Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Cadeau encombrant mais sexy

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 20 Juil - 23:22
Journée de repos pour Kyle, même lui avait apprit à savourer les congés chez lui au calme. Car justement, le calme, il galérait à le retrouver. Depuis que son petit affrontement avec cette chef révolutionnaire avait fait la une, il avait gagné une notoriété dont il se serait passé. De plus, il n’avait rien d’un héros, il s’était retrouvé dans une situation où c’était lui ou elle, les armes avaient parlés.

Alors il savourait le calme de sa maison. Officiellement, il avait bien une hybride, Kai Di. Mais sur le papier seulement car dans la pratique, il la laissait tranquille, on leur avait forcé la main pour cette adoption. Kai Di n’avait que son adresse officielle ici, il la laissait faire sa vie comme elle l’entendait et ne s’en privait pas, il ne la voyait quasiment pas pour le moment.

Une part de lui était encore troublée par la rencontre avec Lorelai, cette louve farouche mais adorable dont il s’était approché, qu’il avait invité à venir mais qui ne l’avait jamais fait. Cela faisait maintenant trois mois qu’il l’avait rencontré et il n’avait jamais recroisé sa route. Il commençait à croire un peu qu’elle ne voulait pas le revoir.

Ces mornes pensées furent chassées par le bruit de la sonnette. Prudent, il alla vérifier de qui il s’agissait avant d’ouvrir et eut la bonne surprise de voir débarquer son vieux pote Akiro, le japonais grâce à qui il était un peu sur cette île. L’homme était enjoué et après quelques rapides salutations, Kyle l’invita à entrer, constatant qu’il n’était pas seul.

Je te sers quelque chose vieux ?

Non, mon pote, ça ira. Je me disais, ca fait un moment maintenant que tu es sûr l’île et je ne t’ai toujours pas vu en « profiter ».

Heu, je ne vois pas trop où tu veux en venir là…

C’est simple, avec ma femme, on trouve ca triste que tu sois toujours tout seul chez toi sans personne pour s’occuper de toi.

Et ?

Et donc, on t’a trouvé… une hybride ! D’ailleurs la voici.


Dit-il en faisant avancer la silhouette qui le suivait pendant que Kyle ne disait plus rien, ayant perdu les mots devant ce joyeux délire inventer par son pote qui venait de lui offrir une personne comme on offrirait un chiot d’un quelconque animalerie.

Ha ! Je savais que ca te ferait plaisir ! Tu en perds même tes mots. Et tu n’as pas tout vu, regarde comme elle est super sexy en prime.

Dit-il cette fois en lui enlevant sa grande cape pour dévoiler une tenue plus prête du corps qui mettait la demoiselle en valeur sous les yeux interloqué de l’américain qui ne savait plus s’il devait rire ou taper sur son ami.

Bon, je suis désolé vieux, j’ai un rendez-vous dans vingt minutes, je te laisse les papiers là, t’inquiète pas toute la paperasse est remplie, elle est officiellement à toi, tchao bonne journée.

Et l’homme partit en fermant la porte derrière lui, laissant Kyle et cette pauvre hybride tous les deux dans l’entrée de sa maison. Alors, notre homme était d’habitude très réactif dans beaucoup de situations, mais là, devant le n’importe quoi total de cette situation, on allait lui laisser cinq minutes pour tout remettre en place.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Juil - 12:30
Cruelle désillusion que voilà. A peine arrivée en ville qu'elle s'était retrouvée poursuivie par des personnes dont elle ne connaissait rien et elle se retrouvait assommée par derrière par l'un de ses poursuivants. Si Sheena avait été avec elle, tout cela ne se serait jamais passé. On l'avait conduite dans une cage qui se trouvait dans une animalerie. Miyuki s'était éveillée avec un mal de tête, une légère bosse sur la tête dissimulée par ses longs cheveux gris perle. Heureusement qu'il n'avait pas frapper très fort, juste assez pour qu'elle perde connaissance. La renarde s'était souvenue de la sensation de peur qu'elle avait éprouvée, la même sensation que dans le laboratoire duquel elle s'était échappée. Un autre hybride qui se trouvait à côté de sa cage lui avait donc expliqué où elle se trouvait. Le regard bleu de la demoiselle s'était alors mit à vagabonder sur les cages qui se trouvaient dans la pièce, des humains étaient là, ne ressemblant pas aux scientifiques qu'elle avait toujours connu.

Un hybride pu sortir de sa cage, mais il avait une laisse accrochée à un collier de cuir qu'il avait autour du cou. L'hybride porta alors l'une de ses mains à son cou, elle n'avait rien et elle poussa un soupir de soulagement. C'était alors pour cela qu'ils voyaient le jour pour certains dans un laboratoire scientifique? Pour servir d'animal de compagnie? Les neko du laboratoire lui avait expliqué qu'ils servaient pour bien d'autres choses et parfois pour des choses horribles. Seulement elle n'avait pas voulut en entendre davantage. Pour le moment elle se demandait si elle allait elle aussi pouvoir sortir de cette cage et se demandait donc quel genre d'humain pourrait avoir besoin d'elle. Puis un homme s'était approché de sa cage, le sourire aux lèvres.

Baissant les oreilles, elle le regardait dans les yeux se demandant ce qu'il pouvait bien lui vouloir. On la fit rapidement sortir de sa cage pour en faire le tour, Miyuki regardait l'inconnu avec une quiétude dans le regard. Le choix de l'acheter fut prit, on lui mit en cape sur les épaules, des papiers furent échangés contre de l'argent. Elle eut un regard pour l'hybride qui était à côté de sa cage, il lui fit un signe de main avec un léger sourire aux lèvres comme pour lui dire adieu. La renarde suivit donc celui qui apparemment était devenu son maître, ils montèrent dans une voiture, roulèrent un petit moment avant de s'arrêter devant une maison. Miyuki ne voyait pas trop ce qu'il se passait car elle avait le capuchon sur la tête, ce lui lui plaquait les oreilles sur le crâne.

On la fit descendre doucement de la voiture, lui demandant de le suivre. Elle marchait assez rapidement pour ne pas semer l'homme qui l'avait sortie de sa cage. Ils s'arrêtèrent devant une porte, l'homme lui dit de se mettre derrière lui, puis il sonna à la porte. Cette dernière s'ouvrit, une autre voix d'homme se fit entendre. Elle semblait dénuée d'émotion et Miyuki se demandait si ce n'était qu'une impression ou non. Des mots s'échangèrent et l'inconnu qui l'avait achetée lui avait fait signe de le suivre à l'intérieur. Elle restait là, immobile, jusqu'à ce que sa cape tombe à ses pieds, lui faisant relever le visage et ses longues oreilles. Son regard et son visage emplis de surprise se posèrent donc sur l'autre homme qui lui faisait donc face. Il semblait grand, les cheveux noirs et un regard indescriptible au premier abord mais il semblait aussi surprit qu'elle. Celui avait qui elle était venue lui, semblait enthousiaste de ce qu'il venait de faire. Miyuki finit par comprendre qu'il n'était donc pas son maître lorsqu'il vit les papiers passer de sa main à un meuble sur lequel il les avait posé. Elle se retourna pour voir l'homme avec elle était venue partir, puis elle se retourna vers celui qui apparemment était son réel maître.

Elle baissa les oreilles, regardant le sol, intimidée par sa nouvelle situation et surtout fatiguée de tous ces événements. Elle qui était pourtant du genre à ne pas se laisser faire, pour le coup elle ressemblait à une petit hybride apeurée. Elle restait donc là, silencieuse, attendant la suite des événements, se demandant ce qu'il allait se passer maintenant, quelle réaction aurait alors cet homme qui ne disait mot, le silence était alors pesant dans la pièce.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Juil - 14:24
La situation devenait de plus en plus compliqué et Kyle commençait à en avoir marre qu’on lui colle des hybrides chez lui sans vraiment lui demander son avis. Pour Kai Di, c’était leur chef qui avait imposé ça par commodité mais dans les faits, la femme-kangourou faisait sa vie de son côté. La seule personne qu’il aurait voulu accueillir chez lui était Lorelai, mais peut-être qu’elle ne viendrait jamais finalement et il n’avait pas réussi à trouver la moindre information sur elle.

Et voilà maintenant ça. Akiro ne partait pas avec de mauvaises intentions mais pour un cadeau, il avait fait fort. Kyle regarda quelques instants la pauvre fille qui s’était sans doute retrouvée ici sans comprendre pour quoi. Pas très grande, un visage plutôt mignon, quoique peu rassurée, de beaux yeux bleues, de longues oreilles sur la tête et une queue touffue. Une louve ? Non, la forme des appendices était différentes, une renarde peut-être. Plutôt jolie et un corps avec des formes agréables. D’autant plus que sous la cape, on lui avait fait passer une tenue ouverte et prêt du corps, sans doute pour mettre son corps en valeur, peut-être le seul argument commercial que l’on avait trouvé avec elle. Mais pour Kyle, elle avait déjà une grande qualité : elle ne ressemblait pas à Lorelai, rien ne serait pire pour lui que de se retrouver un jour à avoir le sentiment de chercher à compenser son absence.

Bon… ne restons pas là, allons donc nous assoir, nous avons des choses à nous dire je crois.

Kyle guida la pauvre renarde jusqu’au salon où il lui fit signe de s’assoir sur le canapé avant de s’absenter un court instant dans sa cuisine d’où il ramena un grand verre d’eau qu’il donna à la renarde, peut-être que toutes ses émotions lui avait donné soif. Kyle était peut-être très détaché émotionnellement, il n’était pas un homme sans cœur. Il s’installa ensuite à côté d’elle et tenta de briser un peu la glace.

Je m’appelle Kyle Crescent et visiblement… je suis ton maître à présent. Quel est ton nom ? Et d’où viens-tu ?

Oui, les trucs bateau, mais il fallait bien commencer quelque part après tout…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Juil - 17:11
Incompréhension, incertitude, tous ces sentiments se bousculaient dans la tête de la jeune hybride, elle avait été achetée par un homme puis était passée à un autre dans la foulée. Elle ne comprenait pas vraiment l'intérêt de l'avoir achetée si c'était pour la mettre entre les mains d'un autre homme. Restant debout devant l'homme, elle avait finit par poser son regard sur l'inconnu qui semblait la détailler du regard, comme pour savoir à quoi il avait à faire. Se demandait-il de quelle hybridation elle venait? Oui sans doute. Ou peut-être se demandait-il ce qu'il allait faire d'elle maintenant qu'elle était ici et les papiers à son nom.

''Si...vous vous demandez ce que je suis, eh bien je suis une renarde....'' lança t-elle timidement en baissant légèrement les oreilles.

Elles les releva lorsqu'il se mit à parler d'aller s'asseoir car ils avaient des choses a se dire. La renarde l'avait donc suivit silencieusement, sa queue touffue ondulant dans l'air, les oreilles droites, attentive au moindre mouvement de son maître. Elle finit par prendre place sur le canapé, joignant les pieds et posant ses deux mains sur ses cuisses, levant alors son regard bleu sur l'inconnu qui n'allait plus être à présent. Elle le regarda aller dans la cuisine et revenir avec un verre d'eau qu'il lui avait tendu. La renard s'en était saisit, le gardant dans ses mains et bu une gorgée. Elle soupira, se sentant un peu mieux. Il se nommait donc Kyle Crescent.


''En... enchantée maître, je suis Miyuki', et j'ai été achetée dans une animalerie, par... votre ami? Et me voilà ici...'' dit-elle d'une voix plutôt timide en agitant les oreilles, arborant un infime sourire sur ses lèvres fines et rose pâle.

La jeune hybride triturait le verre qui était dans ses mains, sa queue touffue posée sur ses cuisses, elle ne savait pas trop ce qu'elle devait faire. Elle respira un bon coup puis posa son regard sur l'homme qui était assit à côté d'elle.

''Je ne comprends pas très bien pourquoi je suis ici mais je crois que je dois vous tenir compagnie, c'est ce qu'un autre hybride m'avait expliqué juste avant mais....''

Elle marqua une pause et reprit.

''Si... si vous ne voulez pas de moi, vous pouvez me ramener là-bas, je vois bien que vous êtes tout aussi mal à l'aise...votre ami aurait dû vous demander votre avis au final...'' avait-elle lancé comme si elle avait reprit confiance en elle.

Miyuki ne savait pas comment allait réagir l'homme, mais elle se devait de le lui dire. Si vraiment il n'avait pas besoin d'elle, autant qu'elle reparte dans sa cage pour servir à une autre personne qui aurait besoin d'elle. C'était ce qu'elle se disait, mais au fond, elle était plutôt curieuse de connaître cet homme qui semblait mystérieux, et elle n'avait donc pas envie d'y retourner. Seulement elle ne pourrait donc s'opposer au choix de ce dernier, après tout, d'après ces papiers elle lui appartenait dès à présent.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Juil - 17:50
Kyle n’étant pas un mauvais bougre, ce n’était pas lui qui allait engueuler la pauvre fille pour avoir parler sans que ne le lui dise. Quand il la regarda de pied en cape, elle supposa qu’il se demandait de quelle espèce elle était et elle lui répondit qu’elle était renarde, comme il l’avait supposé. En fait, cela le rassurait, entre le racial et le côté perdue de la demoiselle, elle se révélait à l’opposée exacte de Lorelai, il ne l’aurait pas supporté qu’on lui amène une louve à fort caractère. Histoire de détendre l’atmosphère, il fit s’assoir la demoiselle et lui donna un verre d’eau. Il se présenta et elle lui répondit.

Miyuki… c’est un joli nom. Le type qui t’a acheté est un vieil ami à moi, on a bossé dans la même SMP. Akiro a toujours eu le chic pour les cadeaux… non-conventionnels mais cette fois, sa femme et lui ont visiblement fait très fort je dois l’admettre.

Qu’elle sorte d’une animalerie ne l’étonnait pas, connaissant Akiro, il ne l’aurait pas acheté ailleurs que dans le circuit officiel. Mais malgré tout, la pauvre fille ne semblait pas comprendre ce qu’elle faisait là.

Tel que je connais ce petit pervers… et vu la façon dont il a mit ton corps en avant, je suppose qu’il voulait m’offrir quelqu’un qui me ferait la… « compagnie » si tu vois ce que je dire…

Pourtant le comportement de Kyle ne devenait pas lubrique malgré ses mots. Non pas qu’il ne trouvait pas la jeune femme jolie et désirable mais pour lui, c’était une personne, pas un trou artificiel qu’on achète en magasin de jouets érotiques.

Je préfère te poser la question dans l’autre sens Miyuki : est-ce que toi tu veux retourner là-bas ?

Kyle ne l’avait certes pas demandé mais il n’était pas sans cœur, il savait ce qui l’attendait s’il la renvoyait et il n’avait pas le cœur à lui faire ça, à moins qu’elle ne le souhaite vraiment.

Bon, en attendant, essayons plutôt d’apprendre à nous connaitre. Maintenant que tu es ici, que pourrais-tu faire pour moi ? Tu as quelles compétences ou connaissances ? Et… as-tu appartenu à quelqu’un d’autre avant ?

Ce serait peut-être déjà bien qu’il arrive à la cerner un petit peu plus en détail avant de décider de quoi que ce soit. Si elle était un minimum capable de tenir une maison, elle trouverait de quoi s’occuper ici.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Juil - 0:30
Un verre d'eau, c'est ce qu'il lui avait fallut pour se calmer. Enfin elle triturait encore son verre mais après parlé d'une voix plus assurée qu'au début, comme si elle se sentait un peu plus en confiance. Les présentations avaient été faites en bonnes et dues formes. Son maître avait dit qu'elle avait un joli prénom et lui expliqua alors la situation et qui était cet homme qui était venu la chercher dans sa cage. Elle ne comprenait pas tout mais elle restait silencieuse et attentive.

''Il devait penser que vous vous sentiez seul?'' lança t-elle innocemment.

Il parla ensuite de pervers et de la façon dont elle était habillée. Elle le regarda et ne mit que quelques secondes à comprendre ce qu'il venait de dire. Baissant le regard sur ses vêtements, elle se mit a rougi et à baisser les yeux, regardant ailleurs. Alors c'était pour cette raison qu'elle avait été achetée? En tout cas c'est ce qu'elle pensait en cet instant. Ses mains remontèrent lentement sur ses bras comme si elle avait froid mais ce n'était pas cela, des idées s'étaient bousculées dans sa tête mais elle furent vite chassées, car elle se disait qu'il ne semblait pas être ce genre d'homme.

''Euuuuh je crois que je dois me sentir...chanceuse que vous ne soyez pas ce genre d'homme...'' dit-elle en reposant ses mains jointes sur ses cuisses.

Lorsqu'elle était venue au fait de lui dire que si elle ne voulait pas d'elle, il pouvait la ramener à l'animalerie, le jeune homme lui avait donc retourné la question. Miyuki le regarda de ses grands yeux bleus puis détourna le regard.


''Non pas vraiment, mais je n'aimerai pas rester dans un endroit où on ne veut pas de moi, je pense que ce serait le plus douloureux à mon sens...''

Puis elle releva tête et oreilles en direction du jeune homme qui venait de reprendre la parole. Il lui demandait ce qu'elle pouvait faire pour lui et si elle avait appartenu à quelqu'un avant d'être ici. Elle se remémorait ce que les filles de Sheena lui avait apprise lorsqu'elles n'avaient pas de clients à satisfaire pour le travail.

''Eh bien je sais...faire à manger, le ménage...on m'a apprit tout cela avant que je n'arrive ici et que...je me fasse capturer..et je n'ai appartenu à personne, vous êtes mon premier maître'' lança t-elle en agitant sa queue touffue à la fin de sa phrase.

Oui elle n'avait connu que le laboratoire et ses scientifiques, ainsi que Sheena et ses filles. Mais elle n'avait pas pu rester plus longtemps chez Sheena, elle ne pouvait plus vivre cachée chez elle plus longtemps, un jour elle aurait sans doute eut des problèmes à cause d'elle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Juil - 7:43
Maintenant que la jolie renarde était calmée et un petit peu rassurée sur le fait qu’il n’allait pas lui sauter dessus directement, ils purent se mettre à discuter un peu et notamment des circonstances qui avaient amenés la jeune femme chez lui.

Akiro pense parfois un petit peu trop à la place des gens. Mais il aurait pu me faire pire comme cadeau. Tu m’as l’air plutôt sympathique en plus.

Et adorablement prude aussi quand elle se rendit compte de sa tenue légère et de la façon de s’occuper d’elle qu’Akiro avait du avoir derrière la tête. Ses remarques étaient visiblement celles d’une femme qui n’avaient pas été habituée à ce genre d’acte ou de « services à la personne ».

Je mentirais en disant que tu n’es pas très… charmante. Mais je ne suis pas un homme qui prend de force, je n’accepte que les femmes qui me désirent pas elle-même. Et ce, même si les papiers disent que c’est mon esclave et que je pourrais faire d’elle ce que je veux. Franchement, quel intérêt de prendre une femme qui pleure, crie ou qui fait n’importe quel autre réactions naturelle de traumatisme pendant l’acte ? Aucun intérêt, le sexe n’a pas forcément besoin de sentiments mais il a besoin avant tout de partage, sinon, cela n’a rien de plaisant. Mais je m’égare beaucoup trop, enfin bref, tu as comprit l’idée, pas de « service de nuit » obligatoire ici.

Ce qui devrait déjà contribuer à la rassurer. La jeune femme ne savait pas encore si elle voulait rester, Kyle lui avait comprendre qu’elle aurait le choix mais elle ne voulait pas être malheureuse en s’imposant.

Tu viens d’arriver, il y a encore une demi-heure, je ne savais pas que tu entrerais dans ma vie. Voilà ce que je te propose, pour le moment restes et te feras ta propre idée pour savoir si tu es à ta place ici ou non.

Tout était trop frais, il valait mieux attendre de voir comment elle prendrait ses marques ici. Et puis, si Kyle la considérait comme une personne, le prochain maître n’en ferait peut-être pas autant. Alors, histoire de voir ce qu’elle pourrait faire, il lui demanda ses compétences et cela lui convenait parfaitement.

Dans ce cas, ca tombe bien, j’ai besoin de quelqu’un pour tenir ma maison, je vis seule et mon travail me laisse peu de répit pour les corvées ménagères. En échange, tu auras un toi, de la tranquillité, du temps pour toi et même un peu d’argent pour te faire plaisir, ca te semble un bon plan ?

Lui demanda-t-il avec un visage plus détendu et quelque peu plus souriant. Qu’ils commencent à se connaitre et après ils aviseraient.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Juil - 22:07
Le calme régnait maintenant dans le cœur de la demoiselle renarde. Quelque chose lui disait qu'elle était en sécurité avec cet homme. Il ne semblait pas être un de ces hommes au regard lubrique, qui vous déshabillerai du regard, vous imaginerai dans telle ou telle position ou autre image malsaine. Il essayait même de défendre les bonnes intentions de son ami qui avait cru faire une bonne chose sans doute? Mais Kyle ne semblait pas la voir comme un objet.

''Je....merci maître'' lâcha t-elle simplement en rougissant légèrement en agitant doucement les oreilles.

Puis elle se rappela qu'elle s'était réveillée dans cette tenue. Ce n'était pas l'ami de son maître qui lui avait mise cette robe, comment avait-elle pu oublier ce détail? Les vendeurs devaient avoir eut une idée en tête pour la revêtir de cette manière. Elle avait essayé de se cacher comme elle pouvait sans pour autant aller ramasser la cape qui était encore sur le sol. La renarde regardait son maître de ses grands yeux bleus tandis qu'il parlait et rougissait de temps à autre à ses mots.

''Je... je suis heureuse de savoir que vous n'êtes pas un rustre et un homme malsain...cela me rassure beaucoup.'' avait-elle continué en le regardant timidement.

Effectivement, n'ayant appartenu à personne avant cela et n'ayant connu que le laboratoire et la maison close de Sheena sans jamais y avoir travaillé, Miyuki n'avait donc jamais été touchée par un homme de façon intime. Mais elle savait à peu près ce que cela signifiait et ce qu'il fallait faire au besoin, car elle l'avait apprit en voyant et en entendant surtout les filles de Sheena. Peut-être qu'un jour elle aurait besoin de ce qu'elle avait entendu, mais pour l'heure, la question ne se posait pas.

''La question n'est pas que je ne veuille pas rester ou non, c'est juste que je veux être utile si je dois rester. Mais...je ne veux pas retourner en cage...je ne sais pas ce qu'il adviendrait de moi là-bas...''

Elle prit une grande inspiration pour éviter de paraître triste en se rappelant sa cage puis elle laissa son regard vagabonder dans la pièce pour se familiariser avec son nouvel environnement. Elle lui avait dit juste avant qu'elle avait apprit à tenir une maison et à faire à manger. Elle fut heureuse de voir qu'il pourrait avoir besoin d'elle au final car il vivait seul et qu'il était souvent prit par son travail. Elle eut alors un grand sourire et agita les oreilles et sa queue de renarde.

''Oui, cela me va très bien maître!''

Elle se leva et se pencha alors vers son maître, les mains derrière le dos en agitant la queue en ondulations.

''Puis-je faire quelque chose pour vous être agréable maître?'' dit-elle en attendant un signe de sa part.

Désormais, il n'y avait plus de malaise, elle pouvait donc se montrer un peu plus sous son vrai jour car il ne semblait plus y avoir d'entraves.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Juil - 23:33
Bon, au moins, ils étaient arrivés à se mettre d’accord. Lui n’était pas un sale type prêt à l’utiliser comme un sac de viande à plaisir et elle, elle semblait plutôt raisonnable et savoir se contenter d’être bien traitée. Elle ne voulait pas se sentir inutile mais elle ne voulait pas non plus finir à nouveau dans une cage en attendant le prochain mettre en partie de roulette russe. Maintenant qu’ils étaient d’accord sur les grandes lignes et le fait qu’elle restait le temps de prendre ses marques, il fallait maintenant peaufiner les détails.

Arrête de me donner du « maître » ma petite Miyu. Appelles-moi simplement Kyle, ce sera mieux.

Non, il n’avait pas complexe et pas le besoin de se faire lécher les bottes par une esclave, il préférait voir Miyuki comme une sorte d’employée de maison à l’année pour le moment. Ils verraient bien ensuite comment leur relation évolue. En tout cas, la renarde semblait plus détendue, plus naturelle, Kyle aussi était plus souriant et un peu moins sur ses gardes.

Inutile de sauter tout de suite sur le travail, tu viens d’arriver. Commences par visiter la maison et te familiariser avec elle. Je vais en profiter en même temps pour te donner plus d’infos sur moi. Et plus tard dans la journée, on poussera jusqu’aux magasins car je suppose que tu n’as rien hormis le pauvre bout tissu que tu as sur le dos.

Et ce n’était pas avec Kai Di qui venait ici un soir de temps en temps et qui se comportait comme un mec qu’il avait ce qu’il fallait pour qu’une jeune femme se sente à l’aise ici. En revanche, il y avait quelque chose qui capturait son regard depuis tout à l’heure. Et ca, depuis la rencontre avec Lorelai, ça le fascinait comme un gamin.

En attendant, il y a bien un truc que je veux que tu fasses pour moi rapidement, n’ais pas peur et laisses-toi faire.

Ces grandes choses à fourrure l’attiraient inexorablement et il tendit les mains vers la jeune femme pour, attraper gentiment ses oreilles, les caresser et les trifouiller un petit peu, tout en douceur.

Désolé, quand je vois ce genre de grandes oreilles adorables, ça me rend comme un môme.

Disait-il s’en s’arrêter de les lui tripoter sans aucune gêne. Voici dire la pire « agression » que Miyuki risquait sous ce toit.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Juil - 0:20
Il était plaisant de se retrouver ici, c'est ce qu'elle s'était surprise à penser maintenant le l’appréhension était passée. Elle fut tout de même surprise par le fait qu'il refusait de se faire appeler 'maître' pourtant elle trouvait cela tout à fait normal et naturel puisque les papiers le définissait ainsi. C'était donc avec une mine interrogative qu'elle le regardait, une seule de ses oreilles avait bougé.

''Mais....vous l'êtes pourtant...je trouve ça naturel de vous appeler comme cela...''

Ses joues s’empourprèrent lorsqu'il lui donna un petit diminutif de son prénom. C'était peut-être l'une des premières personnes en dehors de Sheena à l'appeler ainsi. Cela la rendait également nostalgique.

''K...Kyle-sama? Cela vous conviens mieux? Je...ne me vois pas encore vous appelez par votre prénom, je suis désolée'' dit-elle d'une façon timide.

Ils n'étaient pas encore assez proches pour cela, et c'était bien normal, elle n'était même pas là depuis une heure encore. Il ne voulait pas non plus qu'elle se mette à travailler de suite, encore une fois elle l'observait avec un regard plein d'interrogation. Elle s'était donc redressée, toujours les mains dans le dos en laissant encore une fois son regard vagabonder dans la pièce. Elle voyait déjà l'encadrement de la porte de la cuisine d'où il était venu avec un verre d'eau, et la porte d'un couloir menant à l'entrée. Son regard se posa ensuite sur sa tenue dont il venait de parler. Elle se tortilla devant lui en la regardant sous toutes les coutures, agitant sa longue queue touffue et soyeuse pour en voir la base passant dans un trou prévu à cet effet.


Puis elle se remit normalement lorsque son maître lui dit qu'il y avait une chose qu'elle pouvait faire pour lui. Elle se demandait bien ce que cela pouvait bien être. Elle s'était donc penchée de nouveau en attendant sa demande. La renarde fut légèrement surprise par ses mots et de voir ses mains s'approcher d'elle pour aller toucher, triturer, palper ses longues oreilles. Miyuki s'était mise à rire doucement lorsque Kyle lui toucha les oreilles. Elles étaient sensibles au chatouilles et aux caresses. La renarde avait fermé un œil et le regardait faire de l'autre. Ne tenant plus penchée, elle s'était mise a genou, posant ses mains respectueusement sur les genoux de son maître s'asseyant alors au sol.

''Ça chatouille vous savez, mais c'est agréable'' lança t-elle tout en continuant de sourire alors que sa queue de renard battait l'air derrière elle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Juil - 0:49
En fait, Kyle n’était pas si habitué que ça au contact des hybrides les plus courant sur l’île. Si on enlevait ses affrontements avec des sauvages et des révolutionnaires, il ne connaissait réellement que Kai Di qui avait un caractère indépendant et Lorelai qui est assez unique en son genre, douce mais pleine de fierté. Miyuki était la première hybride docile et soumise qu’il rencontrait, visiblement dressée à agir en gentille petite renarde obéissante qui cherchait un endroit où se rendre utile. Ou alors elle était comédienne dans l’âme. Pour elle, il ne semblait pas naturel de ne pas appeler son maître avec déférence. Constatant que ce sujet n’amènerait à rien, Kyle poussa un petit soupir et lui répondit avec le sourire.

Bon, faisons au plus simple, je te laisse m’appeler comme tu préfères si ca te laisse le temps de prendre mieux tes marques ici.

Il évoqua ensuite la suite du programme, à savoir la laisser prendre ses marques dans la maison puis le fait qu’ils iraient faire un peu de shopping pour elle, histoire qu’elle ait de quoi être à l’aise. Suite à quoi, Kyle se laissa à son plus… bas instinct la concernant, à comprendre qu’il se mit à lui tripoter les oreilles sans vergognes. La jeune femme fut amusée et s’installa à genoux devant son maître pour lui laisser un meilleur accès.

Tant mieux car je risque de ne pas pouvoir m’en empêcher, c’est trop adorable pour que je me retienne.

Et inconsciemment, c’était un test, même dans sa réaction, elle n’était pas identique à celle de Lorelai, cela le rassurait, même s’il était vrai que comme un gosse, il ne pouvait pas s’empêcher de triturer les oreilles de ce genre. Il finit par relâcher la renarde après lui avoir tapoté la tête gentiment.

Bon, je te laisse libre d’explorer la maison pour prendre tes aises et découvrir ton environnement. Vas-y, je suis juste derrière toi, si tu as des questions, poses-les sans soucis.

Dit-il en appuyant ses mots d’un signe de main pour l’inviter à partir en exploration de sa nouvelle demeure, tout obéissante qu’elle soit, elle devait bien être curieuse tout de même.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Juil - 10:04
On ne pouvait pas dire qu'elle se sentait déjà comme chez elle mais quelque chose lui disait au fond d'elle qu'elle ne risquerait rien ici, qu'elle serait dans un cocon en sécurité avec un maître qui semblait calme et prévenant car il ne la voyait pas comme un objet mais comme une personne. Cela lui rappelait Sheena. Au laboratoire c'était complètement différent, ils n'étaient que des sujets d'expérience, ils ne pouvaient vivre que si les hommes de science leur portait un quelconque intérêt pour la vente à particulier directement en commande spéciale, ou en passant par des réseaux plus ou moins légaux. Son maître ne voulait pas être appelé ainsi, mais Miyuki trouvait cela plus normal. Cependant elle s'était dite qu'elle ferait un effort puisqu'il lui laissait le choix de l'appeler comme elle le souhaitait.

''Kyle-sama, c'est plus approprié je pense'' dit-elle avec un léger sourire.

Elle avait le droit d'aller dans toute la maison, elle n'était pas cantonnée à une pièce servant de chambre et aux pièces demandant les tâches ménagères uniquement. Il devait être un bon maître pour ne pas la brusquer, elle se sentait de plus en plus en confiance. Puis il s'attaqua à ses oreilles à coups de caresses et de chatouilles, si bien que la renarde se retrouva appuyée sur les genoux de son maître en riant doucement.

''Faites attention tout de même, elles peuvent être fragiles'' lança t-elle pour tenter de le taquiner un peu, même s'il y avait une part de vérité dans ce qu'elle disait.

Elle abaissa les oreilles vers l'avant pour accueillir le tapotage de main sur son crâne avec un sourire sur les lèvres. La séance de gratouilles était finie pour le moment apparemment. Elle finit par se relever lorsqu'il lui dit qu'elle pouvait aller explorer la maison et qu'il serait derrière elle si nécessaire. Elle épousseta sa robe, puis mit ses mains derrière son dos et commença à avancer, laissant son regard mémoriser l'ensemble de la pièce avant de passer à la cuisine. Elle se permit de regarder dans les placards pour savoir où se trouvait tel ou tel chose histoire de tout trouver plus facilement lorsqu'elle devrait lui préparer à manger. Elle passa donc en revue toutes les pièces de la maison et revint vers son maître.


''Je crois que j'ai tout mémoriser pour ne rien oublier et pour ne pas faire de bêtises Kyle-sama'' lança t-elle en se postant devant lui le sourire aux lèvres.

La seule chose qu'elle n'était pas allée voir car elle se disait qu'elle n'avait pas à y aller était une porte menant à la cave. Tout ce dont elle avait besoin de connaître, elle l'avait vu. Alors pourquoi être trop curieuse?


''Maintenant que j'ai vu toutes les pièces de la maison, voulez-vous que je fasse quelque chose pour vous? Ou peut-être que vous avez prévu autre chose?'' avait-elle donc lancé en laissant sa queue touffue osciller derrière elle.

Finalement, elle n'était pas si mal tombée pour une renard s'étant échappée d'un laboratoire qui avait été recueillie par une maison close pour ensuite atterrir ici et à peine arrivée être capturée et vendue. Elle aurait pu être dans une situations pire que celle-là et elle ne s'en plaignait pas le moins du monde. Elle serait nourrie et logée pour les services qu'elle pourrait lui rendre. C'était donc un bon compromis, un bon échange.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Juil - 15:43
Puisque la jeune femme voulait l’appeler avec déférence, alors soit, il ferait avec et il se contenta de lui répondre avec un fin sourire.

Soit, ça fera l’affaire si tu te le sens comme ça.

Il continua en succombant à son envie de lui titiller les oreilles, ce qu’elle accepta en souriant et le prévenant de faire attention à leur fragilité.

Ne t’inquiètes pas, je veux juste les taquiner un peu. Ce qu’elles risquent de pire, ce serait que je les mordille, mais ça, ce serait lors de situation plus… intenses si tu me comprends.

Dit-il avec un clin d’œil avant de la relâcher, la laissant aller explorer la maison à sa guise. Elle revint vers lui satisfaite et lui demanda si elle pouvait faire quelque chose, ce qui tira un rire à l’homme qui l’agrémenta d’une petite caresse sur la tête.

Et bien, quel bourreau de travail. Je sais que tu souhaites ardemment te rendre utile mais rien de presse. Tu dois être un peu fatigué, surtout mentalement aujourd’hui, reposes-toi un peu.

Dit-il en tapotant le canapé à côté de lui pour lui faire signe de s’assoir.

En plus, nous avons plein de choses à discuter. Bon, tout d’abord, saches que je suis un rabatteur, j’espère que tu n’as rien contre les gars qui font ce boulot, je rentre à la maison de façon aléatoire. Mais l’avantage c’est que si un autre humain t’embête tu pourras utiliser cet argument pour avoir la paix.

Il la laissa digérer cette nouvelle et passa à la suite.

Officiellement, je suis le maître d’une autre hybride. Elle s’appelle Kai Di, c’est une kangourou et elle travaille comme rabatteuse elle aussi. Le fait qu’elle m’appartient n’était pas notre choix mais une décision de nos chefs, de ce fait, je la laisse libre et elle ne rentre que rarement à la maison, elle doit dormir ici à peine un soir sur trois, d’ailleurs, tu as du voir que l’une des chambres du rez-de-chaussée était la sienne. Bon, elle est plutôt sympa mais se comporte comme un vrai mec, il ne devrait pas y avoir de raison pour que vous ne vous entendiez pas.

D’ailleurs, cela lui fit penser qu’il devait donner une chambre à Miyuki. La maison de Kyle était plutôt spacieuse, le bas contenait les pièces à vivre et deux chambres, tandis que l’étage avait deux chambres de plus et une seconde salle de bain.

Kai Di a une chambre en bas et moi je prends une d’en haut. Tu es libre de choisir la tienne et non, je ne compte pas te faire dormir dans un panier au pied de mon lit.

Dit-il avec amusement en laissant choisir la renarde. Préférerait-elle être à l’étage plus proche de son maître ou plus au calme en bas ? Et si un jour, Lorelai devait vraiment débarquer dans sa vie, il ne se poserait pas de questions la concernant, elle dormirait avec lui.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Juil - 16:38
Apparemment il lui laissait donc l'appeler comme elle le souhaitait. La renarde préférait mettre comme une distance entre eux pour le moment, peut-être que par la suite elle n'utiliserait que son prénom comme il le lui avait demandé juste avant. Elle avait rougit aux dires de son maître lorsqu'il parlait de mordiller ses oreilles dans des situations plus intenses. Mais elle se disait que c'était plutôt pour la taquiner plus qu'autre chose.

''En fait vous vous plaisez déjà à me taquiner à ce que je vois'' lança t-elle un sourire en coin.

Elle s'était ensuite levée pour aller explorer quasiment les moindres recoins de la maison en oubliant la cave car elle se disait qu'il n'y avait rien de bien spécial a voir. Pour les chambres qui semblaient occupée, elle ne s'y était pas attardée se disant que c'était des pièces personnelles et qu'à la limite si elle devait y entrer elle en demanderait l'autorisation. Puis elle était revenue vers son maître pour lui demander si elle pouvait faire quelque chose pour lui. Effectivement elle n'aimait pas rester sans rien faire et être inutile. Elle fit une moue en croisant les bras lorsqu'il se mit à rire et la dissuada de se mettre au travail. Mais il lui dit de se reposer car elle devait être fatiguée en lui indiquant de venir s'asseoir à côté de lui. La renarde s’exécuta alors, restant à une distance respectueuse de son maître. Elle n'allait tout de même pas le coller ou lui grimper sur les genoux quand même ! Miyuki l'écouta donc parler et lui dire qu'il était un rabatteur. La renard le regarda avec interrogation car elle ignorait ce que cela signifiait.


''Un...rabatteur? Qu'est-ce que c'est ? Cela doit effectivement vous prendre beaucoup de temps si vous ne rentrez pas à des heures décentes...'' lança t-elle sans détourner son regard de son maître.

''Je n'oublierai pas de dire cela si on vient m'importuner !'' avait-elle ajouté sans vraiment savoir encore ce que cela voulait dire.

Alors il y avait une autre hybride aussi ? Et qui travaillait avec lui ? Mais avait-il besoin d'elle alors ? Oui sans doute car comme il l'avait dit, elle n'était pas toujours là et avait apparemment plus de libertés qu'elle. Cela n'affectait pas vraiment Miyuki qui essayait d'assimiler tout ce que son maître lui disait.


''Je suis contente de savoir qu'il y a une autre hybride, même si je ne la verrai pas tout le temps d'après ce que vous me dites'' dit-elle alors en agitant une oreille.

Il lui dit alors qu'elle pouvait choisir la chambre qu'elle souhaite car il en restait une en haut et une en bas. Miyuki posa son index sur son menton et leva les yeux au ciel comme pour réfléchir.


''Huuuum l'une comme l'autre cela me va. Et bien évidemment je ne vais pas dormir dans un panier au pied de votre lit, je suis une renarde pas un chien !'' dit-elle en croisant les bras et en fermant les yeux à la fin de sa phrase comme si elle était faussement susceptible.

''La chambre du haut m'irait parfaitement. Si je dois changer un jour il n'y a pas de problème bien sûr'' avait-elle continué en s'installant confortablement dans le canapé.

''Vous avez peut-être d'autres questions Kyle-Sama ? Moi je n'en ai plus pour le moment !''
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Juil - 18:05
Bon, la jeune femme semblait répondre positivement à ses attentions, s’ils arrivaient déjà à avoir une certaine complicité, ce serait bon signe pour la suite. Même s’il allait devoir la tempérer car elle semblait du genre hyperactive. Kyle lui fit plutôt signe de s’assoir et ils commencèrent à parler, lui expliquant ce qu’il était, à sa grande surprise, elle ignorait ce qu’était un rabatteur. Soit elle jouait la comédie soit elle était vraiment ignorante du monde.

En gros, je suis un flic, enfin une sorte de force spéciale pour les grosses tuiles et notamment pour faire la chasse aux révolutionnaires et aux hybrides sauvages trop dangereux. Un conseil, n’utilise cet argument que si ce sont des humains qui t’embêtent, la plupart des hybride deviennent… grognon dès qu’on parle des rabatteurs.

Il ne fallait pas non plus que son statut d’esclave d’un rabatteur ne lui attire des soucis. Ils en revinrent bien vite à des considérations ménagères et elle apprit l’existence de Kai Di, ce qui ne sembla pas la gêner.

Ne t’en fais pas, vu qu’elle est bordélique et un peu feignasse, elle ne risque absolument pas de te voler ton travail ménagé, au contraire, elle risque même d’en rajouter les rares fois où elle vient.

Vint ensuite la blague sur le panier et le choix de la chambre de la renarde. Elle choisit donc de venir dormir en haut, à côté de son maître, lequel semblait encore vouloir la taquiner un peu.

Bon, pas de panier alors. Et en haut ce sera parfait, si jamais tu te sens seul ou si tu as peur de l’orage, tu pourras toujours venir te coller contre moi la nuit, je ne mords pas.

Le ton était léger mais l’invitation valable, il ne l’empêcherait pas de venir se coller à lui, que ce soit juste pour avoir de la présence ou plus, selon ses choix. Bon, il était maintenant temps de passer à la suite du programme.

Je crois qu’on a fait le tour, autant aller au centre commercial tant qu’il est tôt. Enfin, dans cinq minutes parce que d’abord, je dois refaire ça.

Le ça en question consistant à lui caresser de nouveaux ses belles oreilles de renarde qu’il ne pouvait, à nouveau, pas s’empêcher de tripoter, un vrai gamin notre homme.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Juil - 18:43
Miyuki se lâchait- quelque peu, se laissant aller à une petite blague vis a vis de ce que son maître lui avait dit d'un air taquin. Mais elle n'en n'oubliait pas sa place d'hybride, même si Kyle lui accordait le statut de personne à part entière. La renarde revenait à sa vraie personnalité au fur et à mesure que le temps passait depuis qu'elle était arrivée mais restait tout de même assez discrète. Puis il lui expliqua qu'il était Rabatteur mais la jeune femme lui avait donc fait comprendre qu'elle ignorait ce que c'était. Il parut étonné de son ignorance, mais elle ne lui avait pas dit qu'elle s'était échappée d'un laboratoire de l'autre côté de l’île et qu'elle avait élu domicile dans une maison close à l'abri des regards des clients et qu'elle était venue directement ici grâce à Sheena et qu'à peine arrivée elle s'était faite capturée et assommée par des hommes de l'animalerie sans doute.

''Oh je vois maintenant....mais que puis-je dire si j'ai des soucis avec d'autres hybrides? Je ne sais pas si cette Kai Di m'apprécierait au point de vouloir me protéger comme vous le feriez Kyle-sama...'' dit-elle en baissant légèrement les oreilles, affichant un sourire timide sur ses lèvres rosées.

Puis Kyle décrivit succinctement l'hybride qui travaillait avec lui et qui venait de temps à autre dormir chez Kyle. Il la décrivait comme bordélique et avec un comportement plus masculin que féminin pour une femme, et que ce n'était pas elle qui ferait l'entretien de la maison mais qui plutôt en rajouterait. Cela eut le don de faire légèrement rire la renarde qui agitait doucement sa queue touffue derrière elle. Pour la blague du panier, elle ne l'avait pas vu venir mais avait fait mine d'être offusquée qu'elle ait été prise pour un chien qu devait faire coucouche panier. Ayant le choix, la jeune femme avait choisit la chambre du haut près de celle de son maître, bien que celle du bas lui allait tout aussi bien.


''Serait-ce une invitation?'' lança t-elle en baissant une oreille et en laissant l'autre droit tout en plissant les yeux et affichant un sourire en coin à son maître, l'air taquin.

''Je n'ai pas peur des orages rassurez-vous, je ne courrai pas me cacher sous vos draps! Même si vous ne mordez pas, je vous remercie'' lança t-elle en souriant.

Puis vint le moment où il parla de centre commercial et de boutiques. Mais il s'attaque une fois de plus à ses oreilles soyeuses et se mit encore à rire légèrement.


''Vous allez finir par me les abîmer à force de les triturer de la sorte!'' lança t-elle amusée alors qu'elle posait ses mains entre elle et son maître pour prendre appui.

La renarde s'était soustraite aux mains de son maître et s'était postée devant lui mais a une distance raisonnable. Elle posa une main sur le haut de sa poitrine et l'autre sur sa hanche dont elle avait avancé la jambe pour se déhancher très légèrement, agitant doucement  sa longue queue de renarde blanche.


''Vous voulez me faire changer de vêtements? Le genre de tenue que je porte ne vous convient donc pas?'' lâcha t-elle de façon taquine histoire de voir sa réaction.

Miyuki se prenait au jeu du test pour voir ce qu'il pouvait en découler. Bien sûr elle aimait le genre de tenue près du corps, mais elle se plierait à la volonté de son maître si cela ne lui convenait pas. Pour le moment elle ne faisait que le taquiner, reprenant son air un peu gêné mais plus affirmé qu' son arrivée
.
[Désolée c'était trop tentant XDDD]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Juil - 19:52
La petite renarde effrayée qui ne savait pas où elle avait débarqué était maintenant plus confiante en elle, plus à l’aise. Il fallait dire que Kyle n’était pas bien méchant avec elle et la mettait en confiance, du coup, elle commençait à prendre des libertés et tester un peu son maître qui ne pouvait pas lui en vouloir. Il lui expliqua ce qu’était un rabatteur, en quelles circonstances elle pouvait en parler et quand il fallait éviter. Elle eut une question logique et Kyle n’eut qu’une seule réponse à lui donner.

Le plus simple serait encore d’éviter les soucis le plus possible… Quand à Kai Di, il ne tiendra qu’à vous deux de bien vous entendre.

Par la suite, l’ambiance se détendit encore avec une petite blague sur le panier et l’invitation à venir le rejoindre si elle avait peur de l’orage, il choisit alors de ne réagir qu’à sa première question.

Ce sera ce que tu as bien envie que ce soit, tout simplement.

Kyle restait un homme très simple qui appréciait les petits plaisirs de la vie plus intensément après dix ans sur des théâtres d’opérations militaires, dont la compagnie d’une jolie femme de manière intime. En gros il ne lui en donnerait jamais l’ordre sous prétexte d’être son maître mais il ne la rejetterait pas si un jour elle venait le solliciter pour un câlin, quelque soit la nature de ce dernier. Ils parlèrent ensuite d’aller lui acheter d’autres affaires et il ne put s’empêcher de lui titiller encore les oreilles, ce qui amusait la renarde.

Promis, je serais tout doux avec elles.

Elle se détacha de lui toute seule avant de commencer à lui faire un petit numéro de provocation, visiblement, elle cherchait à le tester. Il lui avait fait comprendre qu’il ne l’utiliserait jamais de cette fois comme un sac de viande et c’était un peu rapide pour qu’elle s’offre à lui par envie. Mais puisqu’elle voulait le taquiner, il allait devoir lui rendre la pareille. Il se leva avec un sourire amusé et s’approcha pour enlacer la renarde d’un bras.

Tu es adorable Miyu mais même pour tester les gens, tu devrais faire attention avant de te lancer dans la provocation, cela pourrait t’échapper plus vite que tu ne le crois.

Et histoire de la taquiner, il profita d’être un peu plus grand qu’elle et dont à la bonne hauteur pour attraper une de ses oreilles avec la bouche et la mordiller, doucement et gentiment. Lui aussi pouvait se montrer taquin et provocateur et il n’aurait aucune honte à utiliser son point faible ainsi.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 19:29
Miyuki leva les yeux au ciel comme si elle réfléchissait puis reposa ensuite son regard sur son maître.

''Huuuum en fait, en y réfléchissant bien, je ne suis pas du genre à m'attirer des ennuis. Et pour votre collègue de travail, je verrai bien avec elle un jour''

La renard était plus confiante et s'était même surprise à tester son maître sans pour autant s'attaquer encore à ses limites. Elle ne savait pas s'il serait du genre à s'énerver et s'emporter. Seulement ce n'était pas le moment d'aller tester tout cela. Miyuki se sentait légèrement joueuse sur certains points mais se retenait d'aller plus loin pour le moment, histoire de bien cerner cet homme qui était devenu son maître. Il ne savait pas à quel point sa personnalité était éloignée de la renarde apeurée qui était arrivée chez lui. Mais ça, il le verrait plus tard bien sûr. La blague du panier passée, Miyuki avait blagué sur l'invitation sous-entendue de venir dans le lit de son maître si elle le souhaitait, la renard en fut amusée.

''Alors je ne le prendrai pas encore pour une invitation mais....presque...'' lâcha t-elle avec un sourire en coin.

Et il en était retourné à lui chatouiller ses longues oreilles de renarde, ce qui avait fait  la demoiselle qui lui demandait d'y faire attention car elles étaient fragiles. Puis elle se détacha de son contact prenant une pause légèrement aguichante, histoire de le taquiner sur sa tenue, à savoir s'il ne l'aimait pas ou non. La provocation était sas arrières-pensées, simplement pour s'amuser. Seulement elle ne savait pas que cela allait se retourner potentiellement contre elle. Il s'était alors levé pour aller à sa rencontre, se faisant enlacer par l'un des bras de son maître. Miyuki en fut tout de même surprise, car elle ne s'attendait pas à cette réaction.

Instinctivement, la renarde avait posé sa main sur le bras qui lui enlaçait la taille pour garder une légère distance entre elle et son maître. Distance qui fut réduite après quelques mots car il s'attaqua une nouvelle fois à l'une de ses oreilles, mais cette fois-ci avec ses dents, la mordillant gentiment. Miyuki poussa un gémissement de surprise, posant sa tête contre le torse de son maître
.

''Oui d'accord j'ai compris....je ne le referai plus...mais arrêtez avec mon oreille...s'il vous plaît....'' avait-elle ajouté en rougissant.

Il faut dire que chez elle, les oreilles attaquées d'une certaine façon fonctionnaient comme une zone érogène, comme le lobe d'oreille chez un humain. La base de sa queue de renarde fonctionnait pareil mais ça, pour le moment il n'y avait pas touché. Miyuki finit par se soustraire a ses bras, remettant en place ses longs cheveux gris perle.


''Bien.... euh que faisons nous Kyle-sama?'' lâcha t-elle en reprenant de la contenance.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Juil - 20:44
Dans ce cas, c’est mieux, évites de t’attirer des problèmes, sinon je devrais te mettre la fessée.

Dit-il en lui faisant un clin d’œil taquin qui allait bien avec la suite de la conversation, Kyle n’hésitant pas à laisser la porte de sa chambre, métaphoriquement parlant, pour Miyuki. La jeune femme sembla en prendre bonne note et il remarqua qu’elle changeait complètement de comportement maintenant qu’elle était à son aise.

Tu es libre de le prendre comme ce que tu veux Miyu. Je te raconterais plus tard ce que j’ai fait de ma vie ces dix dernières années et tu comprendras pourquoi je profites des petits plaisirs de la vie sans me prendre la tête.

Une vie de militaire, de violence et de mort, le genre qui vous rend dingue ou qui vous apprend à savourer l’instant présent. Pourquoi se voiler la face avec le romantisme ou autres idées stupides. Si deux personnes se plaisent et se désirent, elles assument leurs envies et fin de l’histoire, personne n’a à juger ça. Et si un de ces plaisirs était de titiller ses mignonnes oreilles de renardes, il n’aurait pas d’hésitation non plus, surtout qu’il ne voulait pas les abîmer mais juste les apprécier. Décidément très joueuse, Miyuki s’amusa à provoquer un peu son maître qui lui montra qu’elle pouvait vite se faire dépasser par ce genre de bêtises. Il l’enlaça et lui mordilla l’oreille, ce qui lui tira un petit couinement des plus adorables tout en posant la tête contre lui.

Je n’ai pas dit que tu devais plus le refaire, simplement être prête à assumer ces petits jeux. Et non, je n’arrêterais avec tes oreilles que si j’en ai envie.

Lui dit-il avec un clin d’œil complice. La jeune femme était troublée, finalement, il se rappela Lorelei qui avait des points faibles similaire et il se demanda si loups et renards avaient les mêmes faiblesses. Alors quand elle lui demanda ce qu’ils allaient faire, il se décida à être taquin à son tour encore un peu.

D’abord, je veux tester quelque chose.

Là-dessus, il posa une main sur le dos de la renarde et commença à la descendre pour venir caresser son épaisse queue de renard, recommençant plusieurs fois en insistant un peu sur la base, histoire de voir si ça marchait aussi chez elle. Puis, il lui parla de nouveau.

Pour la suite, soit on assume ce petit jeu jusqu’au bout… soit on va faire des courses pour toi, que préfères-tu ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 0:00
Lorsqu'il parla de fessée, Miyuki le regarda d'un air faussement surprit. Le petit jeu léger qu'elle avait déclenché sans trop se poser de questions les amusait aussi bien l'un que l'autre de ce qu'elle pouvait voir. Ce n'était là qu'un jeu innocent sans arrières-pensées pour l'un comme pour l'autre. Elle prenait donc quasiment ses dires pour une invitation à prendre une place innocente dans son lit si elle en avait besoin. Pour l'heure, elle se disait que cela serait trop tôt et qu'elle n'en aurait sûrement pas besoin de suite, même si maintenant elle savait que son maître n'était pas du genre à sauter sur tout ce qui bougeait.

''J'attendrai donc que vous me racontiez votre histoire, je suis curieuse de savoir beaucoup de chose afin de mieux vous connaître Kyle-sama.'' lâcha t-elle tout simplement.

Pour le moment elle ne le connaissait que trop peu mais après découvert certains traits de son caractère mais savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas tout voir en si eu de temps, comme lui n'avait encore rien d'elle et de sa personnalité à part quelques fragments de ci de là. C'était avec un couinement de surprise que Miyuki avait accusé les mordillements de son maître sur l'une de ses oreilles. C'était là une des attaques en traître qui fonctionnait sur la demoiselle de part les sensations qu'elle pouvait avoir à cause de ses attributs de renard qui étaient sensibles par certaines manières.

Le toucher avec les doigts était quelque chose d'agréable et de reposant, par contre si l'on s'y attaquait de façon plus sournoise comme des mordillements, cela avait le donc d'activer une sorte de zone érogène et là la jeune femme pouvait pousser quelques couinements et autres gémissements de plaisir ou d'excitation par exemple. Sa queue de renard était encore plus sensible que ses oreilles. Quand on s'attaquait de la sorte a ses oreilles, elle ne pouvait pas vraiment résister. Elle s'était alors appuyée sur son torse alors qu'il l'avait enlacée pour lui mordiller l'oreille plus facilement. La renard l'avait en quelques sortes supplié d'arrêté et lui avait dit qu'elle ne recommencerait plus. Seulement il ne semblait pas être de cet avis.


''Non je ferai attention la prochaine fois.... je...elles sont hyper sensibles...'' avait-elle lâché en se retenant de couiner une nouvelle fois.

Puis elle avait prit sur elle pour rompre le contact et s'était reculée pour reprendre le peu d'assurance qu'il lui restait après cette honteuse attaque sournoise. Elle s'était remise de nouveau présentable en demandant à son maître la suite des événements. Il avait parlé de faire les magasins pour lui 'offrir' une nouvelle garde robe. Elle se demandait donc bien à quoi elle pourrait avoir droit. Elle fut surprise d'entendre que son maître voulait tester quelque chose avant d'y aller. Elle se demandait bien ce que cela pouvait être. Il s'était donc rapproché, passant sa main le long de son dos, cet acte avec eut le don de faire tressaillir la renarde avant qu'elle ne comprenne ce qu'il voulait dire, il était trop tard
.

''Non non non'' avait-elle seulement eut le temps de dire.

Un gémissement s'échappa de ses lèvres alors que ses joues s'empourpraient à une vitesse folle. La pression était trop grande, ses jambes ressemblant à du coton elle chancela avant de tomber contre son maître qui caressait la base de sa queue, la zone la plus érogène de ses attributs animaux. Son corps se crispait sous les caresses pour ne pas succomber à cette sensation de fourmillement qui commençaient à l'envahir. Assumer ou ne pas assumer, telle était la question que lui posait son maître. Mais pour l'heure, elle avait du mal à avoir les idées claires sous le coup des caresses. Sa respiration se faisait haletante, entrecoupée de petits gémissements.


''Je... pas maintenant...je crois...'' avait-elle pu articuler.

Elle se faisait donc prendre à son prendre jeu, elle y réfléchira donc à deux fois avant de jouer avec le feu car parfois on a une chance sur deux de s'y brûler...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 1:02
Kyle n’avait pas honte de son passé mais il n’en tirait pas spécialement de fierté non plus, il l’expliquerait plus tard à Miyuki et elle comprendrait sans doute un peu mieux sa philosophie. Sans compter que ne c’était pas non plus comme s’il collectionnait les amantes depuis qu’il était arrivé sur cette île et il ne dirait pas non à une bonne compagnie. En tout cas, la renarde semblait impatiente de connaitre son histoire.

Il n’y a rien de glorieux, tu risques d’être déçue.

Il parlait d’une voix calme et douce, mais surtout sincère, elle ne trouverait rien de bien passionnant à son histoire. En attendant, puisqu’elle faisait de la provocation, elle n’allait pas pleurer parce qu’il la titillait un petit peu, surtout qu’il connaissait les points faibles d’une hybride de son genre. Il attaqua ses oreilles et la rendit folle et elle lui confirma cette sensibilité.

Je sais mais fais attention, d’autres hommes pourraient ne pas être gentils comme moi.

Oui, il n’était pas méchant, il n’allait pas la forcer, mais la taquiner, il n’allait pas se gêner. Il voulut vérifier sa théorie concernant la base de sa queue et il se mit à l’attaque, la renarde le vit venir, lui confirmant directement ce fait, mais ne put l’empêcher et elle s’écroula contre lui en gémissant. Il était vraiment impressionné de l’effet que ça lui faisait. Il savait que certaines femmes avaient parfois des zones particulières qui les rendaient folles, mais c’était au cas par cas et ça ne marchait que si la personne qui leur faisait était intéressante. Mais là, on aurait carrément dit que son corps était programmé pour réagir à des zones précises sans poser de questions. Kyle ne comptait pas abuser plus que ça, juste la taquiner pour lui rendre la pareil. Il lui posa une question et elle ne donna pas une réponse claire alors il continua.

Pas maintenant pour les courses ou pour autre choses, soit plus précises ma petite Miyu

Dit-il avant de surenchérir en lui mordillant à nouveau les oreilles en plus des caresses sur la zone sensible de sa queue. Il avait testé les deux séparément, il était curieux de voir le mélange explosif si on cumulait les deux, ça ne pouvait être qu’amusant.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 18:07
''Ce n'est pas parce qu'il est glorieux ou non que je veux le connaître, c'est juste qu'en apprendre sur vous et votre passé m'aiderait à vous cerner...pas que cela puisse me décevoir ou non'' lança t-elle avec un sourire léger sur ses lèvres rosées.

Sa voix était douce a son oreille, Miyuki aimait cela, elle en avait même besoin pour se sentir à l'aise, c'était donc peut-être à cause de cela que sa personnalité reprenait peu à peu le dessus. Miyuki l'avait suppliée d'arrêter avec le mordillement de l'une de ses oreilles mais visiblement il n'était pas enclin à accéder à sa requête.


''Encore faut-il....qu'un autre homme puisse...m'approcher...'' avait-elle réussit à articuler sous le mordillement de son oreille.

Eh oui, peut-être que la demoiselle ne serait pas du genre a sortir sans son maître qui sait ? Elle ne pouvait pas le savoir puisqu'elle venait d'arriver. Elle n'avait pas eu le luxe de se promener librement, entre le laboratoire et sa cachette dans les parties privées de la maison close où aucun client ne pouvait y accéder. Qu'il était fourbe et sournois de s'attaquer à ses points faibles, la renarde ne tenait plus sur ses jambes alors qu'il titillait également la base de sa queue animale. Un gémissement était sortit de sa bouche, elle n'avait pas eu le retenir à cause de la surprise.

Etre une hybride était parfois un inconvénient comme dans cette situation. Peut-être que les autres hybrides n'était pas comme elle mais cela elle l'ignorait. Elle avait du mal a répondre clairement à la question de son maître, si bien qu'il en posa une autre sans pour autant lâcher sa queue. Et pour couronner le tout, il s'attaqua à ses oreilles et sa queue. Cette fois-ci un autre gémissement était encore sorti de sa bouche, alors qu'elle passait ses bras autour du torse de son maître, s'agrippant avec ses ongles sans mesurer la pression qu'elle y mettait se pressant contre lui pour tenter de se relever sur ses jambes.

''Pas maintenant...pour autre chose....'' avait-elle alors répondu en haletant.

''Arrêtez...s'il vous plaît...maintenant...'' avait-elle encore demandé avant de tenter de se relever et se de soustraire à son étreinte.

Cela devait suffire, elle avait comprit la leçon et ne recommencerait peut-être plus, où lorsqu'elle serait prête à assumer ce qui découlerait de ce jeu.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Juil - 7:29
Puisqu’elle voulait tant le connaitre son passé, il le lui raconterait et elle se ferait sa propre idée en tant et en heure. Pour le moment, ils en étaient aux taquineries et Kyle s’amusait à la tester, il avait visiblement trouvé une nouvelle punition très efficace pour la rendre folle.

On verra mais ne te laisse pas faire par d’autres, c’est très facile de tomber sur des gens pas recommandables en ayant un tel comportement.

Mais il n’allait pas non plus lui faire trop la morale alors qu’il était en train de la provoquer sans vergogne. Il avait vu l’effet qu’il faisait à ses oreilles, puis celui de sa queue, maintenant, il attaquait les deux à la fois. Elle poussa un gémissement qu’il trouva adorable et délicieux à entendre. Il la sentit s’accrocher à lui, incapable de tenir debout et à peine capable de formuler deux mots à la suite. Pour le coup, il était tenté de continuer pour voir si ce serait suffisamment sensible pour lui provoquer un orgasme juste en stimulant ces parties. Mais visiblement, elle n’en pouvait plus pour le moment.

Dommage, on continuera plus tard alors.

Lui murmura-t-il à l’oreille avant d’arrêter les stimulations mais sans la lâcher pour qu’elle se mette à genoux sans se faire mal. Kyle lui fit ensuite un sourire tendre et lui caressa la tête gentiment.

Désolé Miyu, je suis un peu taquin et je me laisse aller parfois.

Il lui donna ensuite la main pour l’aider à se relever et prit la cape qu’elle avait eu en arrivant pour lui poser sur les épaules tout doucement.

Bon, on va faire les courses ? Pour de vrai cette fois. Et pour répondre à ta question, oui, j’adorerais te voir avec de jolies tenues très légères, mais seulement à la maison pour moi.

Dit-il en lui faisant un petit clin d’œil complice et taquin. Si elle avait envie de se faire belle et sexy à la maison, ce ne serait pas lui qui l’en empêcherait…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 26 Aoû - 14:49
Qu'il était bien bas de la taquiner de la sorte. C'est ce qu'avait pensé Miyuki mais en même temps elle se disait qu'elle l'avait bien cherché. La renarde y réfléchirait donc à deux fois avant de taquiner son maître, cela lui épargnerait les jeux avec ses oreilles et sa queue de renarde qui pouvait aller déraper et les amener au fond d'un lit. Chose qui pourrait éventuellement plaire à l'un comme à l'autre, mais là n'était pas le temps des jeux sous une couette, loin de là.

''C'est à cause de... ce que vous me faites que...j'ai ce comportement'' avait-elle dit en haletant.

Il l'avait attaquée en traître en jouant simultanément avec sa queue et ses oreilles, elle trouvait cela injuste car elle ne pouvait pas se défendre contre ce qu'elle ressentait. Il ne pouvait peut-être même pas l'imaginer. La renard n'avait pas fait attention au fait qu'elle pouvait peut-être blesser son maître en s'accrochant à lui à cause de son attaque en traître. Ses jambes peinaient à la soutenir, ressemblant à du coton. Cette sensation la rendait incapable de faire une phrase d'un coup, c'était comme si elle était transie d'excitation. Il faudrait donc qu'elle travaille sur ce 'problème' avant d'avoir d'autres mauvaises surprises. Elle l'avait supplié d'arrêter et avait enfin réussit à dire les mots que son maître voulait entendre pour faire cesser ce 'calvaire'. Ses oreilles bougèrent alors que ce dernier lui susurrait à l'oreille qu'il était dommage de s'arrêter et qu'ils continueraient plus tard. Miyuki soupira de soulagement lorsqu'il arrêtait les stimulations.


Elle avait peu à peu reprit appui sur ses genoux pour que son maître puisse détacher son contact d'elle. Sa respiration était toujours bruyante, mais elle se calmait petit à petit, dans quelques minutes elle pourrait alors respirer de nouveau normalement, une main sur ses poitrine. Il s'était excusé, Miyuki avait levé le regard vers lui en inspirant une grande bouffée d'air.

''Un peu trop taquin...et un peu trop insistant...''avait-elle lâché en se relevant doucement grâce à son aide tout en accusant sa cape avec laquelle elle était venue sur ses épaules.

''Mais à l'avenir je saurai qu'il ne faut pas vous provoquer....'' avait-elle alors ajouté en passant l'une de ses mains sans ses cheveux.

Miyuki avait enfin pu retrouver son calme après ce jeu qui aurait pu les emmener sur un terrain peut-être un peu trop glissant pour une première rencontre. Il reparla ensuite des courses et Miyuki posa son regard bleuté sur lui. Elle laissa un sourire ourler ses lèvres devant les dires de son maître.


''Les courses oui, mais pour les tenues légères, je pense que l'on verra ça une autre fois, nous en avons bien le temps il me semble'' avait-elle alors répondu en reprenant plus de contenance qu'il y avait encore quelques minutes.

Il était aussi rusé qu'un renard ce maître, il devait en être un tout comme elle dans une vie antérieure qui sait ?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 30 Aoû - 16:20
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit