Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Last Action Emmerdeurs

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 16:23

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Elle finissait par ne pas lui répondre, peut-être à cause de sa grosse gêne et sa timidité qui était arrivée avec tout cela. Elle ne voulait pas évoquer clairement ce qu'elle disait et pourtant lui faisait tout pour la forcer à le faire. Alors, elle ne répondit pas le laissant répondre à sa propre question.

Après avoir protesté avec de petits coups de poing, elle pensait qu'il allait refuser et la plaquer au sol, comme les violeurs dans les films d'action. Sauf que là, aucun super-héros ne serait venu à sa rescousse. Alors, imaginer bien sa surprise quand il accepta son refus. Non ! Elle ne pensait pas que Kyle était un violeur, mais des fois dans ce genre de situation, on n'arrivait pas à se contrôler… Enfin non, c'était les fous furieux qui n'arrivaient pas… Le brun n'était pas un fou furieux donc… Oui bon bah l'imagination a dépassé la réalité, point. Et non ce n'était pas un fantasme caché d'Oki, ne vous imaginez par n'importe quoi non plus.

-Merci…

En poussant fortement pour partir de ses bras, elle n'avait pas calculé sa force et elle sentit son dos de cogner violemment contre le sol, elle avait eu pour réflexe de mettre ses mains dernières sa tête pour éviter de se faire mal à cet endroit. Un petit « aie » était sortie de sa bouche en même temps que le petit « boum ». Se redressant et écoutant le rabatteur se remettre dans son coin. Elle ne fit pas de même, se rappelant qu'elle n'avait toujours pas récupéré son haut. Elle avança un peu pour se mettre devant lui, assis sur ses genoux, une main sur l'un et l'autre tendu vers Kyle.

-Mon haut s’il te plaît…

Elle ne savait pas où il était ni si c'était l'ancien militaire qui l'avait ou s'il était resté dans un coin de la cabine, mais la peur que quelqu'un entre en la voyant ainsi ou même que de la lumière arrive et montre son visage ainsi que son corps qu'elle cachait généralement derrière de « déguisement ». Tout ce qu'elle voulait, c'était le récupéré. En vrai, elle n'avait pas dit au brun qu'elle avait une source de lumière dans sa poche de sa jupe, une petite lampe pas très grande et pas avec une énorme portée, mais assez pour allumer un peu la pièce sur ses clefs. D'ailleurs, elle n'avait pas vérifié si dans sa chute, elle n'avait pas laissé tomber son trousseau.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 16:59
Oui, bon, lui non plus n’avait pas vraiment calculé qu’en la lâchant, elle allait se cogner comme ça, il ne put dire que :

Désolé. Ca va ? Et puis, c’est pas la peine de remercier. Sincèrement, tu pensais que j’allais te faire quoi ? Je n’ai rien contre les petits plaisirs de la vie c’est vrai mais je n’en suis pas encore tombé là. On garde ça de côté pour le jour où tu seras plus à l’aise avec cette idée.

Dit-il avec une voix rieuse. Il voulait encore la taquiner, détendre l’atmosphère et en même temps, il lui laissait subtilement une porte ouverte pour lui faire comprendre que finalement, elle lui plaisait bien et que si un jour, elle avait des envies, il se laisserait sollicité sans soucis. Mais en attendant, il se réinstalla contre son coin de mur en attendant… il ne savait pas trop quoi finalement. Il la sentit cependant bouger à nouveau et au son de sa voix, elle était devant lui à son niveau mais trop proche non plus.

Je ne sais pas trop où il est parti dans tout ça en fait…

Et la vie étant parfois une grosse connasse, ce fut à ce moment-là que l’éclairage de la cabine fonctionna à nouveau, ils n’avaient que la lumière mais c’était déjà ça. Pour le coup, Oki eut le droit au spectacle d’un Kyle torse nu exhibant bien malgré lui son torse musclé ruisselant de sueur. Quand à notre homme, il put avoir un aperçu très sympathique de sa codétenue, le pauvre débardeur de celle-ci était bien léger, bien court et avec la transpiration, il lui collait à la peau et ne laissait plus beaucoup de place à l’imagination. Kyle lui fit un simple sourire.

Coucou toi.

Il lui offrit un sourire beaucoup plus tendre et tendit sa main pour lui faire une simple caresse sur la joue, sans plus.

Tu es très jolie Oki, c’est vraiment dommage que tu te contentes seulement de cet uniforme.

Le compliment était sincère, l’une des rares fois de la soirée où il n’eut une voix ni cynique ni moqueuse…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 18:11

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Après l'avoir remercié et s'être redressée, elle fit un petit « hum » pour répondre que cela allait. Oui, c'est vrai, elle n'avait pas à avoir peur après tout et elle n'aurait pas dû penser ça de lui. Ses dernières paroles lui firent comprendre qu’elle plaisait bien à Kyle. Surprise de cette révélation, qu'elle ne pensait pas du tout possible, elle comprit aussi que si elle voulait reprendre ce qu'il avait fait dans cet ascenseur un jour ou l'autre, le rabatteur ne dirait pas non. Ses joues redevenaient rouges, mais pas de gêne cette fois, plus de la timidité. Eh bien, si un jour on lui avait dit que ce qui s'est passé ici allait arriver, elle n'y aurait jamais cru ! Mais elle, que pensait-elle de ce rabatteur maintenant ? Et bien… Elle l’aimait bien et elle ne pouvait pas non plus nier qu’elle ne lui plaisait pas. Mais elle n’avait pas le courage de lui dire, même subtilement.

Elle soupira après avoir entendu la réponse quand elle voulait récupérer sa chemise. Dans le noir, c'était impossible de le retrouver et elle ne pensait pas que les lumières aillaient revenir maintenant… Mais bien sûr, il fallait que la vie lui donne tord. Maintenant, tous deux pouvaient se voir. Elle pouvait voir Kyle ainsi que sa musculature qu'elle avait imaginée. En fin de compte, c'était encore mieux que ce qu'elle pensait ! Dommage, elle aurait voulu continuer à imaginer, mais bon après tout, elle n'allait pas se plaindre de cette magnifique vue. Par contre, en regardant le rabatteur, elle avait totalement oublié qu'elle était en débardeur et vue la chaleur et qu'il était blanc, on pouvait voir ce qu'il y avait tout en dessous, dont sa magnifique poitrine enveloppée d'un soutien-gorge blanc en dentelle.

-… Coucou.

Elle souriait un peu et remit sa main qui était tendue vers le brun pour la remettre sur son genou. Elle commençait à réaliser que sa tenue n'était pas celle de d'habitude, mais il n'eut pas le temps de faire un geste sentant une caresse sur sa joue. Surprise, elle regarda l'homme devant elle en l'écoutant. Un… Compliment ? Et sincère en plus ? C'était plutôt rare venant de lui. Elle baissa légèrement les yeux pour simplement ne pas le regarder et cacher son petit sourire. Mais en faisant cela, elle remarqua son haut d'uniforme sous les fesses du rabatteur. Elle vira totalement en rouge cachant sa poitrine avec ses bras et sa tête avec ses mains, elle recula même un peu en s'asseyant normalement.

-N-Ne me regarde pas !

La honte pour elle… Il avait réussi à lui faire oublier son complexe, mais pas pour longtemps. Et puis elle avait son principe idiot de ne pas montrer comment elle était sans son uniforme, alors vous imaginer dans quel état elle était actuellement. Elle se sentait tellement gênée, encore pire qu'avant. Avec le bout de son index, elle montra son uniforme à Kyle pour lui faire comprendre qu'il devait lui redonner. Elle n'arrivait même pas à aligner deux mots alors autant faire le langage des signes, cela allait plus vite.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 18:31
Cette soirée devenait de plus en plus folle. Des remontrances de plusieurs heures, puis des vannes cyniques, un ascenseur qui tombait en panne, les laissant sans clim et sans lumière, puis ce rapprochement, ce désir soudain qui s’était bien trop vite et maintenant la lumière qui revenait en leur laissant chacun une vue agréable de l’autre. Hum… dentelle blanche, classique mais toujours agréable à voir. Et puis ce serait hypocrite de sa part de se plaindre alors qu’elle reluquait sans vergogne le torse de son collègue qui pour sa part, la laissait se rincer l’œil autant qu’elle le voulait. Elle lui rendit son coucou avec un petit sourire plus mignon et tellement plus sincère que ce masque qu’elle avait. Mais ce fut avant qu’elle ne se rende compte de sa tenue, lui disant de ne pas la regarder et pointant du doigt très péniblement le haut qu’il avait sous les fesses.

Je serais bien tenté de ne pas te le rendre tout de suite tant ce petit air gêné te rend adorable mais je ne suis pas méchant à ce point.

Il attrapa donc la chemise qu’il avait sous lui et s’approcha de la jeune femme pour lui poser doucement sur les épaules avant de revenir lui murmurer à l’oreille.

Et non, je ne regarderais pas ailleurs parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire dans cet ascenseur et que tu es mille fois plus jolie pour les yeux que la décoration. Sans compter que toi, tu ne te gênes pas non pour regarder… Et au fait, tu devrais sourire comme tout à l’heure plus souvent, tu es bien plus adorable comme ça.

Lui souffla-t-il avec un ton taquin, mais ca ne le gênait pas, qu’elle se rince donc l’œil, c’était offert par la maison. Notre s’étira ensuite un bon coup, pas décidé pour sa part à se couvrir de sitôt.

Ha ! Tu sais qu’elle est la première chose que je ferais en sortant de là ? Prendre une douche, je dégouline de partout dans cette boîte à sardine.

Peut-être qu’évoquer quelque chose de plus banal aiderait la demoiselle à reprendre contenance même si son côté gênée avait ce petit quelque chose d’adorable.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 19:30

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Toujours dans son immense gêne, cachant, enfin essayant de cacher sa poitrine à la vu du rabatteur, elle attendait qu'il lui donne. Ce qu'il disait lui donner envie de se faire toute petite comme une souris. Elle n'était pas adorable… Elle ne voulait pas l'être ! C'était trop humiliant pour elle d'être ainsi déjà alors si en plus elle était adorable, c'était la fin.

Sans dire un mot, elle le laissa s'approcher et mettre sa chemise sur ses épaules. Ce n'était pas vraiment là qu'il fallait la mettre… Elle allait le remercier quand elle l'entendit murmurer encore quelques paroles à son oreille. Elle se sentit encore plus rougir, lui qui disait que sa couleur de cheveux était horribles… Maintenant il la trouvait plus jolie que la décoration… Cela lui donna un peu envie de rire, mais elle retenait de le faire. Alors… Il avait remarqué qu'elle le regardait ? Merde ! La voilà rouge comme une tomate à présent.

-N-Non ce n'est pas ce que tu crois… Enfin… Euh…

Oui, bon, elle n'avait rien pour dire le contraire. C'était totalement vrai donc… C'est bien pour ça qu'elle ne finissait pas sa phrase. Une fois que l'ancien militaire était revenu à sa place, Oki fit de même en retournant dans le coin où elle était, mettant sa chemise devant sa poitrine pour la cacher. M'ouai, ce n'était pas la meilleure idée. Il faisait chaud, elle transpirait, si elle faisait ça, son haut allait être aussi transparent que le reste et elle ne pourrait pas se rhabiller lorsque les secours arriveront. Mais en même temps, elle ne voulait pas que Kyle la regarde… Enfin… Il avait le droit de toute manière vue qu'elle ne s'était pas gênée pour le faire… Un petit « et merde » s'échappa de ses lèvres et elle déposa sa chemise au sol, près d'elle. De toute manière au point où ils s'en sont.

Elle regarda le plafond en écoutant le brun. Oh, elle était totalement d'accord. Une bonne douche lui ferait un bien fou !

-Je ferais de même ! Et je pense que je passerais à la cafétéria manger un petit quelque chose, parce que je commence à avoir faim aussi.

Elle était venue voir le chef le ventre vide, se disant qu'elle mangerait en rentrant. Ce n'était pas une bonne idée… Mais bon, elle ne pouvait pas savoir ce qu'il allait se passer en même temps… Elle reposa son regard sur Kyle en souriant un peu.

-Dit, tu veux me voir quand j'avais les cheveux longs et de ma couleur naturelle ?

Il fallait bien s'occuper non ? De plus, elle avait une photo sur elle alors autant lui montre. Après, la photo devait dater du temps où elle était encore une jeune adolescente dans la fleur de l'âge.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 21:04
En général, quand on déteste quelqu’un, on a la mauvaise manie de lui trouver des défauts, ils ont tendance à disparaitre pour des qualités quand on se met à apprécier la personne. Et Kyle ne faisait pas exception, quand il était en froid avec elle, il ne voyait que sa couleur de cheveux ridicule et maintenant qu’ils s’était réconciliés et même furtivement désirés, il voyait tous ses petits côtés mignons. Il la taquina, notamment sur le fait qu’elle l’avait regardé, elle essaya de s’en défendre sans grande conviction et il finit par rire gentiment avant de rajouter.

Mais je ne te reproche rien Oki et je t’en prie, profites de la vue autant que tu le veux si elle te plait, c’est offert par la maison, tu peux même revenir toucher, tu avais l’air d’apprécier ça dans le noir.

Les taquineries étaient toujours là entre eux mais elle n’avait plus ce cynisme et cette acidité, elles devenaient plutôt douces et agréables. Seuls les cons ne changent pas d’avis comme on dit, ce blocage dans l’ascenseur était un mal pour un grand bien. Kyle vit que la jeune femme craqua et ne chercha plus à se couvrir, tant mieux, il ne serait pas hypocrite en disant qu’il n’avait pas une vue agréable. Il annonça ensuite ses projets à court terme et fut suivit par la demoiselle.

Normalement, je suis pas fan des douches mixtes mais j’avoue que je serais ravi d’avoir quelqu’un pour me frotter le dos.

Lui lança-t-il avec un nouveau sourire complice. Comme elle, il commençait à avoir un sérieux petit creux et il enchaina là-dessus.

Je crois que le réfectoire est fermé à cette heure-ci. Mais je connais plusieurs petits resto super sympa qui servent jusqu’au milieu de la nuit, je t’y invite si tu accepte de t’habiller en civile.

Et il était parfaitement sérieux, son uniforme était sympa mais il mourrait d’envie de la faire sortir habillée différemment. Ce fut ensuite elle qui prit l’initiative en lui proposant de lui montrer sa trombine avant sa coupe révolutionnaire.

Volontiers. D’ailleurs, je me demandais, le vert pétard, c’est parce que la couleur te plaisait ou y’a une symbolique derrière ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 21:50

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Elle buggait totalement, n'arrivant pas à trouver les mots. Elle se contentait d'écouter les paroles du rabatteur. Si elle avait pu être encore plus rouge que maintenant, elle l'aurait été encore plus. Héhé… Non… Ce n'est pas ce qu'il croyait… Voyons… Elle n'appréciait pas… Elle touchait simplement... Héhé… Mais, ayant un peu accepté cette taquinerie assez présente déjà depuis un petit moment, elle fit un petit sourire gêné avant de détourner le regard un instant, puis le rediriger vers lui.

- Hm, toi aussi, tu avais l'air d'apprécier mon dos dans le noir. Si l'envie te prend, tu peux aussi venir le toucher. Dommage pour toi que tu n'as pas touché autre chose que mon dos.

Elle fit un petit rire, toutes ses paroles sur le ton de la plaisanterie. Quoi que, sans se l'avouer à elle aime, ses petites caresses lui avait fait du bien. Si seulement elle pouvait avoir quelque chose dans le même genre lorsqu'elle perdait totalement le contrôle d'elle-même, elle était sûre que cela la calmerait immédiatement. Du moins… Si la personne arrivait à la toucher sans se faire couper un bras.

Elle se mit à rire à ses propos après avoir dit qu'elle allait aussi prendre une douche. Mixte ? Hm, cela ne la dérangerait pas tellement sachant que quand elle avait passé quelques années à l'armée, cela avait été le cas. Et puis… Elle commençait à bien s'amuser à être aussi taquine que lui, elle n'avait pas faire ce genre de choses depuis bien longtemps et surtout, elle était naturelle face à lui. Comme s'il avait le don de casser le masque qu'elle gardait devant tout le monde.

-Et bien, pourquoi pas ! En échange, tu me le frotteras, on pourra être quitte comme ça. Je n'aime pas avoir des dettes, je pense que toi aussi, tu ne les aimes par forcément.

Un sourire taquin se dessina sur son visage, ainsi qu'un regard complice en réponse au sourire complice de Kyle. Puis son regard alla de nouveau vers le plafond. La faim lui tordait le ventre, mais c'était largement supportable. Et merde… C'est vrai, elle avait oublié qu'il était fermé… Mais l'idée de se faire inviter au restaurant n'était pas une mauvaise chose. Le seul bémol était la tenue. Il tenait vraiment à la voir sans son uniforme ? Elle fit un soupir suivi d'un sourire.

-Pour l'instant, je mets ton invitation de côté, d'accord ? Quand on sortira d'ici, je te dirais si je refuse ou non.

Sujet délicat de lui demander une chose aussi dure pour elle. Cela faisait des années qu'elle s'habillait comme ça devant les civils, alors, elle-même s'habiller comme une personne lambda lui faisait vraiment bizarre. Les seules fois où elle se lâchait, c'était chez elle. Mais ce n'était pas non plus super élaborée comme tenue, souvent un simple T-shirt et short en été et un pantalon avec un pull à décolleter plongeant en hiver. Bon, elle avait beaucoup de vêtements qui dormaient dans son armoire, malheureusement.

Après avoir reposé son regard sur le brun et lui avoir proposé de montrer une photo d'elle avant sa révolte de couleur de cheveux, elle fouilla dans sa poche pour y sortir un petit porte-monnaie et y sortir de celui-ci une photo un petit corner sur les côtés. Elle la tendit à Kyle avant de répondre à sa question.

-Je devais avoir seize ans sur cette photo. Je me souviens juste que ce fut quelques jours après qu'elle eut été prise que je me suis coupée les cheveux et que je les ai teint. Pour la couleur… Hm… Non, j'aimais simplement cette couleur. Et puis j'étais aussi dans mon époque rébellion, alors comme on m'avait interdit de me faire cette couleur, je l'ai faite. Puis j'ai fini par la garder.

Elle riait un peu à raconter l'histoire de ses cheveux. Qu'on pouvait être idiot quand on était jeune. Elle aimait bien ses longs cheveux noirs qu'elle tenait de son père. Mais maintenant, serait-elle prête à retrouver ses cheveux-là ? Non, cela fait beaucoup trop longtemps qu'elle fait la même coupe et la même couleur. C'est vrai que ça lui faciliterait la vie de ne plus faire tout ça, mais bon. Ça l'occupait quand elle n'avait rien à faire.


Photo d'Oki jeune:
 
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 23:16
Les premières taquineries étaient des vacheries amères, puis ils étaient passés aux blagues de fesses et maintenant, tout semblait tourner autour de cette nouvelle tension sexuelle entre eux deux. Franchement tout aurait été plus simple s’ils s’étaient lâchés dans le noir mais il respectait la gêne d’Oki et lui donnait l’espace dont elle avait besoin avant de succomber à l’envie qu’elle avait de lui sauter dessus.

Ho ! Mais je n’ai pas touché que ton dos, j’ai pu sentir plein d’autres choses autrement et j’ai fortement apprécié chacune d’entre elles. Et fais attention, je pourrais prendre cette invitation… très au pied de la lettre.

Ses jambes contre les sienne, sa généreuse poitrine écrasé sur son torse, leurs nez qui se frôlaient et bien sûr ces deux petits baisers, Kyle avait eu un bon aperçu du corps d’Oki et cela lui avait plut. En fait, plus que tout, Kyle voulait entretenir cette bonne humeur avec une Oki vraie et authentique. Il parla de douche, elle suivit son idée et il répondit de plus belle.

Comme ça tu pourras en profiter pour me toucher la peau sans aucune honte ma grande. Et promis, je te rendrais la pareille autant que tu veux.

Et voilà qu’il en était même arrivé à inviter au restaurant celle avec qui il était prêt à s’étriper quelques heures auparavant. Enfin, sous condition, maintenant qu’il voyait plus de la véritable Oki, il voulait continuer sur cette lancée, la découvrir sous son vraie jour encore plus et non pas cachée derrière son masque et son uniforme de flic.

Dis quel genre de restaurant tu aimes et je suis sûr de trouver une bonne adresse qui te fera oublier toutes tes hésitations.

Maintenant qu’il s’entendait, il ne voulait pas attendre la prochaine panne d’ascenseur pour passer du temps avec elle.

Et en plus, j’ai repéré un ou deux bars sympas ou on pourrait continuer de parler plus à l’aise que dans un ascenseur.

Elle lui proposa de regarder une photo d’elle d’avant sa nouvelle coupe de cheveux défiant le bon goût et il accepta par curiosité, elle lui montra une version plus jeune d’elle et avec une tête bien plus ordinaire.

Ho ! Tu étais très mignonne à l’époque, mais j’avoue que l’âge t’a bien embellie. Et il faut croire que tu es une éternelle rebelle aussi mais j’aime les femmes de caractère.

Il lui fit à nouveau un petit clin d’œil complice avant de se lever.

Bon, j’y pense mais il y a un truc idiot, et qui ne marchera certainement pas, qu’on n’a pas essayé.

Il leva la jambe et mit un bon coup de pied contre le panneau de commande, ca ne servait à rien mais ca défoulait… Ou pas en fait, les lumières de l’ascenseur se rallumèrent péniblement, la cabine trembla un petit coup avant de se remettre en mouvement comme un lamantin en fin de vie.

Non mais sérieusement ?

La cabine arriva finalement à l’étage des vestiaires après le petit « ding » sonore, les portes s’ouvrirent en grinçant un bon coup, laissant les deux agents faces à des couloirs obscurs et une horloge digitale qui leur affichait fièrement 00H52. Toujours torse nue, tenant ses vêtements à la main, Kyle tourna un regard blasé vers la jeune femme et ne réussit à dire que quelques mots.

Bon, ben… la douche ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 0:09

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Ah… Ah oui… C'était vrai ça… Il n'y avait pas que ça… Ah… Mon dieu, elle eut encore le réflexe de se cacher un peu derrière ses mains. Pourquoi elle avait dit cela aussi ?! Rha, qu'elle idiote. Par contre, s'il la prenait au pied de la lettre, elle allait vite arrêter de plaisanter par peur de dire une connerie, qui était pour elle une simple plaisanterie.

-Ah… Ah aha ! Oui c'est vrai ! Ah… Ah…

Le retour de la tomate. Elle se remémorait le moment où ils sont tombés et c'est bien pour ça qu'elle ne savait plus trop quoi dire, assez gêné de tout ça. Elle essaya d'effacer assez rapidement ses images de sa tête pour arrêter d'avoir beaucoup plus chaud que Kyle. Même si cela ne lui avait pas déplu… Non, ne plus y penser !

Elle se mit à rire quand elle accepta de prendre une douche avec lui et qu'il répondit. Il était vraiment motivé pour ça dit donc, mais bon, elle n'allait pas le laisser en plan dans la douche. Quoi que… Cela aurait été assez drôle ! Du moins pour elle. Profiter de le toucher sans aucune honte ? Oui, après tout, ce n'était qu'une douche, hm ?

-Eh bien, d'accord alors.

Elle réfléchissait, se demandant si vraiment elle allait accepter pour le restaurant. C'était vraiment difficile, mais pour dire la vérité, elle ne pensait pas vraiment aux habits actuellement, mais surtout à ce qu'elle préférait manger.

-Peu importe ! J'ai toujours mangé japonais, alors si tu connais un restaurant que tu aimes bien qui fait autre que du japonais, je suis preneuse.

Ayant des parents japonais, elle n'avait pas changé son alimentation même une fois qu'elle fut seule. De plus, Togi était une île où on parlait japonais et où il était facile de trouver les produits alimentaires de ce pays. Alors, manger autre chose que ça, par exemple, français, italien, anglais, etc… Tout lui allait. Quand le rabatteur proposa d'aller au bar où ils pourraient continuer à discuter, cela ne lui déplaisait pas.

-Hm, ok !

Depuis combien de temps elle n'était pas allée dans un bar ? Tenait-elle encore bien l'alcool ? Non, la première question était : est-ce qu'elle a déjà bu de l'alcool ? Oui, quand même, du saké, du vin et du champagne… Oui bon, pas des alcools fort, mais bon !

Elle le laissa regarder la photo pendant qu'elle parlait. Une fois qu'elle eut fini, elle le regarda en l'écoutant. Elle fit un petit sourire, s'il aimait les femmes à caractère, c'est peut-être pour ça qu'après des engueulades, ils on fini pas s'entendre. Éternelle rebelle… Oui, sûrement.

-Merci du compliment.

Elle lui adressa un magnifique sourire pour répondre à son clin d'œil qui l'amusait plus qu'autre chose. Elle récupéra et rangea la photo. Bon… Qu'est-ce qu'ils aillaient bien pouvoir faire maintenant ? Oki regarda Kyle se lever, qu'est-ce qu'il avait en tête ? Elle ne comprenait pas ce qu'il voulait dire. Mais elle comprit rapidement en le voyant donné un coup de pied sur le panneau de commande. Surprise de voir les lumières de l'ascenseur se rallumer, elle remit son cache-œil pour ne pas avoir trop de lumière. La verte se redressa en prenant ses affaires. Sérieusement ? Il fallait simplement donner un bon coup de pied depuis de début ?

-Apparemment, ouai.

Elle n'y croyait vraiment pas. Elle aurait dû donner un coup avant, mais bon… Après tout, avoir passé un moment avec le brun avait permis d'arranger les choses alors c'était un mal pour un bien.

Quand les portes s'ouvrirent, elle regarda l'heure… Et bien, c'était sûr que maintenant plus personne ne se baladait dans les couloirs. Elle regarda le regard blasé du rabatteur et ne pue retenir de rire un peu en voyant sa tête. Il fallait qu'il prenne ça du bon côté. Elle sortit en première tout en lui répondant.

-Ouaip !

Elle se dirigea vers les vestiaires, heureuse d'avoir tellement moins chaud. Mais elle pensa à un détail… Si elle allait au restaurant avec lui et qu'elle devait se changer, ce n'était pas ici qu'elle allait pouvoir le faire.

-J'accepte ton invitation au restaurant, mais tu sais… Je dois passer chez moi si je veux me changer. Donc, même si je me lave ici, je devrai reprendre une douche chez moi, je n'ai pas d'habits de rechange.

En se rappelant cela, elle se fit une petite note dans la tête : penser à racheter un deuxième uniforme à mettre dans son casier.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 0:44
Tu sais que tu es mignonne quand tu fais la tomate comme ça ?

Il ne pouvait s’en empêcher, quand elle lâchait enfin son fichu masque, Oki était capable de lui offrir une palette d’expressions plus adorables les unes que les autres. C’était bien, lui qui avait cru pendant un temps que ce masque ne cachait qu’une folle dangereuse prête à tuer.

Il faudrait qu’on se fasse des câlins plus souvent si ça te rend comme ça.

Et il n’aurait rien contre le fait de câliner un petit peu plus cette jolie pomme verte délurée mais finalement, plutôt adorable. Pomme verte qui accepta finalement l’idée de la douche avec lui alors que quelques heures avant, elle le traitait de pervers à s’en détruire la gorge. Il réussit à la convaincre plus ou moins de l’accompagner au restaurant et elle ne semblait connaitre que la cuisine japonaise.

Si ca te branche, j’ai repéré un petit italien très sympa l’autre jour, il est ouvert jusqu’à pas d’heure et fait un pesto à tomber par terre.

Elle acceptait le resto mais aussi le bar, il fallait croire qu’ils s’étaient vraiment bien rapprochés dans cet ascenseur. En même temps, quand on voit comment cela aurait bien pu finir à un moment. Elle lui montra ensuite une vieille photo d’elle d’une autre époque mais comme il la trouvait jolie dans le présent, il lui fit un compliment qu’elle apprécia tout simplement. Kyle se leva ensuite pour tenter une idée stupide qui se révéla la solution miracle, l’ascenseur les amenant péniblement jusqu’à l’étage concernée. Il proposa la douche et elle accepta tout simplement. Les deux se mirent donc en route pour les vestiaires et Oki lui fit une remarque sur son problème de tenue.

Tu n’as pas de change ici ? Enfin, ce n’est pas grave, on passera chez toi quand même, je ne crois que ni toi ni moi n’avons envie de partir d’ici sans prendre de douche alors qu’on dégouline de sueur. Et si tu as besoin, j’ai un t-shirt de rab, il sera un peu grand pour toi mais ce sera mieux que rien.

Ils arrivèrent dans un vestiaire désert et Kyle quitta sans état d’âme ses vêtements trempé pour prendre une serviette qu’il passa par-dessus son épaule, son gel douche et son shampoing, n’ayant aucun problème à se promener fesses nues pas loin d’Oki qui avait tout loisir de profiter du spectacle. Mais aurait-elle vraiment le cran de venir sous la douche ? Parce que bon, on ne s’était pas foulé et les douches se résumaient à une petite salle en carrelage avec des pommeaux alignés au mur sans aucune séparation. Kyle en alluma un et savoura la cascade d’eau chaude qui tombait sur son corps et emportait cette fichue sueur.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 1:23

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
-La ferme !

Quelle belle répartie de la part d'Oki. Il ne pouvait pas s'empêcher de faire une remarque à chaque fois, c'était plus fort que lui ! Faire des câlins ? Non, un seul suffisait, peut-être que par la suite, elle sera toujours ainsi avec Kyle, peut-être après cette soirée tout redeviendra normal. Mais… Elle ne pensait pas que faire d'autres câlins soient si nécessaire à présent. Et puis elle serait trop timide pour vouloir faire ça.

Pour le restaurant, elle était ok pour un Italien. Elle ne savait pas ce qu'était un pesto, mais ne voulant pas passer pour une idiote, elle hocha la tête avec un grand sourire.

-Très bien ! Ça me branche !

Bon… En fait, elle avait l'air plus conne à sourire comme ça qu'à dire la vérité, mais autant ne rien dire maintenant qu'elle avait décidé de faire un sourire idiot en entendant « pesto ». Acceptant le bar, montré sa photo de jeunesse et être sortit de l'ascenseur, elle s'attendait justement à ce qu'il fasse une remarque sur le fait qu'elle n'avait pas de change. Elle n'y avait jamais pensé en fait… Mais elle comprenait pourquoi tout le monde en avait au moins un. Elle pensait pouvoir le feinter en même temps, mais il avait vraiment l'air décidé à la voir totalement changer de vêtements. Elle soupira intérieurement. Bon, c'est vrai que pour la douche, elle voulait en prendre une maintenant d'urgence, du coup la proposition du t-shirt en rab était bienvenue, en plus, s'il était assez grand, elle pourrait le mettre en simple minie robe et se cacher sous son long manteau qui était dans son casier.

-Je veux bien ton t-shirt en rab alors ! Je te remercie d'avance.

Une fois dans les vestiaires, elle fut surprise de la rapidité de Kyle à se déshabiller en moins de deux. On dirait qu'il avait l'habitude de faire ça tout le temps… Du coup, elle fit de même, posant ses affaires sales dans un sac et retirant petit à petit ses vêtements trempés. Presque nue, avant de retirer le peu de vêtements qui lui restaient, elle ne pue s'empêcher d'avoir un œil se balader sur le magnifique fessier du rabatteur. Par ce geste, elle était à deux doigts d'éclater de rire. Il fallait avouer qu'elle en avait vu des hommes nus qui se baladaient le cul à l'air, mais le je m'en foutisme du brun la surprenait vraiment. D'habitude, les soldats étaient gênés de prendre une douche avec elle alors que lui s'en contre fichait. Halala, il lui plaisait vraiment bien.

Elle se déshabilla, donc, complètement, prit une serviette et tout ce qu'il fallait pour ensuite se diriger vers les douches. Elle se mit dos à l'ancien militaire, à l'opposé de lui, pouvant le laisser se rincer l'œil avec tout le dos de son corps. Elle n'allait pas lui faire plaisir en montrant le devant voyons ! Elle alluma un pommeau, laissant l'eau couler sur tout son corps et elle ne pue retenir un soupire d'aise. Que ça faisait du bien. Mais elle ne voulait pas non plus perdre du temps là-dessous, elle avait faim et ne payant pas le restaurant, elle était pressée d'y aller. Elle savonna son corps sans oublier aucun recoin, sauf le dos. Elle se tourna légèrement pour regarder Kyle en lui montrant le savon.

-Je te savonne le dos et tu fais le mien quand j'aurais fine avec toi ?

Pour elle, il n'y avait rien d'étrange ou de gênant de ce genre de situation, elle en avait eu l'habitude, c'est peut-être pour cela qu'elle n'était pas du tout gêner face au brun cette fois si.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 1:43
Oki retrouvait enfin sa répartie d’antan mais comme lui, elle était bien moins acide. Dommage, il aimait bien la version rouge tomate qui ne savait plus quoi dire. Et lui était prêt à lui refaire un câlin, juste parce que ca la rendait chèvre. Peut-être ne s’en rendit-elle pas compte mais quand il lui proposa le restaurant, elle accepta en utilisant son sourire de façade. Kyle lui parla alors avec gentillesse pour lui faire comprendre qu’il l’avait grillé.

Pas la peine de faire semblant si tu ne sais pas ce que c’est mais je te promets que tu vas adorer.

Finalement, ils purent enfin régler leurs soucis d’ascenseur et être libérés dans les vestiaires à une heure indécente. Ils prirent la direction des douches sans demander plus et Oki accepta la proposition de Kyle de lui prêter un t-shirt de rab.

De rien ma grande, de rien.

Kyle n’était pas très complexé par son physique, déjà, il n’avait pas de raisons d’avoir honte de son corps, il était bien foutu cet enfoiré. Et puis Oki avait bien le droit de se rincer l’œil après toutes ces mésaventures. Notre homme profita alors de la douche et il entendit les pas d’une autre personne, Oki qui venait en profiter elle aussi, de l’autre côté, elle s’occupa d’elle un petit moment, il en fit de même. Puis, elle finit par ressortir la vieille proposition de Kyle de se frotter le dos mutuellement.

Je t’en prie ma grande, viens me frotter autant que tu veux, c’est offert par la maison…

C’était déjà un miracle qu’elle lui propose ça alors il doutait qu’elle se montre entreprenante mais allez savoir, elle pouvait peut-être lui réserver de drôle de surprise, elle s’était montrée particulièrement habile à ce petit jeu, pour leur plus grand plaisir à tous les deux…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 12:23

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Ah… Grillée. Oki recommençait à rougir un peu, comme une enfant en se tenant les mains tout timidement. Elle aurait dû lui dire directement, elle aurait moins eu cette petite honte qui revenait. Mais elle lui fit un petit sourire quand il la rassura en disant qu'elle allait adorer. Elle était encore plus pressée de manger.

Elle lui fit un nouveau sourire quand il lui répondit. Franchement, elle n'était pas mécontente d'avoir quelque chose de propre, plus tard, sur son dos. Bon, Kyle allait la voir autrement qu'en uniforme, mais bon. C'était son but après tout et puis comme après elle se changerait, autant s'habiller autrement. Enfin… Devant lui.

Prenant soin d'elle avant de proposer ce qu'il avait proposé avant, elle eut un grand sourire à sa réponse. Oh non, elle n'avait pas oublié. En même temps, leurs dos avaient sûrement besoin d'un bon décrassage vu les innombrables gouttes de sueur qui si sont déposées. La verte ne pue s'empêcher de rire avec le « c'est offert par la maison ». Il aimait bien cette expression dit donc.

-Regarde droit devant toi et ne tourne jamais la tête, sinon je te frappe.

Elle avait dit cela avec un magnifique sourire qui lui disait vraiment que s'il essayait de regarder, il allait vraiment déguster. Mais pourquoi disait-elle ça ? Elle n'avait pas un corps déplaisant, bien au contraire. Mais… Elle était complexée seulement à un endroit bien précis : sa poitrine. Elle avait toujours eu cette volumineuse partie avec elle dès que la puberté avait fait son apparition. Seulement, elle n'avait jamais pu être bien avec. Comme sur la photo de sa jeunesse, elle m'était des vêtements amples pour la cacher ou minimiser la vraie taille. Pour le reste de son corps, serte, elle était musclée, mais ça ne se voyait pas tant que ça. Elle avait le corps d'une femme tout à fait normal. Enfin, passons. Elle prit le savon et alla vers le brun. Elle commença à frotter doucement ce dos qui, selon elle, était magnifique. Elle adorait les musculatures comme ça, mais je pense que vous l'aviez compris depuis un moment. Bizarrement… Et sans s'en rendre compte, elle resta un petit moment à frotter. Ce n'est pas qu'elle voulait vraiment le rendre aussi propre que le blanc du mur, mais elle touchait surtout chaque recoin, pouvant sentir chaque muscle et chaque os… C'était magnifique ! Mais elle se reprit vite et après avoir fini, elle pinça une des fesses du rabatteur en rigolant et retournant vite de son côté.

-Oups, désolée !

Pas si désolée que ça. Oui, une gamine de cinq ans dans le corps d'une femme de trente-deux ans, oui. Au départ, elle voulait lui donner une claque sur son fessier, mais cela aurait pu lui faire croire des choses. Alors, elle préférait pincer, c'était plus drôle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 15:34
Finalement, après toutes ces fichues péripéties d’ascenseur, ils étaient bien content l’un comme l’autre de pouvoir se doucher, ils s’installèrent dos à dos, dommage, il aurait bien aimé l’avoir à côté de lui. Et bien quoi ? Il ne cachait pas qu’elle lui plaisait et il ne serait pas caché de l’admirer dans toute sa beauté. La jeune femme préféra montrer un peu les crocs pour le dissuader.

Dommage, les belles choses sont faites pour être admirée… tu complexes sur quelle partie ?

C’était du gros bluff mais si cela avait été pour le principe, elle l’aurait sans doute traité de pervers, du moins, en avait-il l’intuition alors il posa la question à tout hasard, cette méthode était plutôt payante. La jeune femme fut la première à venir lui frotter le dos, elle se mit à l’œuvre et elle prit son temps… elle le prit même beaucoup mais Kyle adorait ces petites attentions car elle ne se contentait de la nettoyer, il la sentait le savourer sous ses mains.

Et bien, on dirait que quelqu’un apprécie fortement ce qu’elle touche…

Visiblement, cela la fit redescendre sur terre et il eut droit à un petit pincement de fesse coquin et taquin avant de repartir dans son coin, Kyle se retourna pour venir vers elle et lui posa ses grandes mains savonneuses sur son dos. Comme elle, il prit bien son temps pour savourer le contact de sa peau, il caressait autant qu’il nettoyait et la massait même un petit peu. Il fit cela sur son dos, ses épaules, il descendit jusqu’à l’extrême limite de la courbure de ses fesses et passa même sur ses côtes, frôlant de très loin la courbure de ses seins mais sans les toucher, il voulait la titiller, la chauffer, la provoquer, pas la brusquer.

Je dois te rendre la pareille alors…

Lui murmura-t-il à l’oreille avant de se mettre à mordiller son lobe tout doucement pour la taquiner encore plus. Il la sentait qui se retenait, c’était leur nouveau jeu secret, il la taquinait pour essayer de la faire craquer elle, elle aimait ses attentions. Oki n’avait qu’à accepter de craquer et ils pourraient mettre en route la « troisième idée » ici-même, dans ces douches désertes où nul ne viendrait les déranger…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 16:47

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Elle soupira en l'entendant répondre. C'était vraiment gentil du compliment, mais pourquoi cherchait-il toujours à savoir ? Et puis qu'est-ce qui pouvait bien lui faire croire qu'elle complexait sur une partie de son corps, même si c'était vrai ? Elle n'allait pas lui dire et elle ne lui dirait jamais, têtu comme elle était.

-Je ne suis pas complexée, c'est une question de respect. Je ne vais pas venir devant toi et te regarder de haut en bas, ce n'est pas poli. Et donc je conclus que… Tu es plus pervers que je ne le pensais.

Elle fit un petit rire, parce qu'au fond d'elle, elle l'était quand même un peu. Bah quoi, c'est vrai ! Elle s'amusait à lui regarder les fesses, c'est aussi considéré comme de la perversion. En lui savonnant le dos pour le nettoyer, mais pas que, elle se sentit rougir par les propos du brun. Elle admirait, c'est tout… Et puis c'est vrai qu'elle appréciait, elle ne pouvait pas le nier.

-J'ai toujours voué une grande admiration aux corps musclés comme le tien. Ne crois pas que ce soit une technique de drague de ma part, même si je suis sûr que tu en serais heureux.

Elle ria un peu, grâce à sa petite phrase, elle était revenue à la réalité et pour se venger, rien ne vaut un petit pincement. Une fois dans son coin, elle rinça ses mains et le savon restant encore sur son corps avant de sentir les grandes mains de Kyle se poser sur son dos. Elle ne voyait rien d'ambigu dans cette action et le laissa faire simplement, autant qu'il voulait aussi. Après tout, elle avait bien profité pendant un moment, il avait tout à fait le droit aussi. Mais… Dans ses gestes, elle sentait comme s'il la massait légèrement, ce qui la surprit en premier temps puis elle décida d'en profiter, sentant tous ses membres se détendre. Elle ne pensait vraiment pas qu'il allait aller jusque-là… Elle sentait la température de son corps augmenter lorsque les mains du rabatteur descendirent jusqu'à l'extrême limite de son bassin puis le rabatteur frôla de loin la courbure de sa poitrine. Il le faisait exprès… C'était sûr et cela ne laissa pas la verte indifférant. Elle devait se contrôler, oui, se contrôler le plus possible. Elle l'avait dit avant : elle ne voulait pas. Pourquoi il insistait tellement ? De plus, si elle avait eu son arme, se défendre aurait été plus simple parce que cela aurait été son cerveau qui réagissait. Mais son corps, là, empêchait la connexion avec son cerveau et donc l'empêchait de le repousser.

Oki l'écoutait, son cœur commençant à accélérer la cadence comme dans l'ascenseur. Lui rendre la pareille ? Mais… Elle ne lui avait pas mordillé le lobe de l'oreille ! Et… Elle ne lui avait pas fait ce genre de proposition sachant que pour elle, le non dans l'ascenseur était valable tant qu'elle ne disait pas oui. Oh… Elle venait de comprendre. Peut-être que pour le brun l'invitation dans les douches était une porte ouverte pour lui dire qu'elle était d'accord ? Non, non ! C'était faux ! Et puis non… Il devait sûrement faire cela pour la faire craquer pour qu'elle dise vraiment oui. Le jeu auquel ils jouaient était vraiment dangereux… Elle voulait… Mais refusait aussi. Alors qu'est-ce qu'elle devait faire ? Ah… Trop tard… Son cerveau avait réagi avant elle sous les leçons de son père. Elle s'était retournée, sachant sa poitrine avec un de ses bras et gifla Kyle. Son regard était le plus neutre du monde, comme si elle n'était plus maîtresse de son corps lors de ce geste, ce qui n'était pas faux en soit. Après s'être rendu compte de son acte, elle paniqua immédiatement. Elle ne voulait vraiment pas lui faire ça !

-J-Je suis désolée ! J-Je ne voulais pas, je te le jure !

L'eau coulait tout le long de son d'eau et en s'entend qu'il n'était plus du tout savonneux, elle essaya de fuir en commençant à partir vers les vestiaires, attrapant sa serviette en chemin. Elle commençait à en avoir marre d’avoir toujours ce genre de « autre soit » qui revenait sans prévenir.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 17:37
Kyle continua de la taquiner, car en même temps, cela lui permettait de mieux la connaitre, elle qui cachait encore tant de chose dans sa petite tête toute verte. Il essaya de découvrir son complexe et il sourit quand elle l’envoya balader.

On a passé des heures dans l’ascenseur sans lumière, je sais quand tu mens au son de ta voix.

Bon, il était loin d’en être sûr mais disons qu’il avait de fort soupçons sur ce fait. Elle vint ensuite lui savonner le dos, en profitant pour le tripoter honteusement, ce qui fit que Kyle lui fit une petite remarque amusée. Elle essaya de trouver une bonne excuse et Kyle y répondit.

Dans ce je me contenterai de savoir que tu voue une grande admiration à mon corps musclé. Et qui sait, un jour, tu me laisseras admirer le tiens.

Dit-il en riant pour la plaisanterie. Puis, ce fut à son tour de venir lui laver le dos, il la sentit d’abord se détendre, il se remit à la taquiner un petit peu et pour lui rendre la faveur du pincement de fesses. Sauf qu’avec l’heure, la fatigue et l’ambiance, il s’était peut-être trop laissé aller sur le coup. La jeune femme se retourna et le baffa sans honte. Bon, elle ne lui avait pas fait mal. Il croisa son regard et se rappela, oui, cette femme était dangereuse, elle ne se contrôlait pas et il l’avait oublié avec tout ce qu’il s’était passé. Elle redevint rapidement elle-même et s’excusa.

Si tu l’as fait, c’est qu’une part de toi le voulait, sinon autant admettre être folle. Et ne t’en fais pas, c’est ma faute, je me suis un peu trop laissé aller dans mes taquineries.

Il aurait bien voulu pouvoir en parler mais elle décida de fuir en courant peu après, le laissant en plan. Kyle resta tout simplement sous les douches, si elle avait fui, c’était bien qu’elle voulait être seule, alors il n’allait pas lui courir après.

Bon… je suppose que c’est mort pour le restaurant et le bar…

Dit-il en se parlant pour lui-même et faire un constat de cette soirée plutôt bizarre. Kyle termina tranquillement de se laver et de se sécher avant de retourner vers son vestiaire.

Zut, j’ai oublié de lui laisser un t-shirt…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 19:08

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Elle était surprise de savoir qu'il savait qu'elle mentait. D'accord, ils ont passé des heures dans un ascenseur, mais quand même ! Elle n'avait quand même pas tout dévoilé sans s'en rendre compte ?... Ohlala ! Qu'elle idiote ! Elle détourna le regard, lui montrant bien qu'il avait raison. En même temps… Si elle lui disait qu'il avait tort, il allait redire qu'elle mentait encore. Mais elle ne lui répondrait pas quand même. Elle voulait garder ça pour elle, c'était trop personnel.

Elle fit un petit rire gêné, admirer le siens ? Il n'y avait rien à admirer… Elle était une fille banale, du moins sauf dans la taille de son bonnet. Peut-être que c'était ça qu'il voulait admirer… Pervers ! Et voilà, elle recommençait à penser comme avant, même si c'était plus de la plaisanterie. Elle l'aimait bien malgré ce qu'elle pouvait dire.

L'ambiance était pourtant bien… Et en une fraction de seconde, elle avait tout bousillé. Même si les paroles de Kyle étaient tout ce qui a de plus normal, sans aucun ton méchant ni réprobateur, elle sentait une énorme boule dans sa gorge. Ah non, elle refusait de dire que c'était sa faute, la seule fautive, c'était elle et elle en était totalement consciente.

S'enfuir telle une lâche, voilà la seule chose qu'elle avait su faire pour éviter la discussion qui allait venir. Loin dans les vestiaires, elle se questionna après s'être entourée de sa serviette. Pourquoi ? Pourquoi avait-elle le don de tout gâché ? Elle essayait pourtant… Elle essayait vraiment du plus profond de son cœur et de toutes ses forces, mais elle n'y arrivait jamais. Peut-être parce qu'au fond-elle, elle se disait qu'il allait toujours avoir quelque chose qui allait foirer. Elle s'asseyait sur le banc juste à côté de son casier. Une autre question la troublait… Comment Kyle arrivait-il à la déstabiliser aussi facilement ? Comment arrivait-il à faire ressortir des sentiments qu'elle n'avait plus sortis depuis des années ? Même son thérapeute n'avait pas réussi, alors comment un homme aussi éloigné de sa vie pouvait-il y arriver ? Et puis comment arrivait-il à briser le masque qu’elle avait depuis des années ? Elle ne savait pas…

Elle ouvra son casier, prenant son cache-oeil et, après s'être séchée les cheveux, elle l'enfila avec délicatesse. Et maintenant, elle faisait quoi ? Ses vêtements étaient encore humides et elle ne voulait pas les remettre. Mais elle avait fui le rabatteur, alors elle ne pouvait plus compter sur son t-shirt. Elle regarda ses pieds, séchant à l'air libre puisqu'elle ne bougea pas la serviette attachée autour d'elle. Elle ne savait pas combien de temps elle était restée comme ça, mais elle tourna son regard vers sa main, celle qui avait collé la gifle au brun. Serrant cette main-là, elle la frappa contre le casier même si elle savait qu'une douleur allait lui parcours tout le bras. C'était une façon pour elle d'évacuer. Après cela, elle entreprit une marche pour vérifier si le rabatteur avait fini, pas encore apparemment.

Oki retourna s'asseoir où elle était, le regard le plus neutre du monde. Comme si son masque revenait petit à petit, surtout quand un petit sourire commençait à s'afficher sur son visage. Mauvais signe. Elle entendit des pas revenir, il avait fini ? Sûrement. Elle écoutait, mais n'osa pas venir le voir.

-Je suis toujours preneuse si tu veux bien…

C'était gonflé de sa part de demander encore quelque chose, mais en même temps… Elle ne pouvait pas rentrer comme ça. Elle prit son courage à deux mains, se leva et fit simplement dépasser sa tête entre deux casiers pour faire son sourire de façade qu'elle avait retrouvé en quelques minutes. Non… Cela ne la rendait pas charmante quand elle souriait ainsi et pour ceux qu'ils la connaissaient, c'était même triste voir terrifiant. Surtout qu'avec ce visage d'ange qui allait parfaitement bien, il se cachait derrière la petite lobotomie qu'elle adorait se faire lorsque quelque chose allait mal.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 7:30
Kyle s’était donc planté, il avait un petit peu trop taquiné la jeune femme, sans savoir si ce qu’il avait fait la déstabilisait suffisamment pour qu’elle affronte le monde avec son vrai visage. Il ne savait pas d’où ça venait mais il y avait une part de violence en Oki, une part qu’elle ne savait pas gérer et cela détruisait sa vie. Alors certes, il avait simplement eu de la méfiance pour elle au début, mais maintenant, elle lui faisait surtout de la peine. Il voudrait bien l’aider mais il ne fallait pas rêver, ce n’était pas lui qui allait la délivrer de ses vieux démons là où des thérapeutes n’y arrivaient pas. Après une longue douche pour se calmer, il finit par sortir, se demandant si Oki était déjà partie, un bruit métallique lui indiqua que peut-être non. La jeune femme finit par apparaitre et lui demanda si elle pouvait avoir un t-shirt. Kyle se retourna, sa serviette était tombée et pour le coup, Oki pouvait admirer sa plastique dans sa totalité. Il fallait dire que l’armée n’avait pas rendu Kyle spécialement pudique. Il eut un regard triste en voyant qu’elle avait reprit son masque de sourire faux.

Non… Je veux bien te le prêter, mais à condition que tu ne reprennes pas ce sourire, je le déteste, il ne te va pas.

Kyle prit tout de même un grand t-shirt dans son casier et s’approcha d’elle mais ne lui tendit pas. Il lui fit à la place un sourire doux et lui parla gentiment.

Oki, ce qu’il s’est passé n’est pas de ta faute, je t’ai trop taquiné, je me suis laissé aller à l’ambiance et j’ai en fait un petit peu trop. Tu n’as pas à avoir de plaire, je préfère que tu déchaine ta colère comme ça que sur quelqu’un d’autre en étant armée.

Elle n’avait collé qu’une simple claque mais demain, elle pourrait flinguer quelqu’un ou le tabasser avec ses lames. Mieux valait que ce soit lui qui lui fasse assouvir ses pulsions de violence.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 12:46

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Oki, avec son masque, ne fit même pas attention quand la serviette de Kyle tomba. Elle était totalement déconnectée de tout ce qui l'entourait. Continuant de sourire, elle remarqua son sourire triste… Pourquoi ? Elle comprit par la suite. Ne sachant pas comment réagir, son visage l'avait fait pour elle, faisant disparaitre ce sourire hideux de son visage pour le laisser neutre. Ne bougeant pas d'un centimètre, elle le laissa approcher avec le T-shirt et se sourire doux. Les paroles qu’il prononçait lui fit perdre son masque, une nouvelle fois.

Elle laissa un petit silence avait que ses yeux deviennent petits à petit rouge, laissant prévoir de futur larmes voulant s'échapper. Pour éviter ça, elle se frotta les yeux énergiquement pendant qu'elle parlait.

-Non… Je ne voulais pas déchaîner ma colère sur toi… Ce n'était pas de la colère… Je…

Elle soupira longuement avant de le regarder et remarquer, enfin, que la serviette du brun n'était plus sur lui. Elle vira totalement au rouge. Sa tête devait avoir un aspect très étrange : le visage rouge ainsi que ses yeux, même s'ils étaient légèrement comparés à ses joues. Elle essaya de parler, mais elle ne faisait que bégayer, voir, n'arrivait pas à aligner deux mots. Elle eut un réflexe débile : retirer sa serviette pour lui mettre sur le corps.

-T-Ta serviette est tombée, met ça !

Elle se rendit compte quelques secondes plus tard que ce n'était pas une bonne idée, mais alors là, pas du tout. Halala, comment elle pouvait être maladroite quand elle n'arrivait pas à réfléchir correctement. La tomate était encore plus gênée, hésitant entre lui donner vraiment la serviette ou se cacher elle-même avec le bout de tissu. Bon, maintenant, Kyle avait sûrement pu l'admirer sans en perdre une miette vue le temps qu'elle prenait à trouver une solution. Finalement, elle cacha sa poitrine avec un bras, sera les jambes en les croissants et tendit la main vers le rabatteur.

-L-Le T-Shirt s-s'il te plaît…

Cette phrase sonnait plus comme un « pitié donne moi le t-shirt ». Elle voulait se couvrir à tout prix, se sentant très mal à l'aise, nue comme un verre.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 20:29
Si elle ne faisait pas de remarques sur sa nudité, c’était vraiment qu’elle faisait comme si tout allait bien et il n’aimait pas ça. Il commença par craqueler son sourire faux puis il prononça quelques paroles qui la firent chavirer à nouveau, elle se retenait de pleurer et Kyle savait que ce genre de chose, ce n’était pas bon.

Oki, si tu as envie de pleurer, alors pleures un bon coup, ça te fera du bien. Nous sommes seuls ici, je serais le seul à le voir.

Il lui dit cela avec un sourire tendre pour lui démontrer que ce n’était pas grave mais d’autres considérations revinrent rapidement, le cerveau de la jeune femme percuta enfin que le rabatteur était nu comme un ver, peut-être remarqua-t-elle aussi que notre homme n’avait aucune partie de son propre corps sur laquelle il pouvait complexer. Elle n’eut qu’un réflexe idiot, retirer sa propre serviette pour la mettre sur le corps de Kyle. Elle devint encore plus écarlate quand elle se rendit compte qu’elle venait de mettre son propre corps intégralement à la vu de son collègue. Qu’il le veuille ou non, il ne pouvait rien rater ainsi. Alors il fit la seule chose qu’il savait faire avec Oki, la taquiner pour la détendre ou l’achever.

Ha ! Je constate que ce n’est pas vert partout.

Lui dit-il avec un sourire amusé alors qu’elle le suppliait quasiment de lui donner le t-shirt. Il déplia et avec gentillesse, il s’approcha d’Oki et le lui passa, du moins la tête, elle n’aurait plus qu’à passer les bras dans les manches et le déplier. Il était effectivement assez grand pour la couvrir jusqu’au début des cuisses.

Je confirme mon idée première, tu es vraiment… à croquer.

Clin d’œil amusé alors qu’il s’emparait de la serviette pour la nouer autour de sa taille tout en lui faisant une remarque amusée.

Allez hop ! Fin du spectacle, si tu veux encore te rincer l’œil, il faut payer ma chère. Bon, blague à part, toujours partante pour le resto ou pas ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 22:20

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Elle voulait pleurer, vraiment. Elle se frottait les yeux pour ne pas le faire et soupira tout en écoutant. Kyle voulait lui… Non, vraiment… Il avait beau dire ça, Oki ne fit qu'accentuer la pression de ses doigts sur ses paupières. Elle en essuya discrètement quelques gouttes qui avaient réussi à s'échapper. Il devait être triste de voir qu'elle ne se libérait pas, mais elle ne voulait pas devant lui malgré ce qu'il avait dit.

Après avoir remarqué le corps de Kyle qui, malgré le peu de temps qu'elle avait pu l'observer, était tout simplement parfait et elle comprenait pourquoi il n'avait pas de quoi complexer. Il en avait de la chance, dit donc. Rouge comme une tomate après la bêtise qu'elle avait faite, elle ne savait pas vraiment comment réagir. Il devait bien s'amuser à la regarder pendant qu'elle était totalement débordée par tout ce qu'il se passait. De plus, ce que le rabatteur en rajouta une couche. Elle avait terriblement chaud et ne savait pas du tout comment réagir à sa taquinerie. Le frapper ? Non ! Surtout pas ! Le taquiner aussi ? Elle n'en avait pas la force. Elle laissa alors ses forces l'abandonner et s'asseoir sur le banc derrière elle en cachant les parties les plus intimes de son corps, il l’avait vraiment achevé cette fois.

-Idiot !

Elle avait réussi à articuler seulement ce mot. La phrase qu'elle voulait dire était plutôt : bien sûr idiot ! Après tout, c'était totalement débile de se teindre à cet endroit, personne ne le faisait ! Enfin, elle n'en savait rien personnellement. Elle ne le regardait plus du tout dans les yeux, elle regardait ses pieds, tellement gênée de cette situation et ne sachant pas quoi faire. Elle sentit alors quelque chose lui passer au-dessus de la tête, elle remarqua que c'était le T-shirt qu'il lui avait proposé gentiment. Sans perdre de temps, elle le déplia complément, constatent qu'il était parfait au niveau de la longueur.

-Merci beaucoup…

Disait-elle avec un petit sourire avant de redresser la tête pour le regarder et l'écouter. À-à croquer ? Mais pas du tout ! Et pourquoi ce clin d'œil amusé ? Il n'y avait rien d'amusant !

-N-N'importe quoi…

Elle fit un petit rire quand il remit la serviette en disant que le spectacle était fini et que ça devenait payant. Il avait vraiment un don pour la rendre joyeuse naturellement. Un peu déçu quand même, elle lui fit comprendre avec une moue déçue après avoir retrouvé une couleur de peau normale.

-Dommage… J'aurai bien voulu mieux regarder pour voir si tu étais proportionné partout.

Lui dit-elle avec un ton taquin et amuser. Bien sûr, elle plaisantait. S'il se remettait nu devant elle, il y aurait le retour de la tomate. Le resto ? Elle avait complètement oublié avec tout cela alors que son estomac s'amusait à se tordre. Elle se leva en lui faisant un sourire et un clin d'œil en tirant légèrement la langue.

-Bien sûr ! Je ne refuse jamais quand on m'invite !

Sur ses mots, elle partit vers son casier pour finir de s'habiller, enfilant sous-vêtements propres qu'elle avait quand même pensé à mettre dans la boite en fer en guise de change, ses chaussures et un long manteau qu'elle déplia et enfila. Elle allait vraiment faire tache s'il y avait des gens dehors, on était en été, alors un long manteau comme cela en cette période était peu commun, mais il tombait jusqu'au bas de ses genoux alors c'était parfait pour la situation. Elle empoigna son sac et attendit devant la porte du vestiaire.

-Je suis prête ! Je n'attends que vous monsieur !

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 22:43
Bon, il avait tenté de la pousser à pleurer un bon coup pour se lâcher mais cela ne donna rien, comme pour le désir, elle retenait son envie de craquer mais il avait déjà vu que ses défenses n’étaient pas parfaites, ce serait tellement plus simple si elle assumait simplement tout ce qu’elle avait sur le cœur mais il n’était pas malheureusement faiseur de miracle. Alors il la taquina à nouveau après avoir tout vu d’elle sur le fait que tout n’était pas vert. Elle était rouge de honte et le traita d’idiot avant de s’assoir. Gentiment, il lui passa la t-shirt et elle fit vite le nécessaire pour le porter, il lui fit une dernière remarque qu’elle refusait encore une fois d’accepter.

Et bien, moi je dis que tu l’es alors acceptes-le.

Là-dessus, il passa la serviette autour de sa taille en faisant une remarque taquine à la jeune femme qui récupéra du poil de la bête pour lui en faire une à nouveau. Avec le sourire, Kyle s’approcha très près d’Oki, il plaqua sa main contre le mur derrière et se pencha vers son visage. Il était proche d’elle mais sans la toucher. Regard planté dans le sien avec intensité, nez qui se frôlaient presque et le souffle de l’un sur le visage de l’autre.

Je te laisserais avec grand plaisir voir, toucher et vérifier mes proportions autant que tu veux Oki, mais gardons ça pour quelques moments plus… intimes.

Et il ne fit rien de plus, s’écartant d’elle. Se montrer trop entreprenant ne menait à rien, il valait mieux être provoquant, jouer avec son désir latent, faire craqueler ses défenses jusqu’au moment où elle craquerait d’elle-même. Le restaurant étant toujours d’actualité, il la laissa aller finir de se changer et en fit de même, enfilant une tenue propre et très décontractée avant de revenir vers la jeune femme.

Je suis là ma chère, permettez que je sois votre chauffeur pour ce soir. Devons-nous toujours passer chez toi ou est-ce que nous y allons directement ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 23:36

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Last Action Emmerdeurs
Elle soupira intérieurement quand il lui disait qu'elle devait accepter ce qu'il avait dit. C'était assez difficile pour elle d'accepter ce genre de compliment, mais elle fit un simple sourire pour lui dire qu'elle le faisait, même si elle ne le faisait pas vraiment.

Après s'être amusé à faire une petite réflexion taquine, elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'il allait faire. Oki voyait Kyle s'approcher très près d'elle, ce qui tendit touS ses muscles d'un coup et elle ne pue garder des battements normaux de son cœur. Elle le regarder dans les yeux avec presque la même distance que la chute dans l'ascenseur. Ses paroles la fit rougir et, bizarrement, elle s'attendait qu'il l'embrase ou fasse autre chose, mais rien. Intérieurement, elle aurait vraiment voulu qu'il le fasse. Se rendant compte de ses pensées, une fois qu'il se décala, elle partit vers les casiers pour finir de se préparer.

Qu'est-ce qu'il s'était passé dans son cerveau ? D'habitude, elle rebutait ses avances dans son esprit et là, elle aurait bien aimé qu'il l'embrasse ? Mais ça n'allait vraiment pas bien ! La fatigue devait y être pour beaucoup… Ou alors c'était Kyle. Non, la fatigue, seulement elle et rien d'autre.

Elle riait en l'attendant répondre en arrivant vers elle. Elle réfléchissait très rapidement sur le détour qu'ils devaient prendre si elle devait rentrer chez elle. Mais en même temps… Elle était obligée.

-Avec plaisir ! Je risque d'avoir trop chaud avec ce manteau et je ne vais pas me balader en t-shirt dehors. Désolée de t'obliger à faire un détour, mais si tu veux, tu peux attendre devant le restaurant, tu me donnes l'adresse et je te rejoins dès que je serais prête.


Elle doutait fort qu'il refuse de l'accompagner chez elle. Il avait l'occasion d'entre dans une part de son intimité, ce serait dommage pour lui de rater ça. Et puis elle ne comptait pas lui poser un lapin, elle avait faim et elle ne voulait pas rater de manger italien pour la première fois de sa vie.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 1 Aoû - 0:24
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-