Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

L'arrivée de son premier jouet [Aelys][Hentai]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 17 Juil - 13:49
Matteo marchait avec, à son côté, son hybride Aelys. Une nouvelle hybride et la première en l’occurrence. Le jeune homme se sentait comme un enfant avide de découvrir son nouveau jouet. Il se demandait si son corps était pur. Au vue de son comportement, elle devait l'être mais il se posait la question car la jeune hybride semblait être vraiment accro à son ancien maître.
Il la questionna donc et l'écouta lui parler d'elle.Ainsi elle était si jeune ? Bien plus jeune que lui mais il s'en fichait. Par contre elle avait donc passé sa vie qu'avec un seul maître. C'était peut être la raison à son attachement envers lui. De plus il devait être quelqu'un de bien pour avoir une hybride aussi dévouée. Elle devait surement être considéré comme une humaine et chouchouté et traiter comme telle par son maître... Enfin c'est ce que pensait le jeune homme qui l'écoutait, marchant à son côté.

Il eut un sourire en l'écoutant lui faire part de ses goûts et la regarda un instant, voyant ses prunelles s'éclairer. Mais soudain elle prit un air plus sérieux et quand elle reprit ses paroles, le jeune homme sentit quelque chose le secouer. Son envie de jouer avec elle diminua. Elle le voyait réellement comme un sauveur. D'un côté il était heureux que son plan marche si bien mais de l'autre il y avait ce petit quelque chose qui lui disait que c'était mal.

Il chassa cette pensée d'un simple mouvement de tête et s'empara de la petite hybride, la soulevant à nouveau de terre et la prit dans ses bras comme on le fait avec un enfant, l'enlaçant doucement, posant son visage sur son épaule, murmurant à son oreille.

"Sache que je ne suis pas John. Je ne compte pas t'abandonner ni te laisser Aelys. Je te laisserais le droit d'aller et venir à ta guise tant que tu me seras fidèle et dévouée. Je te donnerais ce dont tu désires tant que c'est dans mes moyens et je veillerais sur toi donc ne crains plus la rue. Ce lieu froid et sombre n'est pas ta place."

Il la garda un instant contre elle et même si eut un doute sur ses paroles. Venaient-elles de son coeur ou de sa tête ? Il ne le savait pas trop et préféra ne pas le savoir alors qu'il la reposait délicatement au sol avant de poursuivre son chemin.
Après quelques minutes de marche, ils parvinrent à un immeuble assez ancien mais propre dans lequel ils entrèrent. Le rez de chaussée était clair et lumineux et Matteo appela l'ascenseur. Il l'attendit en posant son regard sur Aelys et reprit la parole sur un ton bien moins sérieux que le précédent.

"je vis ici grâce à l'agence qui gère mon groupe. L'appartement est grand et tu auras ta propre chambre. Par contre elle est assez spartiate donc il te faudra la mettre à ton goût au fur et à mesure."

Les portes s'ouvrirent et ils montèrent jusqu'à lavant dernier étage puis Matteo dévoila enfin sa demeure à celle qui allait désormais la partager avec elle.
L'entrée donnait directement dans la pièce à vivre et Matteo se poussa pour laisser Aelys rentrer la première avant de rentrer à son tour, fermant la porte à clef et posant le trousseau dans un boitier à côté de la porte, le fermant au passage, laissant à l'hybride le temps d'observer les lieux.

"Alors ici c'est la pièce à vivre comme tu t'en doute. Cuisine, salle à manger, salon. Tu as des toilettes à côté de la cuisine. Ici. Et par là ce sont les deux chambres et la salle de bain."

Au fur et à mesure il lui montrait le logement ainsi que sa chambre. Il la lui montra en dernier puis prit la direction de la salle de bain, posé à côté de la chambre d'Aelys et ouvrit les robinets afin que l'eau chauffe puis alla chercher des serviettes et l'un de ses T-shit qu'il vint mettre dans la salle de bain puis alla voir l'hybride, prenant les sacs qu'elle tenait.

"Je vais lancer la machine, je t'ai mis le nécessaire dans la salle de bain et je viendrais t'aider une fois la machine lancée donc ne ferme pas la porte. Comme ça dès que le linge sera sec tu pourras avoir tes sous vêtements et tes vêtements, ça t'évitera de te promener les fesses à l'air."

Il eut un sourire et s'éclipsa, laissant alors l'hybride prendre ses marques de son côté, allant à la cuisine pour faire la machine.

lien:
 
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 24 Juil - 15:29

Le cœur léger...
Aelys, marchait aux cotés de son nouveau maître, déjà prête à lui faire une place dans sa vie et dans son cœur. Elle avait prit soin de John jusqu'au bout, maintenant, il fallait qu'elle poursuive sa vie... Aux cotés d'une nouvelle personne. Mattéo, prit l'hitsuji une nouvelle fois dans ses bras, et chuchotait à son oreille qui avait toute son attention.

"Sache que je ne suis pas John. Je ne compte pas t'abandonner ni te laisser Aelys. Je te laisserais le droit d'aller et venir à ta guise tant que tu me seras fidèle et dévouée. Je te donnerais ce dont tu désires tant que c'est dans mes moyens et je veillerais sur toi donc ne crains plus la rue. Ce lieu froid et sombre n'est pas ta place."

Cette déclaration...
Promesse de la chaleur d'un foyer et d'une protection, réchauffait tout son corps. L'avenir n'était plus si sombre et froid... Cette journée resterais gravé en elle, celle de la rencontre d'un homme qui lui a tendu la main, alors qu'elle était si misérable. Elle l'enlaca doucement, autant que lui avant qu'il ne la repose, avec un sourire impérissable pour Aelys... Elle est aux anges.

Ensemble...
Ils approchaient d'un immeuble qui était au minimum bien entretenu aussi bien d'extérieur que d'intérieur. La curiosité de l'hybride, vagabondait ici et là... Aelys n'a pas connu la vie en appartement. Le domaine de Jon lui offrant un modeste jardin, elle n'avait donc, pas besoin de sortir puisque l'appel de la nature n'était pas présent.

"Je vis ici grâce à l'agence qui gère mon groupe. L'appartement est grand et tu auras ta propre chambre. Par contre elle est assez spartiate donc il te faudra la mettre à ton goût au fur et à mesure."


Un ascenseur...
Elle suivit son maître, pas franchement rassurée par cette grande boite métallique mais trépignait bien trop à l'idée de découvrir sa nouvelle chambre. Ils montèrent à l'avant dernier étage, super haut, pour une hybride qui n'a vécue que sur le plancher des vaches. Ils arrivèrent à la demeure de l'humain et doucement, Aleys prenait ses repères dans l'appartement inconnu mais emplit par l'odeur de Mattéo, omniprésente. Elle ne remarqua même pas lorsqu'il verrouilla la porte, trop excitée par cette nouveauté.

"Alors ici c'est la pièce à vivre comme tu t'en doute. Cuisine, salle à manger, salon. Tu as des toilettes à côté de la cuisine. Ici. Et par là ce sont les deux chambres et la salle de bain."

Découvrait-elle à ses cotés.
Puis enfin, il lui montrait le saint Graal... LA SALLE DE BAIN ! Havre de parfum, d’hygiène et propreté absolue.  En plus, elle était à coté de sa futur chambre... Merveilleux. Du bout des doigts, elle effleurait la baignoire avec envie tandis que Mattéo installait le nécessaire. Il la libérait de ses sacs avant d'ajouter.

"Je vais lancer la machine, je t'ai mis le nécessaire dans la salle de bain et je viendrais t'aider une fois la machine lancée donc ne ferme pas la porte. Comme ça dès que le linge sera sec tu pourras avoir tes sous vêtements et tes vêtements, ça t'évitera de te promener les fesses à l'air."

_ D'accord ! Merci beaucoup !

Répondit-elle, enjouée.
Et a peine a t-il quitté la porte qu'Aelys ôtait ses vêtements sales, comme si ils portaient la peste. Elle les déposa le tout au sol, pas question de mélanger ses affaires si sales avec ceux de Mattéo, dans le bac... Ensuite, l'hitsuji fit couler l'eau à bonne température dans la baignoire... Elle mit un peu de mousse et reniflait le parfum de l'eau... C'est divin. Le luxe, c'est ça... Avoir du temps pour soi, être propre, sentir bon... Impeccable.

Aelys...
Parcourait du regard les shampooings. Enfin ! Elle allait avoir des cheveux propre, doux et démêlé... Même sa peau serait douce et parfumé... Aelys soupirait d'aise et prenait place dans la baignoire, aussi grande que celle de John... Comme quoi, y'a des choses qui restent. Sa chevelure flottait, alors que déjà, elle frottait son corps avec un gant savonné. L'hybride avait tout un tas de question à poser à son nouveau maître, voilà pourquoi, elle l'appela et on pouvait sentir l'impatience dans sa voix.

_ Mattéo-sama ! Je suis dans l'eau !

Prévenait-elle.
Son corps immergé dans l'eau, seule sa tête dépassant et la mousse voguant sur l'eau. Aelys, se sentait comme dans un rêve.

Qu'on ne la réveille pas !
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 25 Juil - 18:31
Matteo avait quitté la pièce, laissant la petite hybride seule, se rendant dans la cuisine où il lança la machine à laver. Puis il fouilla dans les placards se demandant si elle avait faim. Il était encore tôt pour faire un vrai repas mais il se demandait si sa nouvelle acquisition en avait envie ? Il sortit donc un paquet de cookies et le posa sur le bar avant d'être interrompu par la voix de sa nouvelle compagne. L'humain fut surpris qu'elle l'appelle depuis la salle de bain mais prit la direction de cette dernière d'un pas calme malgré son désir de la voir enfin nue.
Il ouvrit la porte qu'elle n'avait pas verrouiller et aperçut en premier le petit tas de vêtements sales au sol puis son regard remonta et il découvrit sa créature dans la baignoires, sa tête dépassant d'une montagne de mousse qui cachait le reste de son corps. Le jeune homme s'avança, n'affichant aucun signe d'excitation, demandant simplement :

"Pour tes vêtements sales, souhaites-tu les garder ou puis-je les jeter ? Car je doute que tu parviennes à les récupérer dans l'état où ils sont mais vu que tu teneis à ton ancien maître, peut être ont-ils une quelconque valeur à tes yeux."

Il prit la chaise posé à côté de la baignoire à la mit à côté de l'hybride afin de s’asseoir près d'elle, lui faisant face. Sans plus de manière il se saisit d'un peigne, n'ayant pas de brosse pour le moment et entreprit de démêler doucement les cheveux mouillés de la petite hybride. Ses gestes étaient doux et patients, il semblait plongé dans son activité et pourtant il prit alors la parole d'une voix douce.

"Que voulais-tu au faite ?"

Ses prunelles quittèrent alors ses mains pour se poser sur les prunelles bleues de l'hybride, cassant alors ce qu'il faisait pour la regarder, gardant son sourire sur les lèvres. Il donnait l'impression d'un maître doux et aimant, attentif aux besoins de son hybrides. Mais ce n'était là qu'une de ses façades. Le jeune homme pouvait être si tendre et si monstrueux. Pour le moment la belle profitait du rêve avant le cauchemars qui doucement s'éveillait déjà en lui.

En effet, la savoir là, nue sous cette mousse et cette eau lui donnait des envies qu'il contenait pour le moment. Et pourtant il reprit son démêlage, descendant peu à peu au fur et à mesure qu'il avançait dans sa tâche. Il retira sa veste et remonta les manche de sa chemise afin d'être plus à l'aise. Ses mains restaient pour le moment cantonnés à sa chevelure mais peu à peu, alors qu'il progressait, elles effleuraient les épaules de l'hybride et son dos. Il plongeait parfois ses mains dans le bains afin de mouiller à nouveau l'épaisse crinière de son hybride, retirant les cheveux morts et les saletés.

"Je crois qu'il faudra changer l'eau du bain, une fois qu'on aura laver le plus gros puis tu pourras la remplir à nouveau si tu souhaites te prélasser un peu dedans."

En effet il avait remarqué l'air béat de la belle lorsque qu'elle avait découvert la salle de bain et il la sentait quand même plus à l'aise et détendue dans l'eau et puis ça lui permettrait aussi de trouve rune occasion pour tenter quelque chose même s'il avait envie de voir les limites de la belle. Cependant il avait envie de prendre son temps et de ne pas exploser pour le moment. Peut être était-ce pour cela qu'il prenait tellement de temps et de soin pour s'en occuper..; Après tout s'il voulait garder son jouet, il valait mieux qu'il le bichonne.
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Juil - 11:01
Mattéo...
Revenait dans la salle de bain, calmement, après l'appel de son hybride. Il reprit.

"Pour tes vêtements sales, souhaites-tu les garder ou puis-je les jeter ? Car je doute que tu parviennes à les récupérer dans l'état où ils sont mais vu que tu teneis à ton ancien maître, peut être ont-ils une quelconque valeur à tes yeux."

Après un bref instant de réflexion, Aelys répondit :

_ J'aimerais les laver, mais je ne les porterais plus... C'est comme des souvenirs.

Expliquait-elle.
Visiblement prête à faire une place dans son cœur, dans sa tête et dans sa vie pour Mattéo. Cependant, par respect pour celui qui lui a offert sa première chance en tant qu'hybride, et une vie des plus enviable... Elle voulait garder les affaires offert par John. Les derniers restants puisque le reste a été disséminé dans des enchères. Le nouveau maître, prit place en face de son hybride et il s'attelait à la tâche capillaire, soigneusement. Doucement, il demandait :

"Que voulais-tu au faite ?"

Ils s'échangèrent un regards et Aelys dévoilait alors :

_ J'ai quelques petites questions pour encore mieux vous connaître... Bien sûre, vous serez libre d'y répondre ou pas.

Précisait-elle.
Même si elle ne pensait pas que ses questions puissent-être de l'ordre intime ou trop personnel. Aelys connaissait les distances et la vie privée. Et surtout, elle était à des kilomètres de le connaître, se trompant naïvement sur sa nature déjà... Brebis innocente, vierge de ce monde et des monstruosités qui l'habite. Ses yeux mi-clos, elle savourait simplement la compagnie si précieuse de Mattéo et les soins qu'il lui prodiguait. Une fois propre, elle serait bien plus à l'aise avec elle même...

"Je crois qu'il faudra changer l'eau du bain, une fois qu'on aura laver le plus gros puis tu pourras la remplir à nouveau si tu souhaites te prélasser un peu dedans."

Des étoiles dans les yeux, elle répondit en le regardant.

_ Oh ! Oui si ça ne vous déranges pas ! J'ai tellement rêvé de ce bain... Je resterais une dizaine de minutes supplémentaire, pas plus, promis !

C'est Noël !
Aelys, saisit un gant propre et du savon parfumé à la cerise et se lavait le visage pour commencer. Puis elle rinça en plongeant un instant, avant de se redressé, debout, couverte de mousse. John, la connaissait depuis l'enfance, et elle n'était pas gênée de se montrer nue devant lui... Mais, devant Mattéo, qu'elle ne connait que depuis quelques heures, elle se tourna, dos à lui à cause d'une gêne et de la pudeur. Son visage était empourpré, mais il fallait bien qu'elle se lave et pas question de lui demander de sortir. Au contraire, son ancien maître avait le droit de venir la voir dans le bain, mais l'inverse était plus rare... Un peu du "Je peux te regarder, mais toi, tu peux me voir que si je te l'autorise".  D'une main tremblante à cause du regard doré de Mattéo sur sa personne, elle commençait à se laver les bras, puis sa modeste poitrine... Les hitsuji ne sont pas réputé pour avoir des seins aussi gros que des ushis, mais leurs peaux était douce, souvent parfumé et une chair ferme qui séduisait d'autres amateurs d'hybrides moins communs. Elle passa ensuite le gant  sur son ventre avant, de bégayer un peu, trahissant sa timidité.

_ Je-je vais commencer à vider l'eau pour  en avoir de la propre pour me rincer.

Se sentait-elle obligé de justifier.
Elle se pencha pour ôter le bouchon, et Aelys n'arrivait pas à se débarrasser de sa gêne. Peut-être qu'avec le temps, l'habitude, ça disparaîtrait. Puis, elle décidait de rompre un peu le silence et le bruit de la baignoire se vidant, en le questionnant enfin.

_ Vous dites être musicien... De... Quel instrument jouer vous ? Et de quel groupe ? J'ai-j'aimerais vous écouter, un jour...

Demandait-elle.
Sérieusement intéressée puisqu'elle adore la musique et pousser la chansonnette de temps à autre. Après avoir lavé ses petits pieds qui suive avec sa taille, Aelys lavait avec beaucoup de soin son intimité, qui, en temps normal est rasé... John aimait qu'elle soit impeccable de ce coté là, et propre pour certaine pratique auquel une toison fournit serait dérangeante... Cependant, depuis une semaine, elle n'avait plus l'occasion de se raser, alors, il y avait un fin duvet blond, qui commençait à peine à boucler comme sa chevelure, qui recouvrait son pubis. Aelys, était dans le coin de la baignoire, toujours dos à Mattéo pour ne pas lui infliger ce genre de vision qui, peut-être le dérangerais... Elle n'en savait rien et faisait ce qu'elle pensait au mieux.

Ensuite...
L'hitsuji revint vers les manivelles d'eau, puisque la baignoire était désormais vide, et elle refit couler à flot l'eau salvatrice et propre. Aelys rinçait son gant et le déposait soigneusement sur le rebord de la baignoire, avant de se rincer à son tour en poussant un soupire d'aise...

_ Aah... Ça fais un bien fou d'être propre et de sentir bon... Merci Mattéo-sama.

Elle...
Osait reporter son regard sur lui, car la moindre des choses quand on remercie quelqu'un, c'est de le regarder. Elle se tenait debout, dans la baignoire qui se remplissait et intérieurement... Elle craignait son jugement... Il la voyait nu, décrassé... Et si il regrettait son choix ? Aelys serait si déçu qu'il la jette... Déjà attachée un peu à lui et à toute ces attentions. Mattéo sera t-il déçu de ce qu'il a vu ? C'était un stress en tout cas... Un stress, qu'elle n'avait jamais connu jusqu'à présent. Il était là, assit à à à peine un mètre d'elle environ... Il était grand, si grand que même assit, la tête de ce dernier arrivait un peu au dessus du ventre d'Aelys, un peu en dessous de sa poitrine.

_ J'espère.. Ne pas vous avoir dégoûté...

Articulait-elle à demi voix.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Juil - 21:28
Matteo prenait son temps, savourant ce moment d'intimité avec sa toute première hybride à lui. Il n'en revenait pas d'avoir trouvé un petit trésor comme elle dans la crasse et la sauvagerie des rues. Un hybride au visage d'enfant et pourtant un petit bout de femme qui l'amusait et redonnait des envies de douceurs à cet hommes si froid d'ordinaire. Il s'occupait d'elle démêlant ses cheveux et la questionnant de sa voix grave et douce qui résonnait quelque peu dans la salle de bain carrelé.
Un délicat parfums de cerise embaumait l'air tandis que la brebis lui répondait et s'emballait au fur et à mesure de l'échange.

Devant la proposition de Matteo, elle eut un visage rayonnant qui fit penser au jeune homme qu'il en fallait vraiment peu pour la satisfaire. Peut être arriverait-il à obtenir tout ce qu'il souhaite en la comblant. En tout cas vu le dévouement et l'amour qu'elle semblait porter à son ancien maître, le jeune batteur espérait bien recevoir la même chose même si, de son côté, il risquait d'être moins tendre que le dénommé John.
Sans prévenir l'hybride se releva vivement, envoyant un peu d'eau sur Matteo qui resta immobile, regardant sa chemise neuve déjà "sali" et haussa un sourcils en esquissant un sourire, la déboutonnant alors lentement en disant simplement.

"Et bien quel entrain."

Il releva les yeux vers elle et la détailla de bas en haut sans aucune once de gêne ou de timidité, achevant de déboutonner sa chemise qu'il retira et posa sur le dossier puis se leva, la laissant commencer à se laver et alla chercher un gant qu'il ramena, le mouillant puis appliquant du produit dessus avant de poser sa main sur la hanche nue de l'hybride et commença à laver le dos qu'elle lui présentait en y allant doucement, repoussant ses cheveux, frottant la saleté et la sueur en affichant un visage neutre, une nouvelle fois concentré sur sa tâche.
Attendez j'ai dit concentré ? Ho excusez moi mais ça c'est faux ! En vérité, être dans le dos de l'hybride et la laver lui permettait de la dévorer des yeux, suivant ses courbes, les caressant avec son gant, usant de sa main libre pour se tenir à elle.

Une fois le dos lavé, il descendit un instant sur ses fesses mais l'hybride prit la parole et se pencha pour vider la baignoire. Un sourire se dessina sur les lèvres de l'humains qui passa alors le gant entre ses jambes, caressant l'intimité mise à nue et remonta entre ses fesses, observant la réaction de la brebis, amusé par sa gêne.
Puis il cessa de la taquiner rinçant le gant, la laissant poursuivre, répondant à ses questions en reprenant place sur la chaise, profitant alors du spectacle, sentant une pression dans son costume et croisa simplement les jambes en la regardant faire tandis que la baignoire se vidait peu à peu.

"Je suis batteur mais je joue du piano aussi quand je suis plus calme. Tu risques donc de m'entendre très souvent jouer de ses instruments. Quant au groupe je l'ai monté avec mon ami d'enfance."

Ses yeux se posèrent sur elle alors qu'elle lui faisait enfin face, dévoilant sa petite poitrine et la délicate toison de son entrejambe. Il lui fit un sourire alors qu'elle rouvrait les vannes, libérant un flot d'eau propre et Matteo se leva, activant la pomme de douche et entreprit de rincer la demoiselle, achevant de mouiller le bas de son costume dont il se fichait désormais, passant ses mains sur le corps de la brebis avec douceur et délicatesse, la découvrant enfin. Elle était mignonne, peut être enfantine avec sa petite poitrine mais qu'importe, il n'avait jamais porté un réelle intérêt sur des gros seins sauf pour certaines pratiques... Il écouta ses craintes et cessa de la laver, rinçant la baignoire lentement, lui laissant le temps de mariner avec ses craintes.

Une fois la baignoire propre il referma la bouche et réactiva le robinet, rangeant la pomme de douche à sa place puis la regarda enfin de ses yeux jaune, esquissant un sourire. il se pencha lentement vers elle et lui caressa la joue alors que son autre main venait effleurer sa toison.

"Pourquoi devrais-je l'être ?"

Sa main glissa doucement entre ses jambes, la caressant doucement alors que sa main continuait de caresser sa joue. Il se tendit en avant et vint déposer un baiser sur son front avant de se redresser, la libérant de ses mains, entreprenant alors à défaire sa ceinture, se déshabillant peu à peu, pliant avec soin ses vêtements qu'il posait sur la chaise qu'il repoussa hors de portée de possibles éclaboussures. Puis, une fois nu, il fit face à la brebis. Sa peau était claire et face à l'hybride il avait l'air d'un géant. Rien n'était bien incroyable, il ressemblait bel et bien à un homme surtout qu'en cet instant son membre était au garde à vous. Pourtant il ne semblait pas y faire cas et enjamba la baignoire en lâchant simplement.

"Fait moi une place ma belle, histoire que tu ne sois pas la seule à te prélasser dans de l'eau chaude."

Il prit place, s'allongeant du mieux qu'il pouvait avec sa taille, écartant les jambes afin que l'hybride puisse prendre place contre lui. Il lui fit signe de s’asseoir et l'enlaça doucement, savourant sa peau douce et humide contre la sienne. Il humait ses cheveux sentant la cerise et caressa doucement ses formes, rêveur. Il aimait les femmes, c'était indéniable mais là il tenait dans ces bras celle qui lui appartenait et qui lui devrait obéissance. C'était si plaisant, si délectable. Il déposa un baiser sur creux de son épaule et ferma les yeux, gardant sa tête contre elle en murmurant.

"Dis moi Aelys as-tu d'autres questions car moi j'en ais une pour toi : Ton maître t'a-t-il appris les relations entre homme et femme ?"


Il rouvrit les yeux et tourna sa tête vers son visage pour la regarder. Il avait perçu sa gêne plus tôt mais se demandait si c'était de la pudeur naturelle face à un inconnu ou si c'était de l'ignorance sur la posture à adopter face au sexe opposé. Ce fameux John avait-il pris cette petite hybride et était-ce la raison de cet amour si palpable à l'égard de ce dernier ? Il se le demandait...
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Juil - 11:19

Tellement...
Concentré sur elle même, et l'instant présent... Aelys n'avait pas remarqué que son maître avait finit torse nu à cause des éclaboussures. Mattéo était donc un batteur... Elle ne connaissait pas trop cet instrument mais avait déjà hâte d'entendre ce dernier répéter, avec ou sans son meilleur ami. Lui, semblait très à l'aise avec son hybride, détendu... Satisfait. Elle de son coté, craignait la moindre remarques négative quant à son physique ou un comportement qui pourrait être inapproprié à son insu. Aelys, était très réceptive, à sa voix... A ses dires et ses gestes ! Son souffle se coupait lorsqu'il la toucha , John, avait parfois un comportement paternaliste ou celui d'un amoureux chaste... Il ne l'avait jamais touché, puisqu'il l'avait vu petite... Il était incapable d'aller plus loin avec elle.

Aelys en était rouge...
Bien sûre, John lui avait plus ou moins expliqué que les hommes, appréciaient cet endroit de son corps qu'elle devait toujours rendre impeccable, doux. Elle était clairement vierge et comme tout les enfants qui aime leurs parents, à l'époque, elle pensait John immortel et que ce genre de chose n'arriverait jamais, puisqu'il n'y a qu'un seul homme dans sa vie... Mais ça, c'était avant. Perdu dans ses réflexion, la voix de son nouveau maître la sortie de ses songes, en plus que sa main à nouveau .

"Pourquoi devrais-je l'être ?"

Aelys...
Était incapable de répondre, comme pétrifié... Envahie par des sensations nouvelles... Douce, chaude et forte. Comment réagir à ça ?? Le baiser sur son front lui fit un frisson sur tout son corps, qu'elle semblait redécouvrir. L'hitsuji reprit ses esprit face au loup qui ôtait le reste de ses vêtements. Elle déglutie, intimidée par... Ce qui se présentait à elle... Il était grand, fort... Et son sexe fièrement dressé. Aelys savait... En théorie... Ce que ça signifiait.... Pourtant, Mattéo ne fit aucun commentaire et entrait dans la baignoire tout naturellement.

"Fait moi une place ma belle, histoire que tu ne sois pas la seule à te prélasser dans de l'eau chaude."

Le géant masculin...
S’inséra dans le cocon d'eau chaude et fit signe à sa possession, de venir prendre place près de lui. Mécaniquement, elle s’exécutait, réalisant son inexpérience en matière d'homme... Mattéo était seulement le deuxième de sa vie, et il ne sera jamais John... Il sera différent, c'est certains. Sa peau contre la sienne, Aelys essayait de se détendre mais... Avec le pieu qu'elle sentait contre ses fesses, difficile d'être sereine, et les attentions de Mattéo était si... Douces... Touchante... Le baiser qu'il lui fit près de son épaule, lui déclenchait une nouvelle vague de picotement électrique sur ton son corps, tout contre lui... Elle n'avait pas le courage de bouger, tout juste la force de respirer... Rapidement, chaudement.

"Dis moi Aelys as-tu d'autres questions car moi j'en ais une pour toi : Ton maître t'a-t-il appris les relations entre homme et femme ?"
_ Euh.. b-bha... O-oui... Enfin... Un peu.

Articulait-elle, avalant sa salive.
Doucement, elle relevait sa tête blottit contre lui et croisait son regard. Passant sa langue sur ses lèvres sèches, elle reprit.

_ Hommes et femmes... C'est une relation hétérosexuelle... Et deux du mêmes genres, c'est homosexuel... Moi... Je suis hétérosexuelle. Les humains, peuvent avoir des relations, sans mariage... Ou avec leurs hybrides, avec ou sans sentiment puisqu'ils sont leurs possession... Et parfois avec ou sans consentement.

Décrit-elle brièvement.
Se tournant un peu vers lui, elle tendit le bras pour attraper un gant propre puis le savonna pour le laver à son tour. D'une main un peu tremblante, Aelys commençait par son cou, et la base de celui-ci, avant de poursuivre sur son torse qui lui paraissait aussi grand que tout le reste, à cause de sa main, fine.

_ Je... Je n'ai jamais eu ce genre de relation... Si c'est ce que vous vous demander.


Avouait-elle, en baissant le regard.

_ John, m'expliquait... Mais ne m'a pas... Enfin... Touché. Il avait peur qu'après sa mort... Je ne retrouve personne si je n'avais plus cette partie de moi innocente.

Vierge en somme.
Le malade s'était privé de ce bijou, pour lui garantir une vie après sa mort, car certains maître ne jure que par ça. Bien sûre, ce n'est pas l'avenir qu'il espérait pour Aelys, qui a d'autres vertus... Aelys, tordait le gant pour rincer la peau de Mattéo, un filet d'eau coulant sur ce dernier.

_ Et... Je n'ai jamais vraiment chercher il faut dire à...

Par pudeur, timidité... Aelys avait du mal à trouver ses mots.

_ A faire ce genre de chose, puisque John ne voulait pas et qu'il interdisait à ses amis de m'approcher.... Enfin, je ne pensais pas pouvoir attirer qui que ce soit, en général, les hommes préfères les Nekos, les Inus... Même les Okami pour ceux qui aiment la férocité. Et d'autres... Préfères les humaines, tout simplement.

Expliquait-elle.
Ayant l'impression de passer pour l'idiote du village, celle qui a vécue en ermite loin de toute la férocité et violence de ce monde. Soucieuse, elle demandait à son maître en relevant son visage vers lui :

_ Je vous déçois ?

Tendu, stressée...
Elle attendait la réponse de celui.. Qui semblait en savoir beaucoup plus.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 22:31
La gêne était palpable. Quand il la toucha, il vit sa peau frémir comme le feuillage d'un arbre sous le souffle du vent. Ainsi donc il lui faisait de l'effet. Cela l'amusa et il la caressa doucement, lui parlant, calme et serein comme si tout était naturel ce qui, au fond, l'était. Quoi de plus normal pour un maître que de se renseigner sur ce qu'il avait entre ses mains ?
La voir se laver devant lui, lui provoquait une réaction naturelle qu'il mit dans un coin, ayant pour l'instant surtout envie de voir et de tester son petit jouet. Il la questionna sur les relations et ce qu'elle savait de ses dernières alors qu'il la tenait contre lui, sentant son souffle courts et rapide, signe que la position actuelle ne lui plaisait guère.

Elle se détacha un peu et le jeune homme rouvrit les yeux et la libéra de son étreinte, se laissant alors aller contre le fond de la baignoire pour pourvoir regarder son hybride qui lui faisait à moitié face, toujours rouge. Etait-ce la chaleur de l'eau qui coulait dans le bain ou encore sa gêne ? A moins que ce soit les deux... Il la vit prendre un gant et commencer à prendre la parole. il se laisser faire, l'écoutant et l'observant en silence. La gêne et la honte étaient lisibles sur son visage. Elle cherchait ses mots et esquivait son regard. Elle le lavait mais il pesait dans la pièce une ambiance qui commençait à déplaire au jeune homme.

Cependant il l'écoutait tranquillement la laissant faire et enfin elle le questionna à son tour. Il fut surprise qu'elle lui demande s'il était déçu. Il ne comprenait pas pourquoi cela le dérangeait. Certes il aurait son éducation à faire sur ce sujet mais il préférait une hybride pure comme elle plutôt que celle qu'il s'était faite dans un bosquet une semaine avant... En effet, il attendait une hybride à lui et à lui seul. Donc Aelys, par ce simple aveu devenait donc la candidate - que dis-je ! - était donc l'hybride parfaite. Le joyau dont il avait parlé plus tôt.

Il se redressa un peu et lui caressa le visage puis descendit le long de sa gorge continuant sa course sur un de ses seins qu'il massa doucement, titillant un peu son téton avant de poursuivre sur sa taille frêle puis ses hanches avant de revenir se loger entre ses jambes sans chercher à la taquiner dans cette zone. Lui qui avait suivi sa main du regard, savourant ce corps lui appartenant avec un sourire doux releva ses prunelles pour les plonger dans ceux de son jouet.

"Bien au contraire. Même si je sais qu'il faudra t'apprendre. Cela ne me gêne pas. Ainsi tu pourras le découvrir avec moi. Cependant je t'interdis de te donner à un autre. Les maladies se propagent et je tiens à ce que tu restes qu'à moi."


Bien que son ton était doux et calme, c'était clair. Le jeune homme ne tolèrerait aucun écart de la part de son jouet. Puis il caressa un peu l'intimité de l'hybride en ajoutant.

"Est-ce clair de ton côté ?"

Il attendit qu'elle lui fournisse une réponse pour retirer sa main et s'installa à nouveau au fond de la baignoire, un sourire satisfait aux lèvres devant sa réaction puis soupira d'aise, se laissant aller. Il était content de la savoir vierge et remerciait ce "John" d'avoir été assez sage pour ne pas la toucher. Certes le jeune homme aurait pu s'en accommoder mais la savoir vierge n'en était que plus drôle. Cependant cette ambiance gênait ne lui plaisait guère aussi reprit-il en rouvrant les yeux, les posant sur la petite hybride.

"Je te sens gêné. Tu n'as pas à avoir honte. Je suis ton maître, te voir nue, te toucher, t'embrasser ou te caresser est normal. Après si c'est mon corps qui te met mal à l'aise, je t'autorise à me caresser. J'aime ça."

Il lui fit un sourire, se demandant si elle oserait aller de l'avant ou si elle reprendrait la toilette de son maître en se servant du gant pour créer une barrière. Il lui prit délicatement la main et la tira contre lui, l'enlaçant de son bras pour éviter qu'elle ait froid et glissa la main de la petite dans sa propre chevelure verte, plongeant son regard d'or dans les prunelles océan de la demoiselle.

"Et tu peux commencer par simple... De plus, si tu aimes ça je peux aussi rendre et te guider si tu le souhaites."

Son sourire s'étira, amusé alors qu'il la relâchait un peu, libérant sa main et passant la sienne avec l'autre dans le dos de l'hybride caressant ce dernier doucement comme pour la rassurer. Malgré son excitation il voulait la détendre, la mettre en confiance. En effet la prendre de force alors qu'elle était vierge c'était prendre le risque de la braquer et cela serait gênant. Alors que l'initier progressivement à ses pratiques pourraient se révéler payant à la fin. Oui le jeune homme pensait aussi à ça.
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 1 Aoû - 14:02
Son corps tendu...
L'hitsuji, attentive à son précieux maître, fut éprise d'un frisson lorsqu'il la caressa. D'abord, chastement, en commençant par son visage, d'ailleurs Aelys appuyait son visage contre la main de ce dernier.... Mais celle-ci descendit jusqu'à sa poitrine modeste mais si rebondit. C'est là, que son corps fut épris d'une chaleur, plutôt étrange, lorsque Mattéo massait ses seins, s'attardant sur ses tétons qui pointaient. Elle ne pensait pas ses petits bouts de chair si sensible ! Comme quoi, même après 18 ans, Aelys est bien loin de connaître son corps. Et qu'elle révélation lorsqu'il la toucha ... Aelys, avait un visage stupéfait, c'était si doux, si incompréhensible comme source de bien être. Son nouveau maître, reprit avant d'ôter sa main qui était source de nouvelle découverte.

"Bien au contraire. Même si je sais qu'il faudra t'apprendre. Cela ne me gêne pas. Ainsi tu pourras le découvrir avec moi. Cependant je t'interdis de te donner à un autre. Les maladies se propagent et je tiens à ce que tu restes qu'à moi. Est-ce clair de ton côté ?""


Aelys...
Poussait un léger soupire de soulagement. Tout va bien, aucune déception à l'horizon, mais ses consignes étaient clair et à la fois évidente. L'hitsuji, n'était pas du genre volage, même si sa crédulité pouvait l’amener à des situations bien fâcheuse si d'autres en profitaient.

_ Bien maître... Je ne serais qu'à vous, si cela est votre souhait. Apprendre, avec vous... Est un privilège.

Répondit-elle.
Sur une voix plus légère, maintenant que tout doute de rejet puisse être écarté. Le regard doré de Mattéo, croisait celui de son hybride, qui était attentive et réceptive à tout, dans ce premier moment proche, intime avec lui.

"Je te sens gêné. Tu n'as pas à avoir honte. Je suis ton maître, te voir nue, te toucher, t'embrasser ou te caresser est normal. Après si c'est mon corps qui te met mal à l'aise, je t'autorise à me caresser. J'aime ça."

Aelys déglutie.
Il avait donc percé son état d'esprit ? Honteuse, elle s'en mordillait les lèvres regard baissé.

_ Vous êtes... Seulement le second homme de toute ma vie, si je puis dire. Excusez mon comportement, un peu farouche, mais ça ne reflète absolument pas mon état d'esprit. Je suis très heureuse d'être avec vous, en cet instant même !


Se justifiait-elle à nouveau.
La petite hybride se laissait faire lorsqu'il l'amena contre lui, c'était si agréable, chaleureux... A voir, elle devait oser un peu plus et peut-être se poser moins de question. En plus, Mattéo lui donne la permission de toucher ce dernier... Pour elle qui est affectueuse, et tactile, il ne lui en fallait pas plus pour la ravir. Aelys, se laissa guider par ce nouvelle homme de sa vie, sa main dans ses cheveux qu'elle affectionnait déjà beaucoup, pour leurs originalité et leurs finesses.

"Et tu peux commencer par simple... De plus, si tu aimes ça je peux aussi rendre et te guider si tu le souhaites."

Prise dans son étreinte...
Elle oublia l'espace d'un instant, l'envie du pêché de chair de ce dernier... Constatant réellement que Mattéo, n'est qu'attention, douceur, gentillesse... Un guide parfait. L'hitsuji se détendit peu à peu, et de sa main libre, elle attrapa une bouteille de shampooing pour en mettre une noisette sur la tête de ce dernier, et de ses mains, elle commençait à frictionner avec douceur. Sa poitrine, était au niveau du visage de ce dernier, maladroite et pourtant si concentrée au demande de Mattéo, elle ne se rendait vraiment pas compte de la réel situation, et que son innocence... Était une perche si facile à prendre.

_ Je suis désormais votre hybride, rien qu'à vous. Guidez moi, apprenez moi... Tout ce que vous voulez, Mattéo-sama.

Reprit-elle.
Approchant son visage du sien, elle soufflait la mousse qui commençait à tomber sur le front de ce dernier, puis... Elle y déposa un baiser. Aelys, s'assit ensuite sur sa cuisse, pour être à nouveau à son niveau et là, où avant elle avait utilisé un gant, maintenant... C'est sa main savonné qui lave son maître, afin qu'elle découvre elle aussi, ce corps masculin qu'elle ne connait qu'en théorie après tout.  Sa paume douce, sa main petite parcourait le cou, les épaules et les bras musclé du batteur... Puis son torse. L'hitsuji rougissait, elle, qui avait eu pour interdiction de toucher John dans le passé, car lui, avait peur de céder à l'envie de la toucher en retour. Quel supplice en plus de sa maladie.

_ Est-ce que... Ça vous va  ? Et...

Un petit détail... Lui trottait dans la tête. Elle lui demandait d'une voix clair, douce.

_ Et vous ? N'êtes vous qu'à moi ? Ou... Y'aura t-il d'autres hybrides femmes dans votre maison pour votre plaisir ? Ou une humaine ?

Aelys...
Rinçait son maître et cette question... C'était surtout pour éviter les surprises le soir ou les matins ou elle se penserait seul.

_ Ce n'est pas pour empiéter dans votre vie privé ou dans vos projet c'est... Parce qu'il pourrait m'arriver de venir vous rejoindre dans votre lit, lorsque j'ai froid, ou peur ou que je ne supporte pas d'être toute seule... Je ne voudrais pas vous déranger, c'est pour ça, et ne rien gâcher.  Sauf si vous m'interdisez de vous rejoindre, bien sûre.

Expliquait-elle.
John, n'amenait aucune autre femme... Il était satisfait d'Aelys, mais... Mattéo est un homme en bonne santé, peut-être populaire avec son groupe de musique. Elle devait se préparer à ne plus être unique dans la vie de quelqu'un. Aelys, posait ses fesses au fond de la baignoire, étant maintenant un cran en dessous de Mattéo, ce qui reflétait plus ou moins leurs tailles réel respective. Assise, entre les jambes immergés de celui-ci, elle caressait le torse, le ventre de ce dernier jusqu'à arriver au niveau de la ceinture abdominal... Là... Elle n'osait pas allez plus bas. Alors, elle décidait de remonter ses mains, jusqu'au bras de son maître, qui lui donnait une sensation sécurisante... Elle déposait des baisers le longs de ceux-ci, pour témoigner de son affection à son égard, déjà présente pour lui et arrivé à sa main, Aelys attrapait entre ses lèvres son indexe pour s'amuser un peu.

Elle le trouvait...
Beau... Attirant.... Et caresser son corps, le laver bien qu'à moitié pour le moment, ça lui en a fait prendre conscience.

Une part d'elle, enfouit, se réveillait.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 12 Aoû - 17:58
Matteo observait la petite créature face à lui. Il ne pouvait enlever de son esprit qu'elle était fragile. Étaient-ce ses yeux, sa posture ou son aura qui la transformait en objet délicat ? Il avait la sensation qu'à sa première perte de contrôle, il la briserait en une multitude de morceau. Il avait l'intime conviction qu'il allait la détruire. Cela lui faisait en partie peur. Après tout il avait tellement envie de la façonner à ses désirs qu'il craignait de perdre tout le potentiel qu'il voyait en elle. Elle était tellement prometteuse. Une hybride vierge de tout vice semblait-il, dévouée et aimante. Que pouvait-il rêver de mieux ?

Il sentait son visage au creux de sa main, sa joue douce et fraiche et descendit, continuant de la caresser, de la tester. Il la voyait qui réagissait, découvrant surement de nouvelles sensations que lui connaissait déjà de son côté. Il se questionna encore sur sa nouvelle protégée et demanda, intrigué.

"Dis-moi tu n'as jamais eu l'envie de te caresser ?"

En effet, elle semblait réellement surprise par ce qu'elle éprouvait et même s'il l'imaginait mal se toucher dans un coin, il se disait que ça restait une possibilité. Cependant si ce n'était pas le cas, il pouvait y avoir des choses à faire pour s'amuser un peu. Il continuait son exploration en l'écoutant, souriant doucement à ses réponses si exquise à ses oreilles. Elle était réellement d'une soumission parfaite. Comment ne pas être exciter par un tel dévouement ?
Mais il fallait qu'il se contrôle comme il savait si bien le faire. La manipulation était un art délicat mais la récompense au bout pouvait se montrer à la hauteur des espérances si ce n'était plus. Dans tous les cas, il faisait preuve de retenue, l'encourageant à venir elle-même à sa rencontre, désireux de voir ses limites.

Elle reprit donc la toilette du maître qui eut ses seins devant les yeux comme pour le provoquer. La petite hybride continuer de tirer sur la corde et Matteo se figea en observant ses derniers se tendre vers lui comme une invitation. Un sourire se dessina sur ses lèvres et il s'avança légèrement et tira sa langue qui vint effleurer la pointe de chair avant d'aller se reposer sagement dans la bouche de son propriétaire comme si de rien n'était. Enfin si sa langue se calma, ses mains elles reprirent vie et recommencèrent à caresser le dos de l'hybride glissant par sur ses reins puis ses fesses, massant doucement ses dernières sans se montrer insistantes, remontant et se concentrant plus sur le dos et les épaules de la brebis.
Au baiser de la petite hybride il ferma les yeux, appréciant cette petite attention et la douceur de cette dernière. Aelys était vraiment une créature délicate. Son précédent maître avait été un ange pour la rendre ainsi. Matteo se laissait faire, écoutant ses questions. Il cessa ses caresses et plongea son regard dans le sien, se demandant si c'était là de la jalousie ou juste de la curiosité. Un sourire se dessina sur ses lèvres et laissa l'enlaça légèrement, se contentant simplement de joindre ses deux mains dans le dos de l'hybride.

"Je ne me considère pas qu'à toi, après tout je suis ton maître... Cependant, même si je ne suis plus vierge contrairement à toi, sache que je n'ai ni aucune relation stable à ce jour ni autre hybride que toi..."

Il se tut, lui laissant le temps d'assimiler ses paroles puis reprit doucement.

"Ainsi donc tu peux en déduire que nous avons une relation privilégié de l'un à l'autre. Pour le moment je n'ai aucunement envie d'adopter une autre hybride, quant à avoir une relation avec une femme, ce n'est pas à l'ordre du jour. Je suis assez.... spécial concernant mes rapports à autrui."

Il laissa un nouveau silence se poser puis acheva sur une dernière note moins énigmatique que sa précédente phrase.

"Donc si tu le souhaites, mon lit te sera ouvert si le coeur t'en dit mais sache que tu auras peut être plus d'attention que tu le souhaites."

Il lui fit un clin d'oeil et comme pour matérialiser ses pensées il se pencha vers elle et vint poser sa bouche sur l'un de ses seins, jouant avec ce bout de chair qu'il n'avait pu qu'effleurer et qui lui avait fait de la provocation lors de sa toilette. il joua un peu avec, l'une de ses mains allant s'occuper de l'autre puis la libéra de cette démonstration en posant son regard sur elle, souriant doucement, la laissant poursuivre son activité en reprenant une pose lascive.
Cependant la toilette se termina bien vite car la petite hybride s'arrêta à son ventre, n'osant descendre là où il la désirait ardemment. Une pointe de déception se fit sur son visage mais il la vit alors reporter son attention sur l'un de ses bras, l'embrassant avant d'aller jouer avec ses doigts, agissant encore de façon suggestive. Les yeux de Matteo se plissèrent et encore une fois, des désirs bestiaux l'envahirent. Il dégagea son bras un peu vivement et attrapa la belle sans prévenir, la tirant à lui d'un geste sec. Il sentit ses seins se coller contre sa peau et les cuisses de l'hybride se poser contre son membre. Il la serrant contre lui et se pencha pour poser sa bouche au creux de son oreille et murmura.

"Aelys, il y a certaines choses qui m'excitent et ce que tu faisais en fait partie. Jouer avec mes doigts comme tu le fais peut donner à certains hommes, moi y compris, l'envie de te mettre ce que tu sens contre tes cuisses dans ta bouche. On appelle cela une fellation. Donc si tu ne tiens pas à subir cela pour le moment je te conseille d'en rester aux bisous et aux caresses."

Il saisit doucement son lobe d'oreille et le mordilla. Lui qui était si calme, semblait se faire violence pour ne pas mettre ses paroles en action et il la gardait contre lui, calmant sa respiration qui se faisait profonde contre l'oreille de l'hybride. Il avait fermer les yeux se décrispant peu à peu, desserrant son étreinte en pensant à des choses moins plaisante pour refouler ses pulsions mais poursuivit cependant la leçon à l'égard de l'hybride.

"Et tant que j'y suis sur les recommandations, sache que tes seins sont aussi source d'excitation donc évite de me les mettre devant le nez si tu n'as pas envie que j'y pose ma bouche comme tout à l'heure... Même s'ils sont divins je dois l'admettre."

Il la libéra alors de ses bras dont l'un vint caresser ses cheveux alors qu'il revenait se poser contre la parois de la baignoire en la regardant d'un air doux quoiqu'un peu torturé. En effet se retenir de la prendre commencer à lui peser et il envisageait sérieusement de sortir de la baignoire de peur d'aller trop vite dans l'éducation de l'hybride. Il aurait bien eu envie de la pousser à aller plus loin mais ce serait prendre des risques de perdre le contrôle et de la brusquer. Il fallait encore un peu de temps pour l'amadouer. Cela devait venir d'elle en majorité. Puis peu à peu il pourrait la faire dévier selon ses désirs. Enfin c'était ce qu'il prévoyait, restait plus qu'à voir si cela marcherait.
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 11:51
Aelys...
Découvrait les nouvelles facettes de son maître, pour le moins... Inattendu. Apparemment, elle allait devoir faire très attention à ses gestes affectueux plus ou moins sensuelle à son insu, puisque son nouveau maître commençait à montrer des signes de faiblesse quant à son endurance à lui résister et la garder immaculé... Le plus longtemps possible. Le cadre était en tout cas posé, elle était à lui, lui... Était à elle pour le moment du moins. En tout cas, l'hybride hitsuji était soulagée d'avoir ce lien privilégié pour le moment avec lui... Être sa première hybride, pour de vrais ! Il ne fallait absolument pas le décevoir et faire très attention à lui, comme un trésor très précieux. Pourtant, Mattéo, sous ses allures de sauveur... Savait aussi être brutal, et ça, jamais Aelys ne l'aurais soupçonnée, lorsque quelques minutes plus tôt, elle fut plaquer contre lui, son membre durcit contre sa petite cuisse. Elle n'avait plus osé bougé, le souffle coupé... Pourtant, ce sont bien ses caresses à lui, qui, quelque part au fond d'elle l'avait... Doucement excitée ? Est-ce ça ?

_ Je... Je vais faire attention, Mattéo-san. Merci.

Articulait-elle. Prévenue.
Elle imaginait le membre durcit de ce dernier entre ses lèvres, sa petite bouche... Avoir une... Si grande chose, dedans ?? C'est possible ?? Dans quel but ? Ça fait mal ? Bien... C'est quoi cette idée ?? Elle déglutit en songeant à nouveau à ses consignes, ne pas... Mettre sa poitrine devant lui et ne pas, jouer avec ses doigts, le mordiller de cette façon. C'est faisable en principe. Pourtant, lorsque l'humain jouait avec ses tétons, c'est tout le corps de la blondinette qui s'éveillait peu à peu, dans une chaleur des plus oppressantes, enivrante même.

Elle croisait à nouveau son regard.
Et Aelys, semblait y lire une forme de ... Frustration ? Qu'est-ce qui le rendait ainsi ? Il avait l'air si triste tout à coup... Lui qui répondait à sa tendresse, certes, un peu plus brusquement qu'elle mais...

_ Maître... Ne soyez pas triste... J'apprécie vos attentions à mon égard, si moi je dois faire attention, vous... Ne vous rendez pas triste à cause de moi. Je ne le supporterais pas.

Reprit-elle.

_ Suis-je trop tactile, affectueuse pour vous ? Je peux modérer mes attentions, mais... J'en ai besoin. Ce que vous m'avez fait... Était bon. J'avais... Des frissons, c'était bizarre


Les joues rouges et contre lui, elle tentait d'expliquer.

_ Je ne veux pas que vous souffriez de quoique ce soit, par ma faute... Apprenez moi vos limites ou ce que vous attendez de moi. Je serais assidus, mais vous voir triste... C'est une punition...


Déclarait-elle.
Ne pouvant s'empêcher de déposer de multiple baiser sur le cou de ce dernier. C'est un Dieu vivant pour elle après tout ! Il la sortie de la rue, lui a donné un bain, il prend soin d'elle, lui offre une sécurité.

_ L'homme qui me sort de ma misère... Ne devrais pas être en peine, pour notre premier jour...


Soufflait-elle.
Prenant doucement le visage de ce dernier, pour un câlin, doux. Aelys, est à des kilomètres de se douter, à quel point son maître lutte contre lui même et ses envies bestial. Pour elle, c'est un homme si attentionnée...

Qu'elle affectionne déjà, tout particulièrement.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 12:37
Matteo savait qu'Aelys ne se rendait pas compte de l'effet qu'elle produisait chez lui. Elle lui parlait de sa voix douce, délicate, se voulant rassurante et dévouée à lui.  Ses paroles bien que plaisante, ne l'aidait en rien à se calmer bien au contraire. Il la gardait contre elle, l'écoutant en gardant contenance.
Le jeune maître avait tant à apprendre pour s'approprier son trésor. Il se rendait compte qu'il allait avoir peut être un peu de mal avec elle. En effet, elle était tellement innocente à ses yeux qu'elle agissait sans se rendre compte de l'effet qu'elle produisait. Cela pouvait aussi se révéler gênant vis-à-vis des autres hommes. En effet, était-elle aussi tactile avec les autres ? Matteo ne l'espérait pas sinon elle ne tiendrait pas un jour dehors...

La petite créature ne voulait pas le voir triste mais Matteo n'était pas triste, il était frustré. Il se faisait violence pour éviter à la demoiselle d'avoir à subir ses pulsions quelques peu énergiques. Il sentit alors les lèvres de son jouet se poser sur son cou et frémit, rouvrant les yeux, restant immobile. Comment pouvait-elle se montrer si entreprenante et attentionnée après ce qu'il avait dit ? Il se laissa faire quand elle lui prit le visage, lui faisant baisser ce dernier vers elle, son regard croisant celui de son hybride. Il avait le désir inscrit sur son visage si froid d'ordinaire et elle lui fit un câlin plein de tendresse où l'humain ne perçut aucun désir.
Il l'enlaça alors à nouveau, cette fois avec plus de douceur que la fois précédente et déposa un baiser dans la nuque de la demoiselle avant de se détacher d'elle et fit alors une chose nouvelle. Il la regarda droit dans les yeux et vint déposer ses lèvres sur celles de son hybride, lui offrant un premier baiser plein de douceur. Il ne ferma pas les yeux, l'observant, caressant son dos avec une douceur tout particulière pour cet homme si brutal en général. Il fit passer sa langue sur les lèvres de l'hybride, l'invitant à ouvrir sa bouche sans pour autant insister, la testant, analysant ses réactions pour finalement se détacher d'elle. Il posa une main sur son visage, prenant enfin la parole d'une voix douce.

"Ne t'inquiète pas ma belle. Ma souffrance est aussi là pour t'éviter des surprises. Elle s'en ira le jour où je te sentirais prête. Tu n'es encore qu'une enfant maladroite. Ton ancien maître t'a préserver des désirs de chair et si je te montre tout maintenant je crois que tu auras plus peur qu'autre chose."

Il se tut un instant et l'hybride pouvait lire dans son regard qu'il le pensait. Aurait-elle peur ? Peut être. Les yeux jaunes de Matteo n'offrait que rarement un regard attentionné ou aimant et en cet instant ils n'étaient que le reflet de son conflit intérieur. Pourtant il devait reconnaître que l'innocence de ce jouet avait quelque chose de... d'unique qui lui donnait envie de ne pas la briser pour le moment même si ces caresses avaient commencé à réveiller de nouvelles sensations chez son hybride. Mais entre une esquisse de désir et l'envie dévorante de l'humain, il y avait un océan. Aussi préférait-il ne pas précipiter les choses. Il lui caressa le visage en affichant un petit sourire.

"Tes désirs s'éveillent mais ils sont loin de ceux que je ressens pour toi, je pense. Tu as encore beaucoup à découvrir sur ton corps et le plaisir charnel. Même si j'ai envie de toi, je ne tiens pas à brusquer cette étape qui te fera aimer ça ou non. Donc me frustrer est une obligation pour t'éviter des désagréments ma belle. Si je pouvais le faire autrement sache que je ne me gênerais pas."

Il la caressa à nouveau sur tout son corps en parlant en affichant un sourire aimable et eut même un petit rire à la fin avant de couper court aux gestes affectueux, reprenant le contrôle de ce moment. Il se pencha sur elle et se saisit du pommeau de douche pour se rincer en faisant signe à l'hybride de prendre la place du fond afin de pouvoir s'installer à l'aise. Il se rinça rapidement puis coupa l'eau du bain, désormais haute et sortit de la baignoire, s'emparant d'une serviette et s'essuyant tranquillement sans une once de gêne envers celle qui pouvait le regarder dans son plus simple appareil.

"Prends ton temps et profite donc de l'eau pour apprendre à te connaitre. Le désir, bien qu'en général plus fort quand c'est une autres personnes qui te touche, peut aussi venir si tu te caresses seule. Profite donc pour te détendre et savourer ce moment dans l'eau. Je vais te faire un truc à manger et voir si la machine est faite."

Il s'approcha de la baignoire et déposa un baiser sur le front humide de la demoiselle avant de se rhabiller puis sortit de la salle de bain, laissant la porte entrouverte au cas où elle aurait eu envie de lui parler et se dirigea vers la cuisine quand il repensa à une chose et revint alors vers la salle de bain, passant sa tête par l’entrebâillement de la porte :

"Au faites qu'est-ce qui te fait envie à manger ?"
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 13:43
Tendrement...
Mattéo, échangeait un premier baiser avec son hybride. Le premier baiser également pour Aelys, qui sentit ses joues s'enflammer. Ses lèvres étaient douces, ce contact était si chaud. Aelys, avait son cœur qui battait à tout rompre et son corps, ne savait comment réagir, de la gêne, de l'excitation, du plaisir, de la joie... Tout se mélange si intensément. Elle avait déjà vu des personnes s'embrasser mais... Maintenant, c'est elle ! Qu'elle soulagement, elle plait à Mattéo, bien plus qu'elle ne le pensait... Lorsqu'elle ouvrit ses yeux, elle croisait le regard doré de son maître, qui se permis de lui lécher les lèvres... Bon sang, tout était si intense pour son corps si vierge de toute ces sensations.

"Ne t'inquiète pas ma belle. Ma souffrance est aussi là pour t'éviter des surprises. Elle s'en ira le jour où je te sentirais prête. Tu n'es encore qu'une enfant maladroite. Ton ancien maître t'a préserver des désirs de chair et si je te montre tout maintenant je crois que tu auras plus peur qu'autre chose."

Reprit-il.
Sur un ton bienveillant, avenant. Ainsi, il sentait qu'elle était certes courageuse, mais bien naïve et surtout non préparé à la suite de ce genre d’événement. Était-ce si... Fort ? Dangereux ? Pour que ça soit associé à la peur ? C'est ce que se demandais l'hitsuji, attentive à son maître et à sa sagesse. Mattéo caressait son visage.

"Tes désirs s'éveillent mais ils sont loin de ceux que je ressens pour toi, je pense. Tu as encore beaucoup à découvrir sur ton corps et le plaisir charnel. Même si j'ai envie de toi, je ne tiens pas à brusquer cette étape qui te fera aimer ça ou non. Donc me frustrer est une obligation pour t'éviter des désagréments ma belle. Si je pouvais le faire autrement sache que je ne me gênerais pas."


...
Au moins, il était direct concernant les pulsions qu'il vivait.  Aelys était touchée par sa dévotion en tout cas, même si elle ne saisissait pas que le pire était donc à venir. Les caresses de ce dernier, était si appréciable, agréable... Sa peau, en frissonnait de part en part, ça en serais rapidement addictif...  A son grand regret, son maître, sortie de la baignoire et Aelys, se surprit à le regarder d'un nouvel œil. Sa musculature, ses épaules contre lesquels elle aimait déjà se reposer ou masser.. Son torse, chaud et... En dessous de la ceinture, il était... Comment le définir ?? Une part d'elle le trouvait réellement attirant et d'un autre coté... Elle regrettait un peu de ne pas avoir plus poussé la découverte du genre masculin.

"Prends ton temps et profite donc de l'eau pour apprendre à te connaitre. Le désir, bien qu'en général plus fort quand c'est une autres personnes qui te touche, peut aussi venir si tu te caresses seule. Profite donc pour te détendre et savourer ce moment dans l'eau. Je vais te faire un truc à manger et voir si la machine est faite."


_ D'accord, Mattéo-san.


Répondit-elle, avec le sourire.
Qui s'élargit lorsqu'il lui fit un autre bisous sur son front. Aelys, se ré-installait dans la baignoire, qui semblait bien vide soudainement sans sa présence. Elle soupirait, et son maître revint pour lui demander.

"Au faites qu'est-ce qui te fait envie à manger ?"
_ Euhm... Vous pouvez commandez des pizzas... Au moins, il n'y aura pas de vaisselle... Ou alors, des spaghettis bolognese !

Italien donc...
Répondit-elle, enthousiaste. Les spaguettis bolognese, son plat favoris... Simple, mais délicieux. Lorsque Mattéo s'éclipsait à nouveau. Aelys, profitait du calme pour réfléchir à tout ce qu'il venait de se passer présentement... Cette adoption, ce moment vraiment intime avec lui... Ses envies, clairement énoncé... Et son propre corps s'éveillant rien qu'en pensant à lui, désormais... Le souvenir de son corps nu, de son membre raidit... De ses baisers, sa langue, ses caresse... Aelys, en avait les tétons qui pointaient, et le constatait avec étonnement ! Jamais... Jamais elle n'avait ressentie ça pour John.

Incertaine..
Timidement, de sa main droite, elle s'amusa à imité les lèvres de Mattéo, en pinçant ceux-ci. C'était... Incroyablement sensible, contre tout attente ! Bien sûre, c'était bien mieux en imaginant que ça soit son maître qui lui fasse ce genre d'attention... Après tout, ça consigne n'était-elle pas d'apprendre à se connaître ? Aelys, descendit ensuite sa main au niveau de son pubis, qu'elle effleurait simplement, et des petites décharges électriques parcourait son corps... Elle avait peu à peu chaud, à cet endroit. Elle glissa son index, qui effleurait alors son petit bouton de chair, précieusement gardé entre ses lèvres se gonflant d'envie adulte...

Aah... Mattéo..san...

Gémit-elle tout bas.
Elle ôtait sa main, rouge de gêne, de honte...  Aelys était surprise de redécouvrir son corps, après 19 années. N'était-ce pas étrange ? Et si il la voyait ? Comment réagirait-il ? Lui qui se retient de la dévorer, elle... Qui se découvre, timidement, en secret... Pour peu qu'il se touche de son coté aussi, après tout, vu comment était chargé son membre, si durcit... Il serait normal qu'il évacue lui aussi de son coté, le trop plein d'envie pour espérer mieux tenir auprès d'elle.

Aelys...
Se mordillait les lèvres, et reprit plus ou moins le contrôle, en sortant du bain qui évoquait... Des souvenirs intimes trop frais. L'hitsuji, saisit une serviette blanche qu'elle enroula rapidement autours d'elle... Comme ça, elle ne peut plus toucher à rien, plus de bêtise, plus de sensation ! Malgré tout, son corps restait chaud, tout comme son souffle quelques instants. Aelys, peignait sa longue chevelure douce, parfumé et propre en essayant de chasser ces drôles d'idées dans sa tête...

Pieds nu...
Elle s'approcha de la porte, qu'elle ouvrit un peu et demandait.

_ Dois-je attendre les vêtements propre ou dois-je en mettre d'autres ? Mattéo-san ?
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 15:51
Il voyait bien la déception de l'hybride mais il préférait la décevoir en prenant ces distance plutôt que ses pulsions le pousse à l'erreur. Enfin il jugeait que c'était le mieux pour le moment. Il entreprit donc de s'habiller à nouveau, enfilant un T-shirt noir avec le logo d'un groupe de métal ainsi qu'un caleçon, restant ainsi vu la chaleur de l'été puis emmena ses affaires dans la cuisine avant de revenir, se rappelant qu'il n'avait pas demandé à Aelys ce qui lui faisait envie.
Passant la tête par la porte il la questionna, voyant en même temps sa mine triste qui s'éclaircit en entendant le mot repas et elle lui répondit sur un ton joyeux qui le fit sourire. Il ne fallait vraiment pas grand chose pour lui plaire à elle ! Il l'écouta, comprenant qu'elle aimait bien l'italien et hocha la tête, la laissant à nouveau seule, se dirigeant vers la cuisine et commença à préparer une bolognaise maison. Il n'était pas un grand cuisinier mais avait assez de base pour faire cela.

Il éminça les oignons puis les fit revenir dans un wok avec de l'huile d'olive et continua sa préparation, sentant peu à peu son désir retombé face à cette activité bien moins excitante. Il ne pouvait cependant oublier le corps de la petite créature ni son désir vis-à-vis d'elle. Pourrait-il tenir longtemps face à sa maladresse ? Il ne le savait mais espérait en être capable, se disant qu'il pourrait toujours se détourner d'elle le temps d'une nuit histoire d'assouvir ses fantasmes sur une autre contre monnaie trébuchante. Ce serait dommage d'en arriver là mais si cela était nécessaire, il savait que ce ne serait pas un problème même s'il n'appréciait guère les prostituées depuis un fameux jour.

Soudain la petite voix de la jeune hybride retentit et Matteo éleva la sienne afin qu'elle l'entende malgré le bruit de la nourriture mijotant doucement.

"Je t'ai mis un T-shirt sur une chaise, cependant je n'ai pas de sous-vêtement pour toi, il faudra que tu attendes qu'une des culottes qu'on t'a acheté sèche... la machine doit être finie si tu veux l'étendre. L'étendoir est dans la cuisine, je te le sors dans le salon le temps que tu te changes. le T-shirt doit être assez long pour que tu sois bien."

Il allia le geste à la parole et quitta un court instant les fourneaux pour déplier le séchoir dans le salon, près des grandes baies vitrées puis revint à sa place, continuant de s'occuper du repas presque prêt. Il mit un couvercle et prépara les pâtes à côté puis entreprit de préparer une table pour eux deux, lui en bout de table et elle à côté. Habitué à sa cuisine, il allait et venait sans aucun soucis, attendant de voir sa petite hybride pour poser son regard sur elle, affichant un sourire en ajoutant.

"Si ça te gêne d'avoir les fesses à l'air, dis-le, je te prêterais un de mes caleçon, il te sera un peu grand mais bon..."

Il lui fit un sourire et ne put s'empêcher de l'imaginer nue sous ce T-shirt en ressentant l'envie de venir caresser sa peau nu mais se retint, la laissant prendre ses marques dans la maison, l'observant d'un oeil tranquille. Ca lui faisait bizarre de ne plus être seul ici. La présence de la petite brebis semblait rendre son appartement tellement plus chaleureux... plus agréable. Cela lui rappelait une époque révolue avec sa propre famille. Il la regarda, le regard perdu puis reporta son attention sur sa cuisine, achevant de préparer le repas, égouttant les pâtes, salant et poivrant la sauce qui embaumait dans l'appartement.

"c'est prêt."

Il posa les deux plats sur la table, ne prenant pas la peine de les mettre en valeur dans des plats décoratifs ou autre, n'étant pas de ce genre-là. Il se dirigea ensuite vers la chaîne Hifi et mit un CD doux de musique. La musique était tranquille et il s'agissait du Duo de Angus et Julia Stone. Puis il vint s'asseoir et regarda Aelys

"Ça vous convient mademoiselle ? Puis-je vous servir ?"

Il lui fit un petit sourire, la regardant. Il ne savait pas si elle avait saisi le petit rappel qu'il venait de faire à leur précédent jeu qui les avait fait faire les boutiques mais cela l'amusait. Il la servit, l'observant puis se servit à son tour et une fois cela fait, commença à manger en disant simplement.

"Alors je ne suis pas un cuisinier hors pair donc j'espère que ça va te convenir."
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 15 Aoû - 17:11
La voix de Mattéo retentit pour lui donner une réponse :

"Je t'ai mis un T-shirt sur une chaise, cependant je n'ai pas de sous-vêtement pour toi, il faudra que tu attendes qu'une des culottes qu'on t'a acheté sèche... la machine doit être finie si tu veux l'étendre. L'étendoir est dans la cuisine, je te le sors dans le salon le temps que tu te changes. le T-shirt doit être assez long pour que tu sois bien."

_ Ah oui !

Se souvenait-elle.
C'est vrai qu'il avait amené des vêtements. La blondinette, finissait de se sécher, avant de repérer le T-shirt en question. Elle l'enfilait, avant de prendre la serviette humide. L'hitsuji, quittait la salle de bain, propre et elle avec pour allez étendre le tout. La taille du T-shirt, était deux fois trop grand pour sa personne, il lui arrivait un peu plus haut que les genoux, et passant devant la cuisine elle reprit.

"Si ça te gêne d'avoir les fesses à l'air, dis-le, je te prêterais un de mes caleçon, il te sera un peu grand mais bon..."

_ Merci pour les affaires, ça devrait aller pour les sous vêtements, le T-shirt est assez grand... Donc, je vais attendre la culotte après.

Expliquait-elle.
Il n'y a rien de plus confortable chez soi, qu'une robe de nuit ou un t-shirt, avec une culotte... Faut dire, le short... Elle aurait marché dessus à cause de sa petite taille, il aurait glissé sur elle, et on voit d'ici la catastrophe arriver. Près du séchoir, Aelys, après être passé à la machine, étendait le tout, en fredonnant un air... Comme si dix minutes plus tôt, il n'y avait jamais rien eu de... Particulier. Finalement, quand on pense ou fait autre chose, ce genre d'idée peux vite disparaitre, surtout quand on ignore de quoi il s'agit.

"C'est prêt."

A ne pas en douter.
Ça sentait bon dans tout l'appartement ! Rapidement, elle rejoignait son maître bien curieuse sur son choix de plat. Le tout était déjà disposé sur une table et Mattéo mettait de la musique.

"Ça vous convient mademoiselle ? Puis-je vous servir ?"
_ C'est parfait ! Je ne pensais pas pouvoir remanger à table un beau jour...

Expliquait-elle.
Cruellement impatiente de goûter à ses talents. En plus, se faire servir... Aelys souriait, en l'imaginant à nouveau en hybride. Elle prit place, observant la table dressé par ses soins.

"Alors je ne suis pas un cuisinier hors pair donc j'espère que ça va te convenir."
_ Rassurez vous, après une semaine dans la rue... Même du fast food serait passé pour du cinq étoiles à mes yeux.

Voulait-elle rassurer.
D'ailleurs, son estomac grondait, l'air de dire "Arrête de parler, mange !". Après que Mattéo se soit servit, Aelys attaquait son plat en gémissant de bonheur.

_ C'est divin Mattéo-san... Merci beaucoup... Pour tout.

Remerciait-elle encore.
Poursuivant son repas, sous le regard doré de son maître qu'elle croisait de temps à autre. Après avoir bu quelques gorgées d'eau, Aelys demandait.

_ Pouvez vous... Me précisez qu'elle tâche je devrais faire à votre domicile ? Ménage... Course... Repassage, cuisine ?

Proposait-elle.
Ce n'était pas une as dans tout, mais pour lui, elle s’appliquerait et progresserait, sans aucun doute.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 18 Aoû - 18:33
Le haut qu'il lui avait prêté était trois fois trop grand pour elle et amplifiait ce côté minuscule et enfantin chez la petite hybride ce qui fit sourire le jeune maître quand il la vit. Une gamine, voilà comment il la voyait dans cet accoutrement et pourtant.. Il ne put s'empêcher de repenser au bain et sentit un frisson le parcourir. Il baissa les yaux sur sa cuisine et reprit la préparation de cette dernière, laissant l'hybride étendre le linge de son côté en chantonnant.
Matteo l'écoutait d'une oreille distraite, appréciant cette vie qui naissait dans son cocon coupé du monde. Son appartement qu'il trouvait froid et dur comme son coeur. Pourtant aujourd'hui, ce lieu lui semblait plus doux, plus plaisant avec la petite hybride pour gardienne.

Une fois le plat près il mit la table et enfin ils purent commencer à manger ensemble. Le maître avoua ne pas être très bon cuisinier mais la faim de Aelys eut raison de son objectivité et elle entama son assiette avec entrain sous l'oeil amusé de Matteo pour qui les grognements désespérés du ventre de la belle n’échappèrent pas.Il commença à manger avec moins d'appétit mais dut avouer qu'il s'en était bien sorti pour une fois. Son hybride le questionna alors sur ce qu'elle devrait accomplir dans la maison. Le vert laissa sa fourchette redescendre et réfléchit avant de répondre simplement en posant ses yeux sur elle.

"Tout. Tu aura la gestion de la maison. Tu me tiendras informé des besoins de tous les jours comme les courses ou autre ainsi que les travaux ou activités liées à elle. Bien sûr le ménage et la cuisine seront tes occupations principales mais tu pourras aussi avoir des activités ludiques si tu le souhaites comme le dessin, la peintures ou la couture, bref des activités qui t'intéressent et si tu le souhaites, une fois que tu seras habituée à la ville, tu pourras aussi prendre un travail si le coeur t'en dis. Qu'en penses-tu ?"

Il lui fit un sourire, hésitant puis reprends un bouchée ne la regardant en continuant de sourire, amusée par une pensée qu'il a à l'esprit. Il continue de manger, la laissant assimiler ses devoirs puis, une fois sa bouchée fini et un verre d'eau englouti la regarde, les yeux pétillant et lâche en posant l'une de ses mains sur la cuisse de la brebis.

"Ha et il y aura aussi ton devoir de me satisfaire aussi ainsi que tes leçons sur l'apprentissage du sexe... j'aurais bien dit amour mais je doute que tu en arrives là avec moi..."

Son regard se fit alors étrange, indéchiffrable alors que son sourire s'agrandissait, sa main remontant sous le T-shirt, s'arrêtant en haut de la cuisse de l'hybride puis se retirant doucement, retournant chercher son couvert, il reprit son repas comme si de rien n'était. Seul son regard se reposa sur la petite hybride après quelques secondes de silence, l'observant d'un air tout aussi étrange que précédemment. Il reprit son repas et proposa à Aelys une nouvelle tournée en souriant, l'air de rien, son regard étant redevenu doux.

"tu en veux encore ? Il y a de la glace en dessert. A moins que tu souhaites autre chose."
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 20 Aoû - 11:49

Tandis qu'Aelys mangeait, son nouveau maître reprit :

"Tout. Tu aura la gestion de la maison. Tu me tiendras informé des besoins de tous les jours comme les courses ou autre ainsi que les travaux ou activités liées à elle. Bien sûr le ménage et la cuisine seront tes occupations principales mais tu pourras aussi avoir des activités ludiques si tu le souhaites comme le dessin, la peintures ou la couture, bref des activités qui t'intéressent et si tu le souhaites, une fois que tu seras habituée à la ville, tu pourras aussi prendre un travail si le cœur t'en dis. Qu'en penses-tu ?"

Un travail ?
L'hitsuji y réfléchissait déjà ! Plutôt enthousiaste à l'idée de gagner son propre argent. Mattéo, lui donnait plus de liberté que John, et plus de responsabilité aussi... Puisqu'ici il n'y a pas de domestique, toute les tâches ménagères lui revenait naturellement. La main chaude de son maître sur sa cuisse, la fit sortir de ses songes.

"Ha et il y aura aussi ton devoir de me satisfaire aussi ainsi que tes leçons sur l'apprentissage du sexe... j'aurais bien dit amour mais je doute que tu en arrives là avec moi..."

Ses pommettes...
En rougissait... Pourquoi doutait-il de... Ça ? Elle avait visiblement beaucoup à apprendre de lui, et sur sa nouvelle façon de vivre. La petite hybride finissait son repas de son coté, jamais lassé de ses attentions.

"Tu en veux encore ? Il y a de la glace en dessert. A moins que tu souhaites autre chose."

_ Non merci, j'ai bien mangé ! Je me réserve pour le dessert !

S'impatientait-elle.
Aelys, prit l'initiative de débarrasser alors, prenant d'abord les assiettes avec les couvert de son maître et elle, qu'elle ramenait ensuite en cuisine, dans l'évier. Puis, elle prit les verres. Simplement, sur le chemin, elle ne se rendit pas compte qu'un peu d'eau était tombé au sol... Pourquoi je précise ça ? Pour la suite qui promet d'être catastrophique... Aelys, après avoir débarrassé la table, se rendit donc, au congélateur. L'hitsuji prit les glaces, et sur le chemin du retour... Glissa, naturellement sur le sol ! Dans un crie aiguë !

Plus de peur que de mal...
Ses fesses ont amorties le choc ! Par contre, la glace s'est renversé ici et là sur son corps à cause de sa maladresse.

_ Aïe aïe... Pas douée...

Aelys...
Frottait sa joue pour y retirer la glace vanille, avant de se redresser et constater la catastrophe. Elle grimaçait, se dépéchant d'attraper de quoi nettoyer et ne pas faire attendre son maître... Peut-être qu'il n'a pas entendu ? Ça serait un peu abusé, mais sa naïveté la poussait à ce genre de croyance. C'était bien la peine de prendre un bain si en moins d'une demi heure, la voici couverte de vanille et de chocolat.

_ J-j'arrive Mattéo-san ! Une petite minute.


A trop se pressé...
Sa maladresse lui a joué un mauvais tour. Pour vu que son maître ne s'impatiente pas.

hrp : Réponse un peu plus courte, comme il se passe une jolie gaffe
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 20 Aoû - 15:40
Son hybride semblait apprécier sa proposition et les projets dont il lui faisait part en cet instant à table. Il faut dire que le jeune homme la laissait jouir de beaucoup de liberté contrairement à son ancien maître. Cependant il se disait qu'en contrepartie, il serait surement plus sévère quand aux punitions si elle venait à outrepasser les limites mais ça, en revanche il ne lui en fit pas part pour le moment, se contentant de poser sa main sur la cuisse de l'hybride en poursuivant sur un domaine qu'il aimait aborder en sa présence.
Il aimait voir les réactions sur son visage si expressif et cela lui permettait aussi d'apprendre à la connaitre et à la cerner. Elle sembla surprise quand il fit référence à l'amour et eut un sourire en comprenant son interrogation. Elle devait surement se demander pourquoi elle ne pouvait pas l'aimer. Enfin il se disait qu'elle devait penser à ça, le reste de sa phrase étant clair... A moins que ce ne fut les leçons qui l'inquiétaient... Il eut un petit doute mais n'avait pas spécialement l'envie d'en rajouter, se disant qu'elle le questionnerait si nécessaire.

Le plat de résistance s'acheva rapidement et alors qu'il lui proposait un dessert, la petite hybride prit l'initiative d'agir la première, débarrassant une partie de la table tandis que Matteo se lever à son tour pour prendre ce qui restait, la suivant de près. Ils se rendirent à la cuisine et Matteo posa la vaisselle sur le plan de travail, se disant qu'il rangerait plus tard et revint à sa place quand il entendit un bruit sourd venant de la cuisine. Il se retourna, surpris et vit son hybride étalée par terre, faisant la grimace. Elle semblait s'être cassé la figure et à peine eut-il fait un geste dans sa direction que la voilà déjà qui se relevait pour essayer de nettoyer les tâches qu'elle avait à cause de la glace qui lui était tombé dessus, la salissant elle et le T-shirt ainsi que le sol.
Le jeune maître soupira mais ne put s'empêcher de sourire en la voyant essayer de nettoyer les dégâts alors qu'il lui restait de la glace sur le visage qu'elle avait tenter de chasser d'un geste. Il s'approcha d'elle et se pencha, l'aidant à ramasser.

"Et bien, tu commences fort ici."


Son ton n'était pas méchant, bien au contraire, il la taquinait et la regardait en récupérant une partie de l'accident, lui faisant face. Il posa le tout sur le bar puis s'approcha d'elle posant une main sur le côté de sa tête comme pour la consoler et se pencha vers elle en ajoutant sur un air taquin, ayant soudain une envie.

"Et puis, j'aime bien la glace présenter comme ça aussi..;"

Et il lui lécha la joue lentement, enlevant les restes de glace à la vanille, fermant les yeux en souriant légèrement pendant l'acte, s'amusant de la situation. Il prit son temps puis se redressa, rouvrant les yeux pour admirer son minois exquis, sentant à nouveau son envie revenir doucement et reporta son intérêt sur les glaces posé sur le bar, les prenant en main.

"Bon on va manger puis on nettoiera les dégâts après car bon, cet aperçus ne me suffit pas."


Il lui fit un sourire accompagné d'un clin d'oeil puis prit la direction du salon, se disant qu'ils seraient mieux dans le canapé plutôt que sur les chaises. D'une part parce que c'était confortable et d'autre part, parce qu'il avait envie de l'avoir près de lui. Après était-ce par désir ou par intérêt, il devait avouer que c'était un peu des deux. Il prit donc place dans la causeuse et tapota le tissu près de lui en regardant la brebis puis lui tendit l'un des pot de glace avant de constater qu'elle n'était pas très propre.

"Tu veux un autre T-shirt ? Car bon ta peau je peux encore la lécher mais le tissus, c'est moins agréable."

Il lui fit un sourire en posant les glaces, prêt à se relever pour aller lui chercher un nouveau vêtement pour se couvrir même si intérieurement il pouvait aussi se contenter de la voir nue. Mais il savait que cette dernière option risquait à coups sûr de finir en jeu voir plus loin car l'idée de manger la glace à même la peau de l'hybride le tentait bien, il fallait l'avouer...
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 22 Aoû - 17:32
La petite hitsuji...
Stressait à cause de ses bêtises, heureusement, son maître se montra patient et était plutôt amusé par la situation. Il la consola, d'une manière plus ou moins affectueuse et glissait à son attention.

"Et puis, j'aime bien la glace présenter comme ça aussi..;"
_ Ah ? Hm.

Échappait l'hybride.
En sentant le contact de la langue chaude de son maître sur sa joue, un petit instant avant qu'il se redresse.

"Bon on va manger puis on nettoiera les dégâts après car bon, cet aperçus ne me suffit pas."

Un frisson la parcourait.
Lorsqu'Aelys vit son clin d’œil. Ce maître déclenchait tellement de sensation qu'elle ne connaissait pas. C'était si perturbant, déstabilisant... Elle le suivit du regard, tout en se relevant. L'hitsuji prit naturellement place à ses cotés, après qu'il ai tapoté sur la causeuse. Souriante, elle prit le pot de glace qu'il lui tendait.

"Tu veux un autre T-shirt ? Car bon ta peau je peux encore la lécher mais le tissus, c'est moins agréable."

Aelys riait malicieusement.

_ Non, je vais allez le chercher, ça va allez.


Elle posait sa glace.
Et quittait déjà, bien trop rapidement à son goût son maître. Que pour un court instant, certes, voilà pourquoi, rapidement, elle se rendit là où elle avait étendu le linge. Un T-shirt propre, n'était pas tout à fait sec... Pas grave ! Elle ôtait le sale, pour enfiler celui-ci en frissonnant sous le contact humide du tissus. Puis, Aelys portait le linge sale à la machine.

_ Hop !

Déclarait-elle, satisfaite.
Avant de revenir rapidement près de Mattéo, en bondissant par dessus la causeuse et atterrir sur lui, enfouissant son visage contre lui.

_ Vous m'aviez déjà manqué !


Déclarait-elle amusée.
Elle se décalait un peu, grelottante à cause du t-shirt humide et ramenait ses genoux contre elle. C'est vrai qu'elle avait encore la glace à manger ! Aelys se pencha pour la prendre. Elle prit une première cuillère, trouvant le goût délicieux, la glace, c'est le dessert par excellence ! Puis, en prenant une nouvelle cuilleré, elle apportait celle-ci près du visage de Mattéo.

_ Gouttez ! La mienne est meilleure je suis sûre !


Proposait-elle.
Enthousiaste à l'idée de partager sa glace avec lui. Malheureusement, elle éternuait et renversait la glace, sur le visage de ce dernier. Rouge de honte, Aelys, ne savait plus ou se mettre. Alors, elle fit la première chose qui lui vint à l'esprit, et en pur imitatrice... Elle lécha à son tour, la joue de son maitre pour réparer les dommages. Non pas sans gêne, son cœur battait à tout rompre.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 23 Aoû - 12:54
Matteo s'était proposé pour aller chercher un nouveau vêtement à la petite hybride mais celle-ci préféra s'y rendre d'elle-même, ne laissant pas à son maître l'occasion de réagir. Elle se releva et fila rapidement tandis que ce dernier, voyant son hybride prendre les choses en main, se décida à en profiter et s'installa plus confortablement, commençant à manger son dessert.
Il entendait la petite hybride faire et jeta un coup d'oeil dans sa direction, se félicitant d'avoir fait une pièce à vivre où tout pouvait être observé de partout. Il put ainsi voir une nouvelle fois le dos de son jouet ainsi que sa délicieuse cambrure tout comme ses petites fesses rondes. Il eut un sourire, profitant de la vue puis reprit son repas, satisfait du spectacle jusqu'à ce que Aelys revienne avec une énergie débordante, sautant pardessus le dossier pour enlacer son maître qui frôla de renverser sa glace de surprise. Mais le câlin ne lui déplut pas et il l'enlaça à son tour avant qu'elle ne se recule en lui faisant une remarque qui le fit sourire.

"Profite donc que je sois là alors."

Il reprit son repas en la regardant faire, constatant la chair de poule qui courait sur sa peau, surement à cause de l'humidité du T-shirt. Son sourire disparu mais l'hybride le lui redonna bien vite sa bonne humeur en affichant un sourire satisfait en sentant le goût de la glace puis en lui tendant une cuillère, bien décidé à faire manger son maître. Matteo la regarda en souriant et obéit à sa petite brebis sans prévoir ce qui allait arriver ensuite.
Elle éternua et ne parvint pas à contrôler sa cuillère qui en une secousse envoya la glace sur la joue de Matteo qui se figea, surpris avant d'éprouver un début de colère que Aelys transforma en répétant ce qu'il lui avait fait plus tôt.
Le vert ne vit que son visage s'avancer vers lui et se reçut une langue sur le visage, le figeant le temps que l'hybride se recule comme pour attendre une remarque, le visage rouge de gêne et de honte, surement inquiète. Les traits de Matteo, eux n'affichaient aucun sentiment et même son regard semblait se perdre sur le corps de l'hybride comme ailleurs. Cela dura quelques secondes avant que lentement ses prunelles remontèrent découvrant alors que le T-shirt encore humide laissait deviner les formes de l'hybride puis se posant finalement sur son visage, froid.

Avec douceur il posa sa glace puis prit celle de Aelys et la posa à côté de la sienne sur la table basse puis sans un mot, le visage toujours fermé, il prit chacun des pans du T-shirt et le lui enleva, retournant l'étendre avant de revenir vers elle. Il reprit place, posant une main sur son épaule et y faisant légèrement pression pour la faire s'allonger sur le canapé, sur le dos. Elle était nue devant lui et son regard ne semblait pas s'attendrir ni offrir un réconfort à sa petite créature. Il se pencha sur elle et vint déposer un baiser sur sa joue puis son front, doux et fugace, léger comme un battement d'aile alors que sa main, elle allait glisser une nouvelle fois sur cette peau frissonnante et froide.
Les caresses durèrent une ou deux minutes avant qu'il se redresse, attrapant le pot de glace de l'hybride, prenant une cuillère de celle-ci, la fourrant dans sa bouche puis il se pencha vers elle et cette fois, l'embrassa vraiment. Ce n'était pas un bisou chaste, loin de là même si la douceur semblait encore de rigueur. Il glissa sa langue entre ses lèvres et joua un peu avec celle de l'hybride avant de laisser la glace changer de bouche. Il mit alors fin au baiser et reprit une cuillère et cette fois la posa sur la peau de sa brebis, sur l'un de ses seins.

Cette fois le jeune maître s'autorisa un sourire joueur et son regard se fit amusé quand il se posa sur les prunelles de Aelys. Se doutait-elle de la suite ? Il ne lui laissa pas le temps de poser une remarque qu'il se pencha à nouveau sur elle, attrapant la glace et son téton par la même occasion. Il fit tourner le liquide froid sur ce bout de chair, jouant avec, s'amusant de l'effet rendu sur la donzelle, serrant par moment cette partie sensible comme pour la provoquer puis avala la glace avant de nettoyer la chair de l'hybride des restes de dessert. Il ne se redressa pas, restant à proximité de l'hybride, ses mains continuant de courir sur sa peau, douce et chaudes comme pour la réchauffer et la rassurer. Il vint placer son visage prêt de celui de l'hybride et lui fit un sourire.

"Maintenant tu feras attention à ce que tu fais n'est-ce pas ?"

Ses yeux se plantèrent sur elle alors qu'il se redressait en ajoutant.

"Tu ne voudrais pas me mettre en colère n'est-ce pas ?"

Il connaissais déjà ses réponses ou plutôt il s'en doutait mais pourtant il avait envie de les entendre alors qu'il reprenait le pot de Aelys, se servant une nouvelle cuillère de glace avant de donner un ordre simple à son hybride.

"Ouvre la bouche mais ne l'avale pas."

Il posa la glace sur sa langue et reposa le tout sur la table basse avant de la regarder, approchant son visage d'elle puis murmurant simplement.

"Vu que tu sembles aimer m'imiter, tu sais ce qu'il te reste à faire... fait-moi manger."

Ses prunelles se plongèrent dans les siennes, calme et neutre comme s'il attendait que l'hybride s'exécute pour afficher une réaction quelconque. L'hybride ne devait plus savoir s'il était content ou en colère vu le ton de sa voix et l'expression de son regard. Pourtant il restait doux et relativement sage, ses mains restant principalement sur le haut du corps de l'hybrides et ses jambes, évitant soigneusement les zones qui aurait pu la gêner. Qu'attendait-il d'elle au final ?
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 24 Aoû - 19:10
Sa maladresse...
Avait à nouveau frappé. Aelys, s'en voulait terriblement d'avoir baptisé ainsi le visage de son précieux maître. Elle s'attendait à une remarque cinglante, au minimum, mais rien... L'ambiance est resté silencieuse, seul les gestes de Mattéo, finement observé par son hybride, avait du poids dans cette étrange atmosphère. Aelys, n'arrivait pas à lire sur son visage, colère ? Amusement ? C'était imperceptible, mais la suite, fut bien plus concrète. D'un simple geste, il ôtait son t-shirt humide et par réflexe, Aelys ramenait ses membres contre son corps, à cause d'un frisson.

Son cœur...
Commençait à battre un peu plus fort, sous le stress. Qu'avait-il en tête ? Nue, elle le voyait s'occuper du t-shirt, avant de revenir vers elle, tel un prédateur, car c'est l'image qui lui venait en tête en croisant son regard doré, et cette pupille braqué sur elle. Mattéo fit pression sur ses épaules et sans lutter elle basculait en arrière, ses bras, toujours contre elle par crainte pour la suite...

La suite ?
Était des plus inattendu. Là où elle s'attendait à des remontrances... Mattéo, déposait des baiser ici et là sur son visage. Elle eu un hoquet de surprise, et doucement, elle se détendit, détachant ses bras car son corps se réchauffait sous les surprenantes attention de ce dernier. Allongée, sous lui... Cette proximité la rendait rougissante, c'était différent du bain, une autre forme d'intimité des plus étranges pour elle, qui n'y est pas habituée. L'hitsuji, ne savait pas comment réagir, quoi dire, prisonnière sous les attentions inattendus de Mattéo et de son corps, tendu visiblement et avide d'affection. Qu'avait-il en tête ? Une punition bizarre ? A coup de baiser ? De caresse ?

Aelys...
Se dit qu'alors... Après réflexion... Que peut-être il ne lui en voulait pas. Oui, peut-être que c'est ça ! Mattéo, désirait autre chose que se venger... C'est alors qu'elle le voyait prendre une cuilléré de glace, qu'il mit en bouche avant... D'échanger avec elle, un baiser des plus froid et délicieux ! L'hybride, caressait la langue de son maître, avec ferveur pour savourer au mieux ce dessert, source de nombreuses inquiétudes. Le supplice givré n'était pas terminé, car l'humain, se plaisait à mettre de la glace sur son tétons qui réagit vivement à cause de la fraicheur du dessert, et lorsque Mattéo, glissait sa langue sur cette pointe en chair, Aelys eu un frisson digne d'une décharge électrique dans tout son petit corps. Elle mit une main à sa bouche, pour retenir un gémissement mais sa respiration, forte, irrégulière et son corps se réchauffant, trahissait son état.

Mattéo...
Était d'une douceur et d'une attention qui lui avait manqué si cruellement ses derniers jours. Le visage de ce dernier, souriant, près du sien, il brisait le silence.

"Maintenant tu feras attention à ce que tu fais n'est-ce pas ?"

Avec une petite moue, elle hochait positivement la tête, elle culpabilisait encore.

"Tu ne voudrais pas me mettre en colère n'est-ce pas ?"

_ N-non... Jamais, Mattéo-sama.

Approuvait-elle d'une petite voix fluette, comme si, seulement lui devait l'entendre. Il prit à nouveau une cuillère de glace, et donnait la consigne suivante.

"Ouvre la bouche mais ne l'avale pas."


Aelys...
Trouvait l'ordre, difficile à tenir, elle qui adore le sucré... Mais si c'est sa volonté, elle se ferait bien violence pour ne pas le décevoir. L'hitsuji ouvrit la bouche, et une fois le morceau de glace à l'intérieur, elle luttait pour ne pas avaler, c'était frais, bon... Et peut-être que ça aiderait son corps à ne pas s'enflammer, mais ce n'est pas sans compter sur Mattéo et ses idées... Chaleureuses. Dans un murmure, il donnait sa prochaine consigne.

"Vu que tu sembles aimer m'imiter, tu sais ce qu'il te reste à faire... fait-moi manger."


Son cœur ratait un battement.
Il fallait faire vite, la glace fondait en bouche ! Mattéo demandait ça avec un calme déconcertant, alors qu'Aelys, avait un corps en ébullition. Aelys, se redressait alors et approchait timidement son visage près du sien pour finalement, posé ses douces lèvres contre les siennes. Le bout de sa langue, effleurait les lèvres de ce dernier, comme une demande de permission et lorsqu'il ouvrit ses lèvres... Aelys s'appliquait à faire onduler sa langue, agilement pour que le morceau de glace aille dans sa bouche. Il avait un peu fondu et durant ce baiser, un peu de glace fondu glissait le long des commissures de Mattéo, jusqu'à son cou.

_ Pardonnez moi... Mattéo-sama...


Glissait-elle à son attention.
Décidément, elle ne savait pas faire dans le propre. Voilà pourquoi, elle prit l'initiative de lécher le chemin de glace, depuis son cou, et de remonter doucement jusqu'à ses lèvres. C'était si sucré, si doux sur la peau de son maître. Aelys, ne pu s'empêcher d'échanger un autre baiser avec ce dernier, puisqu'il avait encore la langue sucré... Aelys, sentait son corps trembler par moment, non pas de froid, mais d'une sensation nouvelle... Malgré elle, elle n'arrivait pas à se détacher du corps de son maître, s'enivrant de sa propre odeur qu'elle adore avoir sur sa propre peau. Son corps, ne lui obéissait plus et ondulait contre le sien, ses jambes, son bassin se frottant contre lui de temps à autre, comme un appel à plus d'attention.

_ J-je... Maître... Prenez soin de moi...


Se surpris t-elle à demander, dans un soupire chaud.
Rouge pivoine... Jamais, elle aurait osé demander ça à John mais son lien était si différent qu'avec de lui de Mattéo. L'hitsuji, confuse, semblait regretter ses paroles et portait ses mains à ses lèvres. Aelys, ne comprenait plus son état, se sentant étrangère à elle même et à la fois, irrémédiablement attiré par cet homme. Elle voulu se dégager de lui, de son emprise et de son influence, mais c'était au dessus de ses forces. Est-ce ça le désir ? A t-il déclenché ses premières chaleurs au vu de l'attrait qu'il éveillait en elle ? Beaucoup de question... Peu de réponse.... Juste... Des faits.
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 24 Aoû - 20:56
Il la sentait sous lui qui se changeait et réagissait avec maladresse et gêne. Sa respiration se faisait courte alors qu'il s'amusait sur son seins et son visage trahissait un sentiment d'inquiétude et d'hésitation. Il avait perçu la tension alors qu'il l'avait déshabillé mais n'en avait pas tenu compte. Pourtant il s'était montré doux et attentionné même si ses gestes n'autorisaient aucunes rebuffades. Son regard d'or l'observait alors qu'il commençait le jeu.

Sa petite voix enfin, brisa le silence alors qu'il la questionnait et l'homme hocha la tête, satisfait par cette réponse. Mais il ne comptais pas s'arrêter là et il comptait voir ce qu'il pouvait obtenir d'elle, s'emparant d'un autre morceau de glace, ordonnant à la brebis de le faire manger en retour. Allait-elle le faire sans faute ? Elle semblait si maladroite et gaffeuse. Il faudrait corriger cela même si d'un côté Matteo avait pu en profiter.

Il la regarda se redresser et venir déposer ses lèvres sur les siennes. Il se laissa faire sans pour autant être passif. Il vint jouer avec sa langue et remonta une main sur le visage de l'hybride, prolongeant ainsi le baiser comme un amoureux effréné. Pourtant ses yeux eux, étaient ouvert et regardait le visage de l'hybride le temps qu'il la libère, sentant le baiser se rompre maladroitement. Un peu de glace en profita pour filer et en le voyant Aelys s'excusa et se pencha pour rattraper cette erreur qui eut au moins le mérite de faire réagir l'humain qui ferma les yeux, appréciant ce geste naturel. Sa voix fluette, délice à ses oreilles s'excusait mais alors qu'il baisait la tête, elle vint l'embrasser achevant de nettoyer sa peau et cette fois, il se fit moins doux, venant mordiller sa lèvre sans pour autant être trop brusque non plus. Une main vint se poser sur le creux du dos de l'hybride, la tirant doucement à lui, sentant le corps de cette dernière répondre à ce geste en ondulant comme une demoiselle avide de tendresse.
Matteo posa ses yeux sur elle, mettant fin au baiser et alors qu'il se posait la fameuse question du "est-ce la limite", la vois de Aelys vint changer la donne. Les prunelles de l'humain affichèrent la surprise alors que le visage de l'intéressée devenait brûlant de gêne, ses mains venant couvrir cette bouche si téméraire. mais les mots étaient dit et l'humain vint saisir les deux poignets, les levant comme pour mieux la tenir alors qu'il se penchait sur elle, échangeant un nouveau baiser bien plus provocateur que les autres tandis que la main sur ses reins, descendait caresser ses fesses.

Il prit son temps, savourant cette bouche qui avait encore un goût de sucre et mit fin au baiser presque avec regret, passant sa langue fine sur ses lèvres avant de la libérer, reprenant les pot de glace, tendant une cuillère à l'hybride puis en mangeant ensuite une. Il la regardait avec envie mais ne voulait pas gâcher. Aussi reprit-il une bouchée et revint-il jouer avec son seins, titillant l'autre avec l'une de ses mains, tandis que son autre main, elle retournait courir sur sa peau mais avec plus de malice que précédemment, taquinant ses hanches et l'intérieur de ses cuisses mais préservant encore le graal de l'hybride. Il voulait voir jusqu'où elle voulait aller. Il voulait faire naître le désir, l'envie chez elle. Il voulait qu'elle quémande ses moments et soit prête à tout pour les avoir. Il s'amusait de la sentir frémir sous ses attentions.

Et pourtant. Il se savait aussi attiré par elle. Il aimait la voir se teindre sous ses envies mais il savait qu'il éprouvait les mêmes malgré son visage fermé. Si elle savait à quel point il désirait la plaquer contre le canapé pour la prendre ! Il sentait son propre corps qui lui demandait de mettre fin à ce jeu. Mais il ne le pouvait au risque de briser son hybride et de perdre ce jouet si précieux. Perdre cette facilité à la voir se soumettre et se plier à ses ordres. Il aimait ça aussi. Se sentir puissant face à elle et dominant leurs relation comme un maître le doit.

Il lécha une dernière fois ce seins déjà dur et se redressa, affichant un sourire amusé puis reprit le pot avant de dire simplement.

"Maintenant je tiens à essayer quelque chose. Ferme les yeux, ce sera plus drôle."

Il attendit qu'elle s'exécute et plongea ses doigts dans le pot de glace, retirant des petits morceaux qu'il porta à la bouche de l'hybride, caressant ses lèvres de ses doigts froids, se glissant lentement entre ses dernières pour déposer la glace sur sa langue chaude et humide. Son autre main avait reposé le pot et venait alors effleurer l'intimité de la brebis, d'abords fugacement, revenant peu après, se faisant moins légère puis devenant peu à peu caresse.

"Garde les yeux fermés, c'est le jeu."

Petit rappel à l'ordre car il se doutait qu'elle aurait surement envie de voir ce qu'elle risquait mais il ne voulait gâcher la surprise. Pas pour le moment tout du moins. Il retira ses doigts de sa bouche et réitéra la chose une seconde fois, attendant qu'elle ait la glace en bouche pour la caresser à nouveau, s'arrêtant quand ses doigts étaient propres. Puis il eut une autre envie et cette fois, une chose froide fut mise de son bas ventre à son cou, en une ligne droite et fine courant de part en part. Puis l'hybride put sentir une nouvelle fois la langue chaude de son maître se poser à la limite de son intimité avant de remonter lentement, changeant le froid en une douce chaleur. Ses mains se posant alors sur chacun ses seins comme pour éveiller son corps au plaisir. Il la regardait réagir avec candeur mais pourtant il pouvait lire l'envie sur son visage. Une fois le supplice fini il s'approcha de son oreille et sa voix se fit doucereuse.

"Ouvre les yeux, le dernier point nécessite ton accord vu que tu es vierge."

Pour lui faire comprendre la suite du discours et afin que tout soit clair, une main vint se poser sur son intimité pour le caresser, allant jouer avec le petit morceau de chair avec légèreté, il poursuivit.

"Veut-tu que je joue avec ça ?"

Il se redressa un peu afin de pouvoir lire sur son visage. Il voulait la voir et voulait avoir ses prunelles sur lui alors qu'il était en train de la caresser en cette zone si pure. Si elle envisageait de se cacher le visage, le vert aurait repousser ses mains comme il l'avait fait plus tôt. Elle était son hybride et même s'il aimait la sentir être gêné, il ne voulait pas qu'elle se cache. Il voulait la voir et il voulait l'admirer ainsi offerte. Mais avant qu'il ne reprenne les rennes il demanda :

"As-tu une envie particulière avant que je reprenne et que tu sois obligé de me faire confiance en fermant les yeux ?"
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 1 Sep - 10:43
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 1 Sep - 17:59
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Sep - 20:39
Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 26
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦ Je parle en mediumorchid ♦ Merci Mattéo pour le kit ♥
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Sep - 18:48
Messages : 109
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-