Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une magnifique journée ! Ou pas... [PV: Kyle Crescent]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 22 Mai - 17:20

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Une magnifique journée ! Ou pas...
La rabatteuse était complètement enthousiaste et excité à la nouvelle qui lui avait été donnée : elle allait faire une simple ronde de jour, mais cette fois, elle ne serait pas seule ! Elle allait pouvoir parler de tout et de rien et s'amuser comme une enfant. De plus, on lui avait précisé que c'était avec un rabatteur qu'elle ne connaissait pas encore, quel pied ! Ayant appris cela en rentrant chez elle, elle se dépêcha de manger et de dormir pour que la nuit passe plus vite.

Le lendemain, elle fut réveillée en pleine forme, plus que d'habitude même. Elle s'habilla rapidement en disant au revoir à sa magnifique hybride et elle alla, en avance, au travail. Elle dut attendre environ une heure avant de pouvoir rentrer dans le centre et prendre son papier pour confirmer ce qu'elle faisait de la journée. Elle attrapa ses armes, les accrochait à sa taille et prit enfin la peine de lire ce qu'on lui avait donné. Kyle Crescent était son coéquipier ? Elle aimait bien son nom. Où devaient-ils se retrouver ? Dans les rues commerçantes. Super ! Elle connaissait cet endroit par cœur. Elle rangea les feuilles et se dirigea vers le point de rendez-vous.

Quand elle fut arrivée, elle avait encore une heure d'avance, mais cela n'avait pas l'air de la déranger. Elle resta à attendre en saluant les passants et en parlant un peu avec eux. Certains lui donnaient de quoi manger. Ils étaient vraiment gentils…

Une fois que l'heure du rendez-vous avait sonné, elle regarda autour d'elle et vit une ombre. Elle fit un grand sourire et de grands gestes pour saluer le fameux Kyle si c'était bien lui.

-Salut !! Je m'appelle Oki Murakami ! Je suis ta coéquipière ! Ravie de te rencontrer !!!!

Elle était complètement excitée de voir en chair et en os celui avec qui elle allait s'amuser toute l'après-midi.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 22 Mai - 19:54
Bon, son chef de service devait visiblement être une sorte de gros troll. Kyle recevait une mission de patrouille en ville, de jour. Pas de problème jusque là. On lui collait une coéquipière. Pas de problème jusque là. Puis on lui expliquait que la coéquipière en question était une espèce d’allumée qui se promenait en tenue de flic, avait des cheveux verts pétard et sortait avec deux putains d’énormes lames-tonfas. Bon… ok, d’accord, maintenant on lui demandait de faire dans le social et de s’occuper des cas sociaux de la maison. Pourquoi il avait accepté ce boulot déjà ?

Il devint ensuite un peu blême quand on lui décrivit le caractère de la demoiselle et ca tenue plus en détail. Qu’elle s’habille en policière, pas de soucis, sauf que là, elle ne portait pas une tenue pratique de policière de terrain mais une tenue de cérémonie, avec la petite chemise impeccable, la jupe longue et serrée jusqu’aux genoux, donc, pas pratique pour bouger et les talons. Est-ce que la demoiselle est simplement fan de cosplay ? Non lui disait-on à première vue, elle ne mettait que ça. Avait-elle un petit boulot de nuit dans un établissement de plaisir pour gens à fantasmes costumés ? Non plus, disaient les collègues avec une certaine tristesse.

Par contre, il avait le droit de lui coller des taloches, voir des coups de taser si elle en faisait trop. En gros, il était là pour tenir la laisse d’une joyeuse allumée. Formidable…

Bien qu’homme, Kyle mit tout de même du temps à se préparer le lendemain, la faute en revenant à une déformation professionnelle qui lui disait qu’une mission de patrouille urbaine incluait forcément arsenal militaire et arme d’assaut. Enfin, avant qu’il ne se rappelle qu’il n’était plus dans une zone de conflit ou un pays dangereux. Ici, il devait apparaitre en civil, n’avoir sur lui que des armes faciles à dissimuler. Il choisit donc des vêtements simples, assez amples pour cacher de l’équipement mais assez pratique pour bouger, le pantalon contenait plusieurs poches mais cela passait pour un vêtement à la mode comme les autres. Il prit sur lui une arme de poing, caché dans un holster sous sa verse, il avait aussi un taser caché à la ceinture et un couteau de combat caché dans sa botte droite.

Prêt et dispo, il quitta donc sa maison pour rejoindre sa collègue pour la journée. Leur patrouille concernait le quartier commerçant, un lieu naturellement hautement fréquenté et donc un peu sensible vu les derniers évènements. Kyle n’aurait visiblement aucune difficulté à trouver sa coéquipière et il sembla qu’elle avait vu sa tête vu qu’elle le reconnut facilement, lui fonçant dessus en beuglant comme une conne, autant prendre un mégaphone la prochaine fois. Bon, au moins, vu sa dégaine, personne ne les prendrait au sérieux. Elle le salua donc et il resta figé quelques secondes, se demandant si tout cela était bien réel…

Heu… ouais… Kyle Crescent, enchanté…

Il lui tendit la main, bizarrement sa motivation était inversement proportionnel à la sienne. Par pitié, qu’on lui dise que c’était un cauchemar ! Bon, ne soyons pas méchant, elle était bien faite de sa personne et plutôt mignonne, malgré son absence de bon goût symbolisé par une couleur de cheveux agressant les rétines et une tenue qui faisait plus fantasme sexuel que policière. Mais, soyons pro qu’il se disait notre bonhomme.

Bon… on commence par quoi ?

Qu’on lui accorde deux minutes le temps de remettre tous les neurones en place et après, il serait capable de prendre des initiatives.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 28 Mai - 10:18

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Une magnifique journée ! Ou pas...
Oki gardait son énorme sourire quand l'homme confirma que c'était bien son collègue. Il avait l'air un peu distant, mais ce n'était pas ça qui allait arrêter la rabatteuse, bien au contraire ! Elle allait tout faire pour le faire parler, surtout si c'était un grand timide. S'il est un insociable, là, c'est plus compliqué. Mais un défi est un défi !

Elle lui sera vivement la main puis là lâcha quand elle entendit la question. Commencer par où ? C'était évident ! Ils devaient faire une ronde de chaque recoin des rues et fouiller les commerces au cas où un hybride non pucé se cacherait. Il n'était pas bon en déduction de mission lui… Mais bon, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Et puis elle voulait commencer par un endroit particulier : le Karaoké. Elle aimait bien le visiter, même si c'était pour une mission, peut-être qu'elle allait retrouver son amie à l'accueil et qu'elles se salueraient en riant. Elle arrêta d'être dans ses pensées pour commencer à marcher vivement en parlant en même temps.

-On va commencer par le Karoké et ensuite en fera tous les autres magasins. On surveillera les petites rues aussi pour vérifier qu'aucun hybride ne se cache !

Elle lui renvoya un grand sourire et arriva très rapidement devant le bâtiment sans vraiment se soucier de si Kyle la suivait ou non et même s'il parlait ou non. Une fois entrée, elle salua la femme inconnue qui accueillait les clients, Oki fut un peu déçu, mais elle ne se laissa pas abattre. Elle regarda son collègue et sourit.

-Tu veux faire un karaoké ou on fouille et on s'en va

À vrai dire, s'il disait qu'ils fouillaient et qu'ils s'en allaient, elle allait s'amuser à faire la petite capricieuse et l'embêter pendant toute la fouille. Faire un karoaké était une façon pour elle de lier un lien d'amitié avec un nouveau camarade rabatteur !
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 4 Juin - 17:17
Tout individu détaché et de sang-froid qu’il était, même lui ne pouvait pas rester indifférent devant… devant… devant ce truc ! C’est une chose de se la faire décrire, s’en est une autre de la voir en vrai et de subir de plein fouet son aura pleine de folie douce. Donc, ce fut naturel pour notre homme d’avoir un léger temps de latence cérébral pour gérer ce qui venait de lui tomber sur le coin de la tronche. Bon, au moins, elle avait l’air d’avoir les choses bien en main et semblait avoir son idée de l’endroit où commencer. Le soldat réussit à reprendre contenance, il ne fallait pas juger trop vite et lui laisser une chance de montrer que toute allumée qu’elle était, elle connaissait le métier.

Tu as l’air de connaitre la ville mieux que moi, je te suis pour le moment.

Elle voulait commencer par le karaoké ? Bon, pourquoi pas. Avait-elle un bon tuyau ? Etait-ce une planque régulière de hors-la-loi ? En tout cas, cela n’en avait pas l’air, ça ressemblait juste à l’un de ses karaokés dont raffolaient les japonais. Il n’avait jamais comprit l’amusement que l’on pouvait prendre à venir pousser la chansonnette devant ses potes et s’humilier comme pas permis, différence culturelle en somme… Une seconde, elle venait bien de lui proposer de faire une session karaoké là ? Non mais elle était sérieuse cette allumée ? Bon, zen, on respire, c’était peut-être simplement une méthode de travail alternative des façons de faire standards. Il valait mieux demander d’abord pour être sûr.

Faire un karaoké ? Pourquoi ? C’est une méthode d’infiltration personnelle pour ne pas faire trop flagrant ? Tu m’excuses mais j’ai été habitué au terrain plus… musclé.

Dix ans dans des pays de merdes et des zones de conflit, la subtilité de l’enquête, ce n’était pas vraiment son fort…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Juin - 21:34

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Une magnifique journée ! Ou pas...
Elle fit un grand sourire quand elle l'entendait dire qu'elle connaissait mieux la ville que lui. Bien sûr que oui ! Après tout, elle faisait tout le temps des rondes et elle y allait avec son meilleur ami, on ne pouvait pas mieux connaître !

Une fois dans le karaoké, elle fut surprise de la réponse du rabatteur. Qu'est-ce qu'il… Racontait ? Elle le regarda avec interrogation, lui montrant bien que ce qu'il avait dit laissât Oki perplexe. Il avait l'air étranger, serte, mais de là à ne pas connaître ce qu'on fait dans un karaoké… Elle ne se découragea pas et alla devant la demoiselle qui se chargeait de l'accueil, lui prit une place de vingt minutes, attrapa le poignet de Kyle et courra rapidement vers la salle qui lui était donnée. Elle ‘'jeta'' l'homme sur un des canapés, alluma la télé, après avoir fermé la porte, et attrapa un micro en le mettant devant sa bouche et sourit.

-S'amuser un petit moment ! Pour tout avouer, j'ai changé les horaires de nos feuilles. On est en avance de vingt minutes. Ouai, je sais, ce n'est pas bien. Mais je voulais te voir avant !

Elle était complètement cinglée… Elle ne savait pas du tout comment l'homme allait réagir, mais en vrai, elle s'en contre fichait. Elle mit une chanson aléatoire et attrapa le deuxième micro en le tendant gentiment vers son collègue jusqu'à qu'il le prenne. Une fois cela fait, elle approcha son visage très près en souriant et lui dit doucement, pour une fois.

-Éclate-toi.

Elle se mit de nouveau devant le téléviseur et se mit à chanter. Elle avait une plutôt belle voix, c'était parce qu'elle pratiquait beaucoup, si on pouvait dire ça comme ça. Elle regardait du coin de l'œil Kyle pour voir s'il participait ou non.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 12 Juin - 22:15
Quelqu’un pouvait lui dire qui avait été assez taré ou irresponsable pour donner un badge de flic à cette espèce d’hurluberlue ? Et depuis quand la mission de patrouille se retrouvait transformée en session de karaoké ? Mais la dame aux cheveux de mauvais goût s’en fichait, elle attrapa son coéquipier, l’emmena dans une salle et le balança sur le sofa.

Et dire que la dernière fois qu’une femme m’a jeté sur un canapé, c’était pour quelque chose de radicalement différent.

Elle était tarée mais il ne manquerait plus qu’elle soit naïve et innocente. Elle lui balança un micro avant de lui avouer sa magouille, ayant triché sur les feuilles de service pour qu’ils aient de l’avance, ce qui tira un profond soupir à Kyle.

Bon, ça commence mal entre nous. Si tu voulais qu’on fasse connaissance, ce n’était pas un souci, il suffisait de me demander au lieu de magouiller.

Mais visiblement, elle s’en fichait car elle avait déjà lancé la machine infernale pour chanter avec une voix angélique. Quand elle jeta un œil vers lui, il lui fit un signe lui disant de continuer et qu’il passerait après. Le souci de Kyle, c’était de ne connaitre que deux type de chanson. Les premières étant les chansons grivoises dignes des militaires. Alors quand il réussit à trouver ce qu’il chercher dans le catalogue, il en lança une de la seconde catégorie de ce qu’il connaissait. Et ce fut partie pour… une déprimante marche militaire ! Qu’il chantait d’ailleurs sans réel conviction, à Oki d’assumer maintenant de l’avoir trainé là. Bon, il devait prendre les choses en main avant que cette cinglé n’invente un nouveau truc, il eut alors une idée folle, la prendre à son prendre jeu. Alors il vint s’assoir à côté d’elle et lui parla d’un ton déterminé et sérieux.

Oki, c’était une super idée, tu as raison, entre collègue, il est important que nous nouions des liens forts. D’ailleurs, notre parcours de patrouille contient un love hôtel pas loin, je propose que nous l’inspection lui aussi et que nous l’utilisions pour faire encore plus… ample connaissance !

Tout en disant cela, il posa une main sur l’épaule de la jeune femme et la regarda en approchant son visage de prêt, le regard déterminé, histoire que la jeune femme soit dépassé par ses bêtises. Bien sûr, au fond, il n’était pas sérieux, enfin, si elle disait oui, il ne se priverait pas malgré tout, cela rentabiliserait au moins la journée avec cette gentille tarée. Mais là, il tablait plutôt sur un non et malgré ses gestes, il restait sur ses gardes, prêt à intercepter un coup si jamais elle avait une réaction violente.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 28 Juin - 18:19

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Une magnifique journée ! Ou pas...
Elle avait très bien entendu ses paroles lorsqu'elle l'avait mis sur le canapé, il ne fallait pas qu'il rêve. Avec elle, jamais elle ferait ce que l'autre femme lui avait fait. Non pas que Kyle soit laid, non, il était même très mignon, mais Oki n'était pas du genre à faire cela et surtout pas dans un karaoké ! Elle est ici pour s'amuser normalement, pas de façon perverse.

Après avoir commencé à chanter, elle ne l'écoutait plus et était totalement dans ses pensées. Elle adorait chanter et elle aurait envisagé une carrière en rapport avec cela, mais elle avait d'autre projet et préférait son travail de maintenant. Une fois finie, elle alla s'asseoir sur le canapé et écouter le rabatteur chanter. Au début, c'était bien, mais quelle déprime ! Il n'était pas mauvais en chant, mais la chanson qu'il avait choisie était vraiment triste. Cependant, cela n'enlevait pas la joie de la verte. Elle se mit à applaudir une fois que son camarade eu fini.

-Bravo ! C'était cool !

Elle le regarda s'asseoir à côté d'elle, en gardant son sourire malgré le ton de Kyle déterminé et sérieux. Ok, alors là, elle ne s'y attendait pas du tout. Il voulait… ? Mais il était cinglé ! Oki n'allait pas le frapper, ce n'était pas son genre, mais en le voyant s'approcher de son visage, elle attrapa rapidement son arme de service, le plaçant sous le ventre du rabatteur. Son cœur battait rapidement, sûrement l'adrénaline. Elle regarda droit dans les yeux avec un ton des plus sérieux et un petit sourire psychopathe.

-Ose me toucher et tu te prends une balle dans le bide.

Elle garda le révolver collée contre le ventre de Kyle avant de rouler sur le côté et de se remettre sur ses pieds à côté du canapé et dos à son coéquipier. Elle rangea son arme et comme si de rien était, elle se retourna avec le même sourire idiot et enthousiaste. Elle attrapa les micros, les rangea et se dirigea vers la porte.

-Bon ! On doit sortir sinon la gérante va nous crier dessus si on reste plus longtemps !
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 28 Juin - 20:06
OK, il ne s’était pas trop attendu à ce coup-là. Son plan drague était complètement factice, son but initial était de retourner la bêtise d’Oki contre elle et de pouvoir la jauger face à l’inattendue et on peut dire qu’il n’a pas été déçu pour la peine. Il s’était préparé à ce qu’elle crie, qu’elle l’insulte, le frappe mais certainement pas à ce qu’elle le menace directement de son flingue. Et son regard la convainquit d’une chose, ce n’était pas une gentille allumée, cette nana était folle. Au cours de sa carrière militaire, il avait croisé le pire de l’humanité, les pires réactions possibles face au danger et croisé le regard de nombre de personnes que la folie avait rongé. Et elle aussi, elle était gravement atteinte. Son enjouement devait être une façade et il avait sans doute eu un aperçue de la vraie Oki. Regard pour regard, à ses yeux de folle, l’expression de Kyle changea à son tour, affichant quelque chose de froid et déterminé. Pas de folie comme elle mais le dur et froid regard du soldat professionnel qui ne rigolait plus et qui agissait de manière implacable. Il aurait pu retourner la situation mais elle la désamorça d’elle-même et lui refit son sourire niais. Dès qu’ils furent sortis de l’établissement et un peu au calme, Kyle prit la parole, sur un ton froid, méthodique et visiblement sans envie de plaisanter.

Je te prie d’abord de m’excuser pour cette drague, elle n’avait rien de sérieux, je voulais te tester, j’ai donc ma part pour avoir provoquer cette situation. Cela dit…

Le ton de Kyle devint encore plus froid si cela était possible et lui planta un regard de soldat dans les yeux.

Menaces-moi encore une fois de ton arme et je te loge une balle dans le crâne.

Et vu le ton sur lequel il le disait, ce n’était pas une menace en l’air, dix années de zones de conflit l’avaient rendus plutôt radical dans son traitement des menaces.

J’en ai vu assez de toi pour voir que tu es complètement dérangée, tu es dangereuse pour les autres, tu n’as pas ta place chez les rabatteurs. Je n’ai pas le pouvoir de te faire virer mais je vais tout de même écrire un rapport à la hiérarchie en ce sens.

Il ne se demanda pas comment une telle malade avait pu être recruté, l’organisation était jeune, fondée à la va-vite, elle acceptait n’importe quelle bonne volonté, aussi dingue se révélait-elle. Du coup, des ratés et des gens qui n’avaient rien à faire là, il y en avait des caisses et il avait le sentiment que ce ne serait pas la dernière hurluberlue qu’il allait croiser.

Je refuse de travailler avec quelqu’un qui n’est pas fiable, je vais patrouiller de mon côté, tu peux retourner t’amuser dans ton coin, ce sera sans doute plus sain pour tout le monde.

Kyle la laissa en plan sans hésitation, cependant, il était loin de l’ignorer, il était quasiment sûr qu’elle allait mal le prendre et mal réagir, il restait sur ses gardes, la main prête à se saisir de son arme. Si Oki tentait de se saisir d’une des siennes ou qu’elle faisait mine de l’attaquer, il mettrait sa menace à exécution, comme un soldat professionnel, froidement et méthodiquement.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Juil - 1:02

CRESCENT
Kyle

MURAKAMI
Oki

Une magnifique journée ! Ou pas...
Oki ne faisait pas attention au regard froid de son coéquipier, gardant son sourire en sortant de l'établissement. On aurait dit que son esprit prenait les éléments négatifs pour les faire oublier juste après, comme une lobotomie volontaire. Vous vous doutez bien que cela n'est pas possible, évidemment. Mais elle l'oubliait, du moins, faisait semblant de l'oublier.

Elle s'arrêta pour regarder Kyle qui lui parlait. Elle sentit une tension dans tous ses membres quand son regard se planta dans celui du soldat… Elle déglutissait sans bruit, se sentant comme en danger. Elle aurait voulu attraper son arme pour lui mettre sous la gorge et lui dire de se taire, mais elle ne pouvait pas bouger un seul de ses membres. Mais… Ce n'était pas parce qu'il l'intimidait ou lui faisait peur… Non. Elle se battait intérieurement contre l'envie de l'égorger. Elle ne voulait pas foirer toutes ses heures de thérapie pour un homme qui se croyait tout permis.

Elle ne disait pas un mot, l'écoutant jusqu'à la fin, ayant un léger sourire de psychopathe qui remplaçait son sourire si niais habituel. Une fois tout son discours, le voyant s'éloigner, elle vérifia que personne n'était autour. Une fois cela fait, elle prit enfin la parole.

-Tu peux faire ton rapport, si cela t'amuse de perdre du temps. Mais cela ne changera rien, je resterais rabatteuse et on me gardera toujours à la place où je suis. Parce que je suis un élément qui permet aux rabatteurs de gagner la confiance des habitants de cette ville. Je suis fiable, c'est bien pour cela qu'ils m'ont gardé malgré tout. Mais tu ne sais rien, alors tu n'es surement pas au courant de…

Elle fit exprès de ne pas finir sa phrase qui allait sûrement être : de mon esprit et de mes thérapies. Elle tourna les talons et se dirigea du côté opposé de celui de son coéquipier. Remettant correctement son chapeau et ses armes comme ils faut avant de s'adresser à l'homme une dernière fois.

-Fait attention à toi, Kyle. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Ce n'est pas une menace, ne t'inquiète pas. Je ne risque pas de te blesser, sachant que je ne suis pas ‘'fiable''.

Elle fit un nouveau sourire, puis comme précédemment, elle se fit un lavage automatique du cerveau, retrouvant son sourire niais. Personne ne pouvait vraiment savoir qui elle était, la folle ou la niaise ? Quelle bonne question.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit