon manqué. Elle est forte tu sais, enfin autant que possible à son âge. Et elle est très douée dans son sport, elle gagne même des championnats ! J'espère que tu voudra bien la rencontrer...elle est adorable, je suis sure qu'elle te plaira !


Et elle souriait. Elle était ravie d'avoir mené à bout cette adoption et tentait de nouer une relation sincère avec l'adolescente...tout en lui offrant tout ce qu'elle pourrait désirer. Par chance, l'adolescente ne demandait pas grand chose. Elle avait eu son chiot comme promis et s'en occupait à merveille. Mais elle ne lui avait jamais parlé de sa famille et pourtant, elle aimerait que Luann rencontre Sakura.

- Tu accepterais de rencontrer Sakura ? Je suis sure que vous vous entendriez bien...

Après tout, toutes les deux avaient un caractère similaire pour certaines choses. Sakura était une jeune femme douce, aimante et compréhensive.
Mais Luann enchainait sur la suite, sur ce qu'elle avait bien pu dire. Et Eileen soupira. Ce n'était pas contre sa sœur, mais c'était un terrain qu'elle maîtrisait mal : parler de ce qui avait échappé à son contrôle.

- J'aurais du m'en douter, c'est vrai...mais je...je pensais qu'en camouflant tout le reste de ma vie, vous étiez en sécurité. Et puis, la plupart des hybrides que j'ai rencontré se contentaient de s'en prendre à moi ou d'oublier tout jusqu'à mon existence...Il est le premier à agir comme ça. Se jeter dans mes...jeux pour les retourner contre moi. Et c'est surtout parce que je lui ai dit ne pas avoir peur de la mort qu'il a promis de s'occuper de toi, ou de Sakura si je ne faisais pas ce qu'il voulait...


Au final, c'était toujours elle qui était dans le pétrin. Et pour les protéger, oui elle obéirait. Elle mettrait son égo de côté, un égo qui prenait un bon coup de pied d'ailleurs avec tout cela. Elle avait merdé et elle en payait le prix. Hors de question de laisser sa famille entre les mains de ce fou pour rester libre. Non, elle assumerait. Jusqu'au bout. Et si cela dégénérait trop, elle ferait appel à Jirou pour envoyer Sakura chez lui, en vacances prolongées jusqu'à ce que la situation se calme. Elle savait qu'il ne refuserait pas d'aider Sakura à rester en sécurité et en bonne santé...Surtout que si cela arrivait, elle donnerait une belle somme pour la pension de l'adolescente.
La voix de Luann l'a sortit de ses pensées. Elle posa un regard triste sur elle puis tendit les bras, l'attrapa et la serra contre elle. Elle murmura contre ses cheveux :

- Je suis désolée...je n'aime pas te savoir sous les photographes, à afficher des photos de toi plus ou moins déshabillées...tu le sais pour quelle raison, je suis ainsi. Je suis désolée...Au final, tu es meilleure que moi. J'agis peut-être en femme forte mais je n'ai jamais réussi à vaincre mes démons...Alors que toi si. Je t'admire pour ça.

Après tout, Luann avait été obligée de la regarder se faire violer par le partenaire de leur père, puis s'était fait violée par Royle. Certes, Eileen s'en voulait de l'avoir fait entrer dans la maison, de lui avoir tout offert et de ne pas avoir su protéger sa sœur. Elle avait beaucoup de rancœur mais Luann, elle, était passée à autre chose. Elle était heureuse dans sa nouvelle vie et s'épanouissait. Qui était-elle pour lui ordonner de tout arrêter ? Personne. Et Luann ne méritait pas qu'elle agisse ainsi. Elle serra sa petite sœur contre elle, comme un cadeau tombé du ciel.
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 13 Jan - 14:11
Luann écouta sa sœur lui dire qu’elle avait adopté une fille de 15 ans, un peu garçon manqué, elle est forte pour son âge. Elle devait sûrement être plus forte que Luann qui elle n’avait pas de force, sa sœur lui dit qu’elle était très douée en sport et qu’elle avait même gagné des championnats. Sa sœur avait l’air tellement différente quand elle parlait de sa fille, elle en parlait avec beaucoup de fierté pas comme quand elle parlait de sa petite sœur. Eileen continua en disant qu’elle espérait qu’elle voudra bien la rencontrer, qu’elle était adorable et qu’elle était sûre qu’elle plairait à Luann. Voir sa sœur ainsi lui faisait plaisir et en même temps, elle sentit un petit pincement au cœur, jamais sa sœur n’avait parlé d’elle ainsi ou même regarder comme le regard qu’elle a en parlant de sa fille. Eileen lui demanda si elle accepterait de rencontrer Sakura, sûrement le nom de sa fille, elle était sûre qu’elles s’entendraient bien toutes les deux. Quand, elle fit la remarque sur le fait qu’Eileen aurait dû se douter qu’un jour il se passerait quelque chose comme cela, sa sœur lui répondit qu’elle qu’au dû s’en douter, c’était vrai. Mais elle pensait qu’en camouflant le reste de sa vie, sa sœur et sa fille étaient en sécurité, de plus la plupart des hybrides qu’elle rencontrait se contentait de s’en rendre à elle ou d’oublier son existence. Elle continua de parler en disant qu’il était le premier à agir ainsi, il c’était jeter dans ses jeux et les avait retournés contre elle, elle lui avait aussi dit ne pas avoir peur de la mort et c’est là qu’il avait promis à Eileen de s’occuper de Luann ou de sa fille si elle ne faisait pas ce qu’il voulait.

Luann savait très bien ce qu’elle allait dire à sa sœur mais à quoi bon la faire se sentir mal en lui disant qu’elle l’avait prévenue. Enfin, obéirent à un hybride pour protéger les siens, cela allait être dur pour elle. Soudain sa sœur la prit dans ses bras et elle la laissa faire, la dernière fois que sa sœur l’avait pris dans ses bras, Luann n’aurait plus su dire quand c’était, elles s’étaient tellement éloignées depuis qu’elle avait quitté leur maison. Luann entendit Eileen lui murmurer qu’elle était désolée, qu’elle n’aimait pas la savoir sous les photographes qui affichaient des photos de sa petite sœur plus ou moins habiller et elle ajouta que Luann savait pourquoi sa sœur était comme cela. Elle s’excusa encore en disant que sa petite sous était meilleure qu’elle, elle dit qu’elle agissait peut-être en femme forte, mais elle n’avait jamais réussi à vaincre ses démons alors que sa petite sœur oui et elle avoua qu’elle l’admirait pour cela.

Luann sentit sa sœur la serrer plus contre elle et passa ce bras dans le dos de celle-ci pour la serrer contre elle à son tour, elle ne savait pas quoi dire, mais devait répondre à la question de sa soeur, elle qui n’aurait jamais accepté que Luann ait d’enfant, elle avait adopté une fille, cela était étrange pour la jeune fille. Sa sœur lui avait toujours refusé un hybride, elle en avait un, elle lui avait toujours refusé qu’elle voie des hommes et ne risque de tomber enceinte et voilà qu’elle adoptait une fille, non Luann ne comprenait pas ça sœur. Elle relâcha doucement sa sœur et recula et la regarda, elle ne souriait plus vraiment, elle n’avait pas le cœur à sourire après la dispute avec sa soeur.

- Si tu veux que je la rencontre, c’est d’accord, nous verrons bien comme cela se passera. Puis si je suis passé à autre chose, c’est pour toi pour éviter que tu ne continues constamment à t’en vouloir. Si seulement tu pouvais comprendre que tu ne pouvais pas prévoir ce qu’il allait faire et que tu ne dois pas t’en vouloir pour cela, sinon je devrais m’en vouloir que tu aies pris ma place quand on était petite.

Elle affichait une mine plus que triste, elle était sincère dans ce qu’elle disait, aussi jeune qu’elle avait été, elle avait essayé de ne pas s’en vouloir de ce qui s’était passer pour que sa sœur aille un peu mieux en ne voyant pas sa sœur coupable, c’était peut-être stupide de faire ça mais voilà.

- Y à une chose dans ma vie qui devrait te plaire, je n’ai toujours pas d’hybrides, cela devrait te soulager de savoir ta petite sœur seule chez elle.

A part cela, Luann ne savait que dire de plus à sa soeur, en fait, elle n’avait pas vraiment le moral d’un coup, bien sûr, elle était contente de tout, ou presque, ce que sa sœur lui avait dit, mais cela ne changeait pas la situation, elle s’était encore mise dans le prétrin et maintenant elle ne voudrait aucune aide pour l’aider et surtout pas de Luann et c’est ce qui peinait aussi la jeune fille, elle n’était utile à personne, même les hybrides ne voulait pas qu’elle l’adopte en connaissant son nom de famille.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Jan - 11:05
Ce petit moment en tête à tête avec Luann permettrait de faire comprendre beaucoup de choses à Eileen. Elle avait merdé, totalement merdé et elle s'en rendait compte. Que ce soit avec sa sœur, la façon dont elle avait agi avec elle...Tout simplement à cause d'une promesse quand elles étaient toutes petites ? Et maintenant à cause de la façon dont elle menait sa vie. Et pour tout ceci, elle blessait sans cesse Luann. Elle devait changer.

- On aura qu'à se faire une petite sortie en famille...Il parait qu'il y a un cirque en ville, ça devrait lui plaire. Et on pourrait enchainer sur un restaurant pour bien faire connaissance...ça te conviendrais ?


Après tout, elle-même avait encore bien du chemin à faire avant d'être proche de Sakura. Et elle essayait de ne pas faire les mêmes erreurs qu'avec Luann...même si elle se montrait tout aussi protectrice avec l'adolescente. Néanmoins, elle tentait de lui laisser pas mal de liberté pour ne pas plus chambouler sa vie qu'elle ne l'était déjà.
Elle eut un petit sourire en entendant la réponse de Luann.

- Oh tu sais combien je suis rancunière...et ça marche aussi contre moi même. Mais...j'essaierais de changer. Je te le promets.

Et Luann pouvait être rassurée, Eileen faisait toujours en sorte de tenir ses promesses. N'importe quelle promesse tant qu'elle était faite. C'était d'ailleurs à cause de sa promesse de la protéger qu'elle avait pris sa place avec cet homme, parce que même jeune elle ne pouvait pas laisser sa chère petite sœur subir tout cela...Et combien souffrait-elle maintenant de ne pas avoir pu faire autrement ? De n'avoir trouvé que cette possibilité à cette époque quand elle avait vu Luann presque entièrement nue sous cet homme ? En la voyant pleurer, elle n'avait pas pu réfléchir, elle avait agi. Elle ne regrettait pas de l'avoir aidé, elle regrettait seulement de ne pas avoir pu l'aider autrement.
Doucement, elle leva sa main gauche, celle avec un bout du petit doigt manquant et la passa doucement sur la joue de Luann, comme pour tenter de chasser cette tristesse. La remarque suivante, Eileen fut légèrement vexée mais c'était mérité.

- Non, pas vraiment. Je préférerai que tu sois heureuse...et si ça passe par l'achat d'un hybride, je...je ferais un effort. je pourrai t'accompagner même si ça risquerait de plus compliqué les choses...mais j'aimerais, si possible, que tu trouves un hybride qui t'aimera, te sera fidèle et voudra te protéger...Même si c'est sans doute trop demander.


Elle soupira. Aïcha lui était totalement fidèle mais ne savait pas se défendre. En tout cas, elle était prête à faire cette concession pour que Luann s'épanouisse totalement. Comme première preuve de son changement. De ses efforts pour lui laisser de la liberté. Comprenant que la visite touchait à sa fin, elle serra Luann une dernière fois contre elle.

- Fais attention à toi surtout ! J'espère que tu reviendras me voir, j'aimerais qu'on...recommence à être des sœurs, proches comme avant.


Elle la libéra et ferma les yeux un instant. Ce qu'elle allait dire ensuite lui faisait mal rien que d'y penser, mais elle y pensait sincèrement.

- Et si tu ne veux...pas me revoir. Je comprendrai. Je ne t'imposerai pas ma présence si tu préfères être heureuse sans moi, je le comprendrai. Et si tu fais ce choix, j'espère sincèrement que tu trouveras ton bonheur.

Elle la regarda, tentant de camoufler la douleur que cette possibilité lui infligeait. Après tout, elle venait de retrouver sa chère sœur et n'avait pas envie de la perdre à nouveau.
Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 19 Jan - 16:40
Eileen proposait de faire une sortie en famille, pour que. Luann et Sakura fassent connaissance, ce n’était pas une mauvaise idée en soi, elle ajouta qu’il y avait un cirque en ville et qu’elles pourraient enchaîner sur un restaurant en demandant ç sa petite sœur si cela, lui conviendrait. Ce que lui proposait, sa grande soeur allait parfaitement à Luann, elle avait justement voulu aller faire un tour au cirque en apprenant qu’un avait ouvert en ville. Eileen dit que sa sœur savait comme elle était rancunière et ce même avec elle-même, elle promit à sa petite sœur qu’elle essayerait de changer, Luann lui accorda le bénéfice du doute. La jeune fille sentit une caresse sur sa joue et regarda. Eileen qui lui parlait en même temps, disant qu’elle n’était pas heureuse que sa sœur ne le soit pas, ajoutant que si son bonheur passait par l’achat d’un hybride, Eileen ferait un effort. Elle aimerait que Luann trouve un hybride quiprotégeraiterait et lui serait fidèle. La jeune fille regarda sa grande sous soupirer puis dire qu’elle devait faire attention à elle, elle espérait que sa sœur revienne la voir, elle voulait recommencer à être des sœurs proches comme avant et l’idée ne déplaisait pas à Luann. Eileen lâcha sa petite sœur qui la regarda et se redressa, elle regarda sa grande sœur fermer les yeux, elle avait l’impression qu’elle s’apprêtait à dire un truc qu’elle allait regretter. C’est alors qu’elle dit que si Luann ne voulait pas la revoir, elle comprendrait et elle ne lui imposerait pas sa présence si elle préférait être heureuse sans elle. Elle ajouta que si elle faisait ce choix, elle espérait sincèrement qu’elle trouverait son bonheur, elle la regarda et Luann aperçut un peu de douleur dans ses yeux, même si elle le cachait bien.

Luann sourit, sa sœur faisait de réel effort même si ce n’était que des paroles, c'étaient des paroles que sa sœur ne dirait pas à la légère. Et cela fit très plaisir à la jeune fille qui regardait sa soeur, prenant la parole maintenant qu’elle était sûre de ne pas la lui couper.

- Le cirque et le restaurant me plaisent bien comme journée, mais je ne sais pas si ta fille appréciera sa tante, mon dieu, je me sens vieille avec ce nom.

Elle rit parce que c’est vrai qu’elle était tante d’une jeune fille de 15 ans alors qu’elle-même n’en avait encore que 23. Elle soupira après avoir fini de plaisanter et regarda Eileen et lui répondit aussi pour la rassurer mais aussi parce qu’elle voulait mettre les choses au clair avec elle.

- Bien sûr, je viendrais te voir, moi aussi je rêve depuis que l'on sait éloigner d’être des sœurs comme avant. Je reviendrais te voir à l’hôpital si tu veux mais aussi chez toi. Si tu veux que je revienne te voir ici, envoie moi un message, pas que je n’ai pas envie de revenir, mais on fera sa doucement. Il faut avant tout que tu te reposes.

L’infirmière entra et sourit à Luann avant de lui dire qu’elle devait laisser Eileen se reposer et qu’elle devait s’en aller. Luann lui sourit et lui répondit qu’elle allait s’en aller, elle regarda, sa sœur déposa un baiser sur son front et se leva.

- Prend soin de toi, laisse les autres s’occuper de toit pour une fois, je reviendrais te voir, je t’aime, Eileen ne l’oublie pas.

Elle lui sourit avec beaucoup de tendresse et d’amour et quitta la pièce avec l’infirmière en lui demandant les heures de visites et demandant qu’on l’appelle aux moindres soucis, finissant par la remercier, prenant le chemin de chez elle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit