Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Les ruines, le géant et le chien [PV: Zachary]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 3 Aoû - 1:04
Une mission qui ne se passa pas très bien fit intervenir les agents de terrain et les enquêteurs dans un même lieu : les ruines. Bien sûr, Rex était de la partie. N'ayant jamais côtoyé des agents de terrain humain, il ne voulait pas y aller, mais il était obligé tout comme les autres.

Sur place, plusieurs indices furent récupérés ainsi que plusieurs scénarios et interprétations. Comme à son habitude, l'hybride observa et écouta tout ce qu'il pouvait ce dire. Il avait pour habitude de parler que quand quelqu'un disait quelque chose qui était totalement à l'opposé de la logique de l'enquête ou bien qu'il eût trouvé quelque chose d'intéressant voir avait découvert ce qu'il s'était passé et les endroits où ils pouvaient retrouver les coupables. Seul dans son coin à éplucher les papiers discrètement et observer minutieusement les pièces à conviction pendant que ses collègues parlaient de choses improbables sur le déroulement de l'attaque.

Il regarda un magnifique indice qui faisait tilte dans sa tête, mais pas un indice que les autres avaient trouvé, non. Une trace de pas sur une pierre provenant des ruines aux alentours… Ils n'étaient pas venus pieds à terre, mais avaient escaladés les ruines pour faire le moins de bruit possible en faisant attention à chacun de leurs pas. Fort de cette découverte, il en fit part très timidement à ses collègues. C'est alors que l'un deux eut la meilleure idée du siècle.

-Eh bien, comme c'est toi qui as découvert ça, tu vas aller prévenir les agents de terrain de tout ce qu'on a découvert, ok ?

Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire après ça ? Il était obligé d'être d'accord. Il écouta attentivement tout ce qui avait été découvert. Une fois cela fait, il observa de loin les rabatteurs avant de trouver quelqu'un qui semblait être parfait et très peu imposant. Sauf qu'on lui pointa du doigt quelqu'un en particulier. Ah… Ahaha ! C'était un tout autre gabarit. Un géant se présentait devant lui avec un masque qui lui faisait énormément peur. De plus, son style vestimentaire n'arrangeait rien. Il prit son courage à deux mains et avança vers lui pendant que les autres derrière s'amusaient à se moquer. Toujours comme ça…

Une fois devant l'humain, la queue entre les jambes et la tête baissée, il toussota un peu avant de rester silencieux pendant plus d'une minute interminable.

-M-Monsieur Jefferson… J-J-Je viens vous informez des… Des éléments de… l'enquête ?...

Il n'était plus du tout sûr de ce qu'il faisait, il était complètement tétanisé. Malgré les entraînements de Kai Di, il n'arrivait jamais à parler aux humains, il était trop perturbé face à eux et surtout qu'il en avait une peur bleue et encore plus sur ceux qui étaient aussi imposants que l'homme devant lui.
Messages : 80
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 21
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rick Duval / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 10 Sep - 17:38
Spoiler:
 


Franchement. Quelle bande de vermine. Ces révolutionnaires… Ils ne savaient que semer la zizanie et foutre le bordel. Tout détruire sur leur passage, et pour quoi, exactement ? Ils avaient tous un but précis, mais d’autres, eux, aimaient faire d’autres choses de leur côté. Pour aujourd’hui, Zachary devait coopérer avec les enquêteurs. Ce n’était pas pour lui déplaire, au contraire, mais bon. À vrai dire, il aurait préféré rester chez lui l’air de rien, mais cela semblait assez grave, alors il préféra s’atteler à la tâche d’y aller.

Il était venu seul, mais avait très vite rejoint ses coéquipiers. Il y eut une bataille ici, et elle fut plus que terrible. Et il était là, comme un con, à attendre qu’on lui demande de faire quelque chose. De son côté, il cherchait quelques indices, même si ce n’était pas du tout son domaine. En vrai, il ne voyait rien. Mais bon sang, qu’est-ce qu’il s’emmerdait, comme s’il était inutile. Il restait tout de même à l’écoute sous son accoutrement, décelant des petits bruits ici et là ; rien de bien alarmant en soi, ces bruits provenaient sûrement d’animaux qui erraient aux alentours. Mais certains étaient plus que suspects, et Zachary ne pouvait pas rester insensible à ce genre de choses. Il s’était mis au travers d’un groupe de collègues, discutant avec eux. Ils attendaient eux aussi qu’ils servent à quelque chose, bien que certains s’étaient alliés avec les enquêteurs pour faire avancer le schmilblick.

Puis Zachary ne tarda pas à s’isoler une nouvelle fois. Il avait besoin d’air, mine de rien, passer sa vie sous un masque n’est pas forcément bénéfique. Mais il se préférait bien mieux ainsi qu’à découvert, et il avait de nombreuses raisons pour se cacher. Mais qu’importe. Il observait les alentours, sans bouger, les sourcils froncés. Parfois, sa main alla toucher son masque digne des costumes d’Halloween, hésitant à l’enlever. Mais il ne le fit pas, comme s’il n’y arrivait tout simplement pas. Un long soupir s’échappa de ses lèvres. Il tourna ensuite la tête lorsqu’il entendit une voix faible lui parler. Au début, il s’attendait à quelqu’un de son gabarit, et il dut baisser légèrement la tête pour pouvoir voir qui était venu le voir. Apparemment, ils avaient découvert quelque chose. Enfin ! C’était peut-être le moment d’être utile.

« Oui bien sûr. Dites-moi tous les détails. Avez-vous retrouvé des révolutionnaires ? »

Évidemment, il savait qu’ils s’étaient tous fait la malle, mais il avait un mauvais pressentiment. L’homme se redressa ensuite, attendant une réponse, observant ces ruines, l’air peu serein. Il faisait son possible pour être un minimum sociable, accueillant, même s’il n’avait pas du tout la gueule pour avoir l’air d’être le rabatteur sympa. De toute façon, il ne voulait pas l’être, alors c’était réglé.

Soudainement, un craquement de branche se fit entendre. Zachary se retourna immédiatement vers la source du bruit sans vraiment montrer de peur. Il était sur les nerfs, certes, mais ce mauvais pressentiment lui bouffait toutes ses pensées. Un rien l’interpellait, il craignait une seconde attaque, même si c’était peu probable qu’il se passe quelque chose du genre.

« Viens ici, on va en parler ailleurs… »

Ce qu’il voulait ? Se rapprocher du groupe, au cas où. Ils étaient maintenant assez proches, mais toujours un peu isolés.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 16 Sep - 21:45
Il n'avait pas vraiment regardé de plus près le rabatteur, il avait simplement vu sa grande taille. Mais, il fut encore plus tétanisé en le voyant de face… Il était plus gigantesque qu'il ne le pensait. Queue entre les jambes, il était légèrement rassuré de voir qu'il n'avait pas l'air si méchant que ça. Cependant, il baissa la tête en jouant avec ses doigts ce qui montrait son grand stress. Il avait les larmes aux yeux, mais vraiment. Comme quand il était rentré dans la salle de repos après son entraînement et que tous les regards étaient posés sur lui. Mais il ressentait la même chose parce qu'il était terriblement intimidé par cet homme. Et par tous les sentiments qu'il ressentait, il ne réussissait pas à aligné une seule phrase tellement sa voix tremblait.

-N-N-N-Non, m-m-m-m-ais…

Il souffla un bon coup et se disait intérieurement que c'était le travail et il devait être exemplaire. Ses collègues, au loin, étaient sûrement en train de se moquer de lui… Il voulut parler quand il entendit un claquement de branches. Il sursauta et alla se mettre derrière le nommer M.Jefferson, instinctivement. Pour un chien, il n'était pas du tout courageux. Il tremblait comme une feuille et avait envie de prendre ses jambes à son cou. Une fois qu'il avait remarqué son geste de lâcheté, il se mit à rougir de honte en s'éloignant de l'humain. Quel idiot… Il fut soulagé de l'entendre dire qu'ils aillaient parler ailleurs et surtout quand ils se rapprochaient du groupe.

Comme il s'en doutait, ses compagnons se foutaient royalement de lui. S'il avait eu des oreilles typiques de chien, elles auraient été totalement baissées par la honte. Il n'était ni aimé ni détesté des enquêteurs, il était juste… La bonne poire. Enfin passons. Une fois que l'agent de terrain s'arrêta, Rex se mit à parler comme il pouvait en essayant de contrôler son bégayement nerveux.

-O-on a retrouvé des traces s-sur les pierres… O-on suppose qu'ils sont venus en marchant sur les ruines… E-et vu la disposition des pas… Ils sont tous partis…
-On va analyser les empreintes au laboratoire. Zachary, fais comme bon te semble, mais les enquêteurs partent sauf Rex et un de nos autres camarades. On a aussi autorisé les agents de terrains à partir. Tous partent, alors à toi de voir si tu veux rester pour assurer la sécurité du lieu pendant que les deux cherchent d'autres indices.

Une femme voyant le chien beaucoup trop lent, c'était elle qui s'était exprimée avant de repartir avec son groupe. Bien sûr dans sa voix, c'était plutôt un ‘'ordre'' pour l'agent de terrain. D'ailleurs, c'était elle qui avait appelé les rabatteurs, elle devait être haut gradée... Enfin bref. Pourquoi devait-il rester ici ?! C'était… Horrible… Elle devait savoir qu'il avait une peur bleue de cet endroit, alors pourquoi ? Il soupira intérieurement et découvrir qui était avec lui… Oh non… Celui qui s'amusait à se moquer de lui à longueur de journée. Il espérait vraiment que le nommé Zachary allait rester… Il ne voulait pas rester seul ici avec cet… Idiot. Il regarda l'homme, la queue toujours entre les jambes avant de s'éloigner.

-D-Désolé…

Il s'excusait de l'obliger à rester alors que s'il avait suivi une très bonne formation au combat et s'il arrivait se battre, il aurait pu se défendre seul. Mais c'était le contraire… Il ne savait que fuir et fuir… Il soupira intérieurement et se mit à chercher un peu partout en reniflant les alentours. Il avait l'impression qu'une autre odeur était là et qu'on les observait… Mais avec son collègue qui s'amusait à le rabaisser et l'empêcher de travailler, il n'arrivait pas du tout à se concentrer. Il n'osait rien dire par peur de recevoir un coup… Oui, c'était le seul humain des enquêteurs qui agissent aussi mal avec lui, mais pas peur de représailles, Rex ne disait rien.
Messages : 80
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 21
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rick Duval / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 19 Sep - 17:57

Zachary semblait rester insensible à la réaction du pauvre hybride enquêteur. Cela se voyait qu’il n’était pas à l’aise à devoir lui parler, et lui savait pertinemment qu’il pouvait intimider, mais qu’est-ce qu’il s’en fichait, il était bien le seul qu’il terrifiait comme ça. Le fait de le voir aller se réfugier derrière lui le fit hausser simplement les sourcils, chose que personne n’a pu voir à cause de son masque devant le visage. Il roula ensuite les yeux, ne comprenant pas vraiment la réaction de l’hybride. S’il était un rabatteur, il se devait d’être fort, d’être sûr de lui, et là, l’humain se retrouvait avec une boule de poils apeurée d’un craquement de branches derrière lui.

Zachary regardait la femme parler à la place de l’autre car il était bien trop mal à l’aise. Intérieurement, il trouvait cela assez marrant, mais de l’autre côté, il se demandait pourquoi personne ne lui avait remonté les bretelles pour lui donner un minimum d’assurance, parce que là, c’était assez flagrant, voire même un peu agaçant. Mais l’agent de terrain était quelqu’un d’assez irritable, alors ce sentiment d’avoir un clown devant lui était peut-être seulement une impression. Si ça se trouve, il était un tout autre homme dans d’autres circonstances, mais ça, il n’en savait rien, et il ne voulait probablement pas le savoir.

« Très bien. Je reste ici. La moindre anomalie sera rapportée. »

Zachary se tourna ensuite vers l’hybride pour le regarder. Son regard, presque invisible sous ce masque terrible, le fixait d’une manière menaçante. Qu’il le veuille ou non, il allait devoir assister deux enquêteurs, et il était tout à fait volontaire. Personne n’aurait voulu de ce boulot ingrat comme ils avaient l’habitude de le dire, mais pour lui, cela ne le dérangeait pas du tout. Et il observa également la personne qui était restée à leurs côtés, une personne au physique typique, sans importance, mais qui avait l’air de faire beaucoup réagir le pauvre hybride. Il alla lui tapoter instinctivement le haut de la tête sans même avoir conscience de son geste. Ses gants griffus tentaient de replacer les quelques mèches rebelles, avant de se retirer. Alors, qui d’entre eux était le pire : Zachary ou l’autre ?

« Je vous laisse faire vos trucs d’enquêteurs. Je suis à côté. »

Puis il s’éloigna un instant pour aller se focaliser sur un endroit, là où il crut apercevoir quelqu’un. Bien évidemment, il n’y avait personne et cela le mettait vraiment hors de lui. Cela ne se voyait pas, mais il était rouge de colère, il avait une forte envie de gueuler, de foutre le bordel, mais préféra ravaler sa rage un instant. Parfois, il observait les deux enquêteurs sans vraiment savoir ce qu’ils étaient en train de faire ; il avait l’impression qu’ils se tournaient les pouces justement. Ceci dit, lui non plus ne faisait pas grand-chose. Ils étaient coincés à cet endroit, des ruines qui a dû abriter une bataille. Mais… Et si elle n’était pas finie ?

Un autre craquement se fit entendre avant que quelques débris ne retombent du sommet des ruines. C’était sûrement la nature qui faisait son travail, mais pour Zachary, cela n’avait rien de naturel. Il prit une grande inspiration avant de revenir vers les deux autres, prêt à intervenir. Il était à l’affût et avait l’impression qu’il n’était pas le seul à avoir ressenti quelque chose.

« Hé… Truc. Rex, c’est bien ça ? Tu devrais immédiatement m’informer d’un quelconque problème. Tu es un hybride, tu dois avoir de meilleurs sens. Tu n’as rien trouvé ? »

Il trouvait cela bien suspect. Il voulait le forcer à se sortir les doigts du cul… enfin plutôt à parler, dans l’espoir que cela ne le terrifie pas plus que cela. Il n’arrivait pas vraiment à comprendre pourquoi il bégayait autant, pourquoi il était comme ça. C’était donc difficile pour lui de s’adresser autrement à quelqu’un comme lui.

Des bruits s’intensifièrent un peu plus, ce qui eut pour effet de provoquer une certaine panique, commençant par Zachary qui s’était redressé et surtout qui se mit à observer le sommet des ruines. Il était persuadé d’avoir vu quelque chose ou plutôt quelqu’un là-haut. Il attrapa les deux énergumènes pour les emmener un peu plus loin. Et, quelques secondes plus tard, un débris assez lourd tomba au sol, comme si on l’avait poussé ou balancé ici.

« Et merde. Il a attendu qu’on soit moins nombreux. »

Peut-être que ce n’était rien d’autre qu’un éboulement, mais Zachary ne voulait pas y croire une seule seconde. Il était prêt à défendre, à intervenir. Derrière ce masque, il souriait, un rictus entre la satisfaction et la frustration. Pourquoi cela ne pouvait pas se passer sans encombre ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 19 Sep - 21:55
Tous étaient blasés de Rex, malgré des rendez-vous chez des psychologues ou même avec Kai Di qui était sa coach en quelques sortes, il n'arrivait pas à parler correctement avec les autres. Mais personne ne pouvait lui en vouloir d'un côté, les blessures du passé ont du mal à guérir et surtout les siennes qui sont encore profondes et récentes. Il n'était pas si peureux que ça réellement… Enfin… Si, avec les humains si.

En sentant le regard du rabatteur sur lui, Rex sentit un frisson lui parcourir tout le corps. Il était terrifié par ce masque… Il ne lui permettait pas de voir les expressions de l'homme en face de lui et cela le faisait totalement paniquer. Après s'être excusé de devoir lui faire subir le fait de rester, il fut surpris du tapotement sur la tête. Qu'est-ce qu'il faisait ?... Le chien ne comprenait pas du tout ce qu'il se passait et il ne voulait pas comprendre actuellement… Il était juste terrifié par les deux hommes à côté de lui quoi qu'avec ce geste M.Jefferson l'était moins.

-D-D'accord…

L'enquêteur n'arrivait pas à se concentrer avec l'autre débile qui ne faisait pas son travail et qui s'amusait à l'embêter. Il aurait voulu lui dire de se casser ou de le pousser, mais il n'y arrivait pas. Il décida alors de se mettre en mode « ignorance », se laissant insulter et recevoir de petits coups de pied dans mollets. Ça ne lui faisait plus rien maintenant.

Il reniflait et reniflait les alentours… Quelque chose n'allait pas, mais alors pas du tout. Il entendit quelques débris retomber au sommet de ruines, ce n'était pas normal. Autant de pierre, même petites, ne pouvaient pas tomber d'un coup. Le chien redressa la tête avant de regard d'où tombaient les débris pour renifler… L'auteur de la poussière se mélangeait à une autre qu'il n'arrivait pas à identifier… Pour une fois, il ne sursauta pas en entendant la voix de Zachary qui était revenu parmi les enquêteurs.

-Oui, Rex. La poussière se mélangea avec une autre odeur, mais je n'arrive pas à distinguer laquelle et les débris qui sont tombés, ce n'est pas normal.

Pour la première fois, une assurance se trouvait dans sa voix et un sérieux exemplaire, pas comme l'autre abruti à côté qui allait sûrement faire sur lui si un révolutionnaire était encore là. Quand il était à fond dans le travail, le berger blanc suisse était très sérieux et il oubliait toute timidité, il avait même fini par pousser l'autre idiot pour s'approcher un peu plus des bruits qui s'intensifièrent. Encore un peu de temps… Juste un peu… Il était à deux doigts de trouver l'odeur et la position exacte de la chose. Mais il fut pris par l'agent de terrain pour être emmené plus loin avant de voir un tas de débris lourd tomber au sol où Rex aurait dû être sous actuellement.

-J'ai trouvé.

L'autre enquêteur se pissait dessus littéralement en s'écartant. Un hybride mal, sûrement un félin très agile qui se baladait sur les ruines. Il était blessé, Rex avait senti l'odeur du sang. Ça n'allait pas être difficile de l'attraper. Cependant, il ne savait pas comment dire avec des mots simples où le révolutionnaire se trouvait. Mais il eut une idée…

-Faites un maximum de bruit, je ne saurais pas dire sa position alors laissé moi y aller.

Le collègue du chien fit sans hésiter du bruit pendant que celui-ci se propageait dans les ruines. Le blanc partit rapidement, sa rapidité qu'il avait entraînée depuis, s'était beaucoup amélioré et il courait plus vite. Il monta sur les ruines agilement et avec souplesse sans faire un bruit. Il était quelqu'un de discret au quotidien alors ne pas faire de bruit était sa spécialité. Une fois qu'il fut arrivé en haut, il repéra l'hybride en question. Il avait fait une parfaite description de l'animal sauf… Sa musculature. Le rabatteur devint pâle comme un linge en voyant cet hybride croisé avec un lion qui n'avait rien de commode. D'ailleurs, celui-ci le vit et il n'avait pas attendu pour le prendre en otage.

-J'vais tuer votre clebs ! Casser vous et j'lui laisse la vie !

Au bord de la ruine qui n'était pas très haute en soi le chien avait la peur de sa vie. La queue entre les jambes, il gigotait comme une sourit attrapé dans un piège… Mais il évaluait les dégâts que pourrait causer une chute de cette hauteur… Une jambe ou un bras cassé s'il tombait bien… Malheureusement s'il tombait sur la nuque il mourrait. Autant tenter le tout pour le tout. Avec sa souplesse, il attrapa le cou de l'hybride avec ses jambes avant de le faire basculer par-dessus les ruines. Tous deux tombèrent dans un énorme fracas et on entendit une seule plainte, la plainte de la seule personne consciente : Rex.

-A-A-A-A-A-Aie !!!

L'hybride était tombé sur le bras, mais sa tête avait touché le sol après pour l'assommer simplement. Son bras était totalement cassé ainsi que peut-être sa jambe droite… Quant à Rex… Le révolutionnaire lui avait permis de ralentir sa chute, mais son bras était déboîté ainsi que casser. Les larmes aux yeux devant son muscle totalement en moue et terriblement douloureux, il suffoquait n'arrivant pas à calmer sa panique totale. C'était son instinct animal qui l'avait fait agir ainsi depuis le début : aller attraper le révolutionnaire et sauter dans le vide… Mais il n'avait pas pris en compte les blessures qu'il allait avoir… L'autre enquêteur c'était évanouit sans perdre de temps.
Messages : 80
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 21
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rick Duval / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 23 Sep - 19:09

Zachary s’attendait un peu à ce qu’il se passe ce genre de choses. La chute de cet objet assez lourd, vraiment ? C’était si… prévisible. Impossible à ne pas esquiver, mais peut-être que la personne qui se trouvait au sommet de ses ruines ne voulait que les faire fuir pour ensuite pouvoir continuer à squatter comme cela l’entendait ? Il n’empêche que révolutionnaire ou pas, un hybride en fuite se devait d’être retourné au centre de dressage pour pouvoir être adoptable. Dans tous les cas, s’ils parvenaient à choper cet hybride, c’était quelque chose de bien, mais un révolutionnaire serait beaucoup mieux, une belle prise et surtout de quoi venir intimider ces vermines.

« Rien n’est normal ici depuis notre arrivée. »

Le géant resta concentré malgré que l’autre, celui qui embêtait Rex, continuait à faire son petit baratin. Il voulait qu’on le remarque et surtout embêter l’hybride qui, étrangement, venait de gagner de l’assurance à un point que Zachary en était même étonné. Lui qui était si timide tout à l’heure ne resta pas là la queue entre les jambes. Il laissa tout de même l’enquêteur faire son travail, reniflant l’air pour trouver qui cela pouvait être. Évidemment, Zachary était sûr qu’il avait vu juste, que c’était un hybride ; pourquoi un humain se ferait chier à rester ici ?

Quand le chien leur avait dit de faire du bruit, le grand homme n’hésita pas. Bien sûr, l’autre faisait un boucan bien pire que lui, mais au moins, cela allait pouvoir brouiller les pistes et surtout perturber l’hybride qui se cachait en haut de ces ruines. Curieux, Zachary ne pouvait s’empêcher de relever la tête pour voir s’il se passait quelque chose là-haut. Malheureusement, rien pour le moment. Mais, très vite, un autre boucan se fit entendre, et c’étaient les deux hybrides qui se battaient pour savoir qui serait le plus fort.

En voyant Rex pris en otage, Zachary fronça les sourcils. Il était prêt à se jeter dans le champ de bataille pour escalader le bâtiment délabré, mais cela n’allait pas être nécessaire. Il ne fallait quand même pas que Rex soit kidnappé, ou pire, tué. Alors il resta calme, cherchant un moyen de négocier. Heureusement pour eux, cela n’allait pas finir en négociations. L’hybride avait pris une décision qui allait le sauver et permettre aux rabatteurs de gagner un tout petit peu de terrain, même si ce n’était probablement rien. Il s’était débattu comme un héros, et en voyant la scène, Zachary ne put que rester impuissant. Il était là, à courir comme un con dans l’espoir de les rattraper, mais ils chutèrent beaucoup trop vite.

L’agent de terrain avait laissé l’autre en plan, allant tout de suite s’occuper de leurs cas. Il écarta la menace qui était inconsciente et se pencha immédiatement vers Rex, n’osant toucher son bras qui était clairement dans un mauvais état. Il fit tout de même le minimum pour que Rex souffre un peu moins, dans l’espoir que cela le soigne un minimum. Il n’était pas un médecin, mais qu’importe, cela put au moins soulager une certaine douleur.

« Tu es complètement fou. »

Étrangement, Zachary restait calme, bien qu’intérieurement son feu brûlait de plus belle. Qu’il aurait aimé pouvoir casser la gueule à cet hybride au sol, ce révolutionnaire. Il fallait tout de même rappeler quelques personnes, car un homme tout seul ne pouvait en soulever trois. Cela faisait deux blessés et un… évanoui, rien de bien grave pour lui.

« Les autres reviendront. Tu as fait un beau travail mais… Tu aurais pu attendre qu’on fasse quelque chose. Au moins, on en a chopé un, c’est déjà bien. »

Zachary ne savait pas du tout féliciter. Il se redressa avant de contacter des rabatteurs afin qu’ils viennent en renfort. L’hybride était sûrement seul, mais il voulait s’assurer de la chose. Il alla mettre les deux autres rabatteurs en sécurité avant de faire son possible pour neutraliser l’autre hybride ; et s’il se réveillait avant que les autres soient revenus ? Zachary, malgré sa grande force, n’était peut-être pas gagnant dans un terrain pareil, qui profitait aux hybrides. D’un œil attentif, il surveillait les alentours, tous sens en alerte. Il n’allait laisser personne les approcher.

Puis il revint vers Rex, s’abaissant à son niveau, regardant l’état de tous ses membres. Il était blessé un peu partout, même si certaines blessures étaient superficielles, il était assez amoché. C’était vraiment pas beau à voir, mais il fallait qu’il soit patient.

« Est-ce que tu sens une autre odeur ? »

Bon, il n’était peut-être pas dans l’état de continuer à travailler, mais s’il pouvait user de son flair encore un peu, ce serait parfait. Les renforts n’allaient plus tarder, mais cela commençait à faire long. Les ruines semblaient prêtes à s’écrouler pour de bon, c’est pour cela que Zachary avait éloigné tout le monde de cet amas de pierres et de bois. Il se dirigea ensuite vers l’hybride félin, lui mettant plusieurs gifles pour voir une quelconque réaction. Il était vraiment mal en point et n’allait sûrement pas se réveiller avant un moment. Du coin de l’œil, il crut apercevoir une seconde ombre. Zachary se mit immédiatement sur la défensive avant de prévenir les autres de se grouiller. Il devait juste être parano, mais cela ne sentait vraiment pas bon. Instinctivement, il alla se mettre devant Rex ; quitte à sacrifier quelque chose – s’il le fallait, autant laisser partir l’hybride sauvage. Mais un groupe de personnes se rapprochait de leur position. Derrière son masque, Zachary ne put voir ce qu’ils étaient : leurs alliés ou encore et toujours plus de problèmes ?

« Urgh. Qui aurait cru qu’une simple enquête finirait comme ça ? »
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 24 Sep - 23:40
Zachary avait raison, rien n'était normal depuis leur arrivée et le sixième sens de Rex lui avait bien dit. Mais il n'étant pas encore très familier avec cela, il savait que cela pouvait l'aider. Mais en tout cas, avec son expérience d'enquêteur, il pouvait déduire la même chose que l'agent de terrain. Il y avait quelqu'un ici, mais où il ne savait pas encore.

Après avoir trouvé sa « proie », si on peut l'appeler ainsi, il demanda à faire un maximum de bruit et il fut plus que ravie de voir que les deux participaient à son plan. Bien sûr, la suite, il ne l'avait pas prévue et il avait agi avec son instinct animal qu'il ne contrôlait pas du tout. La suite des événements fut moins héroïque avec un magnifique crie de l'hybride avec son bras cassé et déboîté. Bravo le chien.

Il resta assit en sentant les larmes couler le long de ses joues, automatiquement, par la douleur atroce que lui procurait son membre totalement détruit. Il regarda le rabatteur venir vers lui et faire tout ce qu'il pouvait pour que le chien souffre ne serait-ce qu'un peu moins. Rex ne pouvait rester insensible à cette gentillesse et il se sentait sentir pleurer de plus belle tout en l'écoutant dire qu'il était complètement fou.

-J-J'ai agis s-selon mon instinct.

Ce fut, la seule chose qu'il avait pu dire sur le coup et il n'était même pas sûr que l'humain avait compris un mot de ce qu'il avait dit sachant qu'il pleurait comme un gamin et que son articulation était très limitée. Il regarda le révolutionnaire au sol, il espérait ne pas l'avoir tué… S'il lui avait ôté la vie, il ne savait pas s'il allait pouvoir s'en remettre. Un chien si innocent avec la mort… Il hocha la tête aux paroles de Zachary, il était content qu'il lui dise qu'il avait fait du beau travail, même si c'est vrai qu'il aurait dû attendre un peu avant de se décider à sauter dans le vide comme ça.

Il laissa le rabatteur le diriger en emmenant l'autre idiot dans un coin sécurisé pour éviter qu'ils ne se fassent une nouvelle fois attaquer. Rex lui avait enfin arrêté de pleurer et souffrait en silence. Pendant un long moment, il restait seul avec l'autre enquêteur complètement inconscient, le chien avait plus de mérite que lui sérieusement… Enfin passons. Il vit l'homme un masque revenir et lui demander s'il ne sentait pas une autre odeur. Avec les dernières forces qu'il lui restait, il reniflait les alentours tout en écoutant les bruits. Il y avait quelques débris qui tombaient, mais c'était tout à fait naturel cette fois. Et… Une odeur d'humain assez lointaine. Savoir si c'était des alliés ou des ennemis, là, il ne savait pas du tout.

-Une odeur d'humain… Mais je ne sais pas qui…

Il fut surpris de le voir revenir et ce poster devant lui après avoir foutu des claques au révolutionnaire au sol qui ne bougeait pas. Il avait vu quelques choses ? Rex renifla une seule et dernière fois pour savoir qui s'approchait. Il se leva pour venir se mettre à côté de Zachary pour le rassurer.

-Ne t'inquiète pas… Ce sont des humains, t'es coéquipiers, je crois.

Il avait senti l'odeur d'un des coéquipiers de l'humain, à savoir si c'était pour venir les aider ou non, là, il ne savait pas. Tout ce qu'il avait envie, c'est d'aller à l'hôpital et de se faire soigner, cette mission l'avait épuisé et il tenait à peine sur ses jambes à présent.
Messages : 80
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 21
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Izuko Saitô / Aoi / Jad Sullrajah / Rick Duval / Fujiko / Dimitry Azarov / Jared Turner / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 9 Nov - 16:14

Qu’allait-il faire ? Il n’en savait vraiment rien. Zachary se sentait encore observé mais ça c’étaient ses habitudes qui commençaient à le travailler. Il croyait que quelqu’un était derrière lui constamment depuis son arrivée dans ces ruines mais tout était bien trop calme ; il n’avait pas à s’inquiéter et pourtant… Pourtant c’est ce qu’il faisait tout le temps.

Parfois, il se rassurait en regardant Rex ; il compatissait presque pour sa souffrance. Il n’allait pas s’en remettre le lendemain, ça, c’en était sûr. Et c’était la pire chose qui puisse arriver à un rabatteur : être mis de côté le temps de récupérer. Lui détestait ce sentiment, cette solitude, même si parfois ça lui faisait un bien fou. Il aurait aimé lui dire de ne pas pleurer, que tout irait bien, bref des choses qui permettaient de remotiver les troupes mais il n’y arrivait tout simplement pas. Ses mots restaient coincés au fond de sa gorge et seuls  quelques raclement de gorge se firent entendre.

Et puis… Il avait l’impression de faire la garderie. À ses pieds se trouvaient deux inconscients et un blessé, il n’y avait que lui qui était indemne et constater ça le rendait presque malade. Il se redressa tout de même afin de se tenir droit, attendant patiemment – ou presque. Il voulait rentrer, il était fatigué… Alors qu’il n’avait strictement rien fait si ce n’est regarder l’herbe pousser.

Zachary put enfin apercevoir ses coéquipiers qui venaient et qui prenaient un peu leur temps… Jusqu’à ce qu’ils voient le bordel sans nom qu’étaient devenues les ruines. Lui resta toujours de marbre, tête baissée, toujours proche de tout le petit monde. Il s’abaissa ensuite au niveau de Rex pour le soulever et le garder contre lui en faisant attention de ne pas le blesser… Ce qui était assez difficile. Il avait pris en compte ses blessures mais il n’allait sûrement pas arriver à l’hôpital sans souffrir. Le pauvre.

La troupe lui demanda immédiatement ce qu’il s’était passé. Zachary ne répondit pas tout de suite, grondant sous son masque lui coupant le souffle. Il tendait le pauvre hybride à ceux qui allaient s’occuper de lui et de son transport à l’hôpital pour le remettre sur pieds.

« Par où commencer ? Suite au départ de l’équipe, un hybride – celui-la, féroce comme tout, nous a attaqué. Rex s’est occupé de le mettre hors d’état de nuire... »

Il le regarda ensuite s’éloigner, soupirant. Puis il se tourna vers les deux assommés dont un qui n’aurait pas dû finir dans cet état-là. Il en avait presque honte. Une tapette comme ça dans les rangs, il n’y avait rien de pire.

« Le révolutionnaire est encore vivant. Il nous sera utile. Maintenant rentrons. »

Zachary agrippa ensuite l’enquêteur évanoui sans aucune douceur ; ce n’était pas vraiment sa spécialité après tout. Tous étaient prêts à partir, ils allaient faire un bout de chemin ensemble mais certains allaient partir de l’autre côté à un moment où un autre. Le rabatteur, lui, allait faire un tour à l’hôpital.

« Je viendrai voir si ça va mieux un peu plus tard. »

L’enquêteur que tenait Zachary dans ses bras commençait lentement à reprendre ses esprits, mais ce n’était pas fameux.

Au moins, tout était fini.

Spoiler:
 
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com