Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

[terminer] Nouvelle invitation au cirque [Pv Esteban]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 1 Oct - 23:38
En marche pour le cirque... Kali, repensait à la note d'Esteban.

"Ma chère Kali, j'espère que tu t'es remise des récents événements, que dirait tu de m'accompagner dans une petite ballade ? Rejoins moi au cirque quand tu sera prête, tu pourras saluer tes frères au passage"

Ce mots...
L'hybride peinait à croire qu'elle venait de lui et pourtant, en y repensant... C'était tout à fait son genre. Pourquoi le doute ? "Ma chère", c'est vrai qu'au vu des dernières révélations, ils se sont plus ou moins rapproché, et il a toujours été familier avec elle, qui se tient à garder une distance avec. Ensuite, second point "remises des récents événement", il est vrai que c'est une annonce qui ne fait peut-être pas trembler la Terre entière, mais... Sa vie au moins et ses idées, croyances. Ses souvenirs, ses origines sont au moins remis en question... Dire que Kali s'en est remise est un mensonge, elle s'est plongé dans le travail, et lorsqu'elle ne travaillait pas... Bien sûre, elle y pensait  mais, elle n'a jamais réellement trouvé de réponse jusqu'à présent et c'est peut-être parce que ça la travail, inconsciemment que sa vigilance en a été diminué et l’otage, évadé.

Un beau bordel.
Comme elle les détestes...  Pour le coup, elle n'était pas fier du tout. Troisième point aussi étrange qu'Esteban... Il veut faire une... Ballade ? Alors là, c'est particulièrement intrigant, car elle n'a pas le souvenir qu'il soit un randonneur ou amoureux des sentiers champêtres. En temps normal, ça puerait le coup fourré, le piège à plein nez... Cependant, il est si excentrique, imprévisible, qu'il est tout à fait capable de oui, faire une promenade comme il le souhaite... Et après ? Parler ? De l'avenir ? Du passé ? Souhaite t-il faire une psychothérapie à Kali ? Qu'il s'accroche alors, elle a horreur de ça. Alors... Quoi ?

Et le meilleur pour la fin...
"Saluer tes frères", chouette, de la famille dit donc... Ceux qui lui ont fait un accueil de maton la dernière fois vont-ils lui faire la bise à présent ? C'est le monde à l'envers, l'inversion des pôles... La blonde, n'a jamais eu la branche familiale très développé. Peut-être parce qu'elle est issu d'un laboratoire, et sans model maternelle... En tout cas, entendre un bébé brailler l'irrite et ça lui fait un vaccin contre l'envie d'enfanter un jour. Enfin pour ça, Dieu merci, il faut déjà un père !

Bref...
En repensant à cette note burlesque, Kali, affichait un demi sourire sur son visage... Elle était partagé entre curiosité et encore un peu de méfiance quant à lui et sa troupe du cirque. N'ayant pas eu un premier bon accueil, l'hybride anaconda restait encore sur ses gardes au cas où... Elle avait dans la manche de sa veste en cuir, une lame de rasoir. Juste au cas où la réunion de famille tournerait mal.

Après tout...
Les serpents et les mantes, ne sont pas réputé pour vivre en groupe, heureusement pour eux, ils sont hybrides et pas entièrement de l'espèce dont ils sont issus, mais des petites manies reste. C'était le début d'après midi, le chapiteau et les alentours étaient remplit d'artistes qui révisaient leurs tours pour ce soir. Kali ne s'inquiétait pas, probablement que l'un d'eux avaient déjà avertie Monsieur Loyal, de l'arrivée de son invitée.

Sur une barrière métallique.
Aussi froide que sa peau, elle observait des funambules, se comparant un peu comme eux parfois dans sa vie. Elle, sur un fil, sans cesse entrain de lutter entre instinct animal, pensée humaine rationnel, pulsion, sentiment... C'est un équilibre permanent et fragile...
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 9 Oct - 18:29
Voilà une journée qui va probablement être à nouveau pleine de découverte, pour moi ? Non, pour celle que j'ai enfin retrouver après tant d'années, et étrangement, je me sens dans l'obligation de lui redonner ce qu'elle a autrefois perdu, de lui rendre son passé, du moins autant que je le peux.

Et je vais faire d'une pierre deux coups, car j'ai quelque petits recherches à faire pour Miss Walker, je vais bientôt faire en sorte d'avoir accès à des informations des laboratoires, disons que même si cela me prendra du temps, j'espère un jour avoir accès aux projets qui y sont menés, ceux terminée, ceux abandonnés, ceux en cours ou bien ceux qui sont prévus à l'avenir. J'ai mon temps, bien que d'autres choses se mettent en place.

Mais mon idée principale est tournée vers des laboratoires abandonnés, une petite ballade que je compte effectuer avec celle qui ne devrait pas tarder.

Mon téléphone sonne.

Esteban, elle arrive dans quelque minutes, elle est à l'angle de la rue.

Parfait ! Enfin la voilà, merci les caméras de la ville et du cirque qui me permettre de voir tous ce qui se passe aux environs directs. Je pars tranquillement me placer à un endroit vers l'entrée du cirque afin de la voir arriver, ce qui se produit quelque minutes plus tard.

Je la regarde, toujours aussi sublime, je souris à la voir toujours sur ces gardes malgré tout. Que craint elle, après tout, les actions des autres étaient sur mes ordres la dernière fois, ils n'ont aucune haine envers elle au contraire, certain étaient plus qu'heureux de savoir qu'une de plus avait survécus.

Elle décide finalement de regarder les autres à leurs entraînements, elle se doute probablement que je suis au courant de son arrivé, amusant.

Je décide finalement de me poster à son niveau, sans être brusque pour ne pas la surprendre, je regarde quelque seconde mes amis à leur entrainement, en silence.

Que vois tu maintenant ? Vois tu toujours un cirque remplis d'hybrides à craindre ou à éviter ? Après tous, ceux que tu vois là ont la même histoire que moi pratiquement, que nous en partie.

Je pointe alors les hybrides, les sept hybrides parmi ma troupe qui comprennent avec qui je suis actuellement, qui connaissent l'histoire que je lui raconte, et à chaque fois que je pointe l'un d'entre eux, l'un après l'autre, chacun à sa façon, saluent leur "sœur", de loin, en souriant ou avec un signe de tête sans pour autant venir s'immiscer dans notre discussion.

Je me doute que tu ne dois pas avoir la fibre familiale, mais je voulais au moins que tu vois leur visage une fois, sans qu'ils soient dans l'ombre. Mais trêve de bavardage, je ne t'ai pas fais venir ici juste pour cela, en fait, j'aimerais te proposer une petite ballade, quelque chose qui pourrait t'intéresser, plus aujourd'hui qu'hier, qu'en dis tu ? Aimerais tu suivre le Loyal sans savoir le lieux ?

Sous forme de jeux, c'est plus amusant ainsi non ?
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 10 Oct - 16:48
La voix d'Esteban...
Fais sortir Kali de ses profondes réflexions. Une voix, toujours enjoué en ce qui le concerne et une approche bien moins spectaculaire que la première fois, plus calme... C'est appréciable !

_Que vois tu maintenant ? Vois tu toujours un cirque remplis d'hybrides à craindre ou à éviter ? Après tous, ceux que tu vois là ont la même histoire que moi pratiquement, que nous en partie.
_ Bonjour Esteban.

Répondit-elle, poliment.
Contrairement à lui qui lui sort d'entrée de la matière à réfléchir. La pseudo humaine reportait son attention sur les funambules... Comment les voyaient-elles ? Comme... Des étrangers... Rien de plus ou de moins. Bien sûre, ceux-ci se voulait bien plus avenant qu'à leurs premières rencontre mais "Anaconda échaudé craint l'eau froide"... Pas question d'aller les voirs, faire la bise et manger ensemble ce soir devant un bon film ! Ils partagent la même histoire, c'est une chose... Mais y'a pas de quoi en faire une famille d'accueil ou un substitue de quoique ce soit. Ils ont eut leurs vécus depuis et Kali le sien.

_Je me doute que tu ne dois pas avoir la fibre familiale, mais je voulais au moins que tu vois leur visage une fois, sans qu'ils soient dans l'ombre. Mais trêve de bavardage, je ne t'ai pas fais venir ici juste pour cela, en fait, j'aimerais te proposer une petite ballade, quelque chose qui pourrait t'intéresser, plus aujourd'hui qu'hier, qu'en dis tu ? Aimerais tu suivre le Loyal sans savoir le lieux ?

_ Tu lis dans mes pensées... Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose.

Était-elle déjà prévisible à ses yeux ?

_ Ce sont des étrangers pour moi... Navré de te décevoir, je n'ai aucun souvenir d'eux.

"Pas plus que de toi, pour l'heure."

Pensait-elle.
Avant de réfléchir à sa proposition même si la réponse est quasiment sans surprise... Elle n'a pas traversé la ville pour finalement, rentrer bredouille. Avec un demi sourire, elle répondit.

_ Allons, je me disais bien qu'une ballade toute simple... Je te suis, mais j'espère que ton jeu en vaut la chandelle.

Préviens t-elle.
Pas le genre à gaspiller son énergie pour rien, surtout en cette période automnal. Kali, s'approchait de lui, prête à emboiter le pas... Finalement, sur toute cette troupe, il n'y a qu'en lui qu'elle a un semblant de confiance. Peu à peu, la curiosité l'envahissait...

Qu'a t-il à lui montrer ?
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 18 Oct - 17:42
D'un coté je peux la comprendre, si elle ne se souvient réellement de rien, je ne vois pas pourquoi elle sentirait aujourd'hui une quelconque affection pour nous, ce son des inconnus comme d'autres pour elle, bien qu'elle fasse partit de leurs histoires, ces derniers ne font plus partit de la sienne.

Je souris sous mon masque alors qu'elle accepte de me suivre, nous avons pas mal de chose à faire aujourd'hui.

Si madame veut bien me suivre, notre ballade sera je pense, riche en découverte, ou en redécouverte si je puis dire.

Je prend les devant sans pour autant créer de distance entre nous, je donne discrètement la direction à suivre et nous empruntons côte à côte les rue de la ville, nous dirigeant, si elle connait bien cette dernière, vers les laboratoires de la ville.

Vois-tu, après notre petit..... entretient de la dernière fois, j'ai eu une petite idée, pour toi, ne t'inquiète pas, rie de spectaculaire pour aujourd'hui, mais je sais quoi te montrer.

Nous marchons tranquillement et après un moment, nous passons tous deux devant le laboratoire de la ville, mais sans s'y arrêter, j'ai l'intention d'y passer plus tard avec son aide, mais d'abord, je compte l'emmener plus loin.
En effet, nous nous enfonçons petit à petit vers une zone de forêt, mais si l'on regarde bien le sol, on peu voir qu'une ancienne petite route se dessine sous nos pieds.

Il y a de ça plusieurs années, comme tu le sais aujourd'hui, les humains avaient ouvert une section spécifique sur les recherches hybrides, dédiée à la création d'humain ayant uniquement des compléments physiques non visuels issus d'animaux, une aile entière y a été dédiée, mais une fois le projet abandonné et surtout après notre..... dernier passage, aucun humain n'a désirer y remettre les pieds, alors tout est resté tel quel, rien n'a été touché ou presque, je ne sais pas si les humains raserons cet endroit un jours....

Finalement nous débouchons sur une zone ou la végétation a reprit ses droits, personne ne semble être venus ici depuis longtemps, mais devant nous se dresse un bâtiment ressemblant au laboratoire, dans un état certes beaucoup moins propre et plus sauvage, mais notre maison se dresse désormais devant nous. J'accompagne Kali devant l'entrée, où une pancarte à moitié rouillée nous annonce "section de recherche spéciale, département des recherches et développement, projet H.R"

Je m'arrête à cet endroit, devant la porte, je connais encore pas cœur cet endroit, mais a t elle envie d'aller plus loin ? De franchir ce pallier, au risque de replonger dans des souvenirs pas forcément des plus agréables ?

Bienvenue dans notre ancienne maison Kali, je voulais te la montrer avant qu'elle ne disparaisse, elle et notre histoire. Alors, désire tu entrer ?
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 20 Oct - 21:03

D'un pas enthousiaste, Esteban entrainait Kali.

_Si madame veut bien me suivre, notre ballade sera je pense, riche en découverte, ou en redécouverte si je puis dire.


Là...
Il venait de piquer sa curiosité. La blonde, posait son regard bleus sur l'hybride masqué, en attendant plus de détail naturellement. Ils marchent côte à côte tandis qu'Esteban ajoute.

_Vois-tu, après notre petit..... entretient de la dernière fois, j'ai eu une petite idée, pour toi, ne t'inquiète pas, rien de spectaculaire pour aujourd'hui, mais je sais quoi te montrer.

Kali...
Serrait la mâchoire, plutôt nerveuse à l'idée de voir sa "trouvaille". Venant de lui, ça peut être tout et n'importe quoi, mais ça a toujours un impact. Après une poignée de minutes, Esteban, conduisait cette dernière en dehors de la ville, du coté des forêts et pas n'importe laquel, celle qui camoufle les laboratoires d'hybride. En y faisant attention, l'hybride serpent décelait comme un sentier un peu effacé sous ses pas, en tout cas, son guide savait où il allait et en parfait chef touristique il introduit sous l'oreille attentive de celle-ci.

_ Il y a de ça plusieurs années, comme tu le sais aujourd'hui, les humains avaient ouvert une section spécifique sur les recherches hybrides, dédiée à la création d'humain ayant uniquement des compléments physiques non visuels issus d'animaux, une aile entière y a été dédiée, mais une fois le projet abandonné et surtout après notre..... dernier passage, aucun humain n'a désirer y remettre les pieds, alors tout est resté tel quel, rien n'a été touché ou presque, je ne sais pas si les humains raserons cet endroit un jours....

Kali...
Posait son regard sur ces bâtiment rongés par la végétation sauvage. Elle e sentait étrange en ces lieux, même si son cerveau, sa mémoire ré-écrite en quelques sorte lui fait défaut, son cœur et son esprit se souviennent très bien des instants passé ici. Kali, ne perd pas Esteban de vue, tant l'endroit est grand et en ruine. Une pancarte rouillé attire son attention "section de recherche spéciale, département des recherches et développement, projet H.R"

Un flash dans sa tête.
Elle revoyait cette phrase, écrite sur des murs du bâtiment. A l'intérieur. Kali grimaçait, cette promenade ne sera pas sans émotion.

_ Bienvenue dans notre ancienne maison Kali, je voulais te la montrer avant qu'elle ne disparaisse, elle et notre histoire. Alors, désire tu entrer ?

La pseudo humaine.
Observait la bâtisse, silencieuse, mais chargé d'histoire. Ici, son nées tant d'hybrides. Kali, reportait son attention sur son guide et répondit calmement.

_ Je te l'ai dis... Je ne suis pas venu ici pour faire demi tour.

Affirmait-elle.
S'approchant de lui, prête à le suivre pour comprendre ce morceau manquant de sa mémoire.

_ Toi... Ça ne te fais plus rien d'être ici ? La maison... C'est là où on apprécie de rentrer et où des personnes chaleureuses nous attendent... Bizarrement, je ne me vois pas revenir ici tout les soirs et toi non plus.

Expliquait-elle, avant de demander.

_ Que s'est il passé ici ? Après... Mon achat je suppose. Une explosion ? Une attaque de rebelle ?

Supposait-elle.
A en voir l'état du laboratoire. Et lui, Esteban... A t-il été acheté à son tour ? Cette question lui venait à l'esprit, et elle tâcherais de trouver un moment, pour lui demander.

Esteban, hybride docile, vraiment ?
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 23 Oct - 19:12
Je reste un moment avec elle sur le pas de la porte, car je sais ce qui nous attend derrière.

Ce que je ressent..... je ne sais pas trop pour être franc, malgré les nombreuses années que nous avons tous passé ici, j'ai également perdu tant des notre, j'ai vu tellement d'amis partir le matin et ne jamais rentrer le soir, que ce sois lors d’expériences, ou alors que nous étions devenus des armes. Cet endroit me rappel ce que nous sommes réellement, d'où nous venons et ce que nous avons subit. Je dirais qu'il mélange à la fois bon et mauvais souvenirs. Mais aujourd'hui, ma maison ce trouve au cirque si je dois en choisir une.

Je laisse un petit moment en suspend, regardant ce bâtiment en silence, je pense qu'il est temps de lui montrer ce qu'il en reste.

On y vas ?

Je lui tend la main pour la guider, dans un geste doux et rassurant, nous faisant entrer dans l'entrée, les portes ne sont plus en très bon état, et nous allons bientôt arriver dans le hall d'entrée.

Tu te souviens de ce que je t'ai raconté quand à ce que nous sommes devenus après ton départ. Peu de temps après, nous avons été loué comme mercenaires, il fallait bien que nous remboursions tout l'argent dépenser dans notre création, du moins c'était là la vision des humains. Nous sommes restée ici, et.... nous avons fait le travail nous même.

Une fois dans le hall, la scène est facile à s'imaginer, bien que la nature reprend petit à petit ses droits, l’intérieur du bâtiment est encore bien conservé, mais on peu y voir des traces de lutte, la destruction du lieux n'est pas naturelle et il est facile de ressentir qu'un carnage c'est déroulé en ces lieux. Des traces, assombries par le temps, mais il est facile de reconnaître de grandes giclées de sang, sur le sol et les murs, il ne manque que les corps.

Les humains n'ont rien nettoyé à par les corps, ils avaient trop peur que nous revenions les attaquer alors qu'ils seraient en cours de nettoyage. C'est pour cela que le bâtiment sera rasé et non réutiliser, ils ont peur de se souvenir de ce qu'ils ont vu ici.

Je ne laisse transparaître aucune émotion à cet endroit, ni joie, ni colère, simplement une exposition de la scène qui c'est déroulée en ces lieux. Ni plus, ni moins.
Tranquillement, je la guide dans les couloirs, où des traces sont toujours visibles à plusieurs endroits, ainsi que des marques, de lames, de balles et autres armes.

Finalement, nous arrivons dans une grande pièce, ou des dizaines de lits étaient placés les uns à coté des autres, comme un camp militaire, avec des vielles boites au pieds de ces dernier, aucune intimité, aucun secret.

Et voilà, le dortoirs de notre section tu en faisait partit également, mâles et femelles n'étaient pas séparés car nous n'avions pas non plus droit à de l'intimité ni le droit de pudeur, si nous voulions nous changer, il fallait le faire devant les autres, si nous étions triste ou en colère même traitement.

Je passe devant un lit que je lui indique.

Toi, tu était ici, et moi sur ce lit là bas, nous n'étions pas vraiment à coté, mais étant l'ancien responsable de cette section, je connais encore à peu près toute les dispositions.

Au dessus du lit que je lui est indiqué être le miens, il est encore possible de voir des inscriptions, des noms, des âges, alignés les uns en dessous des autres comme un tableau de chasse.
En passant devant, je lui lâche la main un moment afin de passer mes doigts sur ces écritures gravées dans le mur.

Je pense que tu as déjà compris ce que ces noms signifient, et je te le confirmes, j'ai marqué ici chacune des personnes que j'ai tué sur ordre des humains, chaque cible qui m'ont été désignées.

Seul la dernière ligne est différente, et il est possible d'y lire "assignation personnelle, cible : humains de Togi"
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Oct - 22:23

L'hybride masqué répondit :

_ Ce que je ressent..... je ne sais pas trop pour être franc, malgré les nombreuses années que nous avons tous passé ici, j'ai également perdu tant des notre, j'ai vu tellement d'amis partir le matin et ne jamais rentrer le soir, que ce sois lors d’expériences, ou alors que nous étions devenus des armes. Cet endroit me rappel ce que nous sommes réellement, d'où nous venons et ce que nous avons subit. Je dirais qu'il mélange à la fois bon et mauvais souvenirs. Mais aujourd'hui, ma maison ce trouve au cirque si je dois en choisir une.

Expliquait-il...
Avec une sincérité déconcertante, dont il faisait rarement preuve, sauf devant Kali à voir. Elle était satisfaite d'entendre, qu'il n'avait plus aucun attachement à ce lieu délabré... Si certains parents prennent plaisir à montrer la maternité où est né leurs bambins, rares, sont les hybrides fier de leurs lieux de "fabrication". C'est un endroit qu'on oublie assez vite pour la plupart et apparemment, si on oublie pas... Les scientifiques se chargent de le faire. Dans sa réflexion, Kali passait sa main ganté sur sa nuque, car c'est probablement là qu'ils ont injecté le produit qui l'a rendu amnésique.

On y vas ?

Demandait-il.
Sans pour avoir pour autant, un ton pressé dans sa voix. Au contraire, Kali crut même y déceler une forme de bienveillance qui lui était alors inconnue. Elle hochait la tête et de sa main ganté, elle prit la sienne afin qu'elle ne fasse pas un mauvais pas dans ce dédale obsolète et en triste état. Une fois le chemin plus sûre, elle voulu lâcher sa main, mais l'hybride masqué... Ne semblait pas de cet avis et Kali, se laissait donc entrainer.

_Tu te souviens de ce que je t'ai raconté quand à ce que nous sommes devenus après ton départ. Peu de temps après, nous avons été loué comme mercenaires, il fallait bien que nous remboursions tout l'argent dépenser dans notre création, du moins c'était là la vision des humains. Nous sommes restée ici, et.... nous avons fait le travail nous même.

Ceci...
Était donc l’œuvre du groupe d'Esteban ? Ils n'ont clairement pas fait dans la demi mesure. Kali, de ses yeux masqué par leurs lentilles, constatait les dégâts sur les murs, les meubles... Et le sang, peint ici et là dans des trainées particulières, illustrant la violence du groupe. Cette violence, l'hybride anaconda n'en était pas choqué... Au contraire... Cette racine d'elle qui lui était caché, lui faisait comprendre que sa "nature" véritable n'était pas de tenir compagnie... Mais bien de tuer. C'est ça qui l'ébranlait un peu. Enfin, elle comprenait un peu cette partie d'elle même, cette violence qu'elle dû tant de fois réprimer, ravaler sans même comprendre d'où elle venait... Bien sûre, les anaconda ne sont pas réputé pour être des saints, pourtant, ça échappait à la logique de la blonde, car si on veut un hybride de compagnie, on créer une Inu, une Neko... Pourquoi une anaconda alors ? Tout s'éclaircissait peu à peu, les voiles, se levant grâce à Esteban.  Ses commentaires, fit sortir la jeune femme de ses réflexions.

Les humains n'ont rien nettoyé à par les corps, ils avaient trop peur que nous revenions les attaquer alors qu'ils seraient en cours de nettoyage. C'est pour cela que le bâtiment sera rasé et non réutiliser, ils ont peur de se souvenir de ce qu'ils ont vu ici.

_ Vraiment ?

Kali...
Demeurait sceptique quant à cette raison... Les humains ? Craindre réellement une menace hybride ? Elle qui les pensait dénuer d'instinct de survie... Le duo continue sa progression, vers une sorte de dortoir. Des flash, assaillissent de temps à autres la blonde, qui plisse les yeux sous ses hallucinations passagères. Des voix d'enfants, des cries... Des visages inconnue refont surface sous l'intensité du moment et les souvenirs qu'éveil ce lieu.

Et voilà, le dortoirs de notre section tu en faisait partit également, mâles et femelles n'étaient pas séparés car nous n'avions pas non plus droit à de l'intimité ni le droit de pudeur, si nous voulions nous changer, il fallait le faire devant les autres, si nous étions triste ou en colère même traitement.


...
La blonde, fixait du regard Esteban. Toujours silencieuse mais son visage traduisant une sorte de pseudo colère... Il l'aurait vu nu ? Alors ? Elle serrait la mâchoire, se sentant un peu violé dans son intimité... Il y a des choses, qu'on aimerait pas se souvenir en fin de compte. Elle soupirait, à quoi bon... Il y était pour rien et ils n'étaient que des enfants, tous...

Toi, tu était ici, et moi sur ce lit là bas, nous n'étions pas vraiment à coté, mais étant l'ancien responsable de cette section, je connais encore à peu près toute les dispositions.

_ Responsable...

Murmurait-elle pour elle même.
Puis, elle portait son regard sur le lit d'Esteban, plus loin. Son attention, fut attiré par les inscriptions au dessus des lits, des données identitaires. Enfin, il libère sa main pour  s'avancer et lui faire part d'un détail non négligeable.

_Je pense que tu as déjà compris ce que ces noms signifient, et je te le confirmes, j'ai marqué ici chacune des personnes que j'ai tué sur ordre des humains, chaque cible qui m'ont été désignées.
_ Tu étais... Déjà très rancunier à l'époque, de ce que je lis. "Humains de Togi", rien que ça...

Commentait-elle simplement.
Avant de s'assoir sur son ancien lit, qui, avait un confort très rudimentaire. Ca où dormir par terre, aucune différence. Un nouveau flash l'assaillit, elle se revoyait petite, ici même et... Esteban, plus loin, s'adresser à d'autres hybrides, mais la petite anaconda, semblait n'avoir d'yeux que pour un autre garçon du dortoir... Encore maintenant, Kali trouvait ce gosse hybride plutôt mignon, comme quoi en vieillissant, certaines choses ne change pas.

Kali...
Portait ses doigts sur l'arrête de son nez, ses flashback sont relativement éprouvant. Elle reportait son attention sur l'actuel Esteban.

_ Excuse moi... Un souvenir sauvage... Tu... Si ma mémoire ne me trompe pas, tu étais donc, bien le leader comme tu le dis... Je crois... M'en être souvenu, à l'instant.

Mais...
Qui est donc l'autre hybride pour qui elle avait un béguin ? Kali, se mordillait les lèvres... Malgré son caractère froid, les distances qu'elle impose... Elle a toujours été en réalité, d'une grande sensibilité. Peut-être que... Se connaissant  bien, elle se levait du pseudo matelas pour le soulever, retournant au passage, un tas de poussière. Et là, entre deux lattes... Une feuille de papier.

Victoire personnel.
Kali sourit, et s'agenouiller pour récuperer le morceau en triste état.

_ J'adore cacher des petites choses... Je vois que, c'est pas récent en fin de compte.

Expliquait-elle.
Avant d'ouvrir la feuille qui était plié en deux et de trouver... Un dessin d'elle très maladroit ! C'était elle, des cheveux blonds, des yeux mauves... Et ce garçon, cet hybride... Il y a un cœur entre eux. Le doute n'était plus possible, Kali se redressait et demandait au fameux chef de dortoir.

_ Qui était cet hybride ? Apparemment... Je l'aimais bien. Voir beaucoup.


Pour elle...
S'était étrange de se voir amoureuse, alors qu'à l'heure actuelle, il n'en ai absolument pas question, voir plus jamais. Kali, avait bien prit conscience de sa force, de son hybridation suite à incident des plus fâcheux.

_ Tu dois le savoir, non ? Et... Tu sais, ce n'est pas parce que tu étais responsable d'un dortoir, que... Tu es encore responsable à l'heure actuel. En ce qui me concerne du moins.

Elle avait peur de mal s'expliquer.

_ Je veux dire... Tu ne me dois rien. Si j'ai été séparé de vous, vendu... C'est qu'il y a du avoir quelque chose. Et... Peut-être que je saurais pourquoi, en fouillant dans des dossiers... Que sais-je... Mais, tu n'y es pour rien.

Essayait-elle.
De le déculpabiliser si c'était le cas. A moins qu'il prenait le temps, le soins de montrer à chaque hybride, ses origines et son passé. Kali, regardait à nouveau le dessin, son départ, à du être fait dans la précipitation peut-être ? Sinon, elle l'aurait prit.

Esteban avait-il de nouvelles réponses ?
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Oct - 16:27
Cette pièce remonte toujours tant de souvenirs, alors que nous étions tous ici, les hybrides d'une même section de développement génétiques, les derniers à avoir été créer, sur plusieurs années, nous devions êtres les humains parfaits, ce que nous ne sommes jamais devenus.

Oui j'étais le responsable de cette section, celui en charge de notre bonne conduite, et de notre obéissance envers les humains. Je me devais de veiller sur vous, mais aussi de vous remettre sur les rails si la situation dérapait. Et je pense que c'est en partit ce rôle qui a fait ce que je ressent envers les humains de cette île, ce qu'ils sont, pensent être et ce qu'ils ont oublier en venant ici. Nous leur avons rappeler en ces murs.

Je laisse le silence s'installer, il semble que ma compagne de voyage est dans ses pensées, durant quelque instants, il me semble que pour elle, des morceaux d'histoires refont surface.

Je ne dirais pas le leader, mais comme je te l'ai dis juste avant, j'étais effectivement le responsable de ce dortoirs, pourquoi ? Quelque chose t'es revenus ? Un flashback ?

Je souris légèrement, ce lieux semble effectivement faire son effet sur elle, lui rendre une partie de ce qu'elle a perdus. Je dois avouer qu'à l'époque, elle était une des hybrides les plus discrètes de ce lieux, suivant docilement les indications, sans jamais rechigner, jusqu'au jours où nous avons dû la faire sortir.
Finalement, la voilà qui ce met à la recherche de ses petits trésors, une feuille de papier ? Un dessin, la représentant elle et l'hybride qu'elle aimait, avant.

Cet hybride.... oui tu l'aimais, plus que tout même, vous avez passé beaucoup de temps ensemble, mais.... il n'avait un caractère des plus facile, il aimait se mettre en avant et se mettre en valeur, pour toi qui était discrète, c'est peu être cet aspect là que tu recherchait, ou que tu aimait je ne saurais le dire. Toujours est-il que c'est lui que tu as serrer sans vouloir le lâcher après qu'il t'ai rejeté. C'est à partir de ce moment que ta vie a basculé. Quand à ce qu'il est devenus, comme nous, une arme, seulement, il fait partit de ceux qui ne sont jamais rentré.

Je garde un moment de silence avant de reprendre.

Tu as été l'unique sujet d'une réimplantation dans les milieux civile, les... scientifiques avaient peur que ta force leur soit incontrôlable, alors ils ont d'abord voulu te tuer, mais nous avons réussis à leur faire entendre raison. Je ne sais pas si il reste des archives ou des papiers à ce sujet, mais on peut toujours aller voir.

Je repars en direction des couloirs, désireux de lui montrer d'autres pièces, il y a autre chose à voir ici. Mais juste avant, je m'arrête au niveau de la porte et la regarde du coin du masque.

Que tu le veuille ou non, je suis et resterais responsable des hybrides qui ont vécus ici, je suis responsable de nos échecs, comme je suis responsable de te rendre ce qui t'a été prit. Prend cela comme l'une des rares choses que je fais sans rien attendre en retour. Par ici la visite, j'ai encore des endroits à te montrer.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 29 Oct - 17:36

Kali...
Pliait soigneusement son dessin, avant de le ranger dans sa veste de cuir noir. Tandis qu'Esteban, confirmait l'hypothèse de ses flashback. Impossible de savoir un peu mieux ses émotions, puisque son masque cachait son visage, mais le ton de sa voix demeurait sincère... A voir, il tenait à ce rôle de responsable.

Cet hybride.... oui tu l'aimais, plus que tout même, vous avez passé beaucoup de temps ensemble, mais.... il n'avait un caractère des plus facile, il aimait se mettre en avant et se mettre en valeur, pour toi qui était discrète, c'est peu être cet aspect là que tu recherchait, ou que tu aimait je ne saurais le dire. Toujours est-il que c'est lui que tu as serrer sans vouloir le lâcher après qu'il t'ai rejeté. C'est à partir de ce moment que ta vie a basculé. Quand à ce qu'il est devenus, comme nous, une arme, seulement, il fait partit de ceux qui ne sont jamais rentré.

Moment de stupéfaction.
Alors... Ça ne serait pas la première fois qu'elle ai tentée de tuer quelqu'un de part la force de ses bras, en comptant cette vrai première fois ? Le teint de la blonde blanchit, dégoûtée d'avoir déjà eu ce genre d'instinct depuis l'enfance en fait. Née pour tuer, ça n'a jamais été aussi vrais. Elle, dont les souvenirs avait été caché, oublié... Kali, s'imaginait un peu plus pur et insouciante que ça dans son enfance... Eh bha non. Le premier échec amoureux fut même un peu trop violent pour elle à voir, elle se savait fragile concernant les sentiments affectueux, mais à ce point.

Tu as été l'unique sujet d'une réimplantation dans les milieux civile, les... scientifiques avaient peur que ta force leur soit incontrôlable, alors ils ont d'abord voulu te tuer, mais nous avons réussis à leur faire entendre raison. Je ne sais pas si il reste des archives ou des papiers à ce sujet, mais on peut toujours aller voir.
_ Ouaw... Quel persuasion... J'aurais aimé qu'on me demande mon avis, j'en suis certaine.

Commentait-elle.
Ayant toujours horreur qu'on décide à sa place, concernant son sort. Bien sûre, enfant, elle a du demander à ce qu'on lui laisse la vie sauve, mais à l'heure actuelle... Pourquoi ? Elle n'a rien gagné de plus, si ce n'est une pseudo vie humaine... Une illusion qui demande beaucoup d’énergie et de précaution. Il y avait d'autres chose à avoir, Kali se lève et rejoins son guide près de la porte qui ajoute, très sérieusement.

_Que tu le veuille ou non, je suis et resterais responsable des hybrides qui ont vécus ici, je suis responsable de nos échecs, comme je suis responsable de te rendre ce qui t'a été prit. Prend cela comme l'une des rares choses que je fais sans rien attendre en retour. Par ici la visite, j'ai encore des endroits à te montrer.

Kali...
Haussait un sourcil, perplexe quant à sa volonté. Tout en le suivant, elle demeurait silencieuse, le visage un peu éteint par ces tristes révélations la concernant.

_ Je ne vie pas au cirque, j'ai même oubliée beaucoup de chose concernant la vie que j'ai menée ici... Donc en théorie, tu n'as pas à me couver. Tu me rends des souvenirs, aussi lourd et difficile sont-ils à entendre mais... N'en fais pas trop. Je sais que tu as déjà bien à faire.

Expliquait-elle.

_ J'ai quand même vécu une dizaine d'année sans toi... Je me suis fondu dans la masse humaine et le "hasard" à voulu qu'on se retrouve chez les Révolutionnaires. Je suis devenue une grande femme, capable de prendre soin d'elle même... Ne reste pas figer sur la petite hybride fragile, amoureuse que j'étais... J'ai quand même faillit donner la mort de mes mains, à plusieurs reprises.

Kali...
Ne voulait pas qu'il s’alourdisse avec une hybride qui en fin de compte, n'était plus la même que celle de ses souvenirs. Elle trouverait même ça naturel qu'il la considère comme étrangère, et pourtant, il se voulait quelque part juste et protecteur la concernant. L'hybride serpent, ramenait ses bras contre elle, à cause de la fraîcheur du lieu, en plus de la saison automnal... Cette visite aurait été plus appréciable au mois de juin.

_ Tu as du avoir vent de mes exploits en matière d'interrogatoire avec le rabatteur... On avait un prisonnier et au final, il nous à échappé. Enjin, risque de me tordre le cou. Donc finalement, c'est une bonne chose que je connaisse mes débuts, puisque la fin je la connais déjà !

Se moquait-elle d'elle même.
Avant de soupirer longuement. Le laboratoire est un dédale de couloir, de chiffre, de secteur. C'est plus ou moins familier et à la fois désagréable.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 2 Nov - 18:55
La réaction de Kali, je la comprend d'un coté, pourquoi est-ce que je m'entête à lui rendre ses souvenirs ? A la protéger alors qu'elle a très bien vécus depuis ce jours sans notre aide ? Peut être est-ce pour le plaisir de défaire ce que les humains ont fabriqué, ou bien pour une autre raison, mais malgré cela, je ne la vois pas comme l'enfant qu'elle était, en revanche, elle est devenue une hybride forte, qui peu comme je le fait, facilement passé pour une humaine. Mais bien que nos vies aient tournées différemment, nous avons tout de même tout deux rejoint la révolution, alors sommes nous toujours si différents ? Sur la forme peut être, mais sur le fond ?

Tu as faillit le faire, donner la mort, mais est tu déjà allé jusqu'au bout de ta propre volonté ? En cela tu es différente de ce que nous sommes, et en cela tu sera toujours différente d'un meurtrier. Nous avons tuer des centaines de personnes, nous sommes doués pour cela, et pour être franc, cela nous plait, que ce soit pour moi, ou bien les autres, nous avons finalement appris à aimer ce que nous somme devenus, sentir la proie rendre son dernier souffle est un sentiment exaltant, mais plus encore, cela signifie que le jeux peux continué pour nous. Alors oui, tu es différente, mais tu viens de cet endroit, et je trouve simplement cela dommage que ton passé ne soit jamais rendus, oublié ce que l'on était, c'est s'empêcher de savoir ce que l'on veut devenir.

J’entraîne Kali dans des couloirs et des escaliers, beaucoup de salles n'ont pas beaucoup d'importances, mais je sais où je désire la mener.

J'ai eu vent de tes petites difficultés, mais ne t'inquiète pas, même si Enjin sera probablement fâché, il ne lèvera jamais la main sur toi, et puis, la facilité avec laquelle cet humain c'est évadé me rassure sur certaine de mes convictions alors je ne te jugerais pas là dessus.

Nous arrivons finalement devant une dernière salle, j'ouvre les portes qui la ferme et nous pénétrons dans ce qui semble être à la fois une salle de teste et d'opération, la salle est grande, et plusieurs tables d'opérations sont disposés de part et d'autre ainsi que des outils et du matériel d'opération.

Notre semblant d'humanité, nous avons longtemps souffert et endurer afin de l'obtenir, à la fois à partir des croisement d'ADN, mais également à travers de nombreux tests et opérations, afin de nous rendre le plus"Humain" possible

La salle ressemble à une salle de filme d'horreur, mais je peux encore entendre les cris, que les tests envoyés dans cette salle poussaient, beaucoup de ceux entrés ici ne sont jamais ressortis.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 3 Nov - 10:01

Esteban répondit après avoir entendu ses explications.

Tu as faillit le faire, donner la mort, mais est tu déjà allé jusqu'au bout de ta propre volonté ? En cela tu es différente de ce que nous sommes, et en cela tu sera toujours différente d'un meurtrier. Nous avons tuer des centaines de personnes, nous sommes doués pour cela, et pour être franc, cela nous plait, que ce soit pour moi, ou bien les autres, nous avons finalement appris à aimer ce que nous somme devenus, sentir la proie rendre son dernier souffle est un sentiment exaltant, mais plus encore, cela signifie que le jeux peux continué pour nous. Alors oui, tu es différente, mais tu viens de cet endroit, et je trouve simplement cela dommage que ton passé ne soit jamais rendus, oublié ce que l'on était, c'est s'empêcher de savoir ce que l'on veut devenir.

C'est pas faux...
Kali, s'était toujours plus ou moins sentie étrangère à certains moment de sa vie. Comme innadapté à son milieux... Surtout lorsque pendant son enfance, adolescence elle était esclave auprès de cet humain. Elle ne se sentait pas comme ses autres hybrides exotiques, attentive, réactive à ses moindres souhaits... Kali se sentait, à part comme une prédatrice dans une bergerie quelque part. Bien sûre, son ancien propriétaire savait très bien à quel hybride il avait à faire... C'était bel et bien cet aspect de rareté, dangerosité qui l'avait attiré chez elle. Et c'est bien ce qui le perdit, car après avoir tout perdu, c'est de ses propres hybrides qu'il a trahit que la mort lui fut offerte en cadeau d'adieu.

_ Un jour... Un jour, j'ai vraiment voulu tuer quelqu'un... Une personne que j'estimait, qui m'a trahie. Cependant, quelqu'un s'en est chargé à ma place.

Expliquait-elle brièvement.

_ Depuis... C'est vrai que je ne suis pas addictive à ce genre de tâche meurtrière, et ça ne m'apporte pas plus de plaisir que ça... Si je tue, c'est le plus souvent pour me défendre ou me venger.

Ajoutait-elle, calmement.
Elle se remémorait toute les fois où cette envie fut présente, de donner la mort... On peut les comptes sur les doigts d'une main, autant que ceux qu'elle a tué réellement en fin de compte. Kali n'est pas naïve au point de penser que la cause hybride se gagnera à coup de blabla, diplomatie... Certaines interventions on fait couler le sang et ce n'est pas toujours celui des hybrides qui paie le prix d'une nouvelle page dans l'histoire. En tout cas, elle distinguait la nuance entre eux, Esteban et les membres du cirque et elle... Ils ont finit leurs formations quelque part... Ils savent pourquoi ils existent, ce qu'ils doivent faire... Kali elle, est comme un programme inachevé qu'on a balancé dans un autre univers. C'était s'adapter ou mourir... Le choix a été fait, à contre nature... Aujourd'hui, Esteban essaye de réparer ce "programme" mal utilisé. Est-ce vraiment nécessaire ? Indispensable ? Utile ? Kali se le demandait, en même temps que le but de cette visite, qui est un rappel... Mais vraiment que ça ?

En tout cas...
Esteban se voulait compréhensif envers son "échec". Kali, elle, demeurait persuadé qu'Enjin serait moins doux... Après un dédale de couloir, d'escalier et de nombreuses salles hors service. L'hybride masqué ralentissait sa marche et les deux pénétraient dans une salle... Horrible. C'est le seul adjectif qui venait à la tête de Kali, assaillit par les souvenirs des cries de souffrance.

Notre semblant d'humanité, nous avons longtemps souffert et endurer afin de l'obtenir, à la fois à partir des croisement d'ADN, mais également à travers de nombreux tests et opérations, afin de nous rendre le plus"Humain" possible
_ On a payé le prix cher... Pour ce que nous sommes.

Commentait-elle.
S'avançant un peu dans la salle, aussi froide que sa chair. Le regard de l'hybride serpent, balayait la salle avec une grimace douloureuse. Elle avait le souffle court, le cœur qui battait rapidement, comme si encore, à tout instant, un scientifique pouvait faire face, l'attraper et la mettre sur la table d'opération. Elle fit face à son guide.

_ C'est pas ma salle préféré... Du peu que je me souvienne.

Précisait-elle.
N'osant rien toucher, comme si ça allait raviver des souvenirs qui eux, seraient indélébile cette fois. Elle portait son regard sur Esteban, curieuse... Cette partie de la visite était-elle obligatoire ? L'hybride anaconda, ne voulait pas s'attarder ici en tout cas.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 4 Nov - 17:48
Je passe ma main sur l'une des table d'opération de la salle, pensif.

Tous les hybrides payent un lourd tribus de pars leur nature, mais je compte bien faire en sorte de les faire redescendre de leur conditions, ils se prennent pour des Dieux, à jouer avec la vie, que ce soit en la créant, ou bien en l'utilisant pour satisfaire ses besoins, je compte leur montrer que les créations ne sont pas toujours des bonnes idées.

Je compte mettre ces humain à la même hauteur, je ne parle pas d'égalité, non, en revanche, mon jeux ce met petit à petit en place, d'une part grâce aux actions des humains, dont j'espère que le comportement ne vas pas changer de si tôt, et d'autre part, avec ce semblant de révolution qui c'est mis en place, bien qu'elle est tout de la cours de récréation, je cherche toujours des solution pour les mettre dos au murs et les forcer à agir, même les plus récalcitrants comme Aelia
Finalement, je fais signe à Kali de me suivre.

J'ai un dernier endroit à te montrer avant que notre petite visite s’arrête, tu te souviens que je t'ai dis que j'étais le responsable de notre section ? Avec ce rôle, je me devais de connaître les moindres fait et gestes de chacun d'entre vous, ordres des humains, et à cette époque, nous étions tous aveuglément obéissants.Alors je vais te montrer une dernière chose qui n'appartenait qu'à toi, et qui a en partit expliquer pourquoi tu avais été choisis pour le programme de réinsertion.

Tout en expliquant, nous montons ce qu'il reste des marches du laboratoire, jusqu'à arriver devant une porte. Une fois cette dernière franchie, nous arrivons sur le toit du laboratoire, et j’amène Kali vers le bord du toit qui fait face à la ville, une rambarde et un ancien grillage rouillé nous fait face, de plus la forêt cache une partie de la vue, mais il est facile d'imaginer quelle vue on pouvait avoir depuis ce lieux, le ville s'étend devant nous, on y entend les bruits de la vie quotidienne. Je reste un instant, le masque tourné vers la ville avant de me tourner vers elle.

Tu avais l'habitude de venir ici quand quelque chose n'allait pas, tu restait le regard plongé vers la ville dont nous ne connaissions rien, et, après ton histoire avec l'autre hybride, je venais avec toi ici presque tous les jours, le temps que les scientifiques décident quoi faire de toi, nous nous imaginions ce qu'aurait été notre vie si leurs travaux avaient réussis, si finalement, nous avions ressemblé entièrement à des humains. Toi tu rêvais de pouvoir fondé une famille, comme quoi, tu était bien une petite fille sentimentale à l'époque.

Je ris doucement l'espace d'un instant, puis le silence retombe.

Si tu as un autre endroit que tu voudrais voire c'est maintenant, car la visite s'achève ici, je n'ai plus rien à te montrer de ton passé, je t'ai rendus ce que je pouvais.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 5 Nov - 0:39
Esteban, reprit en parfait guide.

Tous les hybrides payent un lourd tribus de pars leur nature, mais je compte bien faire en sorte de les faire redescendre de leur conditions, ils se prennent pour des Dieux, à jouer avec la vie, que ce soit en la créant, ou bien en l'utilisant pour satisfaire ses besoins, je compte leur montrer que les créations ne sont pas toujours des bonnes idées.

Kali...
Perçu sans aucune difficulté toute la rancœur de son confrère. Une animosité dangereuse, qui pourrait être avec une issu fatal pour les deux camps. L'hybride anaconda... Ne portait pas l'espèce humaine plus en estime. Ayant oublié la majorité de la maltraitance subit... Elle garde néanmoins le souvenir de son maître qui l'a trahis. Et puis, il y avait Ren aussi, son employeur qui n'était pas du tout un démon... Kali savait encore distinguer les vrais ennemis, des citoyens qui n'ont rien demandé. Docilement, Kali suit une nouvelle fois Esteban.

J'ai un dernier endroit à te montrer avant que notre petite visite s’arrête, tu te souviens que je t'ai dis que j'étais le responsable de notre section ? Avec ce rôle, je me devais de connaître les moindres fait et gestes de chacun d'entre vous, ordres des humains, et à cette époque, nous étions tous aveuglément obéissants.Alors je vais te montrer une dernière chose qui n'appartenait qu'à toi, et qui a en partit expliquer pourquoi tu avais été choisis pour le programme de réinsertion.

Kali...
Etait soudainement piqué par la curiosité. Quel était ce nouveau secret qui allait être dévoilé ? Ensemble, ils grimpèrent un nouveau dédale d'escalier. Sans surprise, c'était le toit et un vent automnale s'engouffrait dans la chevelure blonde de cette dernière... Une sentiment familier, bien plus agréable la parcouru et surtout la vue sur la foret et la ville, c'était terriblement relaxant, frais après être passé entre des salles froides, synonymes de tortures et diverses.

Tu avais l'habitude de venir ici quand quelque chose n'allait pas, tu restait le regard plongé vers la ville dont nous ne connaissions rien, et, après ton histoire avec l'autre hybride, je venais avec toi ici presque tous les jours, le temps que les scientifiques décident quoi faire de toi, nous nous imaginions ce qu'aurait été notre vie si leurs travaux avaient réussis, si finalement, nous avions ressemblé entièrement à des humains. Toi tu rêvais de pouvoir fondé une famille, comme quoi, tu était bien une petite fille sentimentale à l'époque.
_ J'étais complètement à coté de la plaque tu veux dire !

Un sentiment de honte...
Pulsait sur les joues blanche de l'hybride, qui prirent une teinte un peu rosé. Franchement, comme si... En ayant vu le jour ici même, il était possible de croire à un avenir aussi radieux et normal ? C'est plus de l'espoir qu'elle avait, enfant... C'est une profonde naïveté au même titre qu'elle puisse un jour vivre une quelconque relation. En tout cas, ça fait rire Esteban... Ca change des tourments précédents, simplement dommage que ça soit à cause d'elle et de sa bêtise passé.

Si tu as un autre endroit que tu voudrais voire c'est maintenant, car la visite s'achève ici, je n'ai plus rien à te montrer de ton passé, je t'ai rendus ce que je pouvais.
_ Non, je pense que j'en ai assez vu.

Répondit-elle spontanément.
Un peu boudeuse sur ce final, cette anecdote ou pseudo souvenir bien gênant. Résumé ? Elle a grandit dans un laboratoire militaire, partageant un dortoir mixte sans aucune notion de pudeur, elle y a vécue sa première déception amoureuse et ce fut le déclenchement de ses envies meurtrière. On la préserva, Esteban lui trouva une alternative dans une vie d'hybride domestique. Ça mémoire lui fut effacé et... Maintenant... Tout était plus ou moins complet dans une atroce migraine. Elle portait sa main droite ganté à l'arrête de son nez.

_ Hmm... Je sens que je vais encore passer une nuit d'enfer.

Commentait-elle.
Ôtant ses lentilles qui la gêne lorsqu'elle a des maux de tête. Elle libérait ainsi ses pupilles améthystes, ce qui la soulagea un peu. D'ailleurs, elle reportait son attention sur Esteban.

_ Je suppose que je dois te dire merci... Ce n'était pas... Agréable en toute honnêteté, mais c'était important pour toi. Alors... Merci

Fit-elle remarquer.
Car il n'y a rien de plus confortable que de vivre dans l'ignorance. Cependant... Il y a des vérités nécessaires pour son propre cheminement, Esteban a raison. Quel avenir pouvait-elle espérer si elle même ne connaissait pas ses racines. Esteban, avait fait son "devoir de mémoire", que ça plaise ou non.

_ Cette visite ma amplement suffit, rassure toi... Je vais méditer sur tout ça, en long, large et en travers.

Kali...
S'approcha du grillage rouillé et y accroche ses doigts ganté, regardant la ville et ses lueurs. Contrastant tellement avec le sauvage, les forêts bien plus obscurs.

_ Esteban... Tu es conscient que... Tous les humains ne sont pas coupable de notre sort ? Je veux dire, il y en a même qui lutte également pour notre faveur. Tout à l'heure j'ai bien sentit ta haine mais... Peut-être est-ce une paranoïas qui se réveille ou se déclenche mais j'ai l'impression que... Tu mijotes quelques choses de bien plus grand que la Révolution en elle même... Une sorte de pré sentiment, tu comprends ?

Tentait-elle d'expliquer, tout en le regardant.

_ Pour ma part, je m'efforce de ne pas mettre tous le monde dans le même lot. Tu sais que chez les hybrides aussi il y a des sacrés saloperie ? Des hybrides rabatteurs ! Tu te rends compte jusqu'où a été la soumission ? Notre propre espèce contre nous.

A t-il vraiment tout prévu dans cette vendetta ?
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 6 Nov - 16:09
Je souris à la remarque de Kali, sourire toujours caché par mon masque, à coté de la plaque ? Peut être, jeune et rêveuse je dirais plutôt, car rêver était la seul chose que nous pouvions réellement faire sans que les humains puissent nous punir. Alors, je pense que rêver d'une vie normal pour les enfants que nous étions était tout à fait possible.

La visite se termine ainsi alors, je pense n'avoir rien oublier, et ne plus rien avoir à lui montrer. Après tout, ce bâtiment aura bientôt disparus, mais pour nous, ainsi que les humains, les souvenirs resteront. Et je souris une nouvelle fois alors que je comprend que je suis de nouveaux la cause de son état disons..... désagréable.

Ce n'est pas agréable j'en convient, et tu n'as pas à me remercier. Je n'ai fait que défaire ce que les humains ont bâtit, pour le reste, il ne tient qu'à toi de savoir ce que tu veux en faire, les garder, ou bien les oublier, mais cette fois ce sera ta propre décision, parmi le peux de choses que les hybrides sont autorisés à faire de leur propre volonté.

Finalement, j'écoute tranquillement, son point de vus sur les humains de l'île; je sais que certain n'ont rien contre les hybrides, voir même qu'ils en prennent soin, mais aujourd'hui, deux races se font faces, et je suis curieux de voir laquelle des deux est la plus tenace, lorsque'elles sont mises sur un pied d'égalité.

Des Humains qui se battent pour la cause des hybrides ou bien des hybrides qui se battent pour la cause humaine, à vrais dire, je me fiche bien de savoir les intention des uns et des autres, certains agissent, mais la plupart ne font que suivre le cours des choses, j'ai...... d'autre projets, des projets pour tout le monde à vraie dire.

Alors que je parle, je me rapproche d'elle, tranquillement, puis finalement, je retire mon masque, plongeant de nouveau mes yeux verts dans les siens. La voilà presque collé entre moi et le grillage, je me penche alors vers elle, posant une main sur le grillage, les yeux dans les yeux, nos deux visages se retrouvent à quelque centimètres à peine l'un de l'autre. J'affiche toujours un sourire, à la fois énigmatique et provocateur.

Et si jamais je ne respecte pas tes principes, que fera tu ? Es tu prête à te dresser contre moi ? Serais tu capable de m'éliminer ?

Le temps semble suspendre son court, l'atmosphère doit être très étrange pour elle, je ne révèle rien, mais je lui fait pourtant comprendre certaine choses, je suis curieux de voir jusqu’où ses convictions sont prêtes à la mener une sorte d'attirance et de danger se dégage en même temps de cette scène, drôle de mélange, mais tellement grisant.

Affranchis toi de tes doutes Kali, car je n'en ai aucuns.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 6 Nov - 22:10
 
Désirs Inavoués:
 

Esteban répond, avec un calme qui ne lui ressemble pas.

Des Humains qui se battent pour la cause des hybrides ou bien des hybrides qui se battent pour la cause humaine, à vrais dire, je me fiche bien de savoir les intention des uns et des autres, certains agissent, mais la plupart ne font que suivre le cours des choses, j'ai...... d'autre projets, des projets pour tout le monde à vraie dire.


Kali...
Même si elle ne laissait rien transparaitre, craignait les choses à venir. Pas pour elle même, mais pour ceux qui n'ont rien demandé et qui ne serais pas éventuellement prêt pour ce que Esteban prépare, à l'ombre de tous. Elle pourrait s'en moquer aussi, mais, bizarrement, elle présentait que ça allait avoir un impact, même dans sa vie. Ses yeux rivés sur ce dernier, il s'approchait, avec une certaine confiance au point qu'il en ôtait son masque. L'hybride mante religieuse, se sentait-il pousser des ailes ? Il ne décrochait pas son regard du sien et brisait sans aucune gêne, la distance qu'elle s'évertuait à conserver avec chacun.

Spontanément.
La blonde fronçait les sourcils et se collait au maximum contre le grillage, appréciant guère se rapprochement inopiné. Elle regrettait ne pas être croisé tortue pour le coup, et se renfermer dans une carapace bien inaccessible. Lui ? Il sourit. Il jubile, bien conscient de son infraction.

Et si jamais je ne respecte pas tes principes, que fera tu ? Es tu prête à te dresser contre moi ? Serais tu capable de m'éliminer ?

La révolutionnaire.
Sentait la chaleur de son visage à quelques centimètre du sien, plus intime encore son haleine, son parfum. La blonde, sentait son corps, ses muscles se raidir, tel un cobra qui se prépare à bondir. A quoi joue t-il à la fin ??

Affranchis toi de tes doutes Kali, car je n'en ai aucuns.

_ Ce n'est pas de moi que je doute.

Répondit-elle fermement.
Le repoussant. Son corps, tremblait sous l'excitation ressentie. Kali, était prisonnière d'un "coup de chaud" inhabituel. Elle fusillait du regard Esteban tout en se dégageant du pseudo cul de sac. Elle n'avait pas usée de sa lame caché, car elle n'estime pas devoir en arriver là, mais au moins, elle reconnaissait chez lui un don pour la mettre hors d'elle.

_ Bon sang... c'est quoi ton problème ? La prochaine fois, jette toi dans mes bras, au moins on sera sûre du résultat ! T'es taré !

L'engueulait-elle.
Serrant les poings et expirant à plusieurs reprises, comme pour évacuer ce trop plein de pulsion animal... Elle s'était vu l'espace d'un instant, le piéger contre elle. Le tenir si fort, à en briser quelques côtes. Il lui semblait même avoir entendu l'os se briser sous l'étreinte mortel. Cet hybride, ce conteur du passé trop longtemps oublié.... Entre ses bras.

Kali...
Stoppait ses cents pas... Convaincue qu'il devait forcément prendre plaisir à jouer avec elle ainsi, avec ses limites. Elle portait à nouveau son regard sur lui, ses pupilles reptiliennes fendu finement sous la colère.

_ Merde ! J'ai confiance en toi et toi... Tu... Te contrefous de ce que j'instaure pour la sécurité de chacun ! Tu crois que ça m'amuse ? Je vais répondre à ta question Esteban... Oui, si je dois t'en coller une, pour ta survie ou la mienne, je le ferais !

L'éliminer ?
C'est... Encore un autre cas de figure. Il était rare de la voir perdre son sang froid mais quand ça arrivait... Ce n'était pas une blague. A quelques mètres de lui, tentant de reprendre son calme, elle reprit.

_ C'est quoi la prochaine étape ? Tu me jette du toit parce que j'ai la franchise de te dire ce dont je suis capable ?

Kali se tenait prête à réagir.

Esteban l'imprévisible est de retour !
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 12 Nov - 12:39
Finalement, elle choisit de me repousser, mais je peux sentir sa tentions, je peux facilement sentir que tout son corps est en alerte, par peur ? Ou bien autre chose ? Dans tous les cas, cette proximité bien que temporaire ne la laisse pas de glace loin de là.

Me jeter dans tes bras en voilà une bonne idée je n'y avais pas penser, mais j'attendrais la prochaine fois où tu baissera ta garde pour tenter le coup, j'ai hâte de voir le résultat !

Je me met à rire rien qu'en imaginant les possibilités d'une telle situation, je suis d'un coup fortement curieux de voir quelle effet cela produirait chez elle.

Allons soyons sérieux, tu sais très bien que je n'ai pas peur de ce qui pourrait arriver, mais je ne parle pas de baffe, nous ne sommes plus dans la cours de l'école, mais j'aimerais savoir une chose aujourd'hui..... avant de t'en montrer plus, avant de te montrer autre chose que ton passé

Je fais quelque pas, posant mes yeux sur la ville, est-ce une bonne idée ? Je prend probablement beaucoup de risques, mais c'est ce qui rend les choses amusantes non ? Peut importe l'issue des choses, peu importe qui s'en trouve impliqué, le jeux reste le jeux, et lorsqu'un joueur quitte la table, un autre prendra forcément sa place.

Je ne te ferais rien, peu importe ta position sur le sujet, nous ne sommes pas ennemies pour le moment, je dirais même que c'est plutôt le contraire tu ne pense pas ? Mais ce que je veux savoir aujourd'hui....

Je laisse planer un moment de silence, jouant quelque peu avec ses nerfs je le sais très bien, mais la prochaine question sera déterminantes dans la suite de notre relation.

Que pense tu de la révolution ? Crois tu réellement en leur cause ? Si tu devais choisir, entre cette cause et nous, bien que ce choix sera difficile dans les deux cas, j'ai besoin de savoir quel camps tu choisirais

Les choses sont claires maintenant entre elle et moi, je ne suis pas un révolutionnaire et je ne les soutiens que mon propre intérêt, ce ne sont pour mois que des pions qui pour le moment n'ont pas grand intérêt, mais malgré tout, je compte beaucoup sur eux, ils sont l'une des pièces qui, avec le temps, deviendra maîtresse dans le show final, mais pour le moment, ce ne sont que des enfants apeurés au fond de leur cave, dont certains osent même se dire révolutionnaire mais rêvent de cohabiter avec leurs ennemis. Ils ne connaissent rien et cela va devoir changé, mais avant tout, je dois surtout savoir quel camps, certains d'entre eux vont prendre, lorsque les choses commenceront.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 12 Nov - 19:50

Païens:
 

Pue déstabilisé de son coté l'hybride mante religieuse répondit.

Me jeter dans tes bras en voilà une bonne idée je n'y avais pas penser, mais j'attendrais la prochaine fois où tu baissera ta garde pour tenter le coup, j'ai hâte de voir le résultat !

Il éclate de rire.
Rire, qui laissait de marbre Kali après ce qu'il venait de se passer.

Allons soyons sérieux, tu sais très bien que je n'ai pas peur de ce qui pourrait arriver, mais je ne parle pas de baffe, nous ne sommes plus dans la cours de l'école, mais j'aimerais savoir une chose aujourd'hui..... avant de t'en montrer plus, avant de te montrer autre chose que ton passé

La blonde...
L'observait attentivement, lui, qui regardait la ville avec une ambition sans fin. De son côté, Kali avait reprit son calme... Remercions les scientifiques pour son sang froid.

Je ne te ferais rien, peu importe ta position sur le sujet, nous ne sommes pas ennemies pour le moment, je dirais même que c'est plutôt le contraire tu ne pense pas ? Mais ce que je veux savoir aujourd'hui....

Ennemi ? Pourquoi le serait-il un jour... Ça serait regrettable.

Que pense tu de la révolution ? Crois tu réellement en leur cause ? Si tu devais choisir, entre cette cause et nous, bien que ce choix sera difficile dans les deux cas, j'ai besoin de savoir quel camps tu choisirais

Kali...
Comprit l'importance de sa réponse dans les prochaines minutes. Elle soupirait, ôtant son képi pour passer sa main dans ses cheveux blonds. Qu'il était dur à suivre cet hybride, Provocateur, puis sérieux... Peut-être que son comportement si lunatique vient du traitement qu'il a reçu. Il ne fallait pas lui en tenir rigueur, mais c'était un vrai exercice que de suivre ses sautes d'humeur.

_ Je viens de te dire que j'avais confiance en toi...  Cette discussion est stérile.

Fit-elle remarquer.
Comment devait-elle le formuler ?

_ La Révolution... Je partage quelques idéaux avec, mais ceux d'Enjin relève d'un extrémisme qui ne me ressemble pas. Je...

Pouvait-elle...
Voir en Esteban, un sérieux confident ? Après tout, ils avaient beaucoup plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer en point commun, mais lui, demeure si flou... Bien qu'il faisait un effort pour dessiner, essayer de montrer à Kali ce qu'il préparait de manière grossière. Elle comprit que lui aussi, cherchait probablement quelqu'un de confiance en ces temps troublés... Il lui assurait même, qu'à elle, il ne lui arriverait rien. Tôt ou tard... Les camps se dessinent, s'est indéniable.

_ Je n'ai peut -être pas tant changé que ça, j'aspire toujours à avoir... Un statut égal à celui des humains, mais je n'ai pas envie de les exterminés ou de les soumettre à titre de vengeance... Je veux qu'on oublis, que chacun vivent sa vie et se respecte mutuellement. Dans la révolution, je me sens protégée... Je ne sais pas pourquoi, puisqu'enfin de compte, je suis un pion comme beaucoup d'autres. On sauve tellement d'hybride, peut-être que j'accorde trop d'importance à une personne pour qui, je ne suis "qu'une de plus" et peut-être un jour "Une de moins".

Observait-elle, si elle venait à mourir pour la cause. Peu serait capable de la nommer, c'est la triste réalité.

_ Je me sens redevable envers Enjin, parce qu'il m'a sauvée... Mais je me sens aussi redevable envers toi aussi enfin de compte.

Kali...
Observait ses mains gantés... Elle qui jouait la femme indépendante, avait en réalité, toujours reçu l'aide de l'un de ses pairs.

_ Je choisirais... Ma... Famille.

Aussi récente soit-elle.
Eux, semble l'accepter sans préavis... Il ne tenait qu'à elle de faire le premier pas vers eux en retour. Plus facile à dire qu'à faire lorsqu'on évite toute relation proche.  Kali, relevait son regard amethyste vers Esteban, se demandant bien qu'elle... Nouvelle surprise il préparait. Avait-elle donné la bonne réponse ? Qui sait. Elle demeurait fidèle à elle même et essayant de prendre en compte tous les derniers paramètres concernant son histoire.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 12 Nov - 20:25
J'écoute attentivement, chacun des mots qu'elle prononce en cet instant, ces idéaux, sont toujours pour moi une sorte d'énigme que de vouloir l'égalité avec les humains, aucune de nous ne peut être l'égale de l'Homme car ils ne sont même pas égaux entre eux. Non je veux voir si il lui reste de l'instinct animal, de chasse ou bien... de survie, eux qui se pensent au dessus de tout et de tout le monde, je les réduirais à ce qu'ils sont réellement, des animaux.

Mais avant cela, je dois dire que je suis heureux de ses réponses, un sourire se dessine sur mon visage et je tourne finalement la tête vers elle.

Je suis content de t'entendre dire cela, et cette discussion est loin d'être stérile, tu as confiance en mois aujourd'hui, mais qui nous dis que demain ce sera la même chose ? Le destin de cette île se dessine petit à petit et il est bien plus compliqué que simplement les hybrides d'un coté et les révolutionnaires de l'autre, il faut choisir son camp, avant de se retrouver seul dans le chaos. Je suis heureux de savoir que tu te tourne vers nous mais je te préviens, nous ne valons pas mieux qu'Enjin sur certains points, si tes idéaux son immuables, alors tu vas au devant de certaines désillusions.....

Je me rapproche de la sortie, ouvrant la porte et lui faisant signe de me suivre.

Mais je veux bien te donner plus de chance de réaliser tes ambitions, après tout, peux être pourrait tu me surprendre, suis moi, j'ai quelque-chose à te montrer

Nous redescendons puis sortons du bâtiments, je guide Kali vers le cirque sans même me retourner une dernière fois vers ce qui a été ma demeure durant de nombreuses années. Elle fait partit du passé et aujourd'hui, nous préparons le future.

*Arrivée au cirque*

Le premier reproche que je fais à la révolution est de se cacher au fond de sa grotte, elle est coupée du monde et ne sort que pour trouver de quoi survivre, ils ne sont au courant de rien, d'aucun changement, l'évolution des choses leur échappe totalement, et pourtant, connaitre son ennemis est le meilleur moyens de prendre l'avantage sur ce dernier

Je la guide à travers les différentes tentes et caravanes pour enfin arrivé à une caravane qui, de premier abords, ressemble à toute les autres, mais ce qui se trouve à l’intérieur est peut être le secret le mieux garder du cirque.
Une fois devant la porte, je me retourne vers Kali.

Ecoute mois bien, ce que tu vas voir maintenant, tu ne devra le dire à personne compris ? Les révolutionnaires eux mêmes ne doivent rien savoir, sinon tu risque de tout perdre, ta famille comme ta sécurité

Mon ton, est à la fois calme mais la menace est réelle, si elle est résolue à choisir notre camps, alors elle doit en apprendre les secrets, et surtout, elle doit les garder.
Nous entrons finalement dans cette caravane qui se révèle remplie d'électronique et d'écrans qui défilent, il fait chaud à l'intérieur, et je lui tend une tablette sur laquelle les caméras de la ville sont accessibles d'un simple glissement de doigt.

Tu te demande comment je suis au courant de quand et comment les gens arrivent ou bien où ils se trouvent, je ne suis pas magiciens, enfin pas vraiment, mais j'ai réussis à acquérir le moyens d'avoir des yeux partout en ville, chaque rue, chaque bâtiment non protégé, voilà ce que cache le cirque
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 19 Nov - 23:10
Juste envie d'aller faire, un tour en enfer ♫

Juste envie d'essayer un tour au paradis ♫


Un sourire...
Se dessine sur le visage de l'hybride mante religieuse. Y avait-il vraiment une bonne, une mauvaise réponse ?

Je suis content de t'entendre dire cela, et cette discussion est loin d'être stérile, tu as confiance en moi aujourd'hui, mais qui nous dis que demain ce sera la même chose ? Le destin de cette île se dessine petit à petit et il est bien plus compliqué que simplement les hybrides d'un coté et les révolutionnaires de l'autre, il faut choisir son camp, avant de se retrouver seul dans le chaos. Je suis heureux de savoir que tu te tourne vers nous mais je te préviens, nous ne valons pas mieux qu'Enjin sur certains points, si tes idéaux son immuables, alors tu vas au devant de certaines désillusions.....

Confiait-il.
Évidemment, elle se doutait qu'Esteban n'était pas un bon St Maritain, défendant la veuve et l'orphelin. Kali, ne mettait pas la barre haute dans son estime, mais elle ne le surestimait pas, pas plus qu'elle le sous estime. Il fallait accepter les choses, tel qu'elles étaient, ce qu'elle pouvait avoir, le prendre, ce qu'on lui donnait, le prendre... Ce qui n'était pas possible ou inaccessible, en faire le deuil. En s'approchant de la sortie, Esteban ajoute.

Mais je veux bien te donner plus de chance de réaliser tes ambitions, après tout, peux être pourrait tu me surprendre, suis moi, j'ai quelque-chose à te montrer

Silencieusement...
Elle emboitait le pas derrière lui... Que voulait-il montrer ? Elle le saurait bien assez tôt. Kali était de plus en plus intrigué par lui et ses cachoteries.

** Au cirque **

Le premier reproche que je fais à la révolution est de se cacher au fond de sa grotte, elle est coupée du monde et ne sort que pour trouver de quoi survivre, ils ne sont au courant de rien, d'aucun changement, l'évolution des choses leur échappe totalement, et pourtant, connaitre son ennemis est le meilleur moyens de prendre l'avantage sur ce dernier

_ Ah, je rejoins ton avis là dessus... Tous les hybrides révolutionnaire qui arrivent à infiltrer le monde humain, quelque soit la façon... C'est une bonne chose. C'est bien le seul point positif que j'ai trouvé à mon apparence humaine. M'enfin... Vivre dans la grande place, ce n'est pas une solution non plus ou une possibilité. Ils vont où ils peuvent.

Répondit-elle.
Ce n'est pas comme si tous pouvaient louer un appartement et y vivre comme elle. Le duo arrive devant une caravane des plus banales, et de là Esteban, annonce d'un ton grave et sérieux. Pour ne pas dire inhabituel.

Ecoute mois bien, ce que tu vas voir maintenant, tu ne devra le dire à personne compris ? Les révolutionnaires eux mêmes ne doivent rien savoir, sinon tu risque de tout perdre, ta famille comme ta sécurité
_ Compris.

Affirmait-elle spontanément.
Piqué par la curiosité des plus vivement. Il a enfermé un chef d'Etat ? Une arme nucléaire ? Ils y entrent et Kali observe les nombreux moniteurs. Qu'est-ce que c'est que tout ça ?? Vraiment ?? La chaleur de tous les écrans est étouffante, mais pas pour Kali qui en est bien heureuse. Elle s'approche des écrans et reconnait certains lieux de la ville...

Tu te demande comment je suis au courant de quand et comment les gens arrivent ou bien où ils se trouvent, je ne suis pas magiciens, enfin pas vraiment, mais j'ai réussis à acquérir le moyens d'avoir des yeux partout en ville, chaque rue, chaque bâtiment non protégé, voilà ce que cache le cirque
_ ... C'est pas croyable... Je comprends mieux tes apparitions que j'attribuais aux hasard.

Constatait-elle, bouche bée.

_ On distingue très bien les visages ! C'est... Stupéfiant...

Elle tournait les talons face à lui.
Bien active, réveillée grâce à la chaleur de la pièce.

_ Esteban ! Jure moi que tu ne m'espionnes pas ?!

Forcément...
Kali n'avait rien à cacher,  si il l'avait observé, il n'a du voir que des banalités et une hybride très bien intégré à la vie pseudo humaine qu'elle mène, mais se savoir épié, sans vie privé... Elle se mettrait en rage.

_ Qui surveilles tu ? Pourquoi ?

A nouveau face aux moniteurs.
Kali zoomait sur les visages des différents citoyens, attentive.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 20 Nov - 13:36
Je souris de voir que j'arrive encore à la surprendre, le cirque est un bon endroit pour ce cacher et si jamais quelqu'un désire venir mettre son nez là où ne faut pas, j'ai les moyens de le voir venir et de réagir à ma guise.

Pense tu réellement que je fais les choses sur des coups de têtes ? Sans rien n'avoir préparé à l'avance ? Non, jusqu'ici, tout ce que j'ai fait, tout ce que j'ai entrepris a été préparé et pensé, bien que je m'efforce de faire croire le contraire, presque rien de ce que je fais n'est du au hasard, là ou ces révolutionnaires agissent sur des suppositions, je suis capable de surveiller et de connaître réellement contre qui je me bats.

Lorsqu'elle se retourne vers moi afin de me demander si je ne l'espionne pas, je ne peux m'empêcher de rire un court instant, sa pudeur est presque touchante, mais je n'utilise que très peu ce dispositif à des fins personnelles.

Ne t'inquiète pas, je n'espionne personne pour le plaisir, en revanche, cela pourrait être possible si jamais j'avais des doutes quand à ton silence sur tout ce que tu vois aujourd'hui. Mais cette installation, me sert principalement à surveiller nos ennemis, à les trouver, et à connaitre leurs mouvements, leurs habitudes, je ne peux pas surveiller tout le monde en ville c'est impossible, mais certain son connus, comme les rabatteurs, ou bien des vendeurs d'hybrides, nous passons du temps à décrypter chacun d'eux,, ceux que nous connaissons, et ceux que l'on rencontre avec plus ou moins de hasard justement. Par exemple, je surveille depuis peux une femme, une rabatteuse, je pense qu'elle est curieuse quand à ce que peut cacher le cirque, notre rencontre est due au hasard, mais..... aujourd’hui, je veux savoir ce qu'elle fait, quand et où, afin de connaitre ces habitudes, son lieux de vie, ses points faibles.

Je me place à coté de Kali, pianotant quelque instants sur les touches de l'ordinateur, je lui ouvre un fichier, garder par un mot de passe, duquel je sors une liste de noms, l'emplois tenus, les habitudes remontées et les dernières notes prises sur ces personnes, ainsi que des photos.

Comme tu peux le voir, nous ne faisons pas que faire notre numéros devant des humains, nous avons le temps et les moyens, c'est un travail de fond, mais qui est plutôt bénéfique sur le long terme. Si notre ennemies, ne nous connais pas, nous le connaissons, nous savons qui il est et ce qu'il fait. Et nous pouvons agir en fonction.

Une dernière série d'images s'ouvre, représentant cette fois, les caméras les plus proches des sorties qu'utilisent les révolutionnaires pour aller et venir de la ville, ainsi que des images d'une hybride colombe, Aliah, en plein amusement avec un humain.

Et comme tu peux le voir, nos ennemis sont partout !
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 27 Nov - 23:01
Le maître des lieux reprit, à nouveau enthousiaste.

Pense tu réellement que je fais les choses sur des coups de têtes ? Sans rien n'avoir préparé à l'avance ? Non, jusqu'ici, tout ce que j'ai fait, tout ce que j'ai entrepris a été préparé et pensé, bien que je m'efforce de faire croire le contraire, presque rien de ce que je fais n'est du au hasard, là ou ces révolutionnaires agissent sur des suppositions, je suis capable de surveiller et de connaître réellement contre qui je me bats.

Esteban...
Avait clairement un coup d'avance pour ce coup. Ainsi, Enjin et les siens n'en savait donc rien... L'hybride mante religieuse dominait clairement la ville, dans son ombre. Face à lui, Kali dégustait avec soin, chacune de ses déclaration, source d'information précieuse sur ce complot dont elle est complice désormais.

Ne t'inquiète pas, je n'espionne personne pour le plaisir, en revanche, cela pourrait être possible si jamais j'avais des doutes quand à ton silence sur tout ce que tu vois aujourd'hui. Mais cette installation, me sert principalement à surveiller nos ennemis, à les trouver, et à connaitre leurs mouvements, leurs habitudes, je ne peux pas surveiller tout le monde en ville c'est impossible, mais certain son connus, comme les rabatteurs, ou bien des vendeurs d'hybrides, nous passons du temps à décrypter chacun d'eux,, ceux que nous connaissons, et ceux que l'on rencontre avec plus ou moins de hasard justement. Par exemple, je surveille depuis peux une femme, une rabatteuse, je pense qu'elle est curieuse quand à ce que peut cacher le cirque, notre rencontre est due au hasard, mais..... aujourd’hui, je veux savoir ce qu'elle fait, quand et où, afin de connaitre ces habitudes, son lieux de vie, ses points faibles.
_ Wow... Tu ne fais pas les choses à moitié... C'est... Un peu effrayant.

Commentait-elle.
Rassurée qu'il ne se serve pas de ses gadgets à des fins personnels. Ensuite, qu'il doute d'elle, probablement que ça ne sera que temporaire, la femme serpent n'a qu'une parole même si il lui arrive de prêcher le diable pour semer le trouble.  Esteban, vient alors près d'elle et dévoile en dossier protégé.

Comme tu peux le voir, nous ne faisons pas que faire notre numéros devant des humains, nous avons le temps et les moyens, c'est un travail de fond, mais qui est plutôt bénéfique sur le long terme. Si notre ennemies, ne nous connais pas, nous le connaissons, nous savons qui il est et ce qu'il fait. Et nous pouvons agir en fonction.

Kali hochait de la tête.
Tous coule de source, maintenant... Il suffit de l'avoir cette fameuse source d'information. Il y a des noms, des adresses, des emplois, des liens et des relations... De quoi faire pression de tous les côtés.

Et comme tu peux le voir, nos ennemis sont partout !
_ Je comprends mieux ta... Méfiance.

Qu'elle trouvait toujours exagérée.
Entre le masque, ses changements d'humeur, ses mis en scène... Lorsqu'on ne le connait pas, difficile de savoir lorsqu'il est sérieux ou non. Kali, lui faisait face... Ce qu'il venait de lui dévoiler, n'était pas sans conséquence.

_ Nous sommes clairement dans le même bateau maintenant... Puisque je suis au courant, c'est que tu me fais suffisamment confiance et...

C'est... Appréciable ?

_ Pourvu que ça ne soit pas le Titanic en tout cas. J'essayerais de vous aider, du mieux que je peux... Je ne suis pas une artiste pour un sous mais, je dois bien pouvoir aider pour quelque chose... Sinon, tu ne m'aurais pas montré tout ça, je me trompe ?

Déduisait-elle.
Avec un petit sourire sur son visage. Esteban, devait avoir de la suite dans ses idées, même pour elle... Du moment qu'elle n'y laisse pas sa peau, aussi froide soit-elle.

_ Merci en tout cas... De... La confiance que tu m'accordes. Je sais que, tu m'as montré beaucoup de chose et que tu aimerais que je te fasse confiance en retour... Alors... Je vais essayer... D'accord ?

Promettait-elle.
Être moins sauvage avec lui pour commencer, ça serait une bonne chose.

_ Cependant, ne te pense pas immuniser contre tous. Si je dois t'en coller une, je le ferais, Monsieur Loyal.

Déclarait-elle.
Sur un ton amusée, mais pourtant sérieuse. Elle se dirigeait alors vers la sortie de la caravane. Peut-être qu'Esteban a encore quelques recommandations à lui faire avant qu'elle ne quitte le cirque, Kali demeurait attentive malgré tout.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Déc - 20:22
Kali semble à la fois heureuse de cette confiance que je lui accorde et de son nouveau statut, mais je pense qu'elle se pose probablement des questions, ce qui est tout à fait normal dans une telle situation. Après tout, je ne lui ai pas complètement tout montré.

Que cela fonctionne ou non, nous verrons bien à l'avenir, mais je ne compte pas m’arrêter là, j'ai encore beaucoup de projets.Que toi tu nous fasse confiance ne dépend que de ta volonté, mais je dois t'accorder que fermer totalement les yeux ne serait pas dans ton intérêt. Après tout, qui sait ou chacun de nous sera dans le futur.

Je réfléchis une seconde à ses paroles..

Je ne te demande pas de devenir une artiste bien au contraire. Je compte sur toi pour faire au maximum comme si rien de tout cela ne c'est passé. Surtout après des révolutionnaires et d'Enjin. Tu vis parmi les humains tout comme nous le faisons, de plus ta position peut te permettre de voir de près certaine cibles potentielles, après tout, tout le monde passe un jour ou l'autre à Togi Thermal non ?

Je ris légèrement avant de reprendre mon sérieux.

Mais j'ai surtout besoin d'une personne dont les révolutionnaires ne se méfient pas, si je m’efforce de connaitre les faiblesses de nos ennemis, j'ai également besoin de savoir quelles sont celles de la révolution.

Je la regarde partir, souriant à sa remarque.

Nous ne sommes immunisé de rien, toi comme moi, mais retient bien une chose aujourd'hui. Tu dois être prête à affronter tes ennemis aussi bien que tes amis. Peut importe qui deviendra la cible.

Je m'assois et regarde les images qui défilent devant mes yeux, amis ou ennemis, ce ne sont que des images afin de savoir qui affronter. Mais lorsque que la guerre éclatera, ces idées ne seront que des illusions, et ils ne sera possible de compter que sur ceux dont la loyauté est totale, ou bien à ceux que l'on peux éliminer sois même.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Déc - 21:07
Esteban...
Demeure très calme et sérieux, dans ces dernières recommandations. Kali fut touchée par l'air grave de ce dernier et gardait en tête, la possibilité qu'un conflit avec les Révolutionnaires, n'étaient pas impossible... Se battre contre ceux qu'on à formé. Quel triste paradoxe ! Mais en temps de guerre, tout est tristement possible.  Loyal, expliquait avoir besoin d'une personne dont on ne se méfie pas... Kali n'est pas populaire mais n'est pas non plus une source de suspicion. Déjà, elle ne porte pas de masque, ce qui peut aider dans la confiance.

_ J'en prend bonne note Esteban... A une prochaine fois alors.

Saluait-elle.
Quittant la caravane qui paraissait commune aux autres mais à l'intérieur, c'était... Un véritable réseau d'information en temps réel. Sur le chemin du retour, Kali songeait à toute les découverte du jour... Le laboratoire pour commencer, son lieu de naissance et aussi là où elle a connu Esteban pour la première fois en réalité. La trahison de ce dernier quant au groupe des Révolutionnaires. Malgré ses apparences de pitre et ses coups d'humour noir ou décalé, Esteban était bien plus sérieux et il ne jouait clairement pas.

Et maintenant...
Elle aussi faisait partie de ce complot. Sa nouvelle position ne l'inquiétait pas plus que ça, être agent double ou triple... Vie humaine, vie révolutionnaire et maintenant, une nouvelle facette auprès du cirque. Ça devrais l'inquiéter, mais comme elle sait maîtriser sa vie privé et qu'elle n'est pas une bavarde égocentriste... Tous passera inaperçu, comme toujours. Il n'y a pas plus discrète que Kali, à l'image du serpent qui l'anime. L'anaconda à beau être énorme, on ne le voit jamais arriver, et pourtant, il était là, depuis le début, à épier... Attendant le moment opportun.

L'avenir...
De Togi s'annonce clairement sombre, et elle... Elle a l'impression d'être un pion comme tant d'autres, se donnant l'illusion de pouvoir au moins choisir son camp ou sa façon de mourir, pour quel cause. Cependant elle ne se leurre pas.

Personne ne la pleurera.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-