Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

De ses ailes déployées (pv Aliah)

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 1 Juin - 17:22
Esteban caressa la joue d'Aliah et cela la fit sourire. Même si c'était toujours elle qui faisait les premiers pas entre eux, ce petit geste d'affection revêtait une certaine importance dans l'esprit de la colombe. Et ce qui suivit, encore plus ! Esteban se retourna vers elle, lui dévoilant pour la première fois son visage si longtemps caché, malgré les moments intimes qu'ils avaient vécu. Le moins qu'on puisse dire était que ce visage était bien différent de ce qu'elle s'était imaginée. Enfin... Est-ce qu'elle s'était vraiment imaginé quelque chose ? N'était-elle pas seulement surprise d'avoir un visage à poser sur cette voix, cet esprit, cette âme ?

Les yeux d'Aliah se firent ronds tandis qu'un sourire légèrement crispé étirait ses lèvres. Ainsi donc c'était ça son visage. Un visage fin et un peu ridé, une barbe de trois jours, un sourire fin et des yeux très étrange : vert vif à l'extérieur et noir profond à l'approche de la pupille... L'ensemble était plutôt harmonieux mais peut-être pas au goût d'Aliah qui ne sut quoi lui dire !

- Ce n'est pas réellement ce à quoi tu t'attendais non ?
- Non, c'est vrai... Je... te voyais plus... plus jeune... enfin ça va, tu n'es pas vieux non plus ! Et puis t'es plutôt mignon...

Elle enleva sa main de la chemise d'Esteban. Leur proximité lui était à présent plutôt gênante. Pour autant elle n'osa rien dire, elle ne savait pas trop quoi penser de tout ça... et de lui. Elle se releva lentement et épousseta sa belle robe bleue. Que devait-elle faire à présent ? Elle n'en avait aucune idée.

- Je suis contente de connaître ton visage... C'est... gentil de me le montrer enfin. J'suis contente d'avoir ta confiance.

Elle lui sourit avec reconnaissance. Mais elle ne sut quoi dire de plus. L'amour qu'elle avait vécu avec lui avait été sincère... mais il lui semblait comme envolé à présent. Que se passait-il ? L'homme face à elle était-il celui qu'elle avait aimé ? Qu'elle avait sincèrement aimé ? Celui qu'elle avait aimé n'était-il pas que le fruit de son imagination ? Aliah regarda vers le lac, espérant trouver dans cette immensité d'eau calme et froide les réponses à ses questions. Mais l'onde, couverte d'une légère brume matinale, demeurait aussi insondable que les sentiments de la jeune colombe.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 1 Juin - 18:40
Il n'est pas compliqué pour moi de comprendre ce que la colombe doit ressentir à ce moment-là, à dire vrai je n'en attendais pas moins, c'est une réaction normale de la part de tout être vivant, le mystère attire, il envoûte, et lorsque la vérité apparaît au grand jour, alors le charme se brise. Cela se confirme par son hésitation et le fait que, d'entreprenante, la voilà en train de reculer. Pour ma part j'affiche toujours le même sourire quelques secondes puis me relève en silence, ramasse mon masque et fait passer ou nouveaux la lanière de cuire autour de mon crâne, scellant de nouveau ce visage apparut quelques secondes sous une expression figée.

Quel effet cela fait lorsque la réalité du monde apparaît face aux mystères . Déstabilisant n'est-il pas ? Ce en quoi l'on croyait alors, tout ce dont nous sommes persuadés à la base nous parait en une fraction de seconde comme des souvenirs, on se demande que faire et comment réagir face à une nouvelle personne alors qu'elle est toujours la même.

Je m'approche de la colombe, passe ma main sous son menton afin de lui faire lever les yeux vers le masque.

Rêve ou réalité ? Ce moment fugace est il seulement le fruit de ton imagination ou bien montre il à quel point tout ce en quoi nous croyons est bien fragile.

Je part ensuite récupérer ma veste, puis j'écarte les bras vers elle comme quelqu’un montrant qu'il n'est pas armé.

Voilà ce que je voulais voire, sur quoi ce base notre monde, existe t il des personne qui passent outre ce qu'ils voient ? Le mystère est attirant, seulement il est impossible de savoir vers quoi. Et lorsque la vérité prend place, qui est capable de ne pas reculer, car ses fantasmes et espoirs se trouvent bien souvent brisés. Fin du rêve ! J'espère que le spectacle vous a plus.

Je retourne auprès d'elle, lui tendant la main ayant dans l'idée que, si je ne me trompe pas, son envie à présent est de rentrer, de s'éloigner de ce moment qui fut une aparté de mystère avant de retomber dans notre réalité.


Je pense qu'il est temps de te ramener à la réalité, et si cela t'es vraiment insupportable, pense que ce n'était qu'un rêve et oublis ce qui vient de ce passer, il en est peut être mieux ainsi.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Juin - 17:15
Aliah resta silencieuse alors qu'Esteban discourait. Il avait lu dans ses pensées et lui posait les questions qu'elle se posait elle-même. Cela était assez destabilisant. Aliah ne répondait rien car elle n'avait pour l'instant aucune réponse. Lui, Loyal, avait l'air d'avoir un peu plus de certitudes. Sans doute avait-il vécu d'autres expériences de ce genre. Etait-il amère ? Il le semblait bien un peu. Cela mettait la jeune colombe dans l'embarras et elle avait du mal à comprendre comment elle avait pu s'amouracher d'un masque déplaisant plutot que du visage harmonieux d'Esteban. La raison était bien simple : elle avait imaginé un tout autre Esteban que le vrai. Elle avait imaginé un homme selon ses fantasmes alors forcément, il aurait fallu une chance incroyable pour que l'homme sous le masque soit celui dont elle rêvait !

Mais que faire à présent ? Elle n'était pas contre le fait de garder Esteban comme ami... mais là, la déception semblait grande des deux cotés alors, pour l'heure, Aliah ne trouva rien de mieux que de dire quelques banalités

- J'ai passé un bon moment avec toi, Esteban. Je suis heureuse de te connaitre... La confiance qu'on a l'un pour l'autre est précieuse...

Ils commencèrent à marcher en direction de la grotte et Aliah se sentait un peu lasse de tout ça. Qu'allait devenir leur relation ? Elle sentait que tout cela lui échappait, qu'Esteban s'était fait une idée et qu'il voulait faire une croix sur leur futur.

- J'espère sincèrement qu'on se reverra : j'aime quelque chose en toi. Je ne sais pas ce que c'est mais j'aimerais que... que ce qu'on a vécu ne soit pas... perdu. Je t'aime bien, Esteban, vraiment.

Ils approchaient de la grotte et le moment de la séparation semblait arrivé. Une idée avait germé dans la tête de la colombe :

- Tu sais, ton masque... Si tu ne le mettais pas tout le temps... je veux dire : Pour ton travail pourquoi pas... mais en dehors... si tu l'enlevais... et bien je suis sûre que tu pourrais plus facilement rencontrer des filles... et qu'elle t'aime pour ce que tu es.

Peut-être qu'elle-même serait tombée amoureuse de lui si elle l'avait connu sans son masque. Seulement maintenant tout était faussé, tout était gâché. Du moins c'était ce qu'elle croyait à ce moment là, alors qu'elle s'arrêtait devant la grotte des révolutionnaires pour lui dire au revoir.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Juin - 18:04
Nous voilà au terme de notre soirée, les rêves ont laissé place à la réalité, les fantasmes ont été construits et brisés, c'est à la fois amusant et ennuyant tellement ce fut facile. Je dois avouer que jouer avec une demoiselle aussi sensible n'était pas très fair-play de ma part mais je voulais voir à quel point elle était influençable, à quel point ses envies, ses rêves prenaient le pas sur sa réalité. Et comme souvent, je suis quelque peu amer et déçus de constater qu'elle ne déroge pas à la règle. Elle qui ne pouvait voir ce qu'elle voulait c'est donc imaginé tout et n'importe quoi pour ensuite tomber de son fantasme.

Le tout fut confirmé par le fait qu'elle prend une distance soudaine dans ses paroles et ses actes.
Un bon moment, un moment de rêve je dirais plutôt, mais le rêve et la réalité son deux choses bien différentes.
Je reste silencieux face à ses mots creux, je ne désire pas spécialement perdre du temps à répondre à des phrases sans sens par d'autre.

Au moment de partir, sa dernière proposition est l'idée de ne pas mettre mon masque tout les jours,

Je soupire.

Tu sais, j'ai trouvé ces moments..... amusants, je suis simplement déçus que comme beaucoup tu attache trop d'importance à tes fantasmes et tes rêves. Je garderais le masque car il me permet car, quand vient le moment de le retirer, je peux voir qui s'attache à ce qu'il voit et qui ne le fait pas.

Je n'est pas de colère, pas d'amertume, je suis juste lasser de voir que je ne suis pas surpris par ce monde, bien qu'ayant découvert de nouvelles sensations, je pouvait presque tout prévoir par la suite, aucune surprise.

Je regarde ensuite derrière elle l'entré de la grotte.

Il est temps pour toi de rentrer à présent. En tant que révolutionnaires il est fort probable que nous soyons amené à nous revoir et puis tu sais où me trouver.

Je me retourne ensuite sans un mot de plus, ce jeux se termine sur une note bien plate. Il est temps de rentrer à présent.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit