Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

[terminer] Sources chaudes d'ennuies [Pv Esteban]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Jeu 4 Aoû - 10:56

La vie...
Continuait son chemin sur Togi. Depuis son entretien avec l'hybride masqué, Kali, était particulièrement attentive à ses pseudos espions qu'elle se ferait une joie de coincé, pour un mauvais quart d'heure ainsi qu'un avertissement pour leurs très cher maître... Pour la blonde, il était hors de question que se trublion vienne mettre impunément du désordre et en péril sa couverture, juste pour le plaisir ou au nom de l'amusement...Kali, avait eu bien trop de mal pour avoir ce post, berner des personnes âgées c'est une chose... Mais avec Ren maintenant et ses deux hybrides, elle devait redoubler de vigilances... Bien que ses deux hybrides, sentent pertinemment que Kali n'est pas franchement et totalement humaine, celle-ci, on semble t-il... Rien dit à leurs directeur de maître.  

Kali...
Vêtue de son kimono de travail, soigné et au motif fleuri et qui dénudait ses longues jambes... Guidait les clients vers les bassins qu'ils souhaitaient. Pour des questions d’hygiène, elle devait attacher ses longs cheveux blond en un chignon au multiples mèche, laissant ses délicieuses épaules à nue, son cou, toujours parfumé... Cette employée était une perle, que Ren, gardait précieusement. Il savait que les hommes en manque d'affection, n'hésitait pas à demander Kali comme hôtesse, un peu plus intime... Impossible... Cette part du travail, n'est donné qu'aux hybrides que Ren prête. Kali, n'étant pas hybride, ne peut tenir ce genre de compagnie... C'est dans le contrat, tant mieux pour elle.

La pseudo humaine...
Se trouvait dans la lingerie, rangeant des serviettes propre et se sentant comme chez elle, aux sources, dans ce milieux humide, chaud à la limite du lourd, camouflé de vapeur ici et là. Le Directeur, après avoir accueillit un bien étrange personnage, vint trouvé la blonde dans la petite pièce où se trouvait les réserves de serviette.

_ Kaliste ? Un client te demande comme guide.

_ D'accord, pas de problème. Je vais arriver.

Probablement un habitué.
Elle avait de bonne relation avec la clientèle, tout en restant dans le politiquement correct.

_ Méfie toi quand même... Il fait un peu glauque avec son masque... Je crois avoir vu sa tête sur une affiche de cirque.

Des serviettes tombaient au sol.
Son corps, furieux, se raidit sous la colère... Lui ?? Il a osé ?? Elle s'en mordillait les lèvres, pour éviter un flot d'insulte. Quel prétentieux, arrogant de venir ici... Alors qu'elle lui avait interdit. C'est donc ça le calme de ces jours précédents ? C'était donc ça qu'il préparait ? Ren, repartait tandis que Kali remettait à laver les serviettes tomber au sol... Il faut qu'elle se maîtrise... Elle avalait sa salive, avant de quitter la lingerie et de se rendre à l'accueil des sources. Un homme masqué en toute circonstance, il n'y en a qu'un seul... Surtout dans le contexte du spectacle.

Le cliquetis de ses talons...
Régulier, typique, se fit entendre dans le couloir à cause du carrelage et enfin... Elle le voyait. Kali, retenait un boule de feu dans son estomac. Elle se devait de le traiter comme tout les autres clients des sources. Alors, mettant de coté sa fureur, son visage, exprimait une douceur infini et un léger sourire...  Son regard bleuté, fixant... Esteban.

_ Monsieur Loyal ! Bienvenue aux sources Togi Thermal.

L'abordait-elle, sur un ton bienveillant.
S'inclinant poliment, comme elle le faisait pour tout les clients... Pas de débordement possible, le directeur est là, derrière le comptoir, sinon, elle lui aurait sauté à la gorge.

_ Veuillez me suivre, s'il vous plait. Je vais vous conduire au vestiaire pour homme et vous donner un peignoir et une serviette.

Expliquait-elle.
De manière très professionnel, avant de l'inviter à la suivre d'un mouvement de la main. Son sang froid, en prenait un coup, mais patience... C'est une vertu chez elle.
Une fois qu'elle était certaine qu'Esteban suivait, elle empruntait le couloir de droite qui menait au vestiaire pour homme. Puis, une fois seule, elle l'attrapa par le bras pour le plaquer non sans douceur, dos au mur, son visage à quelques centimètre de son masque, au point qu'elle sentie son haleine. Ses pupilles, fendillé par la colère le pointait tel deux armes.

_ Qu'est-ce que tu fabriques ici ?? Tu comprends pas quand je te parle ??

L'incendiait-elle d'une voix étranglé, pas question d'hurler ici.
Malheureusement, un client qui sortait des vestiaires mit fin à cette introduction épicé, Kali reculait et reprenait son masque d'hôtesse charmante, et sur un ton avenant, elle expliquait de nouveau à Esteban, en désignant la porte des vestiaires homme.

_ Vous m'indiquerez ensuite, quel bassin vous souhaiterez rejoindre et quel soins, vous aimeriez bénéficier. Nous avons un bassin pour homme, un mixte et un privé. Nous proposons des services de relaxation, de massage, diverse thérapies, bain à bulle, sauna... Ainsi que deux hybrides qui sont à votre disposition pour plus d'intimité.

Lui expliquer ça...
Lui arrachait la gorge. Qu'est-ce qu'il est venu faire ici ?? C'est quoi ça nouvelle passion, après le cirque ? Kali, lui tournait le dos pour ouvrir un placard, et lui tendre, un peignoir blanc et une grande serviette en coton, de même couleur.

_ Je vous rejoindrais de l'autre coté des vestiaires pour homme...  Pour vous guider vers votre choix de bassin et votre souhait de soin.

Assurait-elle.
Bien décidée à le noyer si il le faut, offre spécial pour cette idiote de mante... Elle tournait les talons, et contournait les vestiaires par les chemins prévu pour les employés, afin de le retrouver, comme convenu. Elle l'attendit , dos au mur, à la sortie des vestiaires pour homme.

Pour peu qu'il ne se soit pas enfuit en courant.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 4 Aoû - 22:46
Je m'ennuie.....

Je suis sur la chaise de mon bureau au cirque depuis des heures à faire des papiers d'assurances et autres paperasseries plus ennuyeuses les unes que les autres, enfin je joue plus avec mes stylo et autres objets que j'ai à porter de main, comme un enfant punis à faire ses devoir.

Je dois trouver quelque chose à faire sinon je vais devenir fous ! Enfin...... plus fou que je ne suis actuellement en somme, le soucis c'est de trouver une idée mmmmmm......

La plupart des révos sont en mission, mes hybrides observent les mouvements dans la ville et j'ai envie d'un peu de nouveauté, de quelque chose qui pourrait être amusant et changer de mon quotidien. Observer des cibles ou des recrues potentielles . Non, trop récurrent. récolter des informations . Mais je ne pense qu'au boulot ou quoi moi . Depuis que je suis sortis du labo et installé ici, ma vie ne tourne qu'autour du cirque et de la préparation de mon jeu. Les choses avancent plutôt bien alors je pourrais peut-être me donner du bon temps quelque part, comme le font les humains en vacances, se détendre penser à autre chose et...

Un sourire se dessine petit à petit sous mon masque alors qu'une idée me vient à l'esprit. Je connais justement la personne et l'endroit idéal pour ce genre de détente. C'est décider, je vais aller retrouver ma joueuse favorite du moment tout en me reposant. Je pense que ma visite lui fera plaisir. Seulement, je vais devoir me faire discret si je ne veux pas que quelqu'un sache que le Loyal déserte sa tanière.

Je me prépare donc sans avertir personne et me faufile par l'arrière du cirque, direction les sources thermales de Togi. Je n'ai jamais essayé ce genre d'endroit alors autant faire d'une pierre deux coups. Je contourne les zones potentielles où je pourrais rencontrer les membres du cirque puis m'engage dans la ville en direction des sources. Évitant les passages surveillés, je me retrouve sans encombres jusqu'à présent à l'entrée des sources. Bon, le véritable jeu commence ici.

Mon entrée ne laisse personne indifférent, clients comme personnel se retourne sur mon passage mais je n'y prête pas grande attention. Je me demande simplement si celle que je cherche est ici. Je vais le savoir très vite.
Une fois au guichet, comme il semble que je fasse peur aux employés, c'est ce qui semble être un responsable, ou bien le directeur qui me reçoit, jeune homme bien habillé pour être un simple employé du moins.

Je lui explique que je suis ici pour me détendre et découvrir le lieu, tout en lui demandant ce qu'il est possible de me proposer. Il me propose tout un tas de bains et autres endroits pour se relaxer, je l'écoute sans réellement le faire jusqu'à l'annonce des hôtesses et une certaine Kalliste. Un sourire se dessine à nouveau, et je fais mine de choisir au hasard en donnant son nom. Cependant je sais très bien qui je vais retrouver dans quelques instants.

Je ne me trompe pas, la voilà qui m’accueille quelques minutes plus tard. Je dois dire qu'elle sublime dans sa tenue d’employée, son kimono et son chignon lui vont bien. Son entrée est très pro, elle ne montre aucun sentiment particulier, tout en feignant de sourire comme à un simple client, mais je sais qu'il en est tout autre. Pour ma part, je la salue en silence, puis la suis dans les couloirs vers les vestiaires des hommes. Les réelles retrouvailles comment alors, d'un mouvement rapide et puissant, me voilà collé au mur, son visage est si près de mon masque, je peux ressentir sa colère et sa frustration.

Haaaa voilà qui fait plus naturelle, moi aussi tu m'as manqué ma chère.

Notre conversation est coupée alors qu'un client passe dans le couloir, et voilà mon hôtesse qui se remet à faire son speech habituel en bonne professionnelle.
Retenant les diverses propositions j'entre dans le vestiaire et me trouve un coin dans lequel je pose mes affaire, me retrouvant avec une simple serviette et, mon masque évidemment. Je rejoint rapidement l'autre coté où se trouve mon hôtesse.

Elle peut maintenant voir, sur mon torse, mon dos et un peu partout à vrais dire, les multiples cicatrices diverses issues de mon passé, de balles, de lames et autres armes en tout genre. Mon corps n'est plus une oeuvre d'art que les hybrides sont censé avoir pour plaire aux humains, mais plutôt une sorte de tableau de souvenirs de mon passé.

Mmmmm est il possible d'avoir le bassin privé ? J'aimerais être tranquille aujourd'hui, et ne te tracasse pas, je serais un client comme un autre aujourd'hui, j'ai pensé à toi en voulant un endroit où me détendre et me reposer simplement. Mais je commencerais bien par un massage avant tout. En revanche je laisse les deux hybrides aux autres clients et prend la troisième option, si tu voix ce que je veux dire....

Oui, je ne laisserais qu'elle s'occuper de moi aujourd'hui. C'est plus amusant ainsi non ?
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 5 Aoû - 11:19


Kali...
Patientait. Que faire d'autre ? Le mettre dehors ? Ça éveillerait beaucoup de soupçon et de question de la part de Ren. Il faut le subir alors ? Le traiter comme les autres clients ? A voir... La blonde n'avait pas vraiment le choix. Qu'est-ce qui pouvait amener cette fichu mante ici... Il n'y a rien à chercher, rien de cacher. Kali ne comprenait vraiment pas les raisons de sa venu. Il semble être en permanence détendu, puisqu'il s'amuse et rit de tout dans sa vie...  Serait-ce de la pur provocation ? L'hybride serpent serrait les poings, si il cherche les embrouilles, il les trouveras.... Kali s'en mordait les lèvres en repensant à son ton narquois précédent... Que sait-il du "manque" d'une personne ? Ce n'était pas réciproque en tout cas.

L'hybride masqué...
Sortie sous le regard fendillé, bleuté de Kali. Elle affichait un air de stupéfaction en observant le corps de ce dernier, meurtrie de part en part. Esteban n'avait que la serviette autours de lui, et le peu qu'on pouvait voir, c'est que la mante... Ne semblait pas avoir été traité avec tendresse au cours de sa vie. Elle distinguait des cicatrices de balle, de lame... Esteban, en a clairement vu dans sa vie... Il a du tant de fois échapper à la mort que c'est peut-être que de là, que vient son caractère. Il reprit la parole, toujours masqué cependant.

_Mmmmm est il possible d'avoir le bassin privé ? J'aimerais être tranquille aujourd'hui, et ne te tracasse pas, je serais un client comme un autre aujourd'hui, j'ai pensé à toi en voulant un endroit où me détendre et me reposer simplement. Mais je commencerais bien par un massage avant tout. En revanche je laisse les deux hybrides aux autres clients et prend la troisième option, si tu voix ce que je veux dire....
_ Tu as pensé à moi ? Je suppose que je dois me sentir flatté...

Pourtant elle ne l'est pas... Pourquoi ne l'a t-il pas oublié ??

_ Si vous voulez bien me suivre pour le bassin privé... Je resterais donc, avec vous pour cette session de relaxation, selon votre volonté.

Que celle-ci soit faite.
A son plus grand désarroi. Kali, essayait de le traiter comme tout les autres clients, mais elle avait tellement cette... Colère à cause de lui. Que l'envie de lui balancer des piques étaient récurrente. Elle marchait, devant lui, et arrivé à une porte qu'elle déverrouillait avec sa clé, elle le fit passer devant. A l'intérieur, un sol de pierre grise, lisse et en son centre, un bassin chaud pour trois personnes facilement, une vapeur mêlé a une odeur d'huile essentiel s'en dégageait. Autours d'eux, il y avait des bambous pour les séparés des autres bassins et clients, on ne voyait quasiment rien entre. Au dessus de leurs tête, le ciel orangé annonçant la futur soirée sous le son des criquets.
Il y avait aussi une glacière, renfermant diverse boisson et un placard avec serviettes, verres et biscuits.

Une fois Esteban rentré...
Kali refermait la porte à clé, la rangeant dans son kimono. Ils étaient seuls, et elle ajoutait.

_ Je t'ai enfermé ici... Avec moi... Tu n'as aucun moyen de t'enfuir ou de te défendre, alors que mon corps entier est un étaux près à se refermer sur toi, sur ma simple volonté...

Elle s'approchait de lui...
Effleurant du bout de ses doigts, son bras gauche.

_ Tu as trop l'habitude de faire ce que tu souhaites Esteban... Tu ne te soucie plus de ce que les autres te demande, même pour te préserver.... Je t'avais demandé de ne jamais mettre les pieds ici... Et te voilà là. Tu as clairement un problème.... Un problème avec moi.

Conclut-elle.
Son regard sur lui, ses iris fendillé sur sa personne.

_ Je te masserais... Mais je n'irais pas plus loin, si c'est ce que tu espères. C'est le rôle des hybrides de satisfaire ce genre d'envie... Moi... Je suis une employée humaine, en cet instant. Et j'espère que, naturellement, tu auras de quoi payer nos services.


Prévenait-elle.
Tout en s'approchant du placard où elle sortie un verre pour lui, puis elle serpentait jusqu'à la glacière, à l'aise, sur son domaine, son terrain de jeux comme il le dirait. Elle sortie diverses boissons et il n'aurait qu'à faire son choix parmi elle.

_ Tu peux entrer dans l'eau, je t'apporterais ton verre... Que souhaites tu boire ?


Demande t-elle...
Attentive à sa réponse et aux moindres indices qui permettrait de comprendre, sa venu ici.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 5 Aoû - 12:58
Ce quelle ressent réellement,

Je pense que cela n'est vraiment pas ce qu'elle pense réellement, je sais que ma venue ici est désagréable pour elle, je sais que j'en ai fais beaucoup lors de sa venue au cirque alors.... alors j'ai décider de venir et de la laisser jouer sur son propre terrain aujourd'hui. Je ne suis pas ici pour me battre contre elle, mais pour voir comment elle joue une fois dans son élément, je me met volontairement un handicap afin de mieux pouvoir l'analyser.

Je la suis donc vers le bassin privé, l'endroit semble calme, et nous voici donc tous les deux, elle qui, de part son travail, se doit de me tenir compagnie contre sa volonté. Ce n'est difficile à deviner bien qu'elle reste un hôtesse de qualité, je pense que la suite va s’avérer plus amusante.

Un bruit de clé...
Nous voici maintenant tous deux enfermé dans ce bassin privé, pour beaucoup d'humains, je pense que cette situation pourrait être un fantasme devenu presque réalité, seulement, je sais qu'il en est tout autre, c'est maintenant que les choses vont commencés, je suis curieux de voir comment elle compte jouer sur son terrain à présent.

_ Je t'ai enfermé ici... Avec moi... Tu n'as aucun moyen de t'enfuir ou de te défendre, alors que mon corps entier est un étaux près à se refermer sur toi, sur ma simple volonté...

Voici une belle entrée en matière, seulement, je ne suis pas totalement d'accord sur un point. Je sais que son corps est puissant de par son hybridation, je le sens, je le vois, seulement, comme elle a probablement pu le remarquer, elle ne serait pas ma première adversaire, alors je ne pense pas être sans défense, bien que l'issue d'une confrontation n'est jamais décidée dès le début.

Allons allons, pourquoi tant de violence ? Je ne t'ais encore posé aucun problème pour le moment.

Elle s'approche, elle passe très près, effleurant mon bras du bout de ses doigts , je lève un sourcil face à ce geste, que cherche t elle à faire, ce rapprochement est contraire à ses sentiments à la base non ?

_ Tu as trop l'habitude de faire ce que tu souhaites Esteban... Tu ne te soucie plus de ce que les autres te demande, même pour te préserver.... Je t'avais demandé de ne jamais mettre les pieds ici... Et te voilà là. Tu as clairement un problème.... Un problème avec moi.

Je souris sous mon masque, me retenant presque de rire, un problème avec elle ? Oui possible, je ne me suis pas poser la question, elle est simplement celle dont la réaction allait être la plus intense à ma venue, alors je profite du fait que ses sentiments soient encore forts pour cela, qu'ils soient bon ou mauvais m'importe peu pour le moment,  me voici dans un lieux de repos, de détente, en compagnie d'un animal dangereux et mortel, que demander de plus.

En revanche, son indication sur les services en plus proposés par les hybrides et non par elle me fait rire, que pense t elle, que je suis le dernier hybride désespérer sur l'île ? Non merci, j'ai eu ma dose de contacte physique et à moins d'une réelle stimulation, je passe mon tour. Je me dirige vers le bassin en et attend son accord pour m'y installer avant de retrouver brusquement mon calme. Je me prépare à entrer dans ce bassin alors qu'elle s'affaire à préparer je ne sait quoi car je lui tourne le dos.

Pense tu réellement que je suis comme tous les humains qui vivent sur cette île ? Allons, vos services en plus ne m'intéressent nullement, je les laisse pour les pauvres être en manque totale d'affection, pour ma part, je teste juste les choses disons normal de cet établissement. Bassin, massage, voilà ce qui m'intéresse pour le moment. Le tout donné par tes mains.

Je tourne un moment la tête vers elle alors qu'elle me demande ce que je désire boire, la regardant préparer un verre, observant ses mouvements dans cet environnement qu'elle connait bien à ce que je peux analyser. Puis à son indication, je rentre dans l'eau chaude et agréable.

Je prendrais ce que tu as sous la mains peut importe, dis moi, prendrais tu un verre avec moi ? Tu es venue dans mon monde il y a peu, alors je voulais voir le tiens, nous sommes deux hybrides se faisant passer pour des humains, alors je suis curieux de ta façon de t'y prendre
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 8 Aoû - 23:19
Oui...
Esteban n'a causé aucun problème, mais avec lui, tout peut si vite déraper. Kali en était consciente et sur ses gardes, malgré les rires de ce dernier... Qu'il se détende, après tout, il est là pour ça en théorie. Esteban répond en s'approchant du bassin.

Pense tu réellement que je suis comme tous les humains qui vivent sur cette île ? Allons, vos services en plus ne m'intéressent nullement, je les laisse pour les pauvres être en manque totale d'affection, pour ma part, je teste juste les choses disons normal de cet établissement. Bassin, massage, voilà ce qui m'intéresse pour le moment. Le tout donné par tes mains.

_ Me voilà ravit alors...

Commentait-elle, sans plus de cérémonie.
Il entrait doucement dans le bassin, et répondit finalement à sa question.

Je prendrais ce que tu as sous la mains peut importe, dis moi, prendrais tu un verre avec moi ? Tu es venue dans mon monde il y a peu, alors je voulais voir le tiens, nous sommes deux hybrides se faisant passer pour des humains, alors je suis curieux de ta façon de t'y prendre


Vraiment ?
De la curiosité ? Rien de plus... Pourquoi pas, c'était pas impossible. Kali, s'affairait au bar alors, à la préparation d'un de ses cocktails préférés... Vodka, sirop de fraise, des épices, de la crème pour l'onctuosité et la boisson, avait une jolie couleur rosé. Kali, revint près de son client spécial et elle déposait près de lui, sur le plateau, à sa disposition, la fameuse boisson.

_ Un baiser de feu... Tu comprendras vite pourquoi on l'appel comme ça.

En effet...
Ce cocktail avait la particularité, d'être aussi doux qu'un baiser au goût, mais ensuite, après quelques secondes, il réchauffait l'organisme, et pas qu'un peu. Ce n'était pas un hasard si elle avait choisit cette boisson... A l'allure enfantine avec son goût de fraise, mais en réalité, très adulte avec son effet secondaire mémorable. D'ailleurs, Kali était bien curieuse de voir comment Esteban allait boire, avec son masque.

La jeune femme...
S'installa sur son flanc, autours du bassin, son ventre au niveau de la tête de ce dernier. L'entourant d'une certaine manière, mais le bassin était trop grand pour que son corps enveloppe. Alors, allongée sur le coté, près de lui, elle l'observait de ses yeux bleutés.

_ Je pense que pour boire, il te faudra ôter ton masque...


Suggérait-elle, un peu amusée par cette circonstance.

_ Ce n'est que mon humble avis d’hôtesse, et je n'ai pas le droit de boire pendant le service... Il faut s'en douter, non ?

Expliquait-elle.
L'établissement se voulait un minimum sérieux et avoir des employés en état d'ivresse, ce n'est pas une bonne pub. Du bout de ses doigts, elle effleurait les épaules et la nuque de ce dernier. Sa peau, était chaude, tendu... L'eau du bassin, les huiles couplé aux massages, ça devrait lui faire le plus grand bien.

_ Où souhaites tu que je masse ? La tête ? Ta nuque ? Tes épaules ? Tu sembles... Bien crispé... J'ignorais que la vie de Directeur de cirque était si stressante, à moins... Que ça ne soit tes petits jeux, qui t'use ?

Questionnait-elle.
N'ayant pas oublier ses propos tenu sous le chapiteau. De son coté, Kali, bien qu'attentive à lui, était parfaitement à l'aise, entre l'eau, les plantes, la chaleur et la vapeur...
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 9 Aoû - 9:12
il est vraie,
Que je suis ici pour apprendre, pour changer d'endroit, de la routine. Pour quoi doit on forcément suivre une même ligne directrice tout au long de sa vie ? Un même caractère ? Une même façon de penser... Je suis ici parce que je voulais simplement m'amuser un peu de façon moins.... complexe que je ne le fais habituellement, simplement, me vider l'esprit. Et peut être pour apprendre quelque chose d'intéressant......

_ Un baiser de feu... Tu comprendras vite pourquoi on l'appel comme ça.

Mon hôtesse vient de me rapporter la préparation qu'elle vient de choisir pour moi. Un brasier de feu ? Aucune idée de ce que cela peut être, il faut dire que je ne bois que rarement de l'alcool ou des cocktails depuis que je suis le Loyal, bien que ce n'est pas la première fois que j'en bois. Je regarde le liquide rose un moment, faisant tourner le verre devant mes yeux. C'est alors que je sens un mouvement derrière moi, il semble qu'elle vient de s'allonger sur le sol, je tourne brièvement la tête pour remarquer qu'elle se tient sur le flanc à mon niveau, je suis comme la sourie entre les pattes du chat, et je dois avouer que cela me plait plutôt.

_ Je pense que pour boire, il te faudra ôter ton masque...

Un sourire apparaît sous mon masque, elle a raison, pour boire, je suis obliger de le retirer, tenter de faire autre chose serait ridicule, et puis au final, elle ne peut voir mon visage dans cette position.
D'une main, je retire doucement la sangle emprisonnant mon visage, fait glisser le masque et le dépose au bord du bassin. Je reste le dos tourné à mon hôtesse, ce qui fait qu'elle ne peut le voir entièrement. Je goûte ensuite à ce fameux cocktail. La première sensation est plutôt douce, mais au bout de quelque secondes, une chaleur me monte au corps progressivement, et bien, il n'est pas fait pour les petits joueurs celui là, je pense comprendre pourquoi son choix à présent. Je me laisse aller un peu dans le bassin, mes épaules dépassant toujours du rebord, je suis toutefois un peu plus à l'aise si je puis dire.

Tu n'est obligé de prendre de l'alcool au pire, mais je comprend ta façon de penser, je fais de même, une employée modèle de salon ou un directeur de cirque, nous avons tous les deux une image, un rôle à respecter, peu importe combien de jours ou d'années nous mettons notre image en place, au moindre faux pas, tout s'envole. Nous jouons à un jeu dangereux, mais c'est pour cela qu'il est si excitant.

Je ressent ensuite ses doigts effleurer ma peu, je n'ai pas un très bon souvenir des contacts physiques, mais l'ambiance et le cocktail aidant, je me laisse faire sans opposer de réaction spécifique.

_ Où souhaites tu que je masse ? La tête ? Ta nuque ? Tes épaules ? Tu sembles... Bien crispé... J'ignorais que la vie de Directeur de cirque était si stressante, à moins... Que ça ne soit tes petits jeux, qui t'use ?


La vie de directeur apporte son lot de moments moins amusants, mais ce n'est pas si compliqué lorsque l'on comprend comment fonctionnent les humains et leur lois. Quand à mes jeux, il ne sont pas si stressant au contraire, je met les pièces en place petit à petit avant que tout commence, et je prend mon temps.

Comme tu le sens, c'est toi la pro ici, alors je me laisse à la mercis de tes mains. Et pour te répondre, ni l'un ni l'autre. J'ai été élevé à être toujours prêt à réagir, à prendre des décisions en moins d'une seconde quand la vie est en jeu, alors nous avons tous été formé ainsi, jouer la comédie, mentir, charmer, escroquer pour les choses les plus simples. Quand au reste, nous devions être prêt à réagir face à une personne qui désire te tuer, en plein jours dans la rue, comme de nuit dans ton sommeil. Seuls les meilleurs respirent encore aujourd'hui, alors, je pense que ceci explique cela.

J'en dis des choses aujourd'hui, ce n'est généralement pas dans mon habitude de faire cela. Est-ce l'ambiance et l'alcool plus fort que prévus qui me fait cet effet ? Malgré tout je ne m'inquiète pas trop, je sais qui est avec moi et je ne risque pas grand chose, 10 années de mensonges pour 10 minutes de vérité, voilà qui semble un bon compromis.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 10 Aoû - 16:16
Kali...
Ne voyait que le contour de son visage... Qui semblait vierge de toute maltraitance à priori. Elle qui s'imaginait un visage meurtri comme le reste de son corps... Pour le moment, elle n'en voit pas plus et n'en saura pas d'avantage. Est-ce que c'est frustrant ? Qu'il joue avec ce mystère ? Pas tant que ça... L'hybride serpent ne retirerais aucune gloire à lui avoir ôté son masque, parce qu'il devait boire... Même le dernier des imbéciles auraient pu élaborer un plan pareil. Voilà pourquoi Kali ne chercha pas à en voir d'avantage... La seule chose qu'elle regrettait, c'était de ne pas voir son expression suite à l'ingestion du cocktail, préparé par ses soins. Esteban, reprit :

_Comme tu le sens, c'est toi la pro ici, alors je me laisse à la mercis de tes mains. Et pour te répondre, ni l'un ni l'autre. J'ai été élevé à être toujours prêt à réagir, à prendre des décisions en moins d'une seconde quand la vie est en jeu, alors nous avons tous été formé ainsi, jouer la comédie, mentir, charmer, escroquer pour les choses les plus simples. Quand au reste, nous devions être prêt à réagir face à une personne qui désire te tuer, en plein jours dans la rue, comme de nuit dans ton sommeil. Seuls les meilleurs respirent encore aujourd'hui, alors, je pense que ceci explique cela.
_ Tu as été formé ? élevé ? Attends, j'en apprend de bonne là...

Glissait-elle à son attention.
Avant de se redresser, derrière lui, sur les genoux. Elle commençait à lui masser la nuque pour commencer, appuyant ici et là sur les noeuds qu'elle repérait.

_ Tu généralises à nouveau... Je n'ai pas été élevé, formé à mener ce genre de vie. Figure toi, que j'étais une hybride docile, serviable pour mon maître... J'ai grandis avec lui et ses autres hybrides exotiques qui m'ont tout apprit de la place qu'est la notre dans ce monde asservie... Savoir tenir une discussion, sourire, tenir compagnie, divertir mon maître et combler ses désirs...


Elle baissait son visage près de son oreille pour préciser.

_ J'étais même... Une de ses favorites, Esteban...

Kali s'amusait...
Elle tenait maintenant, au creux de ses mains, son cou, qu'elle serrait de temps à autre. Il serait si facile de l'étrangler ou de lui tordre le cou, là, maintenant. Simplement, la suite serait bien plus complexe... Ses mains, continuaient alors à serpenter sur le haut de son corps, sagement, et professionnellement. Pas question d'une maladresse ou de le tuer, puisqu'il semble s'ouvrir, avec un minimum de sérieux... Ensuite, si il se met à déconner et se foutre d'elle, Kali se reposera la question.

_ Et toi ? Qui donc t'a élevé ? Formé dans ce but de mensonge et d'illusion ? Un comique à l'humour bancale ? Une vendeuse de masque ?

Désormais...
Ses mains étaient sur ses épaules, et elle ajoutait, sur un ton calme, et le visage relevé vers le ciel orangé, couchant.

_ Cependant... Je suis d'accord avec toi... Sortie du système d'hybride docile, classique, soumis... Nous devons nous tenir prêt à agir et réagir à tout instant. La mort peut venir dans 5 minutes, une heure, deux jours... Personne ne sait, nous vivons dans le flou, seul notre instinct de survie nous guidant.


Approuvait-elle.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 11 Aoû - 9:47
Je l'écoute, sagement alors que je profite de mes premiers massages donnés par ses soins. Je me laisse aller dans cette atmosphère paisible, sous l'effet de l'alcool et des massages, je suis..... bien.

Seulement, je lève un sourcil à ses paroles, il semble que je me sois mal exprimé sur le le "nous" utilisé dans mes paroles, mais je la laisse continuer, je sais ce que je vais lui raconter ensuite.

Un instant de frisson me parcours le corps alors qu'elle se penche à mon oreille pour préciser qu'elle était la favorite de son ancien maître. Mais alors, pourquoi être devenue une révolutionnaire si elle était bien traité par un humain ? En général, les hybrides dans ce genre de cas ne se plaignent pas de leur situation, voir même le contraire. Je garde cette information dans un coin de ma mémoire.
Mais cette information donné de cette manière donne une atmosphère un peu plus......intime ? à notre moment, je ne m'en plains pas après tout, nous somme deux à jouer à leur façon et cela me plait.

Je la laisse finir avant de me relever un peu dans le bassin et de me pencher légèrement vers en arrière, sans y faire attention, je suis presque posé sur les jambes de mon hôtesse. Je regarde le liquide rouge qui reste dans mon verre, faisant tourné le breuvage avant d'en boire encore une gorgée.

Pour tous les hybrides il en est de même, tous ceux sortis de ce pour quoi ils ont été mis au monde, mais je ne généralise pas mes propos justement, je ne parle pas de tous les hybrides....

Je regarde un moment dans le vide devant moi, silencieux, me demandant si ce que j'allais faire , n'allait pas de nouveaux, me faire regretter mes paroles.

Laisse moi te raconter une histoire, celle qui précède la création d'Esteban Loyal, de ce personnage que je joue aujourd'hui.....
Tu sais, les humains ont beaucoup de rêves et d'envies, et s'amusent avec tous ce qu'ils peuvent créer. Dans ce cadre, il y a maintenant plusieurs années, un projet fut mis en place, basé sur l'idée d'hybrides humains comme toi. Seulement, l'idée n'était pas de créer des hybrides ressemblant au maximum à des humains, mais de créer une nouvelle génération d'humains, possédants des facultés supplémentaires tirées du règne animal, plus de force, plus d’endurance, plus de réflexes. Cette génération devait un jour permettre de rendre la race humain encore plus puissante naturellement.


Je marque une pause, le cadre est posé, il faut maintenant introduire le reste.

Comme tu peux t'en douter, beaucoup d'expériences échouèrent, enfin, toute les expériences échouèrent, et c'est dans ce projet raté, qu'est née "l’expérience sans traitements numéro 38 du bloc opératoire N" ou EST38N, c'est son nom, son véritable nom. Il fait partie des derniers essais tentés avant d'arrêter le programme, mais comme tous les autres, il n'était pas totalement humain. De ce fait, nous avons tous été vendus, pour ceux encore en vie. Et c'est là qu'une nouvelle idée tordue des humains fit son apparition.

Pourquoi ne pas profiter que ces hybrides ressemblent à des humains pour les utiliser ? Après tout autant qu'ils servent à quelque choses non ? Alors nous avons eu un nouveaux rôle à jouer. Les humains allaient pouvoir profiter de nos compétences et de notre docilité pour leur propres intérêts.
Du jours au lendemains, nous étions loués à des personnes riches ou influentes, désireuses de se débarrasser de personnes gênantes. Contre une grosse somme d'argent, nous étions devenus de la chaire à canon pour tentatives de meurtres. Après tout, si cela réussissait tant mieux, au pire, ce n'était qu'un hybride qui se rebellait contre les humains et qui était abattu.

Beaucoup de ceux qui restaient n'était pas fait pour ce genre de pratique, EST38N les a regardé partir sans jamais les voir revenir. Cependant....... que se passerait il si quelque sujets survivaient à ces missions suicides en les accomplissant ? Alors ils deviendraient petit à petit de véritables armes serviles, efficaces, silencieuses, obéissantes, et dont les compétences pour donner la mort grandiraient de jours en jours. EST38N faisait partit de ceux là. Il était même le favoris également, car le plus efficace dans son travail. Hommes, femmes, enfants, hybrides, il ne refusait aucune mission.

Seulement..... le problème avec les armes vivantes, c'est lorsqu'elles se mettent à réfléchir. Pourquoi faire cela pour des êtres si faibles ? Nous qui sommes aujourd'hui capable de donner la mort comme personne, nous obéissons encore à des humains si fragiles et si sûre d'eux même ?

Le petit groupe d'armes vivantes décida alors de suivre celui qu'ils considèrent comme le plus fort d'entre eux, afin de sortir de cet enfers d'asservissement à des êtres faibles. Les maîtres furent tués purement et simplement, les chercheurs à l'origine de leur création également. Mais il semble que les meurtriers se soient évanouie dans la nature sans laisser de traces.

Quelque temps plus tard, un petit cirque ouvrit ses portes, et EST38N devint Esteban Loyal, et ses compagnons restèrent à ses cotés, se créant une existence de toute pièce.

Tout ce qu'il reste ce sont nos souvenirs, sur 315 tentatives d'humains modifiés, 123 furent vendues, sur les 123, seuls 8 devinrent des armes vivantes. Sous ses 8 armes,  273 personnes perdirent la vie, 126 d'entre eux, rien que par l'utilisation de l'arme nommée EST38N


A la fin de mon histoire, j'ai les yeux plongés dans le verre que je tiens à la mains, rouge, comme la couleur de mes souvenirs, je suis conscient que Kali peut me détester après cela, et je suis prêt à sortir de cet établissement si tel est son souhait.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 11 Aoû - 13:29
La peau...
Si sensible de Kali, sentait chacune des réactions d'Esteban. Il a frissonné, alors, elle souriait... Son massage ne le laissait pas de marbre, même si il semblerait que sa chair en soit faite. Lentement, mais sûrement... Esteban, se laissait un peu aller dans ce milieu fermé, où ils étaient seuls. La nuit tombait doucement maintenant, alors qu'il reprit, en se penchant un peu en arrière. Kali, n'en distinguais qu'à peine plus, concernant son visage, toujours sans particularité contrairement au reste de son corps.

Pour tous les hybrides il en est de même, tous ceux sortis de ce pour quoi ils ont été mis au monde, mais je ne généralise pas mes propos justement, je ne parle pas de tous les hybrides....

Oh ? Pourtant elle en avait pensé l'inverse.
Un silence s'installe, on entendait un peu plus loin, les bulles émisent par d'autres bassins, ainsi que les crickets qui se mettaient à chanter. Kali, n'ajoutait rien... Après tout elle est là pour le détendre, le masser... Ce n'est pas une psychologue et pourtant, la suite... Fut pleine de révélation, pour son plus grand plaisir. La porte, qu'elle avait su entrebâiller chez lui, s'était un peu plus écarté semble t-il.

Laisse moi te raconter une histoire, celle qui précède la création d'Esteban Loyal, de ce personnage que je joue aujourd'hui.....
Tu sais, les humains ont beaucoup de rêves et d'envies, et s'amusent avec tous ce qu'ils peuvent créer. Dans ce cadre, il y a maintenant plusieurs années, un projet fut mis en place, basé sur l'idée d'hybrides humains comme toi. Seulement, l'idée n'était pas de créer des hybrides ressemblant au maximum à des humains, mais de créer une nouvelle génération d'humains, possédants des facultés supplémentaires tirées du règne animal, plus de force, plus d’endurance, plus de réflexes. Cette génération devait un jour permettre de rendre la race humain encore plus puissante naturellement.


Wow...
Là, il avait toute l'attention de sa consœur révolutionnaire. Pour peu que ça ne soit pas des salades à sa façon... Non, elle devait lui donner sa chance, et de toute manière, si c'est des conneries, tôt ou tard, elle le saurait. En tout cas, en apprendre un peu plus sur les tarés de laborantins qui se sont amusés avec les génétiques et se sont prit pour des Dieux... C'est toujours bon à prendre comme information. Ainsi, il y avait une autre génération d'hybride, plus précise et particulière dans le génome...

Comme tu peux t'en douter, beaucoup d'expériences échouèrent, enfin, toute les expériences échouèrent, et c'est dans ce projet raté, qu'est née "l’expérience sans traitements numéro 38 du bloc opératoire N" ou EST38N, c'est son nom, son véritable nom. Il fait partie des derniers essais tentés avant d'arrêter le programme, mais comme tous les autres, il n'était pas totalement humain. De ce fait, nous avons tous été vendus, pour ceux encore en vie. Et c'est là qu'une nouvelle idée tordue des humains fit son apparition.

Numéros EST38N....
Kali fit rapidement le lien entre cette succession de lettre et de chiffre sans intérêt et son identité... Tout comme lui, elle aussi... Avait eu peu d'imagination pour son identité... Kali/Kaliste ...  Bha, un détail qui passe inaperçu en fin de compte, et puis, elle n'a jamais eu trop d'inspiration en ce qui concerne les inventions de pseudo. Le mystère, perdurait maintenant sur le "Loyal", pour peu qu'il le soit vraiment en fin de compte...  Elle avait hâte d'entendre la suite.


Pourquoi ne pas profiter que ces hybrides ressemblent à des humains pour les utiliser ? Après tout autant qu'ils servent à quelque choses non ? Alors nous avons eu un nouveaux rôle à jouer. Les humains allaient pouvoir profiter de nos compétences et de notre docilité pour leur propres intérêts.
Du jours au lendemains, nous étions loués à des personnes riches ou influentes, désireuses de se débarrasser de personnes gênantes. Contre une grosse somme d'argent, nous étions devenus de la chaire à canon pour tentatives de meurtres. Après tout, si cela réussissait tant mieux, au pire, ce n'était qu'un hybride qui se rebellait contre les humains et qui était abattu.

Beaucoup de ceux qui restaient n'était pas fait pour ce genre de pratique, EST38N les a regardé partir sans jamais les voir revenir. Cependant....... que se passerait il si quelque sujets survivaient à ces missions suicides en les accomplissant ? Alors ils deviendraient petit à petit de véritables armes serviles, efficaces, silencieuses, obéissantes, et dont les compétences pour donner la mort grandiraient de jours en jours. EST38N faisait partit de ceux là. Il était même le favoris également, car le plus efficace dans son travail. Hommes, femmes, enfants, hybrides, il ne refusait aucune mission.

Seulement..... le problème avec les armes vivantes, c'est lorsqu'elles se mettent à réfléchir. Pourquoi faire cela pour des êtres si faibles ? Nous qui sommes aujourd'hui capable de donner la mort comme personne, nous obéissons encore à des humains si fragiles et si sûre d'eux même ?

Le petit groupe d'armes vivantes décida alors de suivre celui qu'ils considèrent comme le plus fort d'entre eux, afin de sortir de cet enfers d'asservissement à des êtres faibles. Les maîtres furent tués purement et simplement, les chercheurs à l'origine de leur création également. Mais il semble que les meurtriers se soient évanouie dans la nature sans laisser de traces.

Quelque temps plus tard, un petit cirque ouvrit ses portes, et EST38N devint Esteban Loyal, et ses compagnons restèrent à ses cotés, se créant une existence de toute pièce.

Tout ce qu'il reste ce sont nos souvenirs, sur 315 tentatives d'humains modifiés, 123 furent vendues, sur les 123, seuls 8 devinrent des armes vivantes. Sous ses 8 armes,  273 personnes perdirent la vie, 126 d'entre eux, rien que par l'utilisation de l'arme nommée EST38N.


...
Kali... Avait cessé son massage, tant elle était concentrée sur son récit. Tout ça... Elle ne l'aurait jamais imaginée par elle même. Ça la dépassait clairement, d'où son expression stupéfaite. Sa vie... Bien que différente et avec ses difficultés autres, semblait un peu plus aisé à coté de la sienne... Non pas que ça soit un concours de qui a eu la vie la plus pourris, mais ce n'était plus comparable. Elle ne bougeait pas, cherchant ses mots dans ce silence et l'ambiance progressivement nocturne... Le bassin s'éclairait et les lumières autours d'eux, tamisés, qui éclairait les bambous s'activaient progressivement.

_ En fin de compte... Je me demande si je ne préfère pas ton coté faussement simpliste.

Ironisait-elle.
Sa vie, était bien plus compliqué qu'elle n'aurait pu le croire, elle avait visée juste, il est bien plus complexe que cette image de pseudo comique, animateur. Ce qui pouvait finalement, expliquer son caractère extravertie et léger. D'une certaine façon... Kali, fut prise de compassion pour la vie de ce dernier, le résultat de cette vie pseudo militaire, être réduite à une arme, un code... Tuer... Être tué... Ce corps meurtris. Bien sûre, elle ne fermait pas les yeux sur le nombres ahurissant de victime, rien que par lui. Elle soufflait doucement, passant une main sur l'une de ses mèches rebelles qui s'était échappé de son chignon.

_ Tu es donc... Une arme repentie en divertissement ? Si j'ai bien suivis... Je ne pensais pas qu'un de mes massages amènerait de t-elle confession... Pour le peu qu'elle soit vrais, et si c'est le cas...

Elle marquait une pause, son visage, baissé pour voir sa tête et ses cheveux cendrés.

_ Vais-je... Être exécuté car j'en sais trop ? Combien de personne sont au courant ? A part ton cirque ? Ne pense pas que je me laisserais descendre facilement...


Prévenait-elle, au cas où...

_ Oh, et des questions demeurent encore, même si je peux comprendre maintenant certains aspect de ta personnalités... Pourquoi le monde du cirque ? Et... As tu encore des contacts avec d'autres armes ? Le masque... Est-ce pour te protéger d'éventuelle représailles ?

Elle se stoppait...
Il y avait en fait, encore, beaucoup, beaucoup de question. La curiosité de Kali était pleinement éveillé. Quitte à possiblement se battre à mort pour connaitre ce genre de secret... Autant tout savoir ! Le chiffre de 126, c'était peut-être le nombre de personne trop curieuse à son égard... Et qui ont su finalement.

L'ignorance, peut être une bonne chose parfois.
Kali n'était pas dupe, elle se méfiait maintenant, qu'elle en avait apprit un peu plus... Qu'elle sera le prix ? Elle n'avait pas bougé, mais son corps était prêt à réagir en conséquence.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 11 Aoû - 14:40
L'ambiance, était devenue beaucoup plus froide après cet événement, les effets de l'alcools se font moindres car mon corps se prépare à toute éventualités, comment va t elle réagir ? Ses massages ont cessés et le silence est tombé. Elle peut maintenant facilement me considérer comme une simple menace, et si tel est le cas, vouloir tenter de m'éliminer, seulement, comme nous le savons tous les deux, aucun de nous ne désire mourir aujourd'hui, chacun ayant ses propres raisons pour cela.
J'attend ainsi, lui laissant la première action.

_ En fin de compte... Je me demande si je ne préfère pas ton coté faussement simpliste.

Comme le peu qui connaissent cette histoire à vraie dire. Qui serait charmé par ce genre de récit ? Mis à part des psychopathes en puissance.

C'est toi qui désire me connaitre non ?

_ Tu es donc... Une arme repentie en divertissement ? Si j'ai bien suivis... Je ne pensais pas qu'un de mes massages amènerait de t-elle confession... Pour le peu qu'elle soit vrais, et si c'est le cas...

Repentie ? Je ne dirais pas cela non, nous ne cherchons pas à nous repentir, nous sommes ce que nous sommes et nous l'acceptons, seulement, aujourd'hui, nous choisissons nous même d'appuyer sur la détente ou non. Voilà la différence, voilà ce que nous comptons faire.

_ Vais-je... Être exécuté car j'en sais trop ? Combien de personne sont au courant ? A part ton cirque ? Ne pense pas que je me laisserais descendre facilement...

D'un geste de ma main libre, je prenais la sienne, serrant légèrement sans forcer.

Ecoute moi bien Kali, je ne suis pas repentis et je ne chercherais jamais à l'être, je suis et resterais ce que je suis, la seule différence est que je choisis moi même si 38N doit être utilisé ou non. Et si comme tu le disais plus tôt je me fiche des menaces, c'est que j'ai vue et donné tant de fois la mort que je suis préparé à ce que ce soit mon tours, simplement. Parmi les révolutionnaires, tu es la première à en savoir autant, je ne peux pas te garantir que cela sois un bienfait pour toi, mais je peux te dire que je ne t'affronterais pas pour cela tant que tu le garde pour toi, il n'est pas nécessaire que d'autre l’apprennent pour le moment.

Je lui relâche la main, pose le verre sur le coté et me passe de l'eau sur le visage. C'est vrais, nous sommes armes et nous allons bientôt resservir, Mais nos cibles sont choisies depuis longtemps et la manière de procéder également. Seul manque la mise en place qui nous prendra encore du temps.

_ Oh, et des questions demeurent encore, même si je peux comprendre maintenant certains aspect de ta personnalités... Pourquoi le monde du cirque ? Et... As tu encore des contacts avec d'autres armes ? Le masque... Est-ce pour te protéger d'éventuelle représailles ?

Je lève un sourcil, je ne m'attendais pas tant du curiosité, le dégoût, la peur, la haine, le rejet, sont des sentiments plus communs face à ce genre de situation, mais elle semble cependant prendre sur elle et vouloir aller plus loin dans ses découvertes. Découvrir le Loyal est il si amusant ?

Je lève la tête vers le ciel, fermant les yeux, pensif....

Toute notre vie n'a été qu'un vaste numéro, alors le choix était tout trouvé, cela nous permet de vivre à coté de nos cibles sans que ces dernières ne se doutent de rien, nous leur offrons un instant de rêve, c'est notre don si l'on doit leur faire vivre l'enfer un jour. Tu te souviens des hybrides qui étaient aux portes du cirque la dernière fois ? Ils sont tous là, tous les sept restants, rassemblés dans un seul endroit.

A sa dernière question, je prend la masque posé non loin et le tend devant nous, en le tenant par le menton.

]Ce masque.... est il là pour me protéger ? Ou bien pour protéger les autres ? Un peu des deux je pense. Un homme sans visage, impossible de le retrouver si un jour il enlève cette façade. Cela le protège effectivement de ceux qui le recherchent ou seront amenés à le rechercher. Mais aussi, il est impossible d'avoir de réels sentiments envers une personne que l'on ne connait réellement. Ce masque empêche de mettre un visage sur quoi que ce soit, amour ou haine

Je regarde un moment ce visage que beaucoup sont amenés à regarder chaque jours, ce faux sourire, cette fausse expression, ce personnage, ce rôle, qui prendra fin un jour, mais dans quelles circonstances ?

Je le repose à coté, souriant.

Ho et si tu te demande quel est le prix à payer pour tout cela, j'aimerais pouvoir revenir ici et discuter simplement entre tes mains, quelque instants de vérité dans un monde de mensonge
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 11 Aoû - 18:18
Après ces révélations...
Est-ce que les choses avaient changés ? Dire que non, serait un mensonge... Maintenant, il est clair qu'il n'est plus un mystère ambulant, mais pas non plus un martyr au yeux de Kali... C'est un meurtrier, qui en a bavé, certes... Elle ne se permettra pas de le juger, car ce n'est pas son rôle et qu'elle sait que probablement, elle est encore loin de tout savoir. Cependant, le voile, sombre qui entourait Esteban, son caractère, se dissipait un peu. Lorsqu'il prit sa main, son corps entier s'était raidit brutalement, elle du lutter pour que sa propre main, n'écrase pas la sienne suite à ce contact imprévu, car de la poigne, Kali sait en avoir. Ici, Esteban demandait simplement son attention pour recadrer les choses, rien de plus, enfin, ce qu'elle pensait... Il fallait qu'elle arrive à faire la part des choses avant un accident, mais ce fut un soulagement lorsqu'il la lâcha... Et elle retenait un soupire de soulagement.

Ainsi donc...
Elle était la seule révolutionnaire à être à ce point dans la confidence, le concernant. Est-ce un honneur ? Ou un fardeau ? En tout cas, il est clairement maître de sa destiné et de qui préserver ou non... Tout comme elle, c'est une responsabilité. En tout cas, lorsqu'il leva son visage vers le ciel qui doucement, s'illuminait d'étoile et où les vapeurs du bassin montait doucement... Kali, pu enfin observer son visage... Aucune cicatrice, des traits fins.... Un... Beau visage... Il n'a rien d'une mante religieuse à y regarder, tout comme elle, n'a rien d'une serpent...  Si ce n'est sa peau froide lorsqu'on la touche, ici, elle était plutôt moite à cause de l'humidité et de la chaleur des bassins, l'avait-il sentie pendant ses massages... Probablement que c'était le dernier de ses soucies au vu de ses confessions.

Toute notre vie n'a été qu'un vaste numéro, alors le choix était tout trouvé, cela nous permet de vivre à coté de nos cibles sans que ces dernières ne se doutent de rien, nous leur offrons un instant de rêve, c'est notre don si l'on doit leur faire vivre l'enfer un jour. Tu te souviens des hybrides qui étaient aux portes du cirque la dernière fois ? Ils sont tous là, tous les sept restants, rassemblés dans un seul endroit.

D'accord... Donc, à ne pas prendre à la légère... Du tout. Ils n'en sont pas à leurs premiers coup, ou meurtre.

Ce masque.... est il là pour me protéger ? Ou bien pour protéger les autres ? Un peu des deux je pense. Un homme sans visage, impossible de le retrouver si un jour il enlève cette façade. Cela le protège effectivement de ceux qui le recherchent ou seront amenés à le rechercher. Mais aussi, il est impossible d'avoir de réels sentiments envers une personne que l'on ne connait réellement. Ce masque empêche de mettre un visage sur quoi que ce soit, amour ou haine.

Reprit-il, le masque devant lui.

_ En effet... C'était mon état d'esprit avant que tu... Ne fasse l'effort de conter un peu ta vie, ton histoire. Pour moi, tu es une personne complexe, ambiguë et ne pas mettre de visage, renforçait ce sentiment.


Expliquait-elle, approuvant ses propos de ce fait.
Pourtant, même si Kali ne porte pas de masque... Très peu de personne la connaisse en fin de compte. Lorsqu'il reposait le masque, Kali se décalait pour le prendre et l'observer de plus prêt. Elle ne supportait pas le sourire de ce dernier...  Un sourire figé, faux...

Ho et si tu te demande quel est le prix à payer pour tout cela, j'aimerais pouvoir revenir ici et discuter simplement entre tes mains, quelque instants de vérité dans un monde de mensonge

_ Vraiment ?

Répondit-elle, surprise par cette demande.
Elle s'assit au bord du bassin, près de lui et se permettant de mettre simplement ses jambes dans l'eau chaude... C'était si délicieux.

_ Je peux bien faire ça... Simplement, une dernière question persiste, je sais que j'abuse de toi d'une certaine façon mais, tu as animé une tel vague de curiosité... Que si il me manque des éléments, je ne pourrais pas en dormir.

Avouait-elle, amusée par son comportement.

_ Pourquoi m'avoir dit ça à moi ? Je n'ai pas souvenir d'être dans ton cercle d'amis proche... Pas que je regrette, maintenant, je sais que je suis assise à coté d'un tueur en série recherché.

Questionnait-elle sans détour, et une pointe de légereté dont il a le secret.
Ni même en essayant d'adoucir la vérité... Esteban, est ce qu'il est. Aujourd'hui c'est différent, mais fermer les yeux sur ce qu'il a été... Ça serait de l'idiotie, comme oublier que le lion tue pour se nourrir et juste se contenter à "Il a une belle crinière". Elle bougeait ses jambes dans l'eau, calme, et plus détendu, puisqu'il n'a pas pour projet de se battre avec... Pour le moment.

_ Je ne dirais rien aux autres... Ça ne m'apporterais rien. On a une règle ici, ce qui est dit ou fait à Togi Thermal, reste à Togi Thermal.

Le rassurait-elle, levant à son tour, son visage vers le ciel nocturne.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 9:00
Maintenant, une partie du voile était levé, une partie des mensonges étaient dissipés, uniquement dans ce lieux, entre nous, c'est une bonne chose, un bon début. Au moins, les dire de Kali me confirment que l'effet du masque est bien réel, il empêche les sentiments de passer au travers et c'est pour le mieux. Bien qu'ici, je n'en ai pas besoin, car nous jouons tous les deux le même jeux, seule la manière de jouer diffère.

Je l'écoute s’asseoir sur le bord du bassin, elle semble plus détendue que je ne pensais après toute cette histoire, je suis rassuré dans un sens, cela me facilite les choses. Au contraire, cela attise encore sa curiosité, il semble que je lui fait de l'effet après tout, je suis bien loin de la révolutionnaire froide et distante rencontrée au cirque.

_ Je peux bien faire ça... Simplement, une dernière question persiste, je sais que j'abuse de toi d'une certaine façon mais, tu as animé une tel vague de curiosité... Que si il me manque des éléments, je ne pourrais pas en dormir.

A ce point la ? Un sourire d'amusement s'affiche sur mon visage à ces mots, j'hésite presque d'avance à ne rien lui dire en réponse à sa prochaine question pour qu'elle soit obligé de venir chercher les réponses elle même, seulement.... il serait déplacé de faire ainsi alors que je commence à entrer dans le vif du sujet.

L'ambiance à nouveaux détendue entre nous, je me laisser aller dans le bassin, écoutant ce qu'elle désire si ardemment me demander.

_ Pourquoi m'avoir dit ça à moi ? Je n'ai pas souvenir d'être dans ton cercle d'amis proche... Pas que je regrette, maintenant, je sais que je suis assise à coté d'un tueur en série recherché.

Pourquoi hein ? C'est une bonne question, mais est tu seulement prête à apprendre réellement pourquoi ? Si tu te pose encore la question, c'est que je vais devoir te le faire découvrir petit à petit. La réponse est simple, enfantine, lointaine......

_ Je ne dirais rien aux autres... Ça ne m'apporterais rien. On a une règle ici, ce qui est dit ou fait à Togi Thermal, reste à Togi Thermal.

Je ris légèrement.

J'ais l’impression de m'entendre, "Ce qui ce passe au cirque, reste au cirque", comme quoi, il existe beaucoup de lieux où les secrets peuvent êtres conservés. Mais je suis content de t'entendre dire cela, je vais pouvoir te répondre sans craindre d’événements réellement indésirables.

Je m'avance un peu dans le bassin, me retournant ensuite vers elle et la fixant  de mes yeux toujours fermés pour le moment.

Pourquoi toi alors ? Pourquoi le menteur , showman, meurtrier se confit si ouvertement à toi aujourd'hui hein ? C'est une bonne question, peut être est-ce mon cadeaux car tu es ma prochaine cible, ou bien peut être simplement que je ne supporte plus mon rôle quoi que cela soit peu crédible.

Je m'avance vers elle petit à petit, au fur et à mesure que j'annonces de potentielles raisons, puis, alors que je me tient à sa hauteurs, je place mes mains de chaque coté de ses jambes presque au contacte de sa peau douce quoi que un peu moite due à la chaleur des lieux, et lève mon visage vers le siens.

Ou bien..... est-ce simplement parce que je te ressemble plus que tu ne le pense, Kali la révolutionnaire

A ses mots, mes paupières se lèvent, plongeant mes yeux entièrement verts avec en leur centre, des pupilles noirs comme le nuit, dans ceux de mon hôtesse.

Quelle sera sa réaction ? Nos deux regards sont plongés l'un dans l'autre l'espace d'un instant, mais je sais que sa réaction ne se fera pas attendre.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 10:01

Esteban reprit en riant, après ces révélations sérieuses.

J'ai l’impression de m'entendre, "Ce qui ce passe au cirque, reste au cirque", comme quoi, il existe beaucoup de lieux où les secrets peuvent êtres conservés. Mais je suis content de t'entendre dire cela, je vais pouvoir te répondre sans craindre d’événements réellement indésirables.

Oui...
Cette phrase est surtout tiré de Las Vegas ! L'hybride serpent, haussait un sourcil en l'entendant... Craindre des événements indésirables ? Hmm... Non, pas ici. Ca ferait une bien mauvaise publicité. Ici les clients sont protégés en quelques sortes, chouchouté, même si... Ils sont très étrange pour la plupart, avec des délires bizarre ou avec un passé pour le moins taché de sang. Il reprit, en s'avançant un peu et pour finir, lui faire face, yeux clos... Kali se demandait si il souffrait d'une forme de cécité... En tout cas, son visage contraste avec le reste de son corps meurtri... Le teint de ce dernier est blanc, des lèvres fines, pas si rieuse que ça en fin de compte, un nez pas cassé contrairement au visage possiblement défiguré qu'elle s'était imaginée...

Pourquoi toi alors ? Pourquoi le menteur , showman, meurtrier se confit si ouvertement à toi aujourd'hui hein ? C'est une bonne question, peut être est-ce mon cadeaux car tu es ma prochaine cible, ou bien peut être simplement que je ne supporte plus mon rôle quoi que cela soit peu crédible.

Vraiment ?
Etre sa cible ? Un de plus à se méfier alors ? Non... Kali n'y croyait pas, il avait dit à peine plutôt qu'il ne lui ferait rien, ensuite c'est vrai que la parole d'Esteban peut-être douteuse... Surtout si il se met à changer d'avis sans crier gare ! Une autre facette de sa personnalité ? Changeante à ce point ? Serait-il lunatique alors... Peut-être... Son instabilité émotionnel n'est pas une révélation... Cependant, l'hôtesse blonde penchait plus pour la deuxième option... Lui ? Blasé de son rôle qui ne prend pas tant que ça avec elle... Alors quoi ? Quel sera son cadeau ? Kali, devait attendre un peu et ... Voir... Ce que lui réservais l'excentrique personnage, devenu un hybride bien terre à terre en ces instants secrets.

Lentement...
Mais sûrement, il s'avance vers elle. Kali ne bouge pas, son corps prêt à réagir à tout puisqu'elle ne sait pas à quoi s'attendre, ce qui est relativement anxiogène. Face à elle maintenant, il déposait ses mains non loin de ses cuisses, elle cru d'ailleurs qu'il l'avait effleuré, mais c'était seulement la chaleur de ses mains qu'elle sentait. Que fabrique t-il ? Le cœur de la blonde pulsait, présentant quelque chose d'important, d’imminent... Mais où ? Que prépare t-il ? Esteban, soufflait en levant son visage vers Kali, qui elle, avait le souffle coupé par cette proximité plus que dérangeante, mais elle n'arrivait pas à se dérober sous le stress présent.

Ou bien..... est-ce simplement parce que je te ressemble plus que tu ne le pense, Kali la révolutionnaire

A ces mots...
Ses paupières se relevaient, leurs regards se croisait enfin ! Entièrement ! Le visage d'Esteban était désormais complet, tel un puzzle qu'on essaye de résoudre depuis des mois. Un puissant frisson fit tressaillir le corps entier de Kali, au point que le choc émotionnel, renverse ses lentilles bleu à cause d'un important afflux sanguin montant à sa tête, provoquant une migraine, une sorte de flash back sauvage, douloureux.

L'améthyste contre l'émeraude.
Le cœur, la respiration de Kali s'étaient bloqué l'espace d'un instant, le temps de l'échange de ce regard... Des cries, des rires d'enfants résonnent dans sa tête, des ordres aussi, strict. Elle était noyée dans son regard, noir, cerné d'un vert si intense... Atrocement familier, sans réel raison... Comme si, ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait en fin de compte. Tant de confusion, le choc émotionnel est là, et comme pour sortir de cette panique, de ce souvenir qui vient de nul part... Le corps de la blonde décharge comme un choc électrique pour qu'elle reprenne le contrôle, son corps se raidissant.

Kali...
Glisse dans le bassin, malgré elle. L'eau chaude, arrivant au niveau de son ventre... Elle était entre Esteban et le rebord du bassin. Un sentiment de panique, d'incompréhension et cette affreuse migraine qui l'assaillit.

_ Esteban...

Souffle t-elle.
Comme si il pourrait l'aider. Bien sûre que non... Elle est seule dans ce bateau inconnu. Kali, posa ses mains contre le torse de ce dernier, ses paumes contre sa chair, elle tentait de le repousser, le pensant, à juste titre, responsable de son état maladif. Simplement, la force lui manquait cruellement, puisque le choc émotionnel semblait avoir consumé toute son énergie, sa force physique du moins.

_ Que... Que m'as tu fais ?

Demandait-elle.
Non pas d'un ton accusateur, mais aillant en cet instant présent, le besoin de comprendre ce qui lui arrive. Il est clair qu'elle venait de perdre le contrôle de la situation, à cause d'un simple regard de sa part... Pitoyable, se dit-elle... Son kimono flottait sur la surface, la belle affaire... Il se passe des choses, qui dépasse Kali. Leurs yeux se ressemblent d'une certaine façon, ils n'ont pas d'attribut d'hybride et alors ? La blonde, essayait de faire appel à ses informations, à sa logique mais tout n'étais que réel confusion. Lui, à quelques centimètre de là, devient bien rire de la voir si perturbé... Fait-il ça à toute les femmes ??

Nerveuse maintenant...
Kali se mordillait les lèvres... Elle reprit, le regardant toujours mais sa main droite, cherchant après ses lentilles de couleur, derrière elle.

_ Tu m'as droguée ? Quand ?

Alors là, elle aimerait bien le savoir...
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 12:05
Une seconde,

C'est le temps qu'il faut pour que tout s’arrête, un geste si simple que celui d'ouvrir les yeux, des milliards de personnes le font chaque jours, mais là, dans cet espace devenus presque irréel, cet instant prend un tout autre sens.

La réaction de Kali ne se fait pas attendre, face à ce dernier pan de mystère qui se lève, une partie de ce qui reste encore enfouis vient d'être mis au grand jours, je la vois tressaillir, son corps, ainsi que son esprit doivent réagir à cet instant. Pour ma part, je l'observe en silence, ce battre contre cet ennemis qu'elle ne connait pas, et qui n'est autre qu'elle même. Je suis toutefois satisfait que tous ce passe comme je l'espérais, depuis notre rencontre lors de la réunion avec Enjin, alors que pour la première fois, mon regard caché derrière mon masque accrochait ces yeux, que j'avais oubliés depuis longtemps, que je ne pensais jamais revoir. Tu aurais pu devenir n'importe quoi dans ta vie, avoir un maître qui t'aurais aimer jusqu'à la fin et une belle, vie, nous t'en avions donner la chance, une chance unique, et te voici dans le camps de ceux qui se battent contre les humains, te voici de retour ici, j'en suis heureux d'un coté, d'en avoir retrouvé une de plus, bien que tu ne semble pas t'en souvenir pour le moment.

Tes lentilles, ton propre masque en ce monde tombent comme pour laisser éclater au grand jours qui tu es également, nos regards son plongés l'un dans l'autre, comme il y a longtemps, et ton être semble lutter contre un choc que ton esprit ne comprend pas.

Tu plonge dans le bassin, pour maintenant te retrouver à la même hauteur que moi, tu semble complètement perdue, et je te laisse faire, afin d'observer la suite de ta réaction.

Nous voici tous deux, presque comme deux personnage d'une peinture, ton kimono flottante à la surface, il te donne une sorte d'aura mystique, je prend plaisir à t'observer bien que pour ta part, tu n'es vraiment pas au mieux, n'ai crainte, cela ne durera pas longtemps, je te le promet.

Tu te colle à moi, comme une tentative désespérée d'effacer la cause de ta souffrance, mais je ne suis qu'un élément déclencheur de beaucoup de choses qui t'on amenées à te battre contre toi même, je ne suis pas ton ennemis pour le moment, je ne l'ai jamais été jusqu'à présent, je te sent trembler, perdre tes forces. Petit à petit, un sentiment, une sorte de culpabilité fait naissance, je suis désolé, désolé de ce que nous t'avons fait, mais je n'ai pas le droit de le dire, c'était la seule chose à faire, et comme je te l'ai dis, je ne suis pas ici pour me repentir.

_ Que... Que m'as tu fais ?

Moi ? Rien. C'est ce que les humains nous ont fait qui importe. Ce sont eux qui nous ont créé, façonné, transformé. Mais toi, Tu a payer un grand prix afin de pouvoir t'en échapper, tu a mentis pour pouvoir trouver un semblant de liberté, tu a caché ta force afin de te faire passer pour innocente, et en échange, ils t'ont retiré tous ce que tu avais vécus, tous ce que tu avais vus, tous ce que tu avais ressentis, pour faire de toi quelque chose de vendable, une hybride qui pouvait être autre chose que ce que nous sommes devenus.

_ Tu m'as droguée ? Quand ?

Voilà que réussit enfin à te poser des questions, bien que ce ne soit pas la bonne, d'un geste j'attrape ta qui recherche ton masque  dans la mienne, et de mon autre main, je te serre contre moi, te fixant toujours de mes yeux émeraudes.

Je ne t'ai pas drogué, je ne m'abaisserais jamais à faire ce genre de choses, je n'ai fais que tenter de briser ce que les humains on fait, ce qu'ils t'ont fait, je ne peux pas tout te dire car ton esprit ne pourrait me croire, mais j'ai beaucoup de choses à te raconter, voilà pourquoi je t'ai demandé si tu acceptais que je revienne, il y a des choses que tu dois savoir, ou plutôt que tu dois te rappeler, car c'est ce que tu es, ce que tu as toujours été

Je la serre contre moi à ses paroles et serrant sa main dans la mienne à nouveau. Un contacte lointain, une scène similaire me revient à l'esprit, je me souviens, je me rappel, je n'ai rien oublié, je n’oubliais jamais, mais je ne peux pas encore tout te dire, il te faut passer ce mauvais moment, te battre contre tes souvenirs, afin de pouvoir revenir, parmi nous.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 12:55

Perdu dans des souvenirs d'enfance... Dans un parc artificiel.

_ Pourquoi tu m'as emmené ici Kali ?
_ Je dois te dire quelque chose...
_ Quoi ?
_ Je t'aime ! Fort !

Un rire enfantin de la petite blonde, ses pommettes rougissante pourtant le temps s'arrête.

_ Moi je ne t'aime pas.
_...
_ Ta des yeux trop moche ! Et on a pas le droit de te toucher !
_C-c'est pas vrai ! Je peux me maîtriser ! Je t'aime vraiment, je te ferais pas de mal !
_ Nan nan nan ♫ Kali l'intouchableuh ! Kali la mocheuh ♫

Scandait l'enfant.
Blessée dans son coeur innocent... Submergé par la colère... Kali s'avançait vers son confrère hybride, pour le prendre dans ses bras.

_ Lâche moi !!
_ Plus jamais...

Une étreinte, de plus en plus mortelle...

_ AU SECOURS !! ELLE M'ATTAQUE !! Gnn !!

Plus il se débattait.
Plus la petite hybride serpent, prenait plaisir à le serre fort, au point que déjà, elle sentait ses côtes contre elle...  Puis, soudain... Une autre voix.

KALI ARRÊTE !!

Un morceau de souvenir...
Sortie de nul part... Peut-être de son imaginaire ? Kali, adulte, avait vu la scène qui lui semblait si étrangère et à la fois... Elle se reconnaissait parfaitement, cette petite blonde, c'était bien elle... Mais les autres ? Le souvenir se brise et en fait place à un autre, une cellule, une vitre épaisse et cette voix, par le micro qui répète sans cesse, en boucle...

Tu ne touche pas.


Tu n'enlace plus



Pas de contact



Pas d'étreinte...

La petite Kali...
Pleurait à chaude larmes, recroquevillée... Se répétant à tue tête "Je ne le ferais pas, je ne le ferais pas, je le jure bouhouhou !!" . Quand ? De quand est-ce que ça date ? Cette souffrance est si atrocement familière... Tout est mélangé, dispersé... Sans cohérence...  Est-ce un laboratoire ? Une prison ?

Tout se brise encore...
Suite à une étreinte chaude, rassurante mais qui ne vient pas d'elle. Kali, reprend peu à peu ses esprits, celui ci avait été si embrumé, secoué... Comment un simple regard peut à ce point remuer ciel et terre et remettre en cause, tout une existence ?? Présentement, elle est là... Esteban, la tenant contre lui, comme une chose précieuse qu'il venait de retrouver. Dans une étreinte chaude, agréable... Sa main dans la sienne, son corps se pressant contre son kimono trempée. Il reprit, de ce regard vert, emplit de vérité... Il sait des choses... C'est indéniable.

_Je ne t'ai pas drogué, je ne m'abaisserais jamais à faire ce genre de choses, je n'ai fais que tenter de briser ce que les humains on fait, ce qu'ils t'ont fait, je ne peux pas tout te dire car ton esprit ne pourrait me croire, mais j'ai beaucoup de choses à te raconter, voilà pourquoi je t'ai demandé si tu acceptais que je revienne, il y a des choses que tu dois savoir, ou plutôt que tu dois te rappeler, car c'est ce que tu es, ce que tu as toujours été
_ D-de quoi tu parles ?? Lâche moi !

Trop proche...
Beaucoup trop proche. La situation à complètement dérapé. Kali le sait, son corps serpentaire se raidit, sur la défensif, elle se débat... Elle n'aimait pas le ton qu'il employait, la blonde est en colère. Clairement dépassé par tout les événements, troublé par le ton familier qu'il emploit, comme si il la connaissait... Que peux t-il bien lui rappeler ? Si ce n'est de garder ses distances..

Agilement...
Elle détendait ses muscles pour se libérer, plonger et glisser contre lui, sous l'eau pour s'échapper de son emprise... Trempée pour trempée. Elle sortie, son chignon défait et sa longue chevelure d'or, se libérant dans l'eau. Elle ne le quittait pas des yeux, au diable ses lentilles...  Elle reprit, sur un ton confiant.

_ Tu mens, tu n'as rien à me rappeler, parce qu'on ne se connais pas...

Elle s'assit au bord du bassin, tentant de tordre ses cheveux... Une autre histoire sans fin. Kali avouait.

_ Tu fais ce numéros souvent ? Je veux dire... Ça a marché, j'ai bien perdu pied un instant... Cependant, il te faudra le peaufiner avec quelqu'un d'autre que moi.

Prévenait-elle, très sérieusement.
Il a clairement remué des choses en elle, qui était bien endormit. Comment ? Le mystère reste entier, aussi désagréable soit-il.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 16:03
Alors que la tiens dans mes bras, je peut voir dans ses yeux son esprit ce battre contre lui même. Que peut elle bien revivre ? Que voit elle durant cette seconde qui parait durer une heure, se souvient elle de ce qu'elle a oublié, ou plutôt, de ce qu'on lui a forcé d'oublier. Je suis désolé Kali, je n'ai rien pu faire d'autre pour toi, je n'en avais pas la force, pas assez de force pour tous les écraser, pour tous nous sortir d'ici, je n'ai pas pu tenir les promesses que j'ai fait jadis, tu es la seul à qui nous avons pu évité le pire. Mais t'avons nous réellement sauvé ? Tu n'as pas eu à devenir ce que nous sommes aujourd'hui, mais qu'à tu subis pour te retrouver à devenir également une révolutionnaire ?

_ D-de quoi tu parles ?? Lâche moi !

La réalité reprend d'un seul coup son cours normal, te voici revenus à tes esprits, du moins en partis, et j'ai à peine le temps de réagir que tu te débat de mon étreinte, ton visage passe de la surprise à la colère. M'en veux tu d'avoir levé le mystère, ou du moins une partie. Es tu en colère car tu aurais préféré que tout reste comme avant ? J'ai peut être fait le mauvais choix, mais je ne pouvais pas te mentir, pas à toi qui était revenue chercher la vérité. Une part de toi même est elle encore consciente de ce que les humains t'ont fait, consciente d’où tu viens, de ce que tu es ?

Je n'ai pas plus de temps pour me poser la question que tu réussis à t'échapper, agilement, et te voilà me faisant face. Que vas t il ce passer ensuite ? Curiosité, colère, fuite ? Quel sera ton choix ? Une nouvelle distance vient de se créer, une distance de protection, par réflexe je pense.

_ Tu mens, tu n'as rien à me rappeler, parce qu'on ne se connais pas...

Alors tu ne te souviens toujours de rien, leur traitement est il aussi puissant que cela ? Après tout, il dure bien depuis des années et devais durer toute ta vie, alors je ne pense pas pouvoir te rendre ce que tu as perdue, mais je peux toujours essayer.
D'un coté je la comprend, comment faire confiance à un être qui manipule le reste du monde comme le simple fait de respirer, pourtant, je ne peux pas être plus à nue qu'aujourd'hui, enfin... psychologiquement parlant bien entendus.

La tension retombe un peu, mais une sorte de barrière se lève à nouveaux, alors que tu t'assois sur le bord du bassin et tente tant bien que mal d'enlever l'eau des tes cheveux.

_ Tu fais ce numéros souvent ? Je veux dire... Ça a marché, j'ai bien perdu pied un instant... Cependant, il te faudra le peaufiner avec quelqu'un d'autre que moi.

Je lève un sourcil, étonné par cette question quelque peu...... inattendue, un numéro ? Pour une fois que je suis sérieux, voilà qu'elle me demande si je joue un de mes numéros, je ne peux m’empêcher de retenir un petit sourire en coin.

Si tu dois serrer quelqu'un alors fais le sur moi, si tu dois tenter de briser des os, alors fais le sur moi, ta colère, ta frustration, ta peine, donne les moi, mais ne montre plus jamais ce dont tu es capable à quelqu'un, les humains ne doivent jamais savoir ce dont tu es capable, laisse moi te sortir d'ici

Cette phrase, c'est le discours que j'ai tenue à une jeune hybride il y a longtemps, alors qu'elle avait tenté, malgré elle, de tuer l'un de ses congénères après que ce dernier l'ait rejeté. Ce son les mots les plus forts, dits les yeux dans les yeux, mon souvenir le plus marquant.

Nous nous fixons toujours, aucun de nous deux ne se dérobe au regard de l'autre, jugeant de la situation, qui peut sembler n'être qu'une vaste farce.

Depuis que je joue mon rôle, j'ai fais une seule et unique fois l'erreur de retirer ce masque, alors pense tu réellement que je fais ce "tours" comme tu le dis à toute les femmes que je rencontre ? Et toi ? Toi qui a su jusque là, rebondir et déjouer toute mes numéros, toutes mes mascarades, pourquoi une telle réaction ? Je n'ai rien fais fais de plus que de te montrer ce qui se cache derrière le mensonge, je n'ai rien fais, que te donner un morceaux de vérité.

Je pense l'avoir touché quelque part, mais est-il raisonnable de la pousser encore plus dans ses retranchements ? Au risque de la perdre à nouveaux ? Quelles sont ses limites ?
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 18:21


Esteban...
Arbore un sourire en coin... Ce n'est plus son masque qui sourit constamment, mais bien lui. Tout ceci... Kali aurait-elle eu raison ? C'était... Un mauvais tour ? De l'illusion ? De la manipulation ? Pourtant, son sourire... A quelque chose de triste, mélancolique... Pas ce même sourire qui donne envie à l'hybride serpent, de lui retirer. Leurs regards dans le sien, aucun ne se dérobaient, et il reprit.

Si tu dois serrer quelqu'un alors fais le sur moi, si tu dois tenter de briser des os, alors fais le sur moi, ta colère, ta frustration, ta peine, donne les moi, mais ne montre plus jamais ce dont tu es capable à quelqu'un, les humains ne doivent jamais savoir ce dont tu es capable, laisse moi te sortir d'ici


Ces phrases...
Remuait le cœur de Kali, et tout son être, au point que ses lèvres, par instinct et via un profond souvenir... Récitait silencieusement la fin de ce qu'il venait de dire. Un sentiment de panique nait alors en la blonde... Pourquoi ? Pourquoi cette sensation que ce n'est pas la première fois, qu'elle entends ces mots ? Qu'essaie t-il de faire ?? La faire sortir ? De où ? Elle est sortie grâce à son maître, pas grâce à Esteban... C'est... Incompréhensible.

Depuis que je joue mon rôle, j'ai fais une seule et unique fois l'erreur de retirer ce masque, alors pense tu réellement que je fais ce "tours" comme tu le dis à toute les femmes que je rencontre ? Et toi ? Toi qui a su jusque là, rebondir et déjouer toute mes numéros, toutes mes mascarades, pourquoi une telle réaction ? Je n'ai rien fais fais de plus que de te montrer ce qui se cache derrière le mensonge, je n'ai rien fais, que te donner un morceaux de vérité.

Ajoute t-il.

TAIS TOI !!

Ordonnait-elle.
Comme un claquement de tonnerre dans le silence des bassins. Ébranlée, les larmes coulaient toute seule sur ses joues déjà trempée... Est-ce qu'Esteban prend un sérieux plaisir à la troubler à ce point ? Peux t-on être cruel à ce point ? Du revers de sa main, elle essuie sa joue, mais contemple son reflet dans l'eau du bassin par la même occasion... Un sentiment d'étrangeté s'empare d-elle... Se connait-elle vraiment ? En fin de compte ?

Doucement...
Elle relève son visage vers l'hybride mante, et reprend, plus doucement.

_ Que dis tu... Je ... Je ne comprends rien...

Souffle t-elle presque, ses mains tremblantes.

_ J'ai grandis dans un laboratoire classique... J'ai été acheté à mes douze ans... Ce n'est pas toi qui m'a libéré... Je ne t'ai jamais vu... Je n'ai jamais pu t'enlacer... J'ai... Je...

Paniquée...
Elle passait une main dans ses cheveux blonds. Qu'est-ce qui est vrai ? Qu'est-ce qui est faux en fin de compte ? Kali, donnait des coups de poings dans l'eau, créant des ondes qui se répercutait jusqu'à l'hybride qui en savait beaucoup. Maladroitement, Esteban tentait de réparer un vase cassé et remplit de mensonge... Elle avait peur... Peur de ce qu'il pourrait lui dire encore, sur elle, car au fond... Tout les hybrides ont des souvenirs de leurs enfance... Alors pourquoi est-ce si flou chez elle ? Pourquoi n'a t-elle en tête, qu'en point de départ, le jour de son achat... Il y avait bien une vie avant ça... Et cette vie... Est-elle vraiment lié, d'une façon où d'une autre, à celle d'Esteban ? Mais comment ? Et après tout ce temps...

Quel tempête émotionnel !

Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 13 Aoû - 12:58
Je le sens, je peux presque le voir, j'ai l'impression de réussir à toucher quelque chose en elle sans pour autant pouvoir réellement m'en saisir, pourquoi ? Que manque t il ? Le traitement des humains serait puissant à ce point . Je ne désire pas la briser plus que nécessaire, mais je ne peux continuer à lui mentir maintenant, j'ai faits un choix, difficile, douloureux pour elle comme pour moi, seulement, je ne pouvais pas la voir et travailler avec elle comme si elle était une parfaite étrangère.

TAIS TOI !!

Cet ordre, presque comme un cri de détresse, détruit tout le calme qui régnait dans les termes, les autres clients et les employés ont probablement entendu ce cri et je crains que ces derniers ne viennent rompre ce moment difficile et crucial. Et surtout, si quelqu'un découvre que je mets les hôtesses dans un tel état, je ne pourrais plus jamais remettre les pieds ici. Heureusement que la porte est fermée à clé.

Je la regarde, se battre contre des sentiments qu'elle ne comprend toujours pas, se poser des questions qu'elle ne comprend pas. Comment lui expliquer les choses, comment lui faire paraître cela réel ? Je n'ai qu'un seul désire aujourd'hui, lui rendre ce que les humains lui ont pris. La ramener auprès des siens. Je voudrais pouvoir... la retrouver.

_ Que dis tu... Je ... Je ne comprends rien...

_ J'ai grandis dans un laboratoire classique... J'ai été acheté à mes douze ans... Ce n'est pas toi qui m'a libéré... Je ne t'ai jamais vu... Je n'ai jamais pu t'enlacer... J'ai... Je...


Je reste quelque seconde encore, la regardant, nerveuse, passer sa main dans ses cheveux, perdre son calme frapper la surface de l'eau avec son poing comme pour effacer son propre reflet.

D'un geste rapide je me rapproche, lui prenant les poignets comme pour l'empêcher de se blesser. La fixant toujours de mes yeux émeraudes.

Calme toi, calme toi, regarde moi. Regarde moi. Pardonne moi mais regarde moi.

J'attend ainsi qu'elle se calme légèrement pour être capable de m'écouter, ce n'est qu'après que je lui relâche doucement les poignets, je cherche les mots, ceux qui pourront la toucher sans la blesser encore plus, que dire, pour être juste ?

Il y a, certaines choses que je ne t'ai pas raconter dans mon histoire, je sais, que tu ne me croira probablement pas mais ce n'est pas de moi qu'il s'agit, mais de ce que tu as vécu, avant tes douze ans....

Je vient m’asseoir à ses cotés, gardant les jambes dans l'eau du bassin, fixant mon reflet, en me replongeant dans de vieux souvenirs.

Regarde nous, ce que nous sommes, ce que nous sommes réellement... Parmi, parmi les différents sujets tests, beaucoup d'ADN de différents animaux furent utilisés, mâles ou femelles peut importaient. Je fais parti des tests que visaient à améliorer l'adaptation et les réflexes humains. Un autre sujet, visait à améliorer la survie humaine, l'idée principale était de réduire la quantité de nourriture nécessaire à son organisme. Et pour cela, des hybrides serpents furent créés. Je me souviens bien, vous étiez parmi les tout derniers tests, mais comme les autres, aucun résultat fut concluant. Parmi ces tests, un hybride anaconda a vu le jour, et elle avait des yeux améthyste captivants, ainsi qu'une force extraordinaire. De ce fait, beaucoup d'enfants n'osaient pas l'approcher, et la solitude devint son quotidien. Jusqu'au jour où, après un chagrin d'amour de jeunesse, j'ai décidé de la faire sortir de l'enfer qui se préparait pour nous. Nous étions jeunes, mais loin d'être innocents après tout ce que nous avions déjà subit, et nous savions, pour certains d'entre nous, que les humains nous réservaient un sort pire que la mort, pour les plus forts et les plus humains.

C'est ainsi, que j'ai pris la décision, de ne pas la faire souffrir plus, si je pouvais au moins en sauver une... si au moins, l'une d'entre nous pouvait connaitre autre chose que ce qui nous attendaient, alors je devais essayer. Nous avons caché sa véritable force, et joué sur sa solitude pour que les humains ne sachent pas quoi en faire. Heureusement pour nous, elle a été vendue, car les femelles sont très appréciées des humains. J'ai appris qu'ils lui avaient fait subir différents traitements pour la rendre socialement vendable et je ne sais pas ce qu'elle devenus ensuite. Mais au moins, au moins elle n'est pas devenue une arme, elle n'a pas eu à faire couler le sang de quiconque. Avons-nous fait le bon choix ? Aucune idée mais c'est celui que nous avons fait. Pour nous, nous avions au moins sauvé l'une d'entre nous, la petite hybride aux yeux d'améthystes. Elle avait douze ans à cette époque.


Je la regarde de nouveaux dans les yeux alors que je finis mon morceaux d'histoire. Tout sourire, tout mystère était effacé de mon visage, seul un aire grave restait, le Loyal était loin, loin de ce bassin, loin de cet instant, loin de nous.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 14 Aoû - 22:07



Prestement...
Esteban rejoins l'hybride serpent en pleine crise. La tenant par les poignet, ce nouveau contact la sort de ses questions, croisant à nouveau son regard d'émeraude.

Calme toi, calme toi, regarde moi. Regarde moi. Pardonne moi mais regarde moi.

Le pardonner ?
Mais de quoi ? De connaître la vérité ? De lui en faire part ? La blonde, ne savait pas vraiment quoi lui pardonner pour le coup. C'est bien la première fois... Ou la seconde qui sait, qu'elle perd à ce point son sang froid... Le contrôle d'elle même.  En tout cas, le contact d'Esteban la stabilise un minimum soit-il, l'hybride mante religieuse à toute son attention.

Il y a, certaines choses que je ne t'ai pas raconter dans mon histoire, je sais, que tu ne me croira probablement pas mais ce n'est pas de moi qu'il s'agit, mais de ce que tu as vécu, avant tes douze ans....

Kali...
Le sentait au fond d'elle, tout ceci n'est pas un numéros privée de la part d'Esteban. Si il s'était ouvert un tant soit peu envers elle, c'est qu'il y avait quelque chose de sérieux derrière, une raison insoupçonné jusqu'à présent. Tandis qu'il prend place près d'elle, l'hôtesse troublée psychologiquement, continue de l'écouter. Elle n'en perdra pas une miette.

Regarde nous, ce que nous sommes, ce que nous sommes réellement... Parmi, parmi les différents sujets tests, beaucoup d'ADN de différents animaux furent utilisés, mâles ou femelles peut importaient. Je fais parti des tests que visaient à améliorer l'adaptation et les réflexes humains. Un autre sujet, visait à améliorer la survie humaine, l'idée principale était de réduire la quantité de nourriture nécessaire à son organisme. Et pour cela, des hybrides serpents furent créés. Je me souviens bien, vous étiez parmi les tout derniers tests, mais comme les autres, aucun résultat fut concluant. Parmi ces tests, un hybride anaconda a vu le jour, et elle avait des yeux améthyste captivants, ainsi qu'une force extraordinaire. De ce fait, beaucoup d'enfants n'osaient pas l'approcher, et la solitude devint son quotidien. Jusqu'au jour où, après un chagrin d'amour de jeunesse, j'ai décidé de la faire sortir de l'enfer qui se préparait pour nous. Nous étions jeunes, mais loin d'être innocents après tout ce que nous avions déjà subit, et nous savions, pour certains d'entre nous, que les humains nous réservaient un sort pire que la mort, pour les plus forts et les plus humains.

C'est ainsi, que j'ai pris la décision, de ne pas la faire souffrir plus, si je pouvais au moins en sauver une... si au moins, l'une d'entre nous pouvait connaitre autre chose que ce qui nous attendaient, alors je devais essayer. Nous avons caché sa véritable force, et joué sur sa solitude pour que les humains ne sachent pas quoi en faire. Heureusement pour nous, elle a été vendue, car les femelles sont très appréciées des humains. J'ai appris qu'ils lui avaient fait subir différents traitements pour la rendre socialement vendable et je ne sais pas ce qu'elle devenus ensuite. Mais au moins, au moins elle n'est pas devenue une arme, elle n'a pas eu à faire couler le sang de quiconque. Avons-nous fait le bon choix ? Aucune idée mais c'est celui que nous avons fait. Pour nous, nous avions au moins sauvé l'une d'entre nous, la petite hybride aux yeux d'améthystes. Elle avait douze ans à cette époque.


Wow...
Kali, via cette histoire a pu rapidement... Faire le lien avec elle. Simplement, toute ces révélations, ses souvenirs déterrés, débridés... Lui donnait une migraine atroce. Elle en palissait un peu... Se rendre compte que le résultat de ce qu'on est dans la vie, n'est pas tout à fait une suite d’événement hasardeux... Et que là, présentement... Un élément de son passé, de son enfance est là, à ses cotés...

Un sauveur ?
Difficile pour Kali de le considérer ainsi... Entre tout ses meurtres, ces vérités... Et ses actes, passé, présent et à venir. La blonde, déglutit avant de reprendre.

_ Tu... ... Tout d'un coup... Je me dis qu'être à ta place... Ça doit pas être facile tout les jours. Surtout si tu portes ce secret tout seul... Et moi, qui était dans les parages... J'étais... Loin, si loin de cette vérité.

Déclarait-elle...
Plus calme, même si elle avait l'impression que son cerveau était passé au mixeur.

_ Je me sens... Bizarre tu sais... Je n'ai pas à te pardonner quoique ce soit, même si oui, ça fait un mal de chien, ça fais peur... Toute ces choses qu'on a volé, effacé de ma mémoire... Mais tu me l'as rendu en quelque sorte... Tu es... Une preuve importante de mon passé Esteban... J'ai donc, bien eu une vie avant mon asservissement et tu en es à l'origine.

Reprit-elle avec ses propres mots.
Elle voulait le rassurée, un minimum... Aucune colère à son égard.

_ Depuis la réunion hybride, tu sais que je suis cette hybride que tu as écarté ? C'est étrange quand on y pense... On vient du même endroit, si j'ai bien suivis et... On a prit des chemins différent et pourtant, on se retrouve à nouveau...


Quel... Hasard.

_ C'est dans nos gènes à croire... On est pas fait pour la domestication.

Plaisantait-elle.
La blonde, se massait les tempes.

_ Tu as d'autres révélations à me faire ? Je sais pas... Tu es mon père en réalité ? Les humains sont tellement... Joueur avec la génétique... Au point que ça pourrait en être dégoutant et contre l’éthique mais ça, ça fait un moment qu'ils s'en foutent.


Commentait-elle.
Ré-ajustant son kimono trempée sur ses épaules. Heureusement, l'eau du bassin était chaude sinon, ça aurait été une crise catastrophique... Kali, avait du mal à avaler toute ces informations, non pas qu'elle n'y croit pas, mais c'est ... Gros. Elle songeait déjà au nombre de cachet qu'elle allait devoir avaler pour au moins essayer de se reposer, ne serait-ce qu'une heure... Mais elle craignait une nuit emplit d'angoisse avec toutes ces vérités...

Et maintenant quoi ? Qu'attendait-il d'elle ? Après tout ça...
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 13:00
Comment dire, je me sens étrange dans cette situation, moi qui ai créé le rôle du menteur et du manipulateur voici plusieurs années déjà, je me retrouve à être celui qui se dévoile et qui devient presque transparent dans son histoire, seulement, je ne vois pas comment faire autrement, et il semble que cela commence à porter ses fruits. L'émotion et le choc passés, Kali se calme petit à petit et commence à réfléchir à cette histoire que je viens de lui raconter. Y croit elle réellement ? Ou bien est-ce que cela lui donne simplement une histoire potentielle à laquelle elle peut croire afin de combler ses souvenirs.

_ Tu... ... Tout d'un coup... Je me dis qu'être à ta place... Ça doit pas être facile tout les jours. Surtout si tu portes ce secret tout seul... Et moi, qui était dans les parages... J'étais... Loin, si loin de cette vérité.

Pas facile ? Comme tous les hybrides je dirais, ni plus ni moins, et je garde beaucoup de secrets sous le coude que je ne dévoile que quand cela est nécessaire. Mais je suis heureux que cela tourne ainsi, elle qui était si farouche envers moi et ce que je représente, voilà que les choses ont radicalement changé en l'espace de peu de temps.

Je ne plains pas, je suis ce que je suis, j'assume mes actes commes mes secrets, ceux passés, présents et à venir, seulement, il était nécessaire pour moi de te raconter ceci, car nous sommes issus de la même série d'expériences, je ne pouvais te laisser dans le noir après ce que nous t'avons fait

Je la regarde tranquillement maintenant que les choses se sont calmées, tout aurait put déraper, et finalement, tout ce finit plutôt bien pour le moment;

_ Je me sens... Bizarre tu sais... Je n'ai pas à te pardonner quoique ce soit, même si oui, ça fait un mal de chien, ça fais peur... Toute ces choses qu'on a volé, effacé de ma mémoire... Mais tu me l'as rendu en quelque sorte... Tu es... Une preuve importante de mon passé Esteban... J'ai donc, bien eu une vie avant mon asservissement et tu en es à l'origine.


Ai-je bien fait de te le rendre ? Je sais que je te devais au moins cela, seulement, maintenant que tu sais qui tu es, d'où tu viens et ce que nous sommes tous devenus, sommes nous réellement importants pour toi ? Suis-je réellement..... important ?

_ Depuis la réunion hybride, tu sais que je suis cette hybride que tu as écarté ? C'est étrange quand on y pense... On vient du même endroit, si j'ai bien suivis et... On a prit des chemins différent et pourtant, on se retrouve à nouveau...

_ C'est dans nos gènes à croire... On est pas fait pour la domestication.


Je souris à cette phrase.

D'un coté, je n'ai fais que ce que tu m'as demandé

"Survis ! Survis pour moi, et si un jour tu le peux, viens me retrouver, peut importe ce que je serais devenue, tu m'as promis que tu serais le seul que je pourrais serrer même si je ne me contrôle pas alors reviens pour moi"

Ce sont tes derniers mots avant que les scientifiques ne t'emmènent définitivement, j'étais le seul à être venus te voir partir


Je revois encore cette ultime scène, la voyant suivre ces..... humains, docilement, afin de pouvoir sortir de cet enfer.

_ Tu as d'autres révélations à me faire ? Je sais pas... Tu es mon père en réalité ? Les humains sont tellement... Joueur avec la génétique... Au point que ça pourrait en être dégouttant et contre l’éthique mais ça, ça fait un moment qu'ils s'en foutent.

Un sourire ce dessine sur mon visage, je la regarde, encore et toujours, voyant en elle la petite fille qui a bien grandie.

Ton père ? Ho non, nous sommes tous deux de simples expériences de laboratoire, la seule chose qui nous relie, c'est que nous faisions partis de la même expérience, du même projet. En revanche tu as raison, il y a bien eu un premier d'entre nous, et tu le connais plutôt bien d’ailleurs, le premier test, que les humain ont créer afin de voir si le projet pouvais être mené. C'est un humain avec des poils argents dans le dos, et il est plutôt virulent contre les humains également

Deviner de qui je parle ne devrait pas être difficile pour elle, mais cela fait tout de même trois hybrides issus du même projet qui se retrouvent à combattre leur créateurs, je commence à me demander si cela n'est pas dans nos gênes  effectivement.

Je me passe une serviette sur le coup, j'ai chaud et la situation ne m'a pas aidé à me détendre.

Désolé, mais il semble que je viens de ruiner les résultats de ton massage.....[/color][/color]
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 14:15

Un sourire...
Plus sincère se dessinait sur le visage de l'hybride mante religieuse. Esteban... Devait avoir un poids en moins sur la conscience, aussi petit soit-il... Finalement, découvrir des vérités, le concernant, ce n'était pas sans prix... Même si ce n'est pas ce qu'elle aurait imaginé.

_D'un coté, je n'ai fais que ce que tu m'as demandé

"Survis ! Survis pour moi, et si un jour tu le peux, viens me retrouver, peut importe ce que je serais devenue, tu m'as promis que tu serais le seul que je pourrais serrer même si je ne me contrôle pas alors reviens pour moi"

Ce sont tes derniers mots avant que les scientifiques ne t'emmènent définitivement, j'étais le seul à être venus te voir partir


A ces mots...
Le visage de Kali, si blanc, inexpressif s'empourprait, elle se moquait un peu d'elle même.

_ J'étais vraiment fleur bleu à l'époque...

Elle se raclait la gorge.

_ Tu es quelqu'un de parole, donc, contre toute attente. Tu tiens tes promesses. Je suis là.

L'atmosphère, était un peu plus détendu.
Esteban, ne quitte pas des yeux sa camarades retrouvés et elle non plus, ne se dérobe pas à son regard... re découvrant le petit garçon, et pour finir, l'homme qu'il est devenu.

_Ton père ? Ho non, nous sommes tous deux de simples expériences de laboratoire, la seule chose qui nous relie, c'est que nous faisions partis de la même expérience, du même projet. En revanche tu as raison, il y a bien eu un premier d'entre nous, et tu le connais plutôt bien d’ailleurs, le premier test, que les humain ont créer afin de voir si le projet pouvais être mené. C'est un humain avec des poils argents dans le dos, et il est plutôt virulent contre les humains également
_ Enjin...

Soufflait-elle.
Alors, tout les trois sont liés... Ça fais quand même beaucoup d'hybride du même laboratoire dans le même mouvement ! Kali, avait un peu plus de mal à croire à la coïncidence pour le coup. Esteban ajoute, sur un ton navré.

_Désolé, mais il semble que je viens de ruiner les résultats de ton massage.....
_ Vu tout ce que tu portes en toi... Pas étonnant.

Justifiait-elle.
Avant de se redresser et de tordre son kimono. Ses longs cheveux blonds encore trempée, touchait presque le sol. Kali, s'avançait vers un placard où elle sortie deux serviettes. Elle revint près d'Esteban et lui en donnait une autre, avant d'utiliser la sienne pour sécher ses épaules, son cou, sa nuque et ses cheveux.

_ Je suis dans un sale état...

Commentait-elle, sur elle même.
Que ça soit physique, à cause de son uniforme et de sa coiffure foutue, ainsi qu'une fatigue et migraine dans le fond de ses état d'âmes.

_ Le patron va se demander ce qu'on a fabriqué... Moi qui suit toujours impeccable...

Elle riait.
Y'a une première fois à tout. En tout cas, Kali reculait pour sortir de la glacière, une bouteille d'eau fraiche qu'elle dévissait pour boire quelques gorgées. En revenant près d'Esteban, elle lui tendit la bouteille d'eau qui est souvent apprécié à cause de l'humidité et de la chaleur étouffante.

_ Merci d'être venu le jour de mon départ en tout cas, même si je ne m'en souviens plus... Je suis sûre que ça m'a fait plaisir...

Reprit-elle.
Un peu mal à l'aise... Oublier le seul qui vient lui dire au revoir et qui la sort d'une galère pas possible. C'était à elle de s'excuser de son comportement passé, mais elle n'y arrivait pas, car Kali ne s'en souvenait pas, donc... Pas de culpabilité, pas trop en tout cas. Elle se pencha près d'Esteban pour prendre le masque. L'hybride serpent l'observait, avant de reporter son attention sur son propriétaire.

_ Et donc... Est-ce que mon retour dans ta vie met à mal tes petits plans ? Pour contrôler l'univers, qu'en sais-je....

Demandait-elle...
Un peu soucieuse quant à la suite des événements. Malgré tout, il n'était toujours pas question de se mêler de ses affaires. Du moins tant qu'elle n'y est pas mêlée. Kali s’interrogeait sur la suite de tout ça...
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 15:42
Je la vois, rougir légèrement à mes mots, elle semble gênée d'apprendre qu'elle m'a fait une telle demande enfant, cela peut paraître normal adulte, de trouver cette situation ridicule, de se dire que les enfants demandes parfois des choses étranges. Mais étions-nous réellement des enfants encore ? Avions nous seulement eut une enfance . Cette demande pouvait très bien être une sorte d'au revoir, non pas fleure bleu, mais une demande, un ordre, si je survis, alors tu devras faire de même. Malgré notre jeune âge, nous savions que nos chances de survie étaient faibles, que beaucoup d'entre nous mouraient rapidement, alors nous nous sommes raccroché à ce que nous pouvions.

Que vaut ma parole aujourd'hui ? Je t'ai raconter tout ceci c'est vraie, mais aurais tu été plus heureuse si j'avais garder le silence ? Il aurait été plus simple pour toi que je te laisse détester le Loyal masqué et sa toupe de cirque

Ensuite, ma petite énigme est vite résolue, Enjin, notre nouveaux chef, notre....."père", premier né parmi les humains hybrides, parmi notre.... projet. Cela fait maintenant trois survivants chez les révolutionnaires, sans compter ceux qui me servent au cirque. Nous sommes de nouveaux tous réunis, allié aujourd'hui, que seront nous demain ?

Je la regarde se relever, enlever un peu d'eau de son kimono, il faut dire qu'elle est..... très agréable à regarder, le petite fille de mes souvenirs est devenue une femme d'esprit et de corps.

Amusé:

C'est de ma faute, je suis le pire des clients de cet établissement il faut croire. Mettre une hôtesse dans cet état est intolérable, et ton patron va surement penser que nous nous sommes amusé dans l'eau tous les deux pour que tu sois trempé et fatigué ainsi

Je prend ensuite la bouteille gentiment proposée et boit une grande gorgée, toute ces émotions m'ont données soif, je deviens trop vieux pour autant de sentiments à la fois.

Pas besoin de me remercier ni de t'excuser, j'avais l'impression de t'avoir envoyé à l'abattoir à te laisser entre leurs mains, j'avais le choix entre te regarder te détruire avec nous, ou bien prier pour que ton sort sois le moins désagréable possible en tant qu'hybride docile, autrement dit, deux choix négatifs, mais avec ta force, ils t'auraient envoyé sur des missions plus dangereuses les unes que les autres, et à cette époque, je trouvais que tu avais assez souffert

_ Et donc... Est-ce que mon retour dans ta vie met à mal tes petits plans ? Pour contrôler l'univers, qu'en sais-je....


Je regarde à mon tour quelque seconde le masque avant de retrouver ses yeux améthystes en souriant.

A mal je ne pense pas, et je ne compte pas contrôler l'univers, j'ai des envies beaucoup plus simples que cela, en revanche, des changements me viennent à l'esprit.

Je me relève afin de prendre le masque, puis le tient devant mon visage, couvrant la moitié de ce dernier, un moitié masque et une moitié hybride.

Tu es l'une des seule à réellement savoir qui je suis, la seule à qui je montre ce visage par envie, la seule à qui je vais une dernière demande.

Je suis ce que je suis Kali, peut être ma vie va t elle changé grâce à toi, ou peut être pas, nous sommes plongé dans un abysse où nous n'en somme plus les victimes mais les chasseurs.

Alors toi qui sait ce qui se trouve derrière les mensonges, que dirait tu de tenter de les briser pour toi ? Si tu ne le veux pas, alors je te demanderais une chose, une fois que tout sera finis, je serais probablement devenus l'être le plus horrible à tes yeux, alors je te donnerais le droit de mettre un terme à la mascarade, définitivement


Ma demande est des plus sérieuses, j'aimerais qu'elle tente de changer les choses, elle en est probablement capable, de se mettre en travers de cette machine infernale qui court à sa propre perte, mais qui emportera tous sur son passage avant de disparaître. C'est peut-être un peu tôt après toutes ces révélations, mais sa question me pousse à lui demander ceci, qu'elle accepte de le faire ou non, le jeu est lancé depuis longtemps déjà, les règles sont posées, mais tout peut encore changer, rien n'est jamais totalement figé, et je viens peut-être enfin de retrouver un élément qui nous fera passer du coté positif de la balance de nos actions, peut-être même pourrait elle arrêter le chaos qui se prépare, avant que ce dernier ne mette cette île à feu et à sang.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 17:36

Oui...
Il aurait pu la laisser dans l'ignorance... Mais à voir, c'était au dessus de ses forces, Esteban avait besoin de rétablir la vérité, la sienne. Ça n'a pas été facile, mais le résultat est là, elle ne l'a pas jeté, elle ne l'a pas renié, ou tué... C'est qu'elle compte bien vivre avec cette part d'elle, mise trop longtemps de coté. Esteban, semblait culpabiliser sérieusement quant au sort qu'il lui a choisit à l'époque... Esteban... Qui regrette ? C'était impensable pour beaucoup de ses connaissances et si hier, on aurait dit à Kali, qu'elle réussirait à lui faire ôter son masque, sans menace et qu'il serait franc avec... Elle n'y aurait clairement pas cru. L'hybride masculin, pose son attention sur le masque.

_A mal je ne pense pas, et je ne compte pas contrôler l'univers, j'ai des envies beaucoup plus simples que cela, en revanche, des changements me viennent à l'esprit.


Oh ?
Kali, haussait un sourcil, croisant son regard d'émeraude. Il récupérait son masque, masquant la moitié de son visage avant de reprendre.

_Tu es l'une des seule à réellement savoir qui je suis, la seule à qui je montre ce visage par envie, la seule à qui je vais une dernière demande.

Je suis ce que je suis Kali, peut être ma vie va t elle changé grâce à toi, ou peut être pas, nous sommes plongé dans un abysse où nous n'en somme plus les victimes mais les chasseurs.

Alors toi qui sait ce qui se trouve derrière les mensonges, que dirait tu de tenter de les briser pour toi ? Si tu ne le veux pas, alors je te demanderais une chose, une fois que tout sera finis, je serais probablement devenus l'être le plus horrible à tes yeux, alors je te donnerais le droit de mettre un terme à la mascarade, définitivement


Kali eu un hoquet de surprise.
Il lui demande... Vraiment ça ? Ça... Ça n'a pas de sens ! Elle recule de quelques pas.

_ P-pourquoi ? Peut-être que moi aussi je pourrais te trouver une autre alternative plutôt... Que ça. Sais-tu seulement quel sentiment ça fait d'ôter la vie par une étreinte ?? C'est si... Moche... Cruel...


Expliquait-elle dans un premier temps. Choquée.

_ Sentir ton corps qui lutte contre le mien, ton souffle, les battements de ton cœur... Irrégulier et pour finir, la lueur dans ton regard qui s'éteint, tu sombres, peu à peu...


Elle passait une main dans une de ses mèches blondes.
Si Esteban pense et propose ce sort, c'est qu'il a déjà réfléchit à beaucoup de chose, sans aucun doute.

_ Tu me sauves et tu me demandes de te tuer... Si ça dérape... Et comment je le saurais ? Je veux dire... Ni toi, ni moi ne voulons être asservit à nouveau... Mais, là, ce que tu demandes est si radical et c'est une responsabilité.

Dans un sens, elle comprenait son souhait.

_ Écoute je... Je le ferais, si toi aussi, tu le fais... Pour moi. Pas question que je sois la seule bourreau... Du moment que c'est rapide, net... Je m'en contenterais.

Parlez de ça...
Un frisson la parcourait, de dégoût, elle relevait son visage vers lui.

_ Je t'aiderais aussi... Tu peux me faire confiance... Mais tant qu'on aura pas tout tenter, pas question de mettre ce genre de plan en évidence.

Finissait-elle par accepter.
Ce marché était des plus bizarre... Qui sait quel genre de magouille Esteban faisait pour qu'il considère cette fin, en option. Elle attendit de voir, si ses conditions lui allait... Elle serait intraitable.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 19:06
Ma demande est des plus étrange, et sa réaction des plus naturelle. Demander à quelqu'un de vous tuer est une chose que l'on ne demande pas à la légère. Seulement, si les choses continuent ainsi, à la fin, nous serons devenus des êtres que hybrides et humains détesteront tout autant l'un que l'autre. Beaucoup de choses auront changé, mais notre présence ne sera que nuisible par la suite. Alors après.... après avoir fait ce que nous préparons, je voudrais que ce soit des hybrides comme elle, forts et de valeurs, qui s'occupent de la reconstruction du futur. Je ne me prend pas pour un héro, je ne suis pas une âme torturée qui demandé à être sauvée, je serais le feu qui changera la face de cette île, mais il faut bien que le feu soit éteint un jour ou l'autre.

_ P-pourquoi ? Peut-être que moi aussi je pourrais te trouver une autre alternative plutôt... Que ça. Sais-tu seulement quel sentiment ça fait d'ôter la vie par une étreinte ?? C'est si... Moche... Cruel...

Sentir ton corps qui lutte contre le mien, ton souffle, les battements de ton cœur... Irrégulier et pour finir, la lueur dans ton regard qui s'éteint, tu sombres, peu à peu...


Je repose mon masque à terre, gardant mon sourire.

Je ne demande pas par étreinte, le choix du "comment" t'appartiendra, seulement, je serais probablement devenus un feu qui ne peu plus s'éteindre lui même, alors je prend mes précautions tant que j'en ai encore le temps.

Je sent la nervosité grandir en elle, la conversation viens de prendre un nouveau tournant, après la séquence émotions, voici qu'une nouvelle page de l'histoire se met en place.

_ Tu me sauves et tu me demandes de te tuer... Si ça dérape... Et comment je le saurais ? Je veux dire... Ni toi, ni moi ne voulons être asservit à nouveau... Mais, là, ce que tu demandes est si radical et c'est une responsabilité.

Je passe une mains dans mes cheveux.

Je ne parle pas si ce que nous allons faire dérape, dans ce cas, les humains ou les rabatteurs auront probablement fait leur travail, et dans le meilleur des cas, je me retrouverais chez un dresseur à qui je souhaite bon courage pour venir à bout de nous.

Ce dont je veux te parler, c'est..... de ce qui se prépare, hors cadre de la révolution, ce qui va probablement régler beaucoup de choses, ^mais qui ira à l'encontre de toute vos valeurs, de tout vos principes, je t'ai offert ton passé, car je le peux encore, car les événements me le permettent, mais dans un jours, un mois ou bien un an, quand les choses seront en place, j'aimerais que ce soit celle à qui nous avons évitez de devenir une arme qui fasse taire les armes....


J'ai beaucoup réfléchit, à beaucoup de choses, à de ce que nous pourrions devenir, à de ce que nous pourrions faire de ce monde, de cette île, de la place que nous y avons, et pour le moment, une seule voie nous est permise, nous allons faire ce pour quoi nous avons été créé, ce pour quoi nous avons obéit, mais les cibles seront différents, nous allons mettre en place notre ultime jeux dans lequel chacun sera une pièce de l'échiquier.

_ Écoute je... Je le ferais, si toi aussi, tu le fais... Pour moi. Pas question que je sois la seule bourreau... Du moment que c'est rapide, net... Je m'en contenterais.

_ Je t'aiderais aussi... Tu peux me faire confiance... Mais tant qu'on aura pas tout tenter, pas question de mettre ce genre de plan en évidence.


Je souris, comme si parler de cela ne me faisais rien, à dire vraie, c'est probablement le cas, donner la mort autant de fois et danser avec elle plus de fois que je ne peux me souvenir, alors je peux en parler comme parler du temps qu'il fait.

En ultime solution oui, mais l'avenir est remplis d'aléatoire, je me demande si la petite fille que j'ai retrouvé, saura faire taire les armes, avant que ces dernières ne se mettent à tirer.

Je te promet également de ne jamais te laisser prendre par des humains à nouveaux, j'en ai les moyens aujourd'hui. Mais avant cela, avant de penser à tous ce qui pourrait nous arriver, je suis.... heureux, de t'avoir retrouvé Kali, heureux que tu ai survécu à tous ceci, car le petit garçon a put tenir sa promesse.


Beaucoup de choses se sont passées, et beaucoup se passeront encore, bonnes ou mauvaises, je suis paré à toute les éventualités, mais pour le moment, j'ai simplement envie de profiter du moment présent.
Messages : 455
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 23:31
Oh...
Kali apprenait qu'au moins, dans leurs contrats, elle avait le choix des armes dans le cas où elle devrait tuer son seul compagnon d'enfance.. Ah bha dit comme ça, avec cette précision, c'est bien plus vivable au moins, facile à supporter... Comme si ! En tout cas... Esteban était clairement inquiet pour son avenir et ce qu'il se préparait dans la ville, mais sans jamais dévoiler. Tout était flou et complexe, à l'entendre du moins et surtout... Sombre.

_En ultime solution oui, mais l'avenir est remplis d'aléatoire, je me demande si la petite fille que j'ai retrouvé, saura faire taire les armes, avant que ces dernières ne se mettent à tirer.

Je te promet également de ne jamais te laisser prendre par des humains à nouveaux, j'en ai les moyens aujourd'hui. Mais avant cela, avant de penser à tous ce qui pourrait nous arriver, je suis.... heureux, de t'avoir retrouvé Kali, heureux que tu ai survécu à tous ceci, car le petit garçon a put tenir sa promesse.


Oh...
Kali, l'avait écouté tout en essayant de refaire son chignon, mais sans succès... Il l'avait touché par ses derniers mots et relevant son visage vers lui, elle lui sourit doucement.

_ Je regrette vraiment de ne pas avoir... Plus de souvenir de toi et moi. Je suis contente de t'avoir retrouvé aussi, même si ça me fais étrange de te dire ça, car je n'ai même pas la sensation de t'avoir perdu à un moment où un autre.

Avouait-elle, un peu mal à l'aise.
La nuit était tombé sur les bassins de Togi. On frappait alors à la porte et c'est une employée qui indiquait, sans oser ouvrir, de peur de déranger ou de tomber au mauvais moment.

_ Kaliste ? On ferme dans trente minutes. Bonne soirée.

Prévenait sa collègue par de là la porte verrouillé.
Le temps était passé bien vite... Pour une visite qui fut au départ, des plus désagréable, elle avait prit une tout autre saveur. La blonde, reportait son attention sur son client, ancien camarade... Collègue... Il était beaucoup de chose en fin de compte, pour un hybride masqué la plupart du temps.

_ Notre session se termine Monsieur Loyale... Le temps est passé bien vite à vos cotés.


Au point...
Qu'elle hésiterait presque à le laisser partir. Comme si il emporterait avec lui, ces précieux souvenir et les moments passé avec lui. Kali, fouillait dans sa poche, sortant la clé de la porte.

_ Je te raccompagne au vestiaire et je fermerais ici...


Expliquait-elle.
Cependant... Une question lui brûlait les lèvres... Qu'est-ce qui peut bien se passer, se préparer en dehors de la révolution ? Pour qu'il en soit si... Anxieux ? Il semble également mettre beaucoup d'espoir sur elle... Une pression qu'elle ne comprend pas, puisqu'elle ne sait pas à quoi s'attendre... Donc comment se préparer ? En tout cas, il pouvait compter sur elle, sans nulle doute, car une partie du voile mystérieux l'entourant, c'était dissipé, pour faire place à quelque chose, un lien inattendu.
Messages : 126
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 26
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Estelle W. / Meiko
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-