Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

[terminé][prédéfini]Yamiko Kengo

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 21 Oct - 12:02

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Yamiko
♠ Nom : Kengo
♠ Sexe : Apparemment masculin
♠ Âge : 21 ans - né le 17 Novembre 2011
♠ Origine : Togi
♠ Groupe : Neutre
♠ Métier : Etudiant 3è année vétérinaire et mannequin (contrats ponctuels)
♠ État civil : Célibataire
♠ Statut financier : Moyen
♠ Orientation : Aime les femmes


Personnalité


Yamiko peut être très calme comme très soupe au lait, dépendant le contexte. Il apprécie mal qu’on vienne perturber son espace ou que l’on s’attaque à directement à un membre de sa famille. Malgré les petites divergences d’opinion qu’il a avec eux parfois, il les aime tous individuellement et ne supportera pas que quelqu’un leur fasse du mal.

Il est aussi très attaché à la notion de justice et plongera dans toute situation où un faible se fait agresser par un fort, et ce même si cela doit lui apporter des problèmes.

Ses rapports avec les différentes boîtes de production qui l’emploient pour des séances photo sont neutres. Tant que personne ne lui force à faire ce qu’il ne veut pas faire, tout se passe bien. Néanmoins il a déjà eu affaire à un drôle de type qui avait “tenté” de lui faire des avances… Et qui a vite été recalé en bonne et due forme.

Ai-je dit que Yamiko peut se montrer aussi sensible, gentil, attentionné ? Malgré son absence d’investissement auprès de son père dans son grand plan de libération des hybrides, Yamiko n’hésitera pas à prendre soin de ces drôles d’ humanoïdes. Il a d’ailleurs choisi sa spécialité “hybrides” dans son cursus pour être là pour les orphelins dont s’occupe son père, s’ils devaient avoir des problèmes de santé. Il les adore.

Mais les individus avec lesquels le jeune homme s’entend le mieux, sont probablement les animaux. Passionné par la diversité de notre monde depuis son plus jeune âge, il est souvent aimé des animaux de compagnie des personnes qu’il croise. Pour lui, il est impossible qu’un animal puisse être malveillant, et ils le lui rendent bien. Chiens, chats, perruches, toute boule de poils est un prétexte à une câlinerie.

Il a déjà visité des zoos et des animaleries, même si les conditions de vie des hybrides ou des animaux qu’il y croise le laissent la plupart du temps amer.

En tout cas il aime tellement les animaux qu’il a décidé d’arrêter de les manger, ni rien issu de leur exploitation : plus de croquettes de boeuf, plus d’omelettes, plus de miel (plus de détails dans l'histoire) ! Mais son choix personnel n’est pas vraiment vécu comme une revendication, tant que personne ne souhaite lui reprocher ce choix. Ainsi il ne commencera pas à avoir un discours moralisateur auprès de chaque personne qu’il voit manger de la viande.

Niveau musical, Yamiko est attiré un peu par tous les genres. Il s’est beaucoup laissé influencer par certains choix de ses amis : à savoir le vocaloid, la Jpop, le Jrock, mais il s’intéresse parfois aux autres genres et aux musiques provenant d’autres pays. On peut donc dire qu’il est assez éclectique.

Que dire d’autre… Mieux vaut ne pas tenter de cacher la vérité à Yamiko, ni être hypocrite. Il aura toujours le chic pour poser les questions qui fâchent et découvrir ce qu’il veut. Pas de détour, et pas de demi-mesure. Lui-même se montre brutalement honnête quand cela est nécessaire : son passé lui a offert un énorme détachement vis-à-vis des étrangers. Il peut sans problème se montrer caustique, cassant, sans prendre de pincettes, s’il a une opinion à formuler. Il fera à peine l’effort de faire preuve de tact auprès de ses amis et proches. Mais en général, une dispute n’a pas le temps de monter en volume bien longtemps avant d’en venir aux mains avec lui.


Apparence


Yamiko se balade toujours avec un sac à bandoulière en faux cuir noir, sur lequel est collé un patch à l’effigie d’un singe cartoon en vogue, contouré de jaune, ainsi que plusieurs autres patchs aux messages se revendiquant du courant punk “no future”, “love is dead” ou autres citations cyniques. Le sac est un peu usé et taché par endroits, c’est que quand Yamiko est impliqué dans une bagarre il n’a pas le temps de déposer son sac soigneusement sur une surface non-salissante. Dans ce sac à bandoulière se trouvent : une petite boîte contenant des filtres à cigarette et un paquet de papier à rouler; un paquet de tabac bio; les affaires de cours; le téléphone; le porte-feuille (plusieurs photos de famille à l’intérieur); un petit sac en toile bariolé contenant quelques crayons et stylos, le baladeur mp3 et les écouteurs; ainsi qu’un kit de secours, comprenant quelques pansements, quelques compresses, bref de quoi soigner quelqu’un qui s’est blessé. Yamiko utilise aussi les bandages et les compresses pour désinfecter ses poings, si besoin est.

Côté vestimentaire, il porte un peu tous les styles selon son humeur, cela peut aller du sarouel au blouson de cuir. Mais il respecte quand même une cohérence, on ne le verra jamais, par exemple, porter une chemise avec un jogging. A l’université il privilégie quand même un style décontracté et simple, sans fioriture, la plupart du temps pantalon/chemise/baskets. Il prend soin de ne pas avoir trop de couleurs sur lui, et il aime bien l’effet “caid” que lui apporte le fait de porter du noir. Par contre, lorsqu’il pose dans son métier de mannequin, il choisit toujours les tenues les plus extravagantes et/ou classes qu’il peut, afin de pleinement s’amuser à jouer le rôle d’homme moderne que les magazines de mode lui font incarner. C’est un jeu très motivant pour lui.

Il porte toujours sur lui un pendentif particulier, offert par ses jumeaux après le drame familial qu’ils ont vécu : une petite croix en argent, qui lui rappelle que sa mère est toujours à ses côtés.

Concernant son corps plus en détails. Quelqu’un qui aura de l’intimité avec Yamiko Kengo, le verra nu, verra vite que le bonhomme n’est pas pourvu de phallus et a un début de poitrine (pas développée, néanmoins). Mais ces détails n’apparaissent pas au quotidien. Depuis le début de son traitement, Yamiko a développé une masse musculaire plus que correcte, et a sa voix qui a mué. Pour la décrire, situons là à peu près à la frontière entre ténor et baryton.

A part ce menu détail, le jeune homme est de taille moyenne, est de corpulence plutôt sèche (on a tendance à ne pas voir sa musculature sous ses vêtements, et on lui donne une apparence plutôt fluette). Il a un petit vice c’est qu’il ronge ses ongles. Il a de beaux yeux bleus, un sourire peu expressif, et la longueur de ses cheveux varie selon les saisons, lorsqu’il fait froid ils sont donc plutôt longs. Il est frileux des oreilles et aura souvent un bonnet pour marcher, le matin.

En réalité, au quotidien, il aura souvent l’air calme et blasé, car malheureusement c’est l’état de repos de son visage. Sourire pour lui sollicite beaucoup ses muscles faciaux, il ne peut donc le faire inconsciemment.


Histoire


***Thème musical***

Comme on peut s’en douter, Yamiko a été assigné fille à sa naissance. Nous verrons plus loin ce qui l’a mené à découvrir qu’il est, en son âme et conscience, bien un homme.

Il est donc venu au monde dans une portée de triplés; son frère Yukio et sa soeur Yumeko.

Sa petite enfance s’est passée relativement normalement; Yamiko était une petite fille sans encombres qui s’amusait avec toutes sortes de jouets, faisait des câlins aux animaux et était très complice avec ses frères et soeurs. Mais au fur et à mesure qu’elle grandissait, son côté garçon manqué, casse-cou, se faisait de plus en plus fort. Elle ne se préoccupait pas vraiment de se faire jolie ou de regarder des jolies histoires d’amour, elle préférait jouer les justiciers dans la cour de récréation, et prenait sa tâche très à cœur quand ses frère et sœur se faisaient harceler par des mioches plus “dominants” qu’eux. Elle a vite compris que si le monde de l’école est une jungle, mieux vaut en être le lion. Elle finit haïe et crainte par la plupart des petits caïds, mais elle s’en fichait, sa famille étant très aimante et compréhensive.

La tendance à s’habiller et à se comporter comme un garçon se faisait de plus en plus forte et inquiétait un peu ses parents, qui, après maintes fois à la rappeler à l’ordre, finirent par la confronter à ce mode de vie, un peu interrogatifs sur ses motivations… Yamiko finit par leur dire l’évidence, puisqu’ils ne semblaient pas se rendre compte : “je suis un garçon !” S’en suivirent plusieurs discussions familiales où ses parents tentèrent de la convaincre qu’elle était une fille, cela eut peu d’impact, contrairement à ses premières règles, qu’elle prit comme une traîtrise de son corps. Au-delà de la souffrance physique, elle devint un peu déprimée à force de se voir éprouver au quotidien cette épreuve biologique normalement réservée aux femmes… Mais elle ne s’ empêchait pas pour autant de vivre, et commença à se muscler un peu, en faisant des exercices : pompes, planche, abdominaux, tout était bon pour renforcer sa force physique. Cependant, durant son adolescence, ses parents, mais aussi surtout ses professeurs, ses camarades de classe, les boulangers du quartier, commençaient à lui dire qu’elle n’était pas assez raffinée, pas assez féminine, qu’elle ne trouverait pas de petit ami à ce rythme, ce qui fut très difficile. Elle eut dans la foulée, son premier gros rejet de la part d’une fille. Elle faisait de son mieux pour ressembler à un garçon auprès de cette petite nouvelle de sa classe, qui avait été transférée depuis un autre lycée, et les deux s’étaient beaucoup rapprochées; jusqu’à ce que cette fille découvre quel était son corps, et ne la traite de “dégueulasse”. Une épreuve très dure, dont Yamiko, à l’aide de sa famille, mit des mois à s’en remettre. Ils commençaient à se faire à son caractère de garçon manqué, à son attirance pour les filles. Pendant cette période, elle commença à devenir végétarienne, étant très sensible à la question de la production animale dans les abattoirs.

Cependant ce fut Yukio le premier qui lui parla de transexualité. Yamiko se reconnut instantanément dans la description que son frère faisait de la chose, et dès lors se considéra transgenre et demanda à ceux qui l’entouraient de faire un effort et d’accepter son identité masculine, par exemple en ne lui parlant plus de choses de filles, et en l’appelant avec le bon pronom : “il”.

Et c’est ainsi que Yamiko fut accepté comme homme au fil du temps par sa famille, même si cela prit du temps et des sacrifices de la part d’un peu tout le monde, puisque pendant des mois, tous continuèrent de se tromper de pronom, à part Yukio et Yumeko.

Son petit frère Tsuyosa vint un jour à essayer de l’intéresser arts martiaux, mais Yamiko se lassa vite, gageant que les résultats étaient trop longs à venir, et qu’il n’y a pas besoin de 36000 techniques pour faire manger le sol à quelqu’un. Cependant il s’ inspira de certains des mouvements de son petit frère, qui allaient lui apporter une meilleure domination de ses adversaires éventuels.

Sa passion pour les animaux allait grandissant, il s’était documenté sur Internet sur tous les écosystèmes possibles, et s’était même pris à imaginer son projet de vie future : migrer dans un pays comme l’Australie ou le Brésil pour en découvrir toutes ses richesses en termes de faune. C’est aussi à ce moment que Yamiko commença à manger végétarien : cela lui faisait plaisir de s’imaginer qu’il ne serait plus un vecteur de la consommation d’animaux morts.

Yamiko ne savait cependant pas qu’une lourde période arrivait : sa mère fut diagnostiquée d’un cancer en phase terminale. L’accompagnement dans la maladie, les visites à l’hôpital, tout cela était très intense. A certains moments sa mère semblait tout oublier de leurs discussions et lui redemandait si elle avait acheté des jolis vêtements ou du maquillage. A un des derniers jours avant la disparition de sa mère, Yamiko vint la visiter, habillée en jeune fille, portant un élégant maquillage aux yeux (donné par son frère Kenkyo), et sa mère lui dit qu’elle était fière d’elle.

Quelques jours plus tard, Jiki les quittait… Yamiko fut pris d’une tristesse folle et se mit à complètement déconner. Alors que ses examens d’entrée à l’Université approchaient et qu’elle devait choisir une université, Yamiko se mot à complètement rejeter sa particularité, se comportant comme une femme, buvant beaucoup, essayant de séduire les garçons qu’elle croisait en soirée. Elle finit par coucher avec un gars nommé Tim, un étranger qui se trouvait à Togi pour… Elle ne s’en souvient plus bien. La nuit passée avec ce garçon, sa première fois qui plus est, fut une épreuve horrible mais Yamiko, au lieu d’en pleurer, avait regardé la scène comme de l’extérieur, comme si ce n’était pas elle. Inutile de dire tout le long que son comportement la dégoûtait plus qu’autre chose et qu’elle ne se reconnaissait plus. Pour compenser elle s’était mise à fumer et à manger beaucoup plus qu’avant.

Tout le monde était accablé de chagrin, et si son père se soignait en travaillant dur pour ses petits orphelins, ce furent Yukio et Yumeko qui sortirent Yamiko de son espèce de léthargie, de laisser-aller. Ils lui rappelèrent qu’elle n’avait pas à se comporter comme une femme si elle ne se sentait pas femme (et ce malgré le dernier échange qu’elle avait eu avec sa mère). Ils prirent soin d’elle et l’empêchèrent de sortir et de boire de l’alcool dès lors qu’ils surent pour l’épisode avec Tim (ils étaient même sur le point de porter plainte contre lui, ce dont Yamiko leur demanda de ne pas le faire). Yukio offrit un pendentif à Yamiko pour qu'il y mette son deuil. Ce pendentif allait devenir un symbole pour ne pas oublier Jiki, il est donc très important pour Yamiko. Néanmoins ils n’eurent pas de succès à lui faire arrêter la cigarette. Yamiko avait fumé bien trop, bien trop vite, pour se débarrasser de cette addiction facilement.

Revenu à la raison, Yamiko revit néanmoins son plan de carrière : il n’était plus du tout attiré par les voyages, et ne voulait qu’une seule chose, rester auprès de sa famille avant qu’un coup du destin emporte prématurément un autre être cher.

Pour Yamiko, le temps de l'insouciance était résolu et il fallait qu’il règle ses problèmes. Il commença par s’inscrire à l’Université, en cursus vétérinaire. Si c’était au départ l’étude des comportements animaux dans leur milieu naturel qui le passionnait, il avait changé d’avis et voulait juste donner de sa personne pour apporter du bien aux bêtes. C'est un métier sollicité, même sur Togi. Plus tard, il choisit une spécialisation en hybrides, cela afin de rester auprès des petits protégés de son père, de l’aider à prendre soin d’eux. Il les aimait comme des petits frères et sœurs, qui ne devaient surtout pas tomber malades, ils étaient fragiles après tout.

Les deux premières années d’université connurent peu de péripéties car Yamiko planchait beaucoup sur ses cours, n’ayant aucune facilité pour apprendre vite et bien. Il eut quelques flirts avec des filles mais sans jamais aller plus loin, par peur qu'elles ne l'acceptent pas comme partenaire après avoir découvert son corps. Kenkyo l’introduisit auprès de plusieurs compagnies de mannequinat, où Yamiko tenta sa chance comme modèle masculin. Cela fit mouche, car avec sa voix et son visage il représentait très bien ce genre de garçons efféminés que les filles aiment voir dans les manga de yaoi. Le boulot lui permit de relâcher un peu la pression sur sa famille, et effet il avait tenu à prendre un appartement pour être au calme dans ses révisions (l’ambiance à la maison étant intenable avec les petits). Cependant il se sentait un peu mal-à-l’aise que ce côté “féminin” soit le plus valorisé dans les shootings.

Après quelques temps, excédé, il reparla de son identité de genre plutôt souvent avec Yukio et Kenkyo, et leur demanda s’il était possible de faire quelque chose de concret pour régler cela, être pris un peu plus au sérieux, que ce soit par la foule en général, ou bien dans le monde du mannequinat en particulier.

C’est ainsi qu’il décida de suivre un traitement de masculinisation. Il commença par une cure de progestatifs qui lui firent stopper complètement ses menstruations au bout de six mois (une libération géniale). Puis commencèrent les injections de testostérone (quatre par an, avait dit son endocrinologue).

Pendant neuf mois de traitement à la testostérone, Yamiko a vu apparaître de l’acné, a reçu un ton de voix plus bas, qui efface à présent la confusion que les gens peuvent avoir, a pris de la masse musculaire, s’est beaucoup entraîné, et s’est beaucoup stimulé sexuellement aussi (la libido augmentant, et l’impossibilité de se trouver une partenaire dans ces conditions).

Pendant ce même temps, il décida qu'il allait pousser un peu plus ses efforts pour la préservation des animaux qu'il aime tant. Il arrêta donc de manger tout produit issu de l'exploitation d'animaux, pour ainsi boucler la boucle. Plus de miel, plus de fromage, plus d’œufs... Cela allait être un peu plus difficile mais c'était pour la bonne cause. Et puis, des ingrédients végétaliens, cela peut se trouver facilement. Par contre pour trouver des vêtements respectant les animaux cela allait être difficile... Il fallait trouver des alternatives au cuir ou à la laine, par exemple.

Maintenant il a retrouvé une certaine paix intérieure et une routine, surtout. Il vit dans son petit appartement étudiant à l’université; il continue son travail de mannequin où on le laisse incarner des personnages pleinement masculins (et non ces androgynes qui font tant rêver les collégiennes). Il travaille dur sur ses cours, mais aime aussi profiter de sorties nombreuses avec ses amis, où il peut se relaxer. Certains de ses amis connaissent son passé, d’autres non. La plupart de ses camarades de classe n’en savent rien et pensent juste qu’au cours de ces derniers mois il a juste mué tardivement. Au final cela a peu d’importance pour Yamiko, il ne serait pas atteint par quelqu’un qui voudrait révéler au monde entier qu’il était une fille, avant, il s’abstient juste d’en parler lui-même à n’importe qui. Il aimerait bien se trouver une petite amie mais personne de sa classe ne lui a tapé dans l’oeil; il sait très bien qu’il y a d’autres filles mignonnes à l’université, mais il considère ne pas avoir le temps de créer des liens avec quelqu’un qu’il ne verra pas souvent en dehors des cours, il est en effet déjà très pris avec sa famille, ses cours ses amis. Il ne ressent pas de grand manque ou de déprime à ne pas avoir de partenaire, généralement ce sont juste des envies passagères.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Darwin
Âge : 24
Fille ou garçon ? Mec
Passions :
Comment as-tu découvert le forum ?
Que penses-tu du forum ?
Autres : tout ca c'est sur la fiche de mon DC @Juzaburo Fukitsu
Code:


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 38
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 25
Localisation : Université de Togi
Multi-Compte : Juzaburo Fukitsu
Fiche de Présentation : -www-
avatar
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/qantuum_photography/
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 0:29
Coucou,

je passe vous dire que cette fiche est terminée

c'est un peu long, j'ai fait de mon mieux pour ne rien oublier

mais si vous voyez un point qui mériterait un meilleur développement n'hésitez pas à le signaler, même si ça reste correct selon les standards du forum, j'ai besoin de m'améliorer à ce niveau ^^

aussi je ne pense pas avoir vu cette info dans la fiche prédef : de quel personnage vient l'image de l'avatar ? je la customiserai un coup après avoir eu cette info

thanx les lapins
Messages : 38
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 25
Localisation : Université de Togi
Multi-Compte : Juzaburo Fukitsu
Fiche de Présentation : -www-
avatar
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/qantuum_photography/
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 8:23
Hello Yamiko/ Juza ! J'adore ta fiche !
Contente de voir enfin un autre enfant Kengo prendre vie. Si tu veux un lien avec Chirly (l'hybride de Jirou qui s'occupe des enfants) n'hésite pas. =)
Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 19
Multi-Compte : Lorelaï / Matteo L. Philips / Chirly / Ena Anderson /Chiara / Shin/Luann
Fiche de Présentation : Juste là !
Fiche de Relation : Par ICI

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): renard
Maître/Maîtresse: ... Mes parents ?
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre 2san



Décembre 2016

Défis RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 10:23
Les avatars des prédéfinis sont tous recensés dans un post à part, dans le recensement des avatars.
Mais voila d'où il vient : Sakuma Ritsu / Ensemble Stars

Sinon, j'ai juste remarqué un petit truc avant que Jirou passe par là :
"Cependant il s’ inspira de certains des mouvements de son grand frère, qui allaient lui apporter une meilleure domination de ses adversaires éventuels." Si tu parles de Tsuyosa dans tout le paragraphe, c'est plutôt petit frère non ?

En tout cas, j'ai apprécié la lecture Smile
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 11:15
Coucou

Merci Eileen je m'ai en effet trompé. *corrigé*

cool, j'ai changé d'avatar en gardant le même personnage ^^

Saito Emiko, oui je veux bien un lien avec Chirly, ça peut être intéressant

Content que cette lecture vous ait plu, j'espère qu'il en sera de même pour Jirou, du coup ^o^
Messages : 38
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 25
Localisation : Université de Togi
Multi-Compte : Juzaburo Fukitsu
Fiche de Présentation : -www-
avatar
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/qantuum_photography/
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 12:11
Hello ^^

Alors, j'aurais juste une petite question perso pour mes rps. Tu cites la viande, les oeufs mais aussi le miel comme ce que tu ne manges plus. Yamiko est donc Vegetalien ou Vegan non ? Car ce sont les deux seuls type à refuser le miel dans leur alimentation...et tu as marqué "végétarien" dans ta fiche. (l'un ou l'autre me convienne, j'avais surtout besoin de savoir pour mes rps donc ^^) Ah et, pour ceux qui passe par ici et se demande les différences entre les 3 courants végétarien/vegetalien/vegan voici un bon site : http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/vegetarien-vegetalien-vegan.html

Bref, juste cette petite incohérence à corriger et pour moi tout est OK ♥
J'apprécie particulièrement le fait que Yamiko ait mal vécu la perte de Jiki. Vu que cela a normalement été soudain, et brutal pour tous. Et tu le montre bien avec tout les chamboulements qu'à vécu Yamiko. C'est triste, mais réaliste. J'apprécie beaucoup.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 12:30
Damn ! Je savais que j'avais oublié un truc ! C'est ce que je précisais dans le test rp, Yamiko est passé de végétarien à végétalien/vegan en même temps que sa transition à la testo.

C'est-à-dire que en effet il a arrêté de se nourrir de miel, de fromage, d'oeufs, par exemple. Mais il fait toujours quelques écarts concernant les choses moins évidentes comme les vêtements. On ne peut donc pas dire 100% vegan.

Je l'ajoute à la fiche de ce pas.

Ca me fait plaisir que l'histoire t'ait plu !
Messages : 38
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 25
Localisation : Université de Togi
Multi-Compte : Juzaburo Fukitsu
Fiche de Présentation : -www-
avatar
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/qantuum_photography/
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 12:55
Tout est bon maintenant, j'ai l'accord de Jirou pour te valider ^^


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'hybride =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici>=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone ==> ici <==

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 12:58
C'est surtout que comme tu dis, Vegan c'est pas que la nourriture mais vraiment un mode de vie jusqu'au linge, décoration et tout. C'est très spécial et très dur comme mode de vie. Et soyons franc, ça coûte bonbon aussi ^^' ...Déjà que manger sainement en étant végétarien bio ça peut avoir un coup important. Alors Vegan, je le dis, ça coûte cher ^^'

Mais je prend note pour mes rps que tu es vegetalien avec comme une "transition" vers le Vegan. Wink

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 13:15
YAY !

COOL !

Validé !

*danse la polka*

Oui c'est très bien comme tu dis Tian.
Messages : 38
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 25
Localisation : Université de Togi
Multi-Compte : Juzaburo Fukitsu
Fiche de Présentation : -www-
avatar
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/qantuum_photography/
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-