Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Jamais tranquille [PV Viktor]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 14 Aoû - 11:51
Kai Di avait emménagé depuis peu chez son nouveau maître, et c'était vraiment la belle vie depuis ! Elle avait tellement de liberté que parfois, elle ne savait même pas quoi en faire.
Ce jour-là, Kyle n'était pas à la maison et elle s'ennuyait, seule chez elle. Alors, elle avait décidé de sortir et se dirigeait par automatisme au parc. C'était un endroit qu'elle aimait bien. Elle le trouvait agréable et tranquille.

Elle marchait lentement, ne se pressant pas, surtout qu'il faisait plutôt chaud. Elle avait hâte d'arriver pour se glisser dans son coin habituel. Un coin à l'ombre, frais comparé au reste.

En arrivant, la jeune kangourou constata qu'il n'y avait pas grand chose. Aucun enfant d'ailleurs. Il faisait sans doute trop chaud pour que des parents sortent leurs enfants maintenant, ou ils profitaient de piscine pour se rafraichir.
En tout cas, cela l'arrangeait. Un parc encore plus calme que d'habitude ! A cette idée, un sourire naquit sur ses lèvres.

Kai Di ne remarqua pas le groupe d'hommes installé sur un banc mais eux l'avaient bien remarqué. Elle se dirigea vers son petit coin de paradis. De l'herbe, de l'ombre...que du bonheur ! Il lui fallut un peu de temps mais elle finit par s'allonger et fermer les yeux.
Mais son bonheur était visiblement de courte durée, trois hommes du groupe venaient de la rejoindre.

- Bonjour ma jolie, tu dois te sentir seule...on va tenir compagnie !
- Non merci, je préfère la solitude !

En réalité, avoir de la compagnie ne la gênait pas, mais elle ne faisait pas confiance à ces d'hommes. Mais ils ne l'écoutèrent pas et s'installèrent autour d'elle. Ils l'encerclaient. Et celui qui avait parlé posa sa main sur ses oreilles, la forçant à se redresser d'un bond. Assise, elle jeta un coup d’œil aux hommes présents.

- Laissez-moi tranquille !

- Oh non, on va bien s'occuper de toi, tu vas voir ! Et après, tu vas nous suivre bien gentiment !

Kai Di frissonna en entendant le ton de la voix particulièrement menaçante. Et dire que si elle n'avait pas son plâtre, elle aurait pu se relever et se défendre...Elle se sentait faible et n'avait que ses poings pour se défendre, sa queue n'était pas bien placée pour donner des coups quand elle était assise. L'homme qui parlait l'attrapa, plaçant son bras autour de sa gorge et malgré ses sens en alerte, elle n'avait pas pu l'éviter. Un autre s'approcha, un regard peu attirant posé sur elle, mais cette fois-ci comme il était en face, elle ne lui laissa pas le temps d'approcher...Son poings vola, rencontrant le nez de l'homme.

Pour le coup, elle remerciait son ancien maître d'avoir tout fait pour améliorer ses capacités en boxe !

- Lâchez-moi !

Évidemment, le coup avait énervé tout ceux présents et le fait qu'elle ait parlé vraiment fort ne les aidait pas à se calmer.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 14 Aoû - 21:51
Je suis actuellement en ville pour voir si je peux revendre le katana que j’avais récupéré du yakuza qui avait fini sous le train lors de mon escale au Japon. Hier, j’ai aidé Djena à se sortir d’une mauvaise situation par rapport à des yakuzas. J’espère me débarrasser du dernier objet qui me rappelle ma vie d’avant et pour cela je compte voir les boutiques d’armes, peut-être des boutiques d’antiquités. Je passe la majorité de la matinée pour vendre la lame dans les armureries.

Les vendeurs essayent tous de me pigeonner sur la valeur du katana. Je n’y connais pas grand-chose en métal ou en épée, mais je sais que les katanas que reçoivent les yakuzas sont des présents pour récompenser leur intégration dans le clan de yakuza. Je quitte une armurerie avec la rage au ventre, je sais que je veux m’en débarrasser, mais je ne veux pas que cette arme soit prise pour une simple arme classique.

Je décide de parcourir la ville avec le katana dans son fourreau et sceller. Je parcours les rues tranquillement, les gens me regardent étrangement, non pas parce que j’ai quelque chose sur le visage ou que j’ai mis ma veste à l’envers, non, tout le monde semble se préoccuper par le katana qui est scellé donc sans danger. Je commence à voir l’entrée d’un parc. Cela pourra m’aider à me détendre avant de continuer de chercher un endroit où je pourrais vendre cette lame. Je parcours le parc, il ne semble pas avoir beaucoup de personnes. En même temps, il est vrai que la chaleur est assez pesante. C’est cela que les gens devaient regarder, il fait chaud et ma veste commence à peser sur mes épaules.

J’entends un cri, je cours pour rejoindre la provenance du cri. Je vois un rassemblement d’hommes autour d'un hybride, je ne cherche pas à comprendre plus longtemps. Je cours sans cacher ma présence vers eux, j’utilise le katana scellé pour en frapper un dans les côtes, le type tombe au sol.

-Dégagez sinon je vous apprends ce que c'est de bouffer les pissenlits par la racine !
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 12:51
Kai Di commençait à être inquiète. Qu'est-ce qu'elle allait pouvoir faire face à ces hommes qui semblaient particulièrement motivé ? Et d'ailleurs, elle ne voulait même pas savoir ce qu'ils avaient en tête. Ce n'était que des êtres répugnants alors ils ne pouvaient avoir que de mauvaises idées !
Elle avait beau se débattre, tenter de donner des coups de poings, rien ne fonctionnait. Jusqu'à l'arrivée soudaine d'un homme...un sauveur ou un agresseur de plus ? Visiblement un sauveur puis qu'il se servit du fourreau de son katana pour donner un bon coup dans les hanches de l'un des agresseurs...Il allait avoir un beau bleu celui-là !

Néanmoins, les hommes ne semblèrent pas prêt à laisser tomber. Sans doute parce qu'ils étaient trois et estimaient avoir plus de chance...Tous lâchèrent Kai Di pour s'approcher de l’intrus.

- Tu n'aurais pas du intervenir...maintenant, tu vas le regretter ! Faites lui comprendre les gars !

Sauf que Kai Di désormais libre, ne comptait pas les laisser faire. Elle attrapa une de ses béquilles et la plaça devant les jambes de l'homme le plus proche. Alors qu'il avançait, il ne vit pas la béquille, se prit les pieds dedans et s'écroula lamentablement au sol. Résultat, la jeune kangourou le frappa avec la béquille pour bien lui faire comprendre qu'elle n'était pas d'accord.

- Bande de salauds ! Vous avez de la chance que j'ai un plâtre, sinon je vous aurais fait la fête !

Réellement, seule contre trois, cela se serait avéré un peu trop compliqué...même si son ancien maître avait développé son talent pour la boxe. Néanmoins, elle aurait pu se défouler, donner des coups de poings, de pieds, et de queue même ! Là elle était coincée, incapable de se relever, avec comme seule arme une béquille...qui se tordait sous la violence des coups. Ben oui, elle n'y allait pas de main morte !
L'homme hurlait sous les coups, et les deux autres ne savaient plus où donner de la tête. L'intrus ou l'hybride assise par terre ? Kai Di fit comme s'ils n'existaient et s'adressa directement à son sauveur.

- Eh toi...tu crois que tu pourrais t'occuper de ces deux là ? Je ne suis pas sure d'être une grande aide pour le coup...


Kai Di était ainsi, un franc parlé même avec les humains. Et son maître n'allait pas être ravi quand elle rentrerait...pleine de terre, une béquille tordue, mais un large sourire aux lèvres.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 16 Aoû - 15:42
Un des types me menace, grave erreur face à un type comme moi. De toute manière, je doute que je les aurais laissé partir sans les avoir abîmer un peu, juste pour que leur corps retienne la leçon, quelque os brisés accompagnés d’un plat d’hématome, c’est ça la cuisine façon Draguov et encore, je suis le plus gentil, mon père les aurait fait passer sous acide. L’hybride qui est désormais un peu plus libre semble être un peu fourbe, elle place quelque chose devant les jambes qu’un idiot ne voit pas, l’idiot en question ne fait pas attention et tombe au sol, je soupire en voyant la scène qui est mais juste lamentable. L’hybride frappe celui qui est au sol en hurlant, mais dans quoi je me suis foutu encore.

Je vois les trois autres commencer à m’entourer, je continue de soupirer avant de lancer le katana au niveau de l’hybride. Je m’étire les bras puis mes poignets, je fais quelque moulinet en l’air sachant déjà comment tout ça va finir, c’est-à-dire, mon poing dans leur figure ou s’ils vont trop loin, les deux dans des sacs mortuaires, cela me fait, car je repense à l’instant que je suis censé être flic, quelle douce ironie. L’hybride me parle, elle n’est pas d’une grande aide, elle a tort, elle m’aide plus ce qu’elle pense.

-Bon, on va faire ça à ma manière.

Avant même qu’ils commencent je fonce sur l’un d’eux, il n’a pas le temps de comprendre que je lui donne un violent uppercut dans l’estomac, je fais pencher son torse un peu en arrière pour le déséquilibrer, je passe une de mes jambes derrière les siennes pour le faire trébucher. Je le regarde quelque seconde avant de me lancer sur le deuxième, lui par contre, me voit arrivé, il essaye de me frapper à plusieurs reprises, ses coups sont lents, j’en esquive la plupart puis j’attrape son bras lors de son dernier coup. Je lui fais une clef de bras, je lui donne un coup dans l’arrière du genou pour qu’il se baisse.

-T’as fait chier la mauvaise personne.

Je lui relève le bras, le type commence à hurler de douleur, je force un peu plus avant de le lâcher. Je le regarde avec un regard de mépris.

-Prends ton pote et dégage.

L’homme s’exécute et fuit le secteur en courant, je rejoins l’hybride puis je comprends enfin qu’elle a une béquille et une jambe dans le plâtre, je regarde rapidement l’état de la béquille, elle est un peu tordue. Je récupère le katana avant de tendre ma main envers l’hybride en souriant.

-Viktor Draguov, je suis désolé que mes semblables t’ont donné une mauvaise image des humains, nous ne sommes pas tous ainsi.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 1 Sep - 12:45
Le nouvel arrivant ne semble pas faire partie des plus tendres et à l'air de mieux savoir se battre que les agresseurs de Kai Di. Elle venait tout juste de s'acharner sur celui qu'elle avait fait tomber à terre, au point de tordre sa béquille...qui était inutilisable dans cet état. Kyle allait râler, à peine vivait-elle chez lui, qu'elle lui faisait des frais...
Mais bon, elle avait une bonne raison puisque c'était pour se défendre ! Et en attendant, l'inconnu frappait sans aucune hésitation les agresseurs et finit par les mettre en fuite.

- Eh bien, c'est que tu sais te défendre toi ! Merci de ton aide, mais si je n'avais pas eu ce foutu plâtre, j'aurai pu mieux me défendre !


Qu'est-ce qu'elle détestait être plâtrée ! Elle s'ennuyait ferme depuis qu'elle s'était blessée, pas de missions, peu de sortie...ce qui la rendait assez irritable ! Heureusement, son maître tentait de la distraire quand il était à la maison.
L'inconnu tendit sa main et se présenta. Viktor donc. Kai Di serra la main du jeune et lui sourit.

- Et moi c'est Kai Di. Aucun soucis, dans mon travail je côtoie des mauvaises personnes, qu'importe la race...Ces idiots ont juste voulu profiter d'une hybride plâtrée, ils ne méritent même pas que je m'attarde sur leur cas ! Heureusement que tu es arrivé à temps. J'ai beau savoir me défendre, ce n'est pas facile avec un plâtre...


La jeune hybride admira ensuite le katana qu'elle avait reçu pendant que Viktor se battait. Elle chercha à le retirer de son fourreau, mais il était scellé, logique puisque visiblement c'était un vrai.

- Eh bien ! Ce n'est pas tout le monde qui se balade avec un véritable katana !


Elle tendit le bras, pour le lui rendre. Elle n'allait pas le voler non plus même si le fourreau était déjà plutôt sympa à regarder. Elle n'en avait pas beaucoup vu et encore moins sorti du fourreau. Elle se souvenait notamment du crime que son maître avait élucidé fait à l'arme blanche...et plus précisément au katana. Ces lames pouvaient être particulièrement efficaces.

- Je te le rends, il est à toi après tout ! Alors dis-moi, tu es venu profiter de la fraicheur des arbres toi aussi ?

Kai Di souriait, nullement inquiète de se retrouver avec un inconnu. D'une part, il l'avait sauvé, et ensuite, il s'était excusé du comportement des hommes qu'il avait fait fuir. Tout ceci devait bien prouver qu'il n'était pas un mauvais gars.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 12 Sep - 18:28
J’écoute les dires de l’hybride en souriant, je ne pense pas qu’elle ait déjà vu katana dégainé. Je continue de prêter attention à ses paroles en commençant à retirer les sceaux que j’avais placés sur la garde de la lame pour éviter qu’un petit malin n'essaye de sortir l’épée de son fourreau pour disparaître avec l’arme.  Je regarde la jeune hybride pour lui répondre.

-Disons que j’essaye de me débarrasser de cette arme.

Je sens le vent se lever, sa fraîcheur me fait beaucoup de bien, cela change de la chaleur lourde du début de journée. Je commence à voir des feuilles tomber par le souffle de l’air, je me positionne tranquillement et quand le moment est propice, je sors la lame comme le font les yakuzas pour tenter de trancher une feuille en plein vol. Ma cible semble intacte, je soupire avant de me tourner vers l’hybride et placer la lame de flanc pour qu’elle puisse voir la différence entre le gris du côté tranchant et le noir du corps de la lame.

-Je suis habitué à des machettes.

Je la regarde en souriant puis je range la lame dans son fourreau pour y replacer les scellés et je commence à l’aider pour se relever, je m’assure qu’elle peut marcher, mais sa béquille est suffisamment tordue pour encore plus l’handicaper.

-Les armuriers tentent de m’arnaquer pour cette lame…

Je la regarde en souriant et lui place sa main sur le pommeau du katana pour qu’elle s’appuie sur la lame pour marcher. Je ricane, amusé de voir une hybride avec l’arme typique des samouraïs. Je me place devant elle pour voir la dégaine qu’elle a, je suis quasiment à deux doigts de pleurer de rire, mais je me rapproche d’elle en ayant un grand sourire.

-Je pense avoir trouvé la bonne personne à qui confier cette lame, après, dis moi ce que tu comptes en faire ? Tu as tout de même une arme très dangereuse entre sous ta main, il faudrait que tu apprennes à la manier.

Je hausse les épaules avant de plonger mon regard dans le sien en posant ma main sur la sienne.

-Ce n’est pas ton maître qui réussira à t’apprendre à la manier, moi non plus je ne te serrais guère utile, il faudrait que tu trouves un maître d’armes ou un ancien yakuza qui veuille t’enseigner l’art du sabre.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 17 Sep - 16:16
Kai Di observait les faits et gestes de Viktor, il agissait un peu étrangement mais il ne semblait pas méchant. Même s'il avait une arme dangereuse entre les mains. Il disait vouloir s'en débarrasser mais que les armuriers tentaient de l'arnaquer pour ce katana. En attendant, elle l'observa retirer tout ce qui scellait la lame dans son fourreau puis...dégainer. Ouh la qu'est-ce qu'il comptait faire ? Visiblement, il visait une feuille, qui tombait lentement vers le sol toujours en parfait état.

- Les machettes ? D'où te viens cette habitude ?

Elle le regarda, curieuse. Ce n'était pas tout le monde qui maniaient régulièrement des machettes, suffisamment pour en avoir l'habitude. Elle ne connaissait pas le passé de cet homme, mais il ne devait pas avoir un passé commun.
Aidé de Viktor, elle se releva et tenta de s'appuyer sur sa béquille...qui menait de se casser en deux à chaque instant. C'est là qu'il fit quelque chose de particulièrement étrange...Il plaça le katana sous sa main et fit en sorte qu'elle s’appuie dessus. C'était une bien étrange béquille mais un katana était possible, non ? En entendant qu'il souhaitait lui donner cette arme, elle le regarda étrangement.

- Tu veux me donner ce katana ? Tu es sur ?

Et voila qu'il lui demandait ce qu'elle comptait en faire. Étant donné qu'elle venait tout juste de l'avoir entre les mains, elle ne savait pas vraiment. Pouvait-elle vraiment se servir de ce genre d'arme ? Dans le privé, certainement pas, au boulot peut-être ? Déjà qu'avec ses poings et sa queue, elle pouvait faire mal. Alors est-ce que les supérieurs accepteraient de la voir se balader avec une véritable lame ? C'était à voir ! Surtout, qu'il lui faudrait du temps pour apprendre à manier ce genre d'objets.
Elle l'écouta jusqu'au bout avant de poser ses yeux sur le katana.

- Il doit bien y en avoir...on est sur une d'ile avec une culture très japonaise, alors ça doit bien exister...

Kai Di essaya de marcher un peu avec sa béquille improvisée. Elle avait tout le temps l'impression que la lame allait se briser mais visiblement, elle tenait. Néanmoins, la jeune kangourou ne s'appuyait pas de tout son poids dessus. Elle s'en méfiait, après tout, ce n'était pas prévu pour cela.

- Merci, je vais pouvoir rentrer un peu plus facilement comme ça !

Et pour le coup, son envie de profiter du parc s'était envolée. Elle n'avait plus qu'une envie, celle de rentrer chez elle, et se reposer à l'abri dans sa chambre ou dans le jardin, quelque part où elle ne risquait absolument rien !
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 26 Sep - 16:16
Comme il le pensait, la vie sur cette île ne serait certainement pas triste et il en eut la preuve quand il finit par avoir deux hybrides un peu contre sa volonté. Il y avait eu Kai Di, la marsupiale. Là, c’était imposé par le boulot et il avait dû faire avec. Puis, Miyuki était arrivée peu de temps après, un de ses amis avait cru que lui offrir une hybride renarde ultra-sexy était l’idée du siècle. Mais malgré tout, il n’avait jamais voulu mettre aucune des deux dehors, elles étaient adorables chacune à leurs manières. Miyuki était un peu taquine mais il pouvait lui rendre et la piéger. Kai Di l’était aussi malgré son côté bourru et pour le moment, il n’avait pas eu à gérer ses mauvaises périodes.

En parlant de la marsupiale, il était rare qu’elle demande de l’aide, trop de fierté, ce qui fait qu’il ne prit pas à la légère le message qu’il reçut sur son téléphone lui demandant de venir la chercher dans l’instant, il le prit très au sérieux. Il n’était pas en service mais prit tout de même une arme qu’il glissa dans un holster sous la veste et bondit dans sa voiture. Il se gara prêt du parc et se mit à la chercher. Une marsupiale très typé et encore estropié, ca devait se voir et justement, il la trouva assez facilement.

Kai Di !

Il s’approcha d’elle et lui posa une main sur la joue, ne faisant pas vraiment attention aux gens autour.

C’est rare que tu m’appelles. Tout va bien ? Et… qu’est-ce que c’est que ça ?

Lui fit-il en désignant un sabre, sur lequel elle s’appuyait à la place de sa béquille.

Qu’est-ce que tu as réussis à faire encore ?

Le ton n’était pas méchant, juste inquiet, presque comme un père qui devait composer avec une fille trop turbulente.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 13 Oct - 20:32
Je regarde Kai Dai marcher difficilement avec le katana en béquille. L’hybride ne semble pas avoir confiance en la solidité de la lame, ce qui est normal quand on en a une main pour la première fois, la lame semble si fine, mais elle est surtout très tranchante, j’espère qu’elle en fera bon usage. Au pire, ce n’est plus mon problème, ce ne serrait pas la première que je laisse avec une de mes embrouilles, elle sait se défendre, même dans son état, donc, je n’ai pas vraiment à m’en faire. Je prête enfin attention à ce qu’elle a dit. Je la regarde en haussant les épaules.

- Si tu comptes essayer de trouver un où une yakuza, je te conseille d’avoir la jambe libre, on ne sait jamais.

Partie incorrecte du rp de base:
 

J'entends finalement une voix d'homme appelé l'hybride à mes côtés puis se précipiter vers elle. C'est probablement son maître. Je ferais mieux de les laisser tranquille. Je m'éloigne sans un bruit, sans un mot et retourne chez moi.

[EDIT Eileen : Suite au départ du joueur ayant refusé de faire les modifications, elles ont été faites par le compte PNJ !]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 24 Oct - 13:36
Kai Di discutait avec le jeune homme, bien qu'elle commençait à être fatiguée. Son plâtre commençait à peser lourd, surtout qu'elle n'avait aucunement confiance dans le katana pour soutenir son poids. Elle était obligée de s'appuyer un peu plus que d'habitude sur sa queue et soulever le plâtre. Sa jambe lui faisait mal...Visiblement, elle avait un peu trop forcé. C'est pour cette raison qu'elle avait envoyé un rapide sms à Kyle, son maître, pour qu'il la récupère.

- Oh pas de risques que j'aille voir un yakuza avec des moyens limités...je ne suis pas idiote !

Même si pour l'instant, elle n'envisageait pas cette possibilité. Elle ne savait juste pas quoi faire de ce véritable katana qu'il lui avait offert. Et puis, soudainement, une voix s'éleva, un peu plus loin. Elle leva les yeux, alors que Kyle se précipitait vers elle. Il était inquiet...logique puisque c'était la première fois qu'elle faisait appel à lui quand elle sortait. Elle remarqua du coin de l’œil que l'homme qui l'avait aidé s'en allait, sans aucun mot.

- Je voulais juste me poser dans le parc...des hommes m'ont agressés et celui qui discutait avec moi, qui vient de partir...il m'a aidé. Sauf que j'ai détruis ma béquille en me défendant comme je pouvais...


Elle indiqua d'une main, sa béquille totalement tordue à force d'avoir frappé de toutes ses forces sur l'homme. Elle leva les yeux pour regarder Kyle.

- Et ça...c'est cet homme qui me l'a donné pour remplacer ma béquille...C'est un véritable katana...je ne sais pas vraiment quoi en faire en vérité...


Rien de bien grave au final. Il était juste plus facile de rentrer en voiture, qu'à pieds avec ce katana comme béquille. Même si le résultat aurait pu être plus grave, elle allait bien. Sa jambe lui faisait juste mal. Elle avait hâte de rentrer pour prendre des médicaments pour calmer la douleur.

- Est-ce qu'on peut rentrer ? Je ne sais pas combien de temps ce...truc va tenir...

Elle n'avait aucune envie de finir tout ceci en s'écroulant au sol. Elle tenta de marcher pour avancer vers la sortie du parc et grimaça...sa main qui tenait le katana tremblait, rendant la chose encore moins stable et son plâtre était si lourd !
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 31 Oct - 18:51
Si Kai Di lui demandait de l’aide, c’était qu’elle avait une bonne raison, elle était trop fière d’habitude pour ça. En fait, elle s’était un peu faite malmené par quelques gros lourds qui avaient profités de son état car si elle avait été en forme, elle les aurait démontés proprement et personne n’aurait rien à trouver à redire. Il faut dire que personne ne vient donner de leçon à rabatteur comme Kyle. Un type l’avait visiblement aidé et lui avait offert comme béquille un… katana. OK, dont, il y avait un gros allumé dans la nature, assez dingue pour se promener avec ce genre d’arme sur lui et assez con pour le donner comme ça à quelqu’un alors que ça coute un bras.

Décidément, le karma te poursuite Kai Di. Tu ferais mieux de limiter tes sorties tant que tu n’es pas remise, cela vaudra mieux pour toi. Plus personne ne t’embêtera comme ça une fois remise.

Bon, au moins, la marsupiale était aussi circonspecte que lui sur ce qu’elle devait faire du sabre qu’elle venait de gagner et Kyle décida de répondre plus prosaïquement.

Fais en une jolie décoration ou vends-le à un collectionneur. Mais ne songe pas à t’en servir pour le boulot. Tout d’abord, ça nécessite un véritable entrainement de plusieurs années pour être manié sans danger et puis, contrairement à ce qu’on croit, ça ne sert à rien à une époque moderne qui fait la part belle aux armes à feu.

La jeune femme n’était pas en confiance et sans doute encore un peu secoué. Il passa à côté de Kai Di et la prit par la hanche en lui offrant son épaule pour s’appuyer, comme ça, elle n’avait plus besoin de béquilles.

Allez viens, je suis garé un peu plus loin.

Dit-il en l’aidant à faire le chemin jusqu’à la voiture.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 4 Nov - 15:31
Kai Di n'avait qu'une seule envie : celle de rentrer à la maison. Et visiblement, Kyle en avait conscience. Même s'il lui avait demandé plus de détails sur ce qui venait de se passer, il était prêt à l'aider pour retourner vers la voiture. Le jeune homme finit par parler...Elle leva les yeux vers lui, était-ce une tentative de blague ou alors il était ironique face à tout ce qui lui tombait dessus ? L'un ou l'autre ne changeait rien, au final elle hocha la tête.

- Oui, tu as raison. Je veux juste être tranquille. Zéphirine, la vétérinaire qui m'a sauvé, m'a dit que si je tire trop sur ma jambe, je risque d'avoir des séquelles...et je ne veux pas !


C'était la première fois qu'elle parlait de Zéphirine à Kyle mais également de ce moment où elle avait eu besoin de soins d'urgence. Bien sur, tout les rabatteurs présents ce jour-là avaient très bien pu lui raconter quelques détails, comme la peur qu'elle avait soudainement montré, la souffrance qu'elle ressentait, ce qui l'avait amené à repousser toute personne qui l'approchait grâce à sa queue. Ce n'était pas vraiment un très bon souvenir pour elle.
La conversation continua sur le katana et elle baissa les yeux dessus, réfléchissant à ce qu'il lui disait.

- Je ne me voyais pas vraiment m'en servir...il me gênerait plus qu'autre chose ! Mon arme, ce sont mes poings, mes pieds et ma queue...et franchement, tu me vois avec un katana à la main ?


L'image d'un hybride ressemblant beaucoup à un kangourou avec un katana à la main était plus comique que crédible. Mais l'idée d'en faire une décoration était sans doute la meilleur. Tout en sachant qu'il fallait qu'il soit bien à l'abri, pas facile à attraper. Elle s'en voudrait si un invité ou si Miyuki le prenait pour voir ce que c'était et se blessait avec.
S'appuyant sur Kyle qui l'aidait, elle se dirigea lentement vers la voiture, le katana dans une main, alors que l'autre tenait la béquille restante qui la soutenait également. Une fois devant la voiture, elle réfléchit un moment et décida d'aller à l'arrière. Elle se hissa péniblement et s'allongea presque de tout son long sur la banquette arrière. Elle était en partie appuyée contre une porte, les deux jambes sur la banquette, laissant le soin à Kyle de fermer la porte par laquelle, elle était entrée. A cause de sa queue, elle était légèrement de côté, ne pouvant se mettre totalement sur le dos.
Au moment où Kyle entrait dans la voiture, elle le regarda un moment puis finit par dire :

- Merci d'être venu...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 13 Nov - 14:05
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com