Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Quand on se heurte à la réalité [Kazuko Yodo] [clos]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Jeu 27 Oct - 17:06
La journée avait commencé de façon si excitante pour la petite renarde. Elle avait passé sa première nuit loin de chez elle, dans un appartement quelque peu miteux mais encore en bon état par rapport à ce qu'ils avaient visité avec ses parents. Ses derniers s'étaient portés garant pour elle mais Emiko comptait bien trouvé un travail dans la semaine mais avant ça....

Elle se leva quittant son lit en éteignant son réveil qui hurlait 6h et alla se laver rapidement. Elle ne voulait pas être en retard pour son premier jour et se dépêcha de s'habiller et de se coiffer, faisant en sorte de cacher ses oreilles sous sa natte avec des barrettes. Puis elle opta pour une robe longue, bien décidée à cacher sa queue qu'elle aimait tant.

Une fois cela fait elle alla déjeuner puis prit enfin le chemin du campus, se passant un sac en bandoulière contenant ses affaires pour son premier jour. elle avait tellement hâte qu'elle courait, tenant son bonnet d'une main en souriant comme une bien heureuse. Elle allait enfin aller à l'école ! C'était un rêve qui se réalisait qu'elle en oubliait presque sa peine de devoir cacher ses attributs animaux.

Arrivée devant le bâtiment, elle ne put que s'arrêter pour admirer cette façade qui allait lui enseigner le droit. Certes ce ne serait que pour un an mais c'était déjà si beau ! Elle allait connaitre enfin la possibilité de se faire des amis, des rencontres autres que celle où on la rabaisse. Après tout ici ils y avaient des cerveaux capable de réfléchir donc il y aurait bien des gens pour admettre que les hybrides sont comme les humains non ?

La suite se passa tranquillement. Emiko fit la connaissance de sa classe, un peu intimidée mais affichant un sourire rayonnant, ne montrant rien de ses angoisses. Elle fit bonne figure tout la mâtiné malgré ses oreilles douloureuses. Ce n'est qu'à l'heure du repas qu'elle profita d'un moment pour s'éclipser aux toilettes.

Elle entra dans la pièce, tendant l'oreille pour voir si elle était belle et bien seule. Pas un bruit en dehors des conversations dans le couloirs. Bon. La petite renarde se dirigea vers les glaces, retirant son bonnet et passant ses doigts dans ses cheveux. Un léger clic se fit entendre et aussitôt une bosse se forma. La jeune étudiante fit la grimace, frottant doucement l'oreille douloureuse.

"Mince c'est que ça saigne en plus ?!"

Elle se pencha vers la glace, poussant ses cheveux pour mieux voir et en effet elle vit ça et là du sang dû à l'irritation. La demoiselle serra des dents mais soudain des voix se rapprochèrent et la porte s'ouvrit.
Paniquée, Emiko plaqua son oreille avec sa main et courut jusqu'à la porte d'un des cabinet, se réfugiant dedans comme si elle avait le diable aux trousses et ferma derrière elle, affolée.

*Elles ont rien vu !*


Se répétait-elle dans sa tête tout en tentant de remettre son oreilles sous sa coiffure sans voir ce qu'elle faisait, écoutant ce qui se passait de l'autre côté.
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Oct - 17:28
La rentrée...Une journée que Kazuko attendait avec grande impatience. Elle pouvait retenir en cours pour apprendre tout un tas de choses ! Et elle adorait les cours. Mais surtout...Elle allait revoir Yamiko ! Elle ne l'avait pas vu pendant les vacances, trop prises par son travail à la clinique mais également celui du fast food, séparant ses semaines en deux. Elle avait beau être fatiguée, elle était pleine d'énergie quand le réveil sonna ! Elle se lava, s'habilla et prit un rapide petit déjeuner avant de sortir de sa chambre universitaire. Comme d'habitude, elle avait mis un pull épais et une longue jupe, couvrant la moindre de ses formes. Des filles habillées à la mode d'autres filières s'amusaient à la critiquer mais elle n'écoutait pas. Au moins dans sa classe, presque personne n'osait se moquer...le prestige d'être dans les 5 premières certainement ?

La matinée se passa sans aucun soucis. Les professeurs faisaient essentiellement des rappels de l'année précédente et comme elle avait révisé tout l'été, pour elle, ce n'était qu'une promenade ! Quand la pause de midi arriva, Kazuko commença par aller aux toilettes, se dépêchant pour être une des premières. Elle voulait vite manger ensuite, pour pouvoir se plonger dans son livre...En arrivant dans une des cabines, elle s'installa, prit son bouquin...oubliant totalement ses envies. Elle était tout habillée sur les cuvettes, totalement plongée dans son bouquin. Comme à son habitude, elle ne faisait presque aucun bruit, concentrée.
Des bruits en provenance du reste des toilettes et du couloir se faisait entendre, mais Kazuko n'y prêtait pas attention. Jusqu'au moment où la porte de ses toilettes s'ouvrit à la volée sur une jeune femme qui s'enferma à l'intérieur. Oups, elle avait encore oublié de fermer le loquet de la porte ?

Les yeux ronds, elle fixait la nouvelle venue. Il lui fallut un moment pour réaliser ce qui se passait et son livre finit par lui échapper des mains, tombant à grands bruits sur le sol. Les piaillements des autres filles s'arrêtèrent d'un coup, puis reprit...habituée à ce que Kazuko squatte les toilettes du fond. En attendant, la jeune femme avait un doigt plaqué sur ses lèvres pour dire à l'intruse dans ses toilettes de ne faire aucun bruit. En tant ordinaire, elle serait restée figée sur place, embarrassée...avec la même couleur rouge qui ornait actuellement ses joues. Mais là, c'était différent...c'était une oreille qui dépassait de ses cheveux !

Finalement les filles sortirent en continuant de glousser sur les beaux garçons de cette année.

- Ne...ne b-bouge pas ! Tu-tu saignes !

Kazuko se leva d'un bond de ses toilettes et fouilla dans son sac à la recherche de sa trousse de soins qu'elle trimballait partout. Elle fourra la trousse dans les mains de l'inconnue et l'ouvrit, sortant des compresses et du désinfectant.

- Tu es nouvelle ?

Occupée à soigner l'oreille visible, elle était moins préoccupée par sa timidité. Elle se demandait ce qu'une hybride faisait à l'université, surtout que c'était normalement interdit. Se cachait-elle pour suivre les cours ? Ou voler de la nourriture ? Au vu des habits, elle ne semblait pas vivre dans la rue. C'était la première fois que Kazuko était confronté à ce genre de cas, mais il était hors de question de la dénoncer ! Pour l'instant, elle désinfectait l'oreille, la nettoyait en cherchant la source du saignement.

- Je m'appelle Kazuko Yodo, j'étudie pour être vétérinaire...

Ne voulant pas vexer la jeune inconnue, elle ne rajouta pas "spécialité hybride".
Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Leah Aoife, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: N'a pas les moyens et n'en veut pas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Oct - 18:35
Alors qu'elle replaçait tant bien que mal son oreille dans ses cheveux un bruit sourd se fit derrière elle et l'hybride se figea, sentant le vide se faire en elle. Un très trèèès mauvais pressentiment la parcourut tandis que lentement elle se retournait, priant pour que sa prédiction ne se réalise pas.... en vain. Là, face à elle se tenait une fille toute rouge qui la fixait sur CE point, le seul que Emiko aurait voulu qu'elle ne voit pas.
Son visage déjà clair, devint blanc presque translucide à mesure que son sang quittait sa peau. Elle aurait voulu pousser un cri mais rien ne voulait sortir. Ça y est, elle était grillée ! C'était foutu ! En une journée, juste à cause de cette foutue oreille douloureuse. Non c'était impossible.... Pas déjà... L'inconnue porta l'un de ses doigts à ses lèvres, lui signifiant de rester silencieuse. Elle n'avait rien à craindre, Emiko était déjà loin dans ses pensées et son avenir, se voyant déjà traité comme une moins que rien, bonne à cirer des chaussures et à se faire marcher dessus.

Les voix enjouées de ses filles, là derrière, jamais elle ne pourrait être comme elle, à glousser sur les plus beaux garçons du campus ou à s'extasier sur de nouveaux vêtements.... C'était si.... triste. Emiko ravala la peine qui montait en elle, absolument pas désireuse de faire des effusions de sentiment face à celle qui allait briser ses rêves. Une fille tout à fait passable pour son genre. très mal habillée malgré un visage charmant et des formes plus qu'honorable d'après les rares courbes qui apparaissaient. La renarde observa l'étrangère se demandant alors pourquoi elle ne disait rien. Pourquoi ne criait-elle pas à l'hybride ? C'est vrai ça pourquoi n'y avait-elle pas pensé ?

La renarde resta donc immobile, observant l'humaine assise sur le trône avant de se pencher pour ramasser son livre, source du bruit qui avait trahi la présence de l'étrangère, profitant de ce geste pour regarder sous la cloison les pieds des intruses qui se dirigeait vers la sortie. Enfin. La renarde se redressa, lui tendant le bouquin mais à peine la porte eut-elle été claqué que déjà la demoiselle semblait reprendre vie.


- Ne...ne b-bouge pas ! Tu-tu saignes !


L'étudiante se figea de surprise en voyant l'humaine bondir des toilettes, fourrageant dans son sac et Emiko recula, se heurtant à la porte des toilettes, un peu inquiète. A peine eut-elle le temps de lâcher un "Ha!" que la voilà tenant une trousse que l'autre fille lui avait mise dans les mains. Emiko envisagea rapidement de pousser l'étrangère qui déjà commencait à s'affairer sur son oreille qui devait faire peine à voir.

- Tu es nouvelle ?


Emiko cligna des yeux, surprise par cette question. Était-ce un piège ? Elle ne le savait. Cette fille n'avait pas l'air dangereuse mais bon les pires des garces peuvent se cacher derrière les plus doux des visages alors... Elle sentit ses mains la toucher et rougit en se figeant, prenant la parole sur un ton qui se fit gênée.

"Je... Ha ! Oui, oui je suis nouvelle"

- Je m'appelle Kazuko Yodo, j'étudie pour être vétérinaire...


La jeune fille s'était présentée le plus naturellement du monde mais malheureusement, Emiko avait pour ainsi dire rien entendu, tellement elle était mal à l'aise face à la situation. Trop peu habituée à ce genre de contact, l'hybride tenta de s'esquiver sur la gauche, mais sous le coup de la panique, glissa et tomba sur l'inconnue, la plaquant à l'une des parois. Ses lèvres se posèrent alors sur celle de son infirmière de fortune alors que son corps pressait l'autre sous son propre poids à cause de l'élan. Le regard de la renarde tomba droit dans les prunelles océan de la malheureuse samaritaine et un long silence qui sembla durer une éternité se fit entre elle avant que la renarde éxécute un bond en arrière, rougissant comme une tomate, honteuse.

"Ha je... Pardon ! Je ne voulais pas ! Je tu... c'est que toi là, tu t'approche et me colle sans prévenir... si près... j'ai pas l'habitude...  Et puis... pourquoi tu m'aides !? On s'connait même pas !"

La gêne, la honte, voilà un cocktail qui n'aidait pas le cerveau de Emiko à être serein. Si la gêne était visible sur son visage, ses paroles, elles avaient été plus sèches qu'elle ne l'aurait voulu. Il faut dire que sa première journée ne s'était pas déroulée comme prévue et face à tout ça, elle ne savait pas trop comment être... Surtout face à quelqu'un de gentil. Pourtant elle avait senti que ses mots étaient trop durs, trop secs par rapport à sa pensée et aussitôt elle s'en voulut.

Mais elle ne savait que faire et regarda la jeune fille pendant quelques instants, la tête vide. Puis elle se détendit lentement, se penchant une nouvelle fois pour ramasser la trousse qui lui avait échappé des mains, rangeant lentement les objets médicaux de cette vétérinaire en prenant une petite voix alors que son oreille libre se plaquait à son crâne.

"... Je ... Excuse-moi... Je ne voulais pas être méchante... C'est mon premier jour et j'avoue que je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un me voit.... enfin qu'il voit ça."

Elle toucha son oreille avant de reprendre sans oser la regarder, continuant de ramasser les objets au sol.

"Merci de n'avoir rien dit ... et euh... hum! Pardon pour le ... enfin le... le... baiser... c'était pas du tout intentionnel... C'est juste que... j'ai pas l'habitude que quelqu'un me... touche ... comme ça."


Les mots sortaient difficilement et Emiko faisait de gros efforts pour le pas tout laisser ici et foutre le camps avec son orgueil. Mais elle tenait tellement à continuer de suivre ses cours ici. Elle ne voulait pas tout gâcher à cause d'une fierté mal placé. Et puis cette fille, là, Kazu... Kazuko Yono... non Yodo ? Kazuko Yodo oui c'est ça, elle s'était montrée gentille alors elle ne méritait pas que la renarde s'énerve sur elle, surtout à cause d'un incident de lèvres. Il fallait que la renarde se contrôle et surtout qu'elle se calme ! L'hybride inspira avant de pousser un long soupir, ramassant le dernier objet et se releva, osant enfin poser son regard sur l'étudiante face à elle, s'attendant au pire.
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Oct - 11:40
Kazuko avait été tout à fait elle-même depuis que l'hybride était entrée dans le cabinet qu'elle squattait, pour se cacher. D'abord paralysée, elle cherchait maintenant à l'aider. Elle n'aimait pas voir les autres saigner et puis, sa formation lui permettait de soigner les hybrides, surtout quand il s'agissait de petites blessures comme celle que présentait cette jolie renarde. Visiblement, elle était nouvelle ici...donc la renarde se cachait parmi les étudiantes pour apprendre. C'était la première fois que Kazuko entendait une telle histoire, mais après tout pourquoi pas ? Les hybrides aussi ont droit aux études ! Enfin, c'était son avis...

Alors qu'elle s’affairait sur l'oreille, la nettoyant et découvrant que ce n'était rien de bien grave, la renarde bougea soudainement. Plaquée contre la paroi des toilettes, elle se retrouva avec l'inconnue contre elle et surtout...leurs lèvres s'étaient collées ! Quelqu'un l'avait embrassé ! Le rouge lui monta à toute vitesse au visage. Figée, elle n'osait plus bouger. Seuls ses yeux bougeaient, suivant du regard les mouvements de la jeune femme. Elle l'écouta, sans rien répondre. Pour l'instant, elle restait bloquée sur le baiser involontaire qu'elles venaient d'échanger. Finalement, la renarde ramassa le matériel qui était tombé au sol puis la regarda...comme si elle attendait une réaction. Kazuko se redressa, toujours aussi rouge et tenta un petit sourire.

- Je...D-désolée...j'aurais du t-te prévenir...je voulais juste t'aider...

Ses yeux se baladaient sur l'oreille maintenant baissée mais qui au moins ne saignait plus, puis sur la trousse contenant une partie de son matériel entre les mains de la jeune hybride. Mais à aucun moment, elle n'osait la regarder dans les yeux.

- Je...je ne dirais rien...je garderais le-le secret...je...j'apprécie beaucoup les hybrides...de-depuis lo-longtemps je trouve que vous ne méritez pas votre place actuelle. Pour moi, tu as t-tout à fait le droit d'aller à l'école, d-d'apprendre !

Elle avait débité sa phrase à toute vitesse, tentant de ne pas trop bégayer, mais plus elle était gênée ou intimidée, et plus elle avait du mal à parler normalement. Néanmoins, elle avait tenu à faire comprendre à cette inconnue qu'elle ne risquait rien avec elle. Ce n'était pas elle qui irait la dénoncer puisqu'elle n'approuve pas vraiment tout ce que les hybrides subissent. D'ailleurs, elle souhaitait plutôt aider cette jeune femme à réaliser son souhait, de pouvoir suivre ses cours.

- Je...je voudrais...vérifier que t-tout est bon pour ton o-oreille...Tu-tu veux bien ?

Soudainement, comme si elle sortait de sa paralysée, elle se remit à bouger, se penchant à nouveau sur son sac. Elle sortit l'un de ses bandeau, le plus grand qu'elle possédait. Elle ne s'en servait que si elle avait besoin de dégager tout ses cheveux, résultat, il semblait encore neuf. Elle le montra à l'hybride.

- Je voudrais t'aider à ca-cacher tes oreilles sans que tu ais m-mal...

Kazuko se figea à nouveau, dans l'attente des réponses de la jeune femme. Et si elle n'était pas d'accord ? Elle ne voulait plus agir sans son accord, alors elle attendait. Mais elle était prête à l'aider et elle espérait que la jeune hybride l'avait compris. Elle ne voulait pas être son ennemi.
Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Leah Aoife, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: N'a pas les moyens et n'en veut pas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Oct - 13:17
Emiko était là, face à celle qui avait découvert son secret dès son premier jour. Son plan était un échec lamentable, une honte ! Mais cependant elle ne devait pas se laisser aller à sa colère ou à sa déception. Elle devait faire face du mieux qu'elle le pouvait, elle devait rester forte.

Certes ce n'était pas chose facile car en à peine dix minutes elle s'était fait approchée et touchée sans qu'elle n'ait rien demandé et en prime, elle avait eu le droit d'offrir ses lèvres par accident... Oui cette journée n'était pas une franche réussite, bien au contraire !

Soudain la voix hésitante et chevrotante de son interlocutrice rompit le lourd silence, sortant l'hybride de ses pensées. Elle posa ses prunelles chocolat sur l'intéressée qui était rouge carmin. Emi se demandait même si elle n'allait pas tourner de l'oeil. Mais ses paroles et son sourire un peu crispé se voulait gentil, rassurant.

Malgré tout, la demoiselle voyait bien que la brune n'osait la regardait dans les yeux, étant surement encore trop gênée pour cela et en un sens, Emiko ne lui en voulait pas, bien au contraire. Offrir son premier baiser à une fille, il y avait de quoi être... retourné. Elle déglutis, secouant la tête pour chasser l'odieuse pensée et tendit la trousse à la jeune fille afin qu'elle puisse reprendre ses affaires mais cette dernière reprit sur un ton plus rapide comme si elle voulait tout lâcher.

Au fur et à mesure de ses paroles, Emiko se retint de lui sauter dessus. Pourquoi disait-elle tout ça à voix haute ?! Et si quelqu'un venait ! Le regard de la renarde s'agrandit mais elle n'osait lui mettre la main sur sa bouche, ce disant que ce serait surement le geste de trop et lui fit alors signe de baisser le volume, inquiète.

"Oui Oui d'accord ! Je ... j'ai compris mais moins fort !"


La jeune fille se tut avant de lui demander si elle pouvait s'occuper de son oreille. Emiko la regarda, hésitante pendant quelques secondes. Elle avait bien compris ses intentions mais elle avait du mal à se laisser ainsi approcher. Jamais elle n'avait eu d'amis humains et les seuls personnes dont elle était proche c'était ses parents. Elle devait se l'avouer elle avait peur.
Mais malgré sa peur, la renarde restait une sale gamine entêtée et cruellement seule. Elle posa ses yeux sur la jeune fille et répondit enfin d'une voix basse comme une reddition, détournant alors le regard vers le sol.

"Oui, va-y..."

Ses mains se dirigèrent vers son oreille qui était restée sous ses cheveux, la libérant à son tour en retenant une grimace avant de ranger ses affaires dans sa besace, se baissant ensuite un peu afin d'aider la jeune fille à faire ce qu'elle voulait faire, lui tenant sa trousse en ajoutant.

"Par contre, pourrais-tu cesser de parler des ... hybrides comme ça... On ne sait jamais qui il y a derrière une porte donc... voilà."


Mais alors qu'elle s'attendait à sentir les mains de l'étudiante sur elle, elle perçut un mouvement et releva la tête, découvrant un bandeau qu'elle lui tendait. Ainsi elle voulait qu' Emiko s'en serve pour cacher ses oreilles. La jeune hybride la regarda, hésitante. Elle posa la trousse sur le dessus des cabinets et prit l'objet qui semblait n'avoir jamais servi. Elle le fit tourner entre ses doigts avant de lever ses yeux sur Kazuko.

"Tu crois que ça pourrait vraiment les immobiliser ? Non parce que je remue beaucoup des... enfin je bouge beaucoup et j'ai pas envie qu'on les voit bouger en dessous..."


La renarde évitait de placer des propos qui pourrait laisser sous entendre qu'elle parlait d'une hybride mais le rendu pouvait vraiment prêter à confusion pour celui ou celle qui rentrerait à cet instant précis. Mais qu'importe, elle préférait paraître bizarre qu'être démasquée.

Elle reposa son regard sur le doux visage de sa samaritaine, ne sachant toujours pas comment réagir, se contentant alors de dire en rangeant l'objet dans sa sacoche pour se libérer les mains afin de reprendre la trousse de soin.

"Merci, je l'essayerai après... C'est pas ma couleur et je doute que ça marche mais on peut toujours le tenter... Au faite pourquoi tu mets des bandeaux si c'est pour avoir les cheveux dans les yeux ?"

En effet la demoiselle avait encore une franche qui lui cachait en bonne partie les yeux et cela intriguait l'hybride qui ne se gêna pas pour la questionner sans détour. L'affaire du baiser commençait à bien s'estomper dans son esprit même si elle prenait soin de ne pas poser ses yeux sur les lèvres ostentatrices de Kazuko. Et comme Emiko avait du mal avec les compliments ou les merci, elle se montrait encore un peu piquante sans arriver à s'adoucir. Pourtant c'était pas faute d'y mettre du sien...
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 29 Oct - 12:24
Kazuko préférait ne pas penser à ce baiser, car même si elle n'avait pas éprouvé de répulsion en sentant les lèvres de la renarde, elle aurait préféré l'éviter. Après tout, la personne dont elle rêvait sentir les lèvres était dans sa promo, un magnifique jeune homme...le plus beau, le plus intelligent...mais trop bien pour elle. Et ses rêves en devenaient douloureux à force. Elle préféra refouler Yamiko dans un coin de son esprit, elle devait se concentrer sur ses soins. D'ailleurs, elle avait l'autorisation de la renarde pour s'occuper à nouveau des oreilles. Des deux cette fois, puisque la deuxième avait aussi été libérée.

- Eh bien...elles n'ont vraiment pas apprécié. Mais ce n'est rien de bien grave...

Concentrée sur les soins, sa voix était peut-être un peu faible, mais elle ne bégayait presque plus. L'avantage d'être concentrée sur quelque chose, c'est qu'elle pensait moins à sa gêne. Et elle avait quelque d'autre à regarder que le visage de la jeune femme. Elle récupéra des compresses et nettoya doucement le sang qui avait en partie séché. Elle la jeta dans les toilettes derrière elle, tant pis si quelque chose se bouchait, la discrétion était plus importante que cela ! Elle prit une nouvelle compresse, ainsi que le désinfectant et ainsi pu nettoyer bien mieux les deux oreilles. En attendant, la nouvelle étudiante stressait visiblement rien qu'à l'entendre prononcer le mot hybride à voix haute.

- Tu as raison...j-je vais faire attention, désolée...

Une fois les oreilles bien désinfectée et la compresse ayant rejoint l'autre dans les toilettes, elle inspecta les oreilles. Ce qu'elle voyait ne lui plaisait pas vraiment. Ce n'était certes pas grave mais ce n'était pas très beau à voir.

- Il vaudrait mieux que ça marche...Tu-tu as vu ? Les poils...t-tu as des trous...


Elle avait encore plus baissé la voix quand elle se mit à parler de poils mais si la renarde l'avait entendu, elle pourrait vérifier. Car en effet, sur les oreilles, il y avait des trous, des zones où les poils avaient été arrachés par sa méthode pour les camoufler. Fouillant dans sa trousse de soin, Kazuko réfléchissait à la suite. Elle n'avait pas encore son diplôme et soignait réellement depuis peu...et sous le regard et conseil d'un vétérinaire diplômé. Elle ne s'était pas attendue à devoir soigner un hybride dès le premier jour de sa rentrée. Elle prit une nouvelle compresse qu'elle posa sur la partie extérieure de l'oreille, celle qui était abimée et commença à mettre en place un pansement. Bon en enlevant le sparadrap, la renarde risquait d'arracher un ou deux poils, mais c'était la meilleure solution de protéger l'oreille pour le moment. Elle répéta l'opération pour la deuxième oreille.

- Je pense...qu'il faut que tu essais m-mais chez toi...p-pour être sure...

C'était mieux de tester une technique chez elle, à l'abri des regards, au cas ou si cela ne fonctionnait pas du tout. Alors qu'elle finissait d'installer le pansement, l'hybride posa une question...Kazuko se figea sur place et baissa les yeux vers son visage. Croisant son regard, elle devint aussitôt complètement rouge.

- Je...je p-préfère com-comme ça...

Elle baissa les yeux puis relâcha l'oreille de la renarde, le pansement était fini. Elle n'avait pas de réelles raisons de cacher ses yeux...enfin si, c'était justement de les cacher la raison. Se cacher du regard des autres. Le type de vêtements qu'elle portait, servait également à cela ! Se cacher, entièrement, de la tête aux pieds ! Fixant le sol, les joues totalement rouge, elle n'osait plus rien dire.
Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Leah Aoife, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: N'a pas les moyens et n'en veut pas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 8:58
L'hybride la laissait faire, la sentant se détendre quelque peu. Sa voix ne chevrotait plus, comme si s'occuper d'elle l'aidait à passer cette timidité qui semblait envahissante. Enfin Emiko n'en était pas sûre même si le baiser avait offert une teinte assez impressionnante au visage de l'humaine. Après tout il était logique d'être gênée par un baiser, elle-même avait eu honte... Mais il se dégageait de sa samaritaine une douceur et une gentillesse sans borne. La renarde se disait que la jeune fille devait souvent être source de moquerie vu son style vestimentaire mais étrangement elle l'aimait bien. Elle appréciait cette gentillesse nouvelle que cette humaine lui donnait. Ça lui faisait un peu oublier ses années de rejet qu'elle avait subi. Elle déglutit, ravalant ce trop plein alors que la jeune fille prenait la parole d'une voix faible mais naturelle, s'excusant d'avoir parlé d'hybride.

Emiko releva les yeux vers son visage qui restait concentrée sur ses oreilles et eut un sourire en voyant ce sérieux et cette application qu'elle mettait dans ce qu'elle faisait. Oui elle l'aimait bien cette humaine ! Sans s'en rendre compte ses oreilles se redressèrent un peu et sa queue battit doucement l'air, faisant onduler sa robe.

"Ne t'en fait pas c'est rien."


L'hybride attendit patiemment qu'elle finisse pour enfin inspecter ses oreilles, l'écoutant dire qu'elles étaient dans un sale état. En y passant les doigts elle sentit en effet les trous fait par les barrettes et fit une grimace. Ses belles oreilles ! Il lui faudrait des semaines avant qu'elles retrouvent leur superbe ! Elle soupira, relâchant ses attributs pour que la jeune humaine puissent les panser.

"Tant pis... Il faudra que je trouve une alternative, je n'ai pas le choix de toute façon si je veux rester ici."


Le regard de la renarde se fit combatif comme à son habitude quand elle avait une idée en tête. Oui elle ne voulait pas laisser tomber. Il en était hors de question ! Kazuko n'allait rien dire donc elle pouvait continuer à s'accrocher à son but. Elle repensa au bandeau, se disant qu'elle pouvait s'en servir pour cacher ses oreilles ou pour maintenir des plaques ou des élastique qui lui aplatirait les oreilles si le poids tissus n'était pas suffisant. Et en parlant de bandeau, elle questionna la jeune humaine qui osa enfin croiser son regard, rougissant à nouveau, intriguant un peu plus la renarde et confirmant ses interrogations sur une possible timidité. L'hybride eut un sourire.

"Tu sais tu n'as pas à te cacher, tu as de jolies yeux !"


Emiko est son absence totale de tact était en marche. La jeune renarde observa le visage de l'humaine et d'une main repoussa une partie de sa frange et de ses cheveux sans pour autant lâcher ses derniers en souriant avec tendresse, de son sourire d'ange. Elle voyait bien la gêne de l'humaine mais se disait qu'elle devait se trouver laide d'où la raison de se cacher ainsi sous cette tonne de vêtements et de cheveux. L'hybride avait du mal à comprendre ça, elle qui aurait voulu s'assumer de toute ses forces en dévoilant ce qu'elle était ici. Mais parfois il fallait faire des sacrifices.

"Tu es jolie donc n'ai pas honte ou peur ! Sinon tu te feras manger par les idiots !"

Elle libéra l'humaine, laissant ses cheveux glisser entre ses doigts, revenant se replacer sur son visage et se recula un peu afin de ne pas la figer dans sa gêne, détournant le regard même si elle détestait ça. Elle perdit son sourire, adoptant un visage plus sérieux et s'inclina face à l'humaine en reprenant.

" Et... merci pour ... tout ça. Les soins, le fait de ne rien dire.... Ça me touche... Hum... Au faite je m'appelle Emiko, Emiko Saito ..."

L'hybride préféra changer de sujet. En effet s'avouer être touchée n'était pas facile et elle préférait faire passer ça pour une chose banale même si ça avait de l'importance à ses yeux. Elle se redressa et sortit le bandeau, se disant qu'il serrait bien de le tester ici plutôt que chez elle. En effet les pansements se verraient peut être sous ses cheveux, vu que le contraste serait plus grand qu'avec la teinte naturelle de ses oreilles. Elle regarda Kazuko et l'enfila, faisant tout à l'aveuglette vu qu'elle n'osait pas sortir pour le faire devant un miroir. Manquait plus qu'elle se fasse à nouveau prendre ! Autant rester ici même si la promiscuité devait coûté à la jeune humaine. Elle glissa ses oreilles en dessous et regarda la jeune femme en les remuant, interrogatrice.

"Alors ? ça donne quoi ?"
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 11:36
La jeune renarde semblait motivée à l'idée de rester à l'université, elle voulait apprendre. Et Kazuko ne pouvait rien faire de mieux que de l'aider avec ses oreilles pour qu'elle puisse réaliser son rêve. Franchement, elle n'était pas d'accord avec cette politique sur les hybrides, elle en avait croisé beaucoup et la plupart étaient capable de faire des études, voir montrait même plus d'aptitudes qu'elle pour de longues études.

- Oui, tu mérites ta place...alors on-on va t-trouver !

Sur la fin de sa phrase, elle avait posé son regard sur le visage de la renarde, résultat, elle s'était rendue compte qu'elle parlait réellement à quelqu'un...et s'était remise à bégayer. Est-ce qu'elle allait réussir à s'en débarrasser un jour ? Elle en doutait, cela faisait des années qu'elle était obligée de faire avec. Et franchement, avoir été reniée par sa propre mère n'avait rien arrangé !
Soudainement, la jeune inconnue la sortie de ses pensées, lui adressant un compliment sur ses yeux. Bouche bée, à nouveau le visage cramoisi jusqu'aux oreilles, elle regardait fixement la renarde. Elle ne bougeait plus, trop gênée. Et en plus, la main de la renarde s'approcha de son visage pour repousser sa frange et ainsi dégager ses yeux. Kazuko avait chaud, très chaud et elle devinait que son visage brulant devait être particulièrement rouge. Mais la jeune femme n'arrangea rien, ajoutant un nouveau compliment. Une fois ses cheveux libre, elle secoua soudainement la tête et recula...comme si elle voulait entrer dans la cloison de la cabine.

- N-non ! Je-je suis...je ne suis pas jolie !


Au fur et à mesure de sa phrase, le ton de sa voix avait décliné. Ses yeux étaient remplis de larmes. Elle se trouvait moche, et elle avait peur du regard des autres. Ce qui n'arrangeait rien à sa timidité et sa timidité n'arrangeait à ce trait de caractère. C'était un véritable cercle vicieux du quel elle n'arrivait pas à sortir.
La renarde se présenta tout en lui permettant de retrouver petit à petit ses moyens. Elle réussit à refouler ses larmes puis posa son regard sur Emiko, alors qu'elle était toujours collée à la paroi. Elle ne répondit rien aux remerciements, la laissant continuer de parler. Et visiblement, la jeune hybride souhaitait mettre en place le bandeau. Profitant de cette occasion pour oublier ce qui venait de se passer, elle leva les mains, des mains tremblantes pour l'aider à bien ajuster le bandeau sur sa tête. Il était donc bien droit, bien placer pour cacher les oreilles mais laisser également des cheveux passer soit devant, soit au dessus, notamment la frange. Elle regarda enfin le résultat.

- Mmh...ça rend bien ! Il faudra juste éviter de trop les remuer, on peut apercevoir quelque chose...

Kazuko se mit ensuite à ranger ses affaires, remettant son livre dans son sac ainsi que sa trousse de soins. Il n'y avait plus rien qui trainait dans la cabine puis elle tira la chasse d'eau pour chasser les compresses pleines de sang. Tout était impeccable, aucune trace de ce qui venait de se passer.
Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Leah Aoife, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: N'a pas les moyens et n'en veut pas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 12:55
Et bien ! Cette Kazuko avait le coeur fragile. Emiko ne pensait pas qu'elle serait aussi gênée d'être touchée. L'hybride devait même avouer que c'était à la fois amusant et mignon. Kazuko avait un côté pur et innocent qui plaisait à la renarde qui avait un côté taquin. Pourtant même si l'envie de la titiller un peu plus la tenter, elle ne voulait pas non plus braquer son interlocutrice et la libéra, retira sa main avec douceur.

N'empêche, la jeune humaine était vraiment mignonne sous sa frange et l'hybride avait envie qu'elle le comprenne vraiment. Mais comment ?! Elle se promit d'y penser plus tard, au calme. Pour le moment il lui fallait s'occuper de ses oreilles histoire de sortir de ses toilettes. Elle prit donc le bandeau et le mit, demandant son avis à la jeune fille. Cette dernière avait profité de sa liberté retrouvée pour se réfugier contre la cloison, le teint encore pivoine. L'hybride posa son regard chocolat et enfin l'humaine prit vie, tendant des mains tremblantes vers elle. Elle avait donc été si choquée que ça ? Étrangement l'hybride avait follement envie d'en remettre une couche, surtout que l'humaine avait niée en bloc la vérité, chose inconcevable pour la renarde. Elle la laissa faire et l'écouta dire son avis en faisant la moue.

"Bon je remettrais mon bonnet pour rajouter une couche et j'aviserais ce soir chez moi"

Elle l'aida ensuite à ranger ses affaires, la frôlant par moment à cause de la promiscuité du lieu puis se mit près de la porte bloquant la sortie, regardant Kazuko qui finissait de ranger ses affaires. Elle s'approcha d'elle, voulant capter son regard, plongeant son regard décidée sur elle, sérieuse.

"Kazuko ! Je ne le dirais qu'une fois. Je dis toujours ce que je pense et je déteste mentir sauf aux idiots ! Sache que je ne te considère pas comme une idiote donc tout ce que je t'ai dit est vrai ! Tu es belle pour moi !"

Elle avait lâché ses paroles avec une franchise déconcertante, le regard planté dans celui de l'humaine, se préparant à contrer une éventuel fuite en la tenant. Certes l'hybride ne savait pas doser la vérité et là elle n'y allait pas de main morte, voulant être sûre que le message passe. Cependant en prononçant ses paroles elle se rendit compte que ça pouvait prêter à confusion et reprit sur un note plus détendue :

"Ne t'inquiète pas je ne te fais aucune déclaration hein !.... C'est juste que je n'aime pas qu'on mette ma parole en doute, surtout quand je suis sincère..."

Elle la fixa encore un peu, son regard se faisant plus doux et se recula lentement, détournant enfin le regard, allant ouvrir la porte des cabinets. Elle posa son regard sur la jeune humaine, ne sachant pas trop quoi faire. Il faut dire Emiko n'avait jamais eu de réels amis et hésitait sur la suite des événements. Elle tenait la porte d'une main et osa enfin reposer son regard sur la jeune fille qui semblait choquée.

".... Tu es la première à être sincèrement gentille avec moi... Alors je voulais te rendre ça même si je n'ai pas ... la douceur que tu as."

Elle fit une moue hésitante et regarda le plafond. Elle ne voulait pas s'en aller comme ça. Mais elle se disait qu'elle en avait peut être trop fait. Doser les sentiments c'était pas son truc. Elle, elle devait mettre son masque et là, elle l'avait enlevé avec Kazuko. La surprise, la peur, l'imprévisible le lui avaient ôté sans prévenir. Peut être était-ce pour ça que la jeune fille était si rouge, si mal à l'aise. Elle soupira, baissant les yeux et lâcha enfin la porte, s'éloignant un peu. Fallait-il qu'elle reste la fille distante pour se faire des amis ? Pourtant Kazuko lui avait parlé alors était-ce si étrange pour elle d'avoir une hybride franche ? Ou était-ce dans son caractère de partir au quart de tour face à une phrase sur son physique ou un compliment ?
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san



Décembre 2016

Défis RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 4 Nov - 16:14
Kazuko continuait de fixer le bandeau sur la tête d'Emiko, à l'endroit même où les oreilles disparaissaient sous le tissu. Elle voulait l'aider, elle voulait en faire plus pour cette hybride. Elle voulait lui offrir la possibilité de mener ses études jusqu'au bout. Après tout, pourquoi n'y aurait-elle pas le droit ? Parce qu'elle était une hybride ? Elle trouvait cela tellement injuste ! Elle y réfléchissait, ce qui lui permettait de ne pas trop penser aux moments où toutes deux se frôlaient en remuant dans cette petite cabine, jusqu'à ce que la renarde se remette à parler. Interloquée devant cette façon de l'appeler, la jeune femme releva la tête et regarda l'hybride, l'écoutant jusqu'au bout...Cette franchise la surprit ! Elle resta un moment bouche bée, alors que le rouge qui avait au départ diminué, revenait en force sur ses joues.

- Je...je...tu...tu es l-la première à m-me dire ça...Mais je...j-je ne vois p-pas en quoi...je n-n'ai rien de b-beau...

Elle baissa aussitôt les yeux, s'imaginant que Yamiko lui faisait ce même compliment. Son cœur se mit à battre la chamade. Elle commençait à avoir chaud. Ce serait tellement magnifique si cela arrivait ! Mais elle sortit vite de sa rêverie, se persuadant que cela n'arriverait jamais. Après tout, elle n'était que la banale intello du fond de la classe, rien d'autre. On le lui avait tant de fois répétés !
La voix d'Emiko s'éleva à nouveau, alors, préférant oublier les moqueries passées, elle écouta ce que la renarde lui disait.

- C'est parce que...pour moi tu es une fille tout à fait ordinaire. Qui était dans le besoin. Et je ne pouvais pas r-rester sans rien faire...

Ordinaire ? Pas tout à fait. Elle sortait du lot mais pas parce qu'elle était une hybride, enfin c'était l'avis de Kazuko. Et puis, elle se voyait mal ne rien faire alors que quelqu'un se réfugiait dans ses toilettes, totalement paniqué !
Au bout d'un moment, regardant Emiko s'éloigner, elle se précipita soudainement à sa suite.

- Attends !

Pour une fois, elle se fichait bien de savoir si quelqu'un lui regardait ou non. Elle rattrapa la belle renarde et lui mit soudainement une clef dans la main, avec un petit porte-clef indiquant le chiffre 103, c'était une clef des chambres loués par l'université. Aux yeux des spectateurs, elle lui serrait seulement la main.

- S-si tu as besoin...n'hésites pas !

Kazuko regarda longuement Emiko dans les yeux, lui donner le double des clefs de sa chambre était une sacré décision ! Mais elle voulait que la renarde ait un endroit où se cacher s'il y avait un problème. Et puis, c'était sa façon de lui dire qu'elle serait toujours là pour elle au besoin. Étrangement, elle appréciait cette hybride, pas parce qu'elle avait été sa patiente, mais comme une potentielle véritable amie comme il pouvait y avoir entre deux étudiantes.
Soudainement, elle libéra la main d'Emiko et partit en courant jusqu'à la salle de sa classe. Le prochain cours allait bientôt commencer, même si c'était plutôt pour éviter d'entendre la réponse de la jeune femme qu'elle avait fuit. Elle ne voulait pas savoir comment la renarde réagirait en voyant la clef de sa chambre...
Messages : 26
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Leah Aoife, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: N'a pas les moyens et n'en veut pas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 6 Nov - 10:48
La petite renarde ne savait jamais sur quel pied danser. Elle avait grandi en se montrant capricieuse et hautaine alors agir ainsi, en fille sensible c'était ... étrange. Elle appréciait cette humaine malgré qu'elle soit au courant de son secret mais elle ne savait pas trop comment l'aborder tellement elle semblait sensible. Elle rougissait et semblait intimidée par la moindre de ses remarques. La petite hybride se demandait si elle était toujours comme ça ou si elle ne le faisait qu'en certaines occasions. Peut être aurait-elle un jour la possibilité de le découvrir ? En attendant elle se doutait qu'elle risquait de l'observer de loin. Autant pour savoir si elle tenait son secret que pour en savoir plus sur cette demoiselle.

Mais pour le moment elle n'avait pas envie de partir sur une note aussi.... froide. En effet, elle avait tenu à dire le fond de sa pensée même si ces mots étaient sortis maladroitement et Kazuko lui répondit de sa voix chevrotante. Emiko la regarda, sentant l'agacement poindre. Allons bon ! Allait-elle un jour accepter son compliment au lieu de se retrancher derrière son propre avis faussé. La renarde fit la moue se retenant de faire un geste qui aurait encore plus bloqué l'humaine, se sentant alors rougir quand elle lui dit que c'était une fille normale.
Le coeur de l'hybride fit un bond dans sa poitrine à ses mots. Elle avait attendu si longtemps pour les entendre. C'était si agréable ! Se sentir enfin reconnue comme une personne normale même si elle avait le désir qu'un jour tous les humains la voit comme Kazuko la voyait.

"... Merci"

Elle baissa les yeux, n'osant la regarder, refoulant l'envie de l'enlacer et de l'embrasser de joie. Sa première victoire ! Quel plaisir même si elle s'était révélé assez facile en soit mais qu'importe il ne fallait jamais cracher sur une victoire ! Elle releva les yeux, se disant qu'elle avait encore du chemin à parcourir et lui fit un signe de tête, relâchant la porte des toilettes mais soudain Kazuko sembla reprendre vie et vint à sa suite en l'interpellant. Emiko se retourna et la sentit alors prendre sa main.

Soudain l'esprit de la renarde eut une vision d'un shôjo et se figea mais c'est alors qu'elle sentit une chose froide dans sa main. Cependant elle n'osait baisser les yeux, de peur de rater quelque chose et de baisser sa garde. Elle gardait donc ses prunelles posés sur le visage de la demoiselle face à elle qui était rouge. Emiko devait aussi être gênée vu comment elle avait les oreilles en feu et le visage étonnée. Elle l'écouta prendre la parole, lui annonçant que si elle avait besoin, elle ne devait pas hésiter. Hésitait à faire quoi ? Elle n'eut pas le temps de lui demander que déjà Kazuko prenait la fuite telle une fille venant de faire une déclaration d'amour, laissant la renarde, seule au milieu des toilettes tandis que la porte se refermait lentement.

Alors lentement elle baissa les yeux, sentant son coeur battre dans sa poitrine, regardant ce que l'humaine lui avait laissé dans la main et poussa une exclamation. Elle releva les yeux et sortit à son tour, voulant rattraper l'humaine mais elle avait déjà disparue et la sonnerie retentit, la rappelant à ses cours. Emiko déglutit, se posant une main sur les joues, se rendant compte qu'elle n'avait même pas mangé et s'élança vers sa propre salle de cours, serrant le petit objet dans sa main.

Comment devait-elle le prendre ? C'était si étrange qu'une humaine lui donne la clef de chez elle. N'était-ce pas une chose que l'on faisait qu'avec ses amis ? Ou une personne qu'on aime ? Et elle que devait-elle faire ? Lui donner le double de chez elle aussi pour lui montrer son affection ? C'était si brusque, si imprévisible ! Posant une main sur sa joue, elle essayait de calmer toutes ses interrogations, fermant les yeux mais elle ne comprenait pas. POURQUOI ?
Son esprit ne l'aidait pas, lui envoyant des centaines de scénarios dignes de romans qui la mettait encore plus mal à l'aise. C'est donc rouge qu'elle revint dans sa classe, se recevant des remarques de quelques élèves ainsi que des regards qu'elle contrecarra en prétextant qu'elle avait couru, d'où son visage rouge. Bon ce n'était pas la seule raison mais elle fut cependant accepté par la majorité.
Pourtant elle n'osa lâcher la petite clef qu'elle tenait dans sa main, se jurant de revoir la jeune humaine pour la lui rendre, se persuadant qu'elle ne l'avait fait que par pitié pour elle afin de calmer la vague d'émotion qui la secouait. Pourtant quand elle la regardait elle se sentait fondre de joie. Comment un si petit objet pouvait-il autant la secouer se demandait-elle. Elle ferma les yeux en se disant que finalement le lycée n'allait pas être si facile que ça et qu'elle avait encore du boulot pour être la fille forte qu'elle voulait être.
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san



Décembre 2016

Défis RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-